Signaler
Peut on rire de tout ? Cette question très subjective, toujours d'actualité aujourd'hui, sied comme un gant à tout ce qui a pu entourer la sortie du troisième film des Monty Python : La vie de Brian. Une question complexe auquel beaucoup répondront par la négative, pendant que d'autres lui choisiront la philosophie : « oui, mais pas avec tout le monde », une dernière remarque qui s'avéra être la plus représentatif de ce qui provoquera, à la fois le succès de La vie de Brian, que sa polémique. 1978, trois ans après le succès des Monty Python : Sacré Graal, la bande d'humoristes Britanniques réfléchit au futur contexte de leur prochain film. Il est tout trouvé : la religion. Un choix motivé par l'originalité du sujet autant que par l'audace et le culot que représente le traitement d'une telle institution.

Un risque assumé par une bande des Monty Python au complet : John Cleese et Terry Gilliam pour les plus connus, Terry Jones, Eric Idle, Graham Chapman et Michael Palin pour les autres. C'est dans ce contexte que se présente à nous La vie de Brian, gigantesque satire racontant la vie de Brian Cohen, un juif habitant la Judée, 33 ans après la mort de Jésus Christ, en plein joug Romain. Un postulat de base que vont s'amuser à exploiter la bande de caricaturistes Anglais avec un sens de la dérision et de l'iconoclastie à toute épreuve. Dans la vie de Brian tout le monde en prend pour son grade : lépreux, Romains, Juifs, messies, brocanteurs, chrétiens, tout est bon pour se moquer du fanatisme religieux et des dérives du messianisme.

Un ensemble parfaitement cohérent qui, non content d'être hilarant et corrosif, a le bonheur de mélanger rires et réflexions au sein d'un capharnaüm d'humour métaphysique absurde et insolent. Dans ce cas, difficile de se montrer plus perfectionniste, l'écriture des compères se montre à la hauteur de l'excellente réalisation des deux Terry (Jones et Gilliam), les deux acteurs/réalisateurs filment l'impressionnante galerie de personnages joués alternativement par les six acteurs avec malice et efficacité. Tous excellent dans leurs rôles respectifs, ça va du centurion Romain pointilleux sur l'écriture du latin à l'ex lépreux mécontent d'avoir vu Jésus le guérir de sa seule raison à mendier (haha), en passant par Brian (Graham Chapman) le messie malgré lui, puis par le brocanteur obsédé par le marchandage, même d'un objet qu'on lui donne gratuitement (haha!). Autant de gags à la secondes qui font mouche instantanément, La vie de Brian est un réel plaisir satirique d'une ambition et d'une impertinence rare. Pas étonnant donc, que de voir le tollé que provoqua la sortie de ce bijou de dérision théologique sur les différentes vierges effarouchées que pouvaient comporter les nombreuses communautés religieuses. Les Monty Pythons furent traités de blasphémateurs, de pêcheurs, de suppôts de Satan, des critiques vives et violentes qui empêchèrent même le film de sortir dans certains pays (en Italie et en Norvège notamment) et dans certaines contrées Américaines et Britanniques. Des condamnations évidemment injustes et sans fondements aucuns, car La vie de Brian n'a en aucune façon prétention à créer la polémique, le film s'applique davantage à l'empêcher par les rires et l'amusement qu'il provoque, même si c'est une comédie, il est vrai, saupoudrée d'une pointe de dénonciation et de moquerie, mais qui a dit que les clowns ne s'intéressaient pas au fond de ce dont ils se moquaient ?

Peut on donc rire de tout ? Ma réponse est indubitablement : oui, mais pas avec tout le monde, c'est une certitude, ce film en est la preuve. Car en s'attaquant au sacro-saint des sujets, les Monty Pythons frappent un grand coup dans le politiquement correct, la réaction qui leur sera offerte sera à la hauteur du génie dont il en est la cause : un chef d'oeuvre délirant, décalé, pertinent et intelligent, porté par une troupe d'acteurs au sommet de leurs créativités artistiques. Si on ne peut pas rire de tout avec tout le monde, avec eux si ! Profitons en.

 Ma note pour ce film : 5/5               
                        

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Commentaires

nicolensois
Signaler
nicolensois
J'ai découvert les Monty Pythons avec ce film moi, j'ai honte de l'avouer. Il me reste encore Le sens de la vie, sacré Graal et leur premier à voir. Je vais m'y mettre, car j'ai adoré celui là !
Naeco
Signaler
Naeco
On m'a montrer ce film que j'ai adoré et depuis l'intégrale des monty python passe a la maison ^o^

MES KRITIKS

Par nicolensois Blog créé le 21/06/11 Mis à jour le 13/07/11 à 20h36

Étant fan de cinéma je propose, après la vision de chaque film, une critique. Un point de vue évidemment personnel avec ce qu'il faut d'argumentation, de développement et d'objectivité ( du moins j'essaie ).
N'hésitez donc pas à réagir à mes critiques pour pouvoir en discuter, bonnes lectures.

Ajouter aux favoris

Archives