Premium
Lands of the Geek

Lands of the Geek

Par Waylander&Kevane Blog créé le 02/01/12 Mis à jour le 09/02/14 à 19h12

Bienvenue à tous sur notre blog, nous sommes Waylander&Kevane. Deux geeks qui ont en commun une passion : les Jeux Vidéo. Ici vous trouverez tout ce qui composent nos univers, jeux, films, mangas, musiques, objets collectors ou non. Enjoy the ride ! Peace.

Ajouter aux favoris

Édito

 
 
Rejoignez nous sur Facebook
 
________________________________
 
    
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Image IPB

 
 
 
___________________________________
 
 
 
 
 

 
___________________________________
 
 
Nos machines de Geek :
 
 
Master System
MegaDrive
3DO
 
N64
Playstation
 
Playstation 2
 
Playstation 3
Xbox 360
 
PS Vita
Nintendo 3DS
 
Wii U
Playstation 4
 
 
 
___________________________________
 

Archives

Favoris

Signaler
What The Fuck !

 

            Vous pensiez tout savoir sur l'Histoire du jeu vidéo ? Vous pensiez que E.T. de chez Atari était l'étincelle qui avait consumé l'univers vidéo ludique en 1983 ? Il n'en n'est rien ! Serte ce jeu  y a été pour quelque-chose (euphémisme du siècle), mais ce n'est que la métastase d'un cancer bien plus gros, ce n'est que l'aboutissement d'une mort annoncée dès octobre 1982 ! Un séisme qui va réduire à néant le Jeu Vidéo pendant plusieurs années, et dont le seul responsable est Atari! Voici lecteurs, lectrices, l'ultime Démon du dernier niveau de l'Enfer, l'incarnation de la folie d'une entreprise:

 

Swordquest (la quête de l'épée)
 

 Maintenant accrochez-vous et faites chauffer vos deux hémisphères parce que c'est du lourd.

 
L'idée de base d'Atari était de créer une quadrilogie de jeux d'aventure, du genre héroic fantasy (jusque là ça semble louable), mais chez Atari on à eu des bouffées délirantes à la mesure de la médiocrité graphique de ces jeux! Donc les développeurs se disent que pour créer du piquant ils allaient étendre l'univers de jeu en fournissant un comics (réalisé par DC quand même on se refuse rien), et pas juste pour poser l'univers, nan nan nan il permettra aussi de résoudre des énigmes, cachées dans le jeu et dans le manuel ! Mais pour donner envie aux joueurs de si mettre sérieusement (car c'est bien connu en 80 tout les joueurs sont des « casual ») on met 150 000 dollars sur la table pour le premier à finir le jeu ! (j'ajoute le taux de change et je soustrais l'inflation sa fait quand même un bon paquet d'euros).

 

            Oui  tout de suite ça explique comment Nolan Bushnell a sabordé le navire dans les années 80. Après cette mise en bouche (le premier qui pense à fellation devra me finir trois jeux Infograme sur Megadrive) je vais vous détailler par le menu, comment l'histoire c'est déroulé

 

Le mode de jeux:

 

            Il repose sur l'exploration de « donjons », on pourrait même dire d'une suite de salles, dont l'architecture suit une logique (voir si dessous). Le joueur dépose et ramasse des objets dans chaque pièces afin de déclencher des minis-jeux, qui s'ils sont complétés donnent accès à des « indices » à mettre en corrélation avec le comics, pour finir par découvrir une phrase qu'il faudra envoyer au siège d'Atari pour être sélectionné et espérer gagner le pactole .

 

 

 

Première partie: Earthworld (le monde de la terre) Octobre 1982    

             L'architecture est basée sur l'enchainement des 12 signes du zodiaque, chaque signe ayant une couleur (plus ou moins simples à distinguer les unes des autres) permettant d'identifier « l'allégeance » de la salle, exemple salle verte égale salle du lion.

 

            L'histoire (attention c'est du lourd ! Conan peut se tondre le slip en fourrure !) : Le roi Tyrannus (Non non pas le même que dans Star Wars) a un sorcier nommé Konjuro, le dit sorcier fait une prophétie (normale c'est son boulot), cette prophétie  impose de tuer les parents d'une paire de jumeau (toi tu as dis pléonasme tu sors tu vas jouer à E.T. !)   qui s'appelle Tarra et Torr, les deux orphelins sont récupérés et élevés par une bande de voleurs, ce qui leurs évite de se faire tuer par le roi. Coup du sort ils sont envoyés quelques années plus tard voler un joyaux gardé par Konjuro, les deux jumeaux lui révèlent accidentellement leur identité, Konjuro invoque un démon qui se met à les poursuivre, les jumeaux brisent le joyaux en un total de 12 morceaux (tiens une allitération) le démon arrête de les poursuivre, deux anciens serviteur de Tyrannus révèlent alors aux jumeaux la vérité sur la prophétie de « l'épée de sorcellerie ultime » et du « talisman de la pénultième vérité », les jumeaux sont alors transportés dans « Earthworld »

 

            Avouez qu'après un tel synopsis on court acheter le jeu ! Non ? Et bien au moins 5000 personnes l'ont fait et on tentés leur chance, 8 seulement avaient la bonne réponse, ils ont été invités chez Atari pour finir en moins de 90min une version modifié du jeu. Le vainqueur fut Steven Bell  âgé de 20ans, il a remporté un médaillon en or de 18 caras sertie de 12 diamants, et 12 gemmes semis précieuses correspondant aux 12 signes du zodiaque, le tous pour une valeur estimé de 25 000 dollars. Bref chez Atari l'argent ne sert pas à payer les scénaristes.           

 

 

Deuxième partie: Fireworld (le monde du feu) Février 1983

             Cette fois ci l'architecture est basé sur la Kabbale juive, chaque pièce évoquant un des 10 Séphiroths relié par les 22 sentiers de la sagesse, pour les explications théologiques je ferais un article si et seulement si cet article a 10 commentaires ou plus (hé ho! Déjà que je suis bénévole).

 

            L'histoire (Là on reprend un café au LSD et on y retourne) Tarra et Torr on fait le ménage dans « Earthworld » et on fini par trouver la salle des trésors où sont caché le talisman et l'épée, par chance en se saisissant de cette dernière l'autel prend feu et ouvre un passage vers « Fireworld » dans lequel s'engouffrent les jumeaux, à cause de la chaleur qui règne dans ce monde (oui le héros d'héroic fantasy est pas très malin) les deux jumeaux se séparent pour trouver de l'eau, Torr utilise alors le « talisman de la pénultième vérité » pour invoquer Mentorr un démon qui lui dévoile l'emplacement du « calice de lumière » qui lui permettra de se désaltérer (qui ici écouterai les conseils d'un démon ? Donc oui c'est lui qui est con), ensuite les deux jumeaux se retrouvent et tentent de boire au calice, celui si les brule, ils le laissent tombé ce qui révèle que ce n'était pas le vrai calice! (on s'en doutait pas du tout) et là ! Hermius (un voleur qu'ils avaient vaincu dans « Earthworld ») leur donne le vrai« calice de lumière »! Celui-ci grandit,  les aspire et les transporte dans « Waterworld » où les attend Kevin Costner.

  

            Ce coup ci 50 personnes ont résolu l'énigme du jeux, pour les départager Atari leur a demander d'écrire une lettre, dans laquelle il expliquait pourquoi il aimait ce jeu, le gagnant Michael Rideou reçut le « calice de lumière » fait en or et platine massif et décoré de 12 quartz rose, 18 rubis, 3 anneaux de jade , 20 diamants, 4 perles, 8 saphirs le tout pour la modique somme de 25000 dollars, bon par contre si on boit de la Kronenbourg dedans on passe pour un con.

 

Troisième partie Waterworld (le monde de l'eau) Février 1983         

 

 -> Le cours laps de temps entre  "Fireworld" et  "Waterworld '' s'explique par les difficultés financières d'Atari qui sorti le jeu en urgence dans une version non finalisée.

 -> Le jeu ne compte donc que 7 salles représentant les 7 chakras.

 

            Dans cette épisode les deux jumeaux sont séparés et oublient qui ils sont, Tara se retrouve à naviguer sur un bateau de glace avec le capitaine Frost (notez l'effort des scénaristes sur ce jeu de mot) qui recherche la « couronne de la vie » afin de gouverner "Waterworld ''.Torr lui rencontre  Aquana ex-reine de  "Waterworld '' qui veut elle aussi trouver la couronne pour regagner son trône. Après une brève guerre entre la reine et le capitaine, Hermius pousse les jumeaux à s'entretuer, les deux jumeaux prie leurs dieux pour trouver conseil, Mentorr apparait ce qui leur redonne leur souvenir (bon ben finalement les démons...) ils arrêtent de se mettre sur la tronche et décident de séparer la couronne en deux pour que la reine et le capitaine gouvernent "Waterworld '' à part égale, enfin « l'épée de sorcellerie ultime » les transporte dans « Airworld » pour aller y bouter Tyrannus et Konjuro   

 

            A cause de ses difficultés financière Atari n'organisa pas de concours, les deux premiers à finir le jeu reçurent chacun 15000 dollars, et les deux vainqueurs des jeux précèdent 2000 dollars. La véritable récompense aurais due être la « couronne de la vie » faite en or massif et incrusté de béryl de diamant de rubis de saphir et de tourmaline le tout coutant toujours 25 000 dollars

 

Épilogue:

 

            « Airworld » (le monde de l'aire) ne sorti jamais, le concours final qui aurait dû voir s'affronter les 4 vainqueurs n'eut jamais lieu, Atari fut revendu à Commodore en 1984 à Jack Tramiel.

 

            Mais ! La légende dit que les trois derniers trésors tombèrent dans l'escarcelle de Jack Tramiel au moment du rachat de la compagnie, cet homme vil à donc volé aux joueurs du monde entier, les trois ultimes trésors du jeu vidéo ! la « couronne de la vie » (voir si dessus), la pierre philosophale (un imposant morceau de jade blanc, dans un coffre en or 18 carras, décoré de rubis saphir rubis et quartz rose 25 000dollars en plus), et Pour finir « LE GOODIES ULTIME » « l'épée de sorcellerie ultime » avec une lame en argent massif de 40cm et une poignée en or 24 carras incrusté de diamant, saphirs, émeraude et rubis avec un poids à la pesée de 50 000 dollars!

 

            Tous ces objets existent ils vraiment ? Quelques rares photos tendraient à le prouver, et la rumeur affirme que Jack Tramiel affiche fièrement l'épée chez lui, alors à tous les gamer et gameuse je lance un appel ! L'ultime victoire n'a pas encore été remportée! Et celui qui vaincra le Tyran commodorien écrira son nom dans Tous les forums Geek de la Planète! En avant camarade ! Pour reprendre ce que Atari à osé nous volé !

 

 

 

En bonus pour les vrais fanatiques qui pensent encore trouver des secrets cachés, voici trois liens pour consulter les trois comics raccordés aux jeux :

 

http://www.atariage.com/comics/comic_thumbs.html?MagazineID=47

 

Kevane

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires