Koyu's Geek Blog (K.G.B.)
Signaler
PC (Jeu vidéo)

  

Le SLI pour les nuls - 1ère partie

Bonjour chers lecteurs et lectrices, geeks et geekettes, gamers et gameuses !

Me voici de retour avec un article concernant une technologie qui m'intriguait depuis pas mal de temps et sur laquelle j'ai lu énormément de choses positives mais aussi pas mal de négatives.  Devant autant d'informations souvent contradictoires et étant très curieux de nature, j'ai décidé au terme d une épargne acharnée de passer à l'acte.  Et donc j'ai ajouté à côté de ma chère et tendre GTX 1080 MSI gaming X une petite soeur jumelle afin de voir de mes propres yeux ce qu'il en retournait.  Vous l'aurez compris (surtout en lisant le titre de l'article) je parle du SLI !  Je remercie au passage deux amis qui sont passés avant moi au SLI sur des GTX 10xx et qui m'ont donné de précieux conseils avant de dépenser pas mal d'argent (ils se reconnaîtront au passage s'ils lisent cet article) :-)  Avant de rentrer dans le vif du sujet, je préfère être franc, à mon goût le SLI ne vaut pas vraiment la peine si vous voulez jouer en 1080p, cela devient intéressant voir indispensable (en fonction de votre matériel) pour des résolutions plus élevées comme le WQHD 2560x1440p ou la 4k.  Cette remarque est surtout valable avec les cartes de dernière génération qui font tout tourner en ultra en mono-gpu FULL-HD (1920x1080p).

La 3DFX Voodoo 2  que j'avais à l'époque :-)

Moment nostalgique...

Commençont tout d'abord avec un peu d'historique allongé d'une pointe de nostalgie pour ma part.  Le SLI (ou Scalable Link Interface) est une technologie déposée par NVIDIA aux environs de 2004 qui consiste tout simplement à installer et lier plusieurs cartes graphiques (2 voir même 3 ou 4 cela dépend des cas et des cartes) et ce, afin de profiter de leurs puissances cumulées et d'en tirer profit dans les jeux.  Tout ceci pouvait paraître inédit à l'époque mais en y réfléchissant bien, cela avait commencé bien plus tôt dans les années 90 avec la technologie des cartes 3DFX (3DFX Interactive sera d'ailleurs racheté par NVIDIA quelques années plus tard).  Avec cette technologie, on pouvait déjà mettre dans nos tours une de ces fameuses cartes additionnelles afin d'améliorer le rendu des textures, les effets dans les jeux via des librairies de fonctions Glide derivées de l'OPENGL, améliorer la résolution, ... rendant nos chers jeux du moment plus fins, plus jolis et ce sans bouffer toutes les ressources de la carte graphique principale.  De mémoire, les cartes étaient liées par un cable type VGA externe derrière la tour (en tout cas pour les premières versions).  Que de souvenirs sur les premiers Quake, Need for Speed, Screamer (un super jeu de voiture pour l'époque),...

 

A gauche sans 3DFX, à droite avec 3DFX

Mais revenons dans le présent et à nos moutons !  Le SLI de nos jours, est-ce compliqué à monter et à paramétrer ?  À quoi faut-il faire attention ?  Quels sont les pré-requis ?  Le jeu en vaut-il la chandelle ?  Ce sont les questions auxquelles je vais essayer de répondre de la manière la plus simple possible et ce après plusieurs mois d'utilisation, d'expérimentations sur différents jeux compatibles avec cette technologie mais aussi avec d'autres qui ne le sont pas vraiment ou pas du tout.

Que faut-il  absolument pour un SLI  de deux cartes

- Il faut une carte mère compatible SLI car malheureusement toutes les cartes mères ne le sont pas.  En général les cartes mères "entrée de gamme" sont souvent compatibles Crossfire (l'équivalent du SLI mais chez AMD) mais pas avec le SLI.  Donc avant de se lancer dans un achat, bien vérifier que la carte mère est compatible.  

- Il faut bien évidemment 2 cartes graphiques NVIDIA compatibles SLI (attention par exemple les GTX 1060 ne le sont pas, les connectiques nécessaires n'étant pas présentes dessus) ET SURTOUT qui disposent du même type de GPU (Grahics Processing Unit - le processeur graphique de vore carte vidéo).  Qu'est-ce que cela veut dire exactement ?  Juste qu'il faut faire attention à avoir le même type de carte comme par exemple deux GTX 1080 avec des GPU GP104 ou 2 Titan x ou GTX 1080ti avec des GPU GP102.  Vous pouvez par contre prendre deux cartes de constructeurs différents et même avec des fréquences de fonctionnement différentes comme par exemple une GTX 1080 Founder Edition Asus et une GTX 1080 MSI Gaming X.  Cela fonctionnera mais il faut savoir que la fréquence de fonctionnement sera celle de la carte la plus faible.  L'idéal étant de prendre les mêmes cartes cela évite pas mal de petits soucis, c'est plus cohérent et puis plus joli aussi :-)  Donc là, attention, un SLI avec une GTX 1080 et une GTX 1080ti ou encore entre une 980ti et une GTX 1080 est impossible vu qu'elles ont des GPU différents !

- Un SLI bridge 2 way (2 way = pour 2 cartes) pour relier physiquement les deux cartes.  Là, si le SLI est récent, càd entre deux  GTX série 10xx, mieux vaut opter pour un SLI bridge HB qui va utiliser les 2 connectiques SLI de chaque carte, il y aura un gain de performance non négligeable.  Avec un SLI sur des séries plus anciennes (GTX 9xx) , un bridge simple suffira.  A ce niveau, attention qu'il y a une subtilité pour les fameux SLI bridge HB qui sont rigides, c'est le nombre de Slots entre les deux cartes graphiques.  Il existe des modèles 2 Slot, 3 Slot et 4 Slot.  Cela va correspondre au nombre de ports PCI qu'il y aura entre les 2 cartes graphiques.  Un schéma vaut mieux que des explications :

Pas évident de s'y retrouver mais ces schémas sont excellents !

Les SLI 2 Slot sont surtout préconisés sur des cartes du style Founder Edition ou Aero avec refroidissement type "Blower" (une petite turbine expulse l'air chaud de le carte graphique par l'arrière de celle-ci, là où se trouvent les connectiques hdmi, displayport,...).  En effet, coller deux cartes avec des refroidissements à base de ventilateurs ouverts comme les MSI Gaming X,   Armor Edition ou encore Asus Strix va empêcher celles-ci de s'alimenter correctement en air frais et donc provoquer des montées de températures plus importantes.  Là, une configuration 3 ou 4 slot est préférable.  Pour les fans de MSI, sachez qu il existe un très joli modèle de bridge hb avec le dragon en led rouge (+\- 50 eur) et que leurs modèles se déclinent en version S, M et L.  Le S correspond au 2 slot, le M au 3 slot et le L au 4 slot.

-Dernière chose à vérifier, la puissance de votre alimentation.  En effet une carte graphique consomme de l´énergie alors deux cartes évidemment consomment le double ou presque (oui je sais, je suis bon en math).  Cette énergie sera évidemment pompée sur votre alimentation qui devra alors assurer cette charge supplémentaire.  Pour info, une GTX 1080 MSI Gaming X est renseignée à 180w mais en utilisation dans les jeux cela peut monter facilement au-delà des 200w (surtout si vous aimez faire de l'overclocking).  À titre d'exemple, mon alimentation Corsair RM750x tient bien la route avec mon i7 6700 et un sli de GTX 1080 MSI Gaming X.

 

Mon SLI de GTX 1080 avec bridge HB M 4 de chez MSI 
J'ai profité du montage du SLI pour transférer tout le contenu de ma Corsair Spec Alpha dans le modèle Corsair Air 540 mieux ventilé ;-)

L'installation Hardware et logicielle

Pour la partie Hardware, c'est une opération assez simple car cela se fait comme l'installation d'une carte graphique normale ou une autre carte d'extension, sauf que vous la mettez dans un des ports PCI 3.0 16x libre en-dessous de celle-ci (sur les chipset z170 intel cela les fera fonctionner en x8 mais ce n'est pas un soucis et c'est normal).  Vous la raccordez à votre alimentation et finalement vous branchez sur le dessus des cartes le fameux bridge SLI (dans mon cas le superbe MSI HB 2 way M 4).  Une fois ceci réalisé vous aurez littéralement un pont reliant vos deux cartes comme sur la photo de ma tour ci-dessus. Tout ceci se fait très simplement et rapidement.  Niveau logiciel, rien de plus simple, lors du démarrage de votre PC votre windows 10 va détecter votre seconde carte et installer le driver adéquat ou plutôt  spécifier à votre drivers déjà installé qu'une deuxième carte est présente (il se peut que lors de cette étape votre écran passe au noir pour revenir à la normale plusieurs fois, pas d inquiétudes c est normal).  Après cette étape, vous pouvez vérifier dans le panneau de configuration NVIDIA si votre SLI est activé ou pas.  Normalement, en bas à droite de votre écran, cliquez sur la petite flèche vers le haut près de l'heure et avec un paramétrage normal vous devriez voir le logo NVIDIA qui correspond au panneau de configuration NVIDIA.  Si pas vous devriez le voir en allant dans le panneau de configuration de windows.

 

 Voici le panneau de configuration après la reconnaissance de votre SLI

Pour que votre SLI soit actif, il faut cocher l'option "Optimiser les performances 3D" et le tour est joué.  Si vous avez plusieurs écrans vous pourrez également cocher l'option "Étendre affichages avec Surround" afin de paufiner vos reglages.  Sur la droite vous avez une option très intéressante pour les jeux utilisant les effets PhysX car si le jeu n est pas compatible SLI vous pourrez utiliser la deuxième carte pour calculer ces effets, libérer des ressources sur la carte principale et donc améliorer les performances dans certains jeux, bref un bon point !  Vous voulez tester si votre SLI fonctionne correctement ?  Pas de soucis c'est prévu, allez simplement dans le menu "Paramètres 3D" et selectionner l'affichage de l'indicateur de SLI.  Cela fera afficher sur la gauche de votre écran en jeu une barre verte verticale qui se remplira en fonction de l´utilisation des deux cartes.  Simple comme bonjour :-).

Voici quelques jeux compatibles SLI avec lesquels vous verrez une plus value directement:

- The witcher 3
- The division
- Rise of the tomb raider
- Star wars Battlefront
- Battlefield 1
...

Voici un autre un endroit sur le site NVIDIA où il y a une liste un peu plus complète mais malheureusement pas exhaustive des jeux concernés :  

http://www.geforce.com/games-applications/technology/sli

Bravo, vous voici maintenant avec un SLI, installé et configuré avec les options par défaut ce qui n'est déjà pas mal pour commencer.  La deuxième partie de cet article qui paraîtra très prochainement rentrera plus dans le vif du sujet et sera plus orientée sur la configuration plus précise des jeux, des différentes possibilités offertes par cette technologie de nos jours, les avantages et inconvénients, des moyens de l'utiliser avec des jeux non compatibles par défaut,...

Jespère que cette lecture vous aura diverti et vous en aura un peu plus appris sur cette technologie.  Si vous avez des questions ou remarques, n'hésitez pas à les laisser en commentaire j'essaierai d'y répondre rapidement (attention je ne suis pas non plus un expert en la matière mais encore aujourd'hui je retourne les options dans tous les sens afin d'en apprendre plus et d'en tirer le maximum)

Portez-vous bien et à très bientôt !

Koyu

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Koyu's Geek Blog (K.G.B.)

Par koyuki44Pc Blog créé le 07/08/16 Mis à jour le 10/04/17 à 15h59

Blog d'un Geek Gamer de plus de 40 ans pour les tous les Geeks et/ou les Gamers afin de discuter et partager ma grande passion.

Ajouter aux favoris

Édito

Salut les Geeks et les Gamers, ceci est mon premier blog.

Il n'a aucun but ni ambition si ce n'est de parler de ce qui me passionne depuis ma plus tendre enfance : Le monde des jeux vidéo (tout support confondus), l'informatique, les trucs de geek qui me plaisent et qui me font rire ...

 

Archives

Favoris