Premium
Web.O.ToFF on Gameblog

Web.O.ToFF on Gameblog

Par kothlis Blog créé le 23/01/10 Mis à jour le 02/04/12 à 22h04

Preview de Web.O.ToFF sur Gameblog

Ajouter aux favoris
Signaler
Impressions

Après Mafia II, j'ai enchaîné sur Star Wars, le Pouvoir de la Force II une autre suite qui, malgré son univers et gameplay totalement différent, possède de nombreux points communs. En effet, tout comme pour Mafia, ce nouvel épisode du Pouvoir de la Force a bénéficié d'une comm' assez intense avec des teasers à tire larigot et les promesses d'usage : plus beau, plus haut, plus fort. Le premier volet était plutôt intéressant et valait le coup d'oeil mais souffrait de quelques défauts. L'annonce d'une suite nous laisser espérer que ces défauts allaient être corrigés permettant de nous offrir une bombe cosmique. Malheureusement on a le droit à un vieux pétard mouillé pour ne pas dire un réel foutage de gueule.

Resituons tout d'abord le contexte. Dans le premier épisode vous incarniez le jeune apprenti Sith de Dark Vador : Starkiller (jolie référence au passage). L'histoire se déroulait entre l'épisode III et IV de la saga et vous aviez pour mission d'exterminer les derniers Jedi de la défunte République Galactique. Cette quête vous amènera ainsi à découvrir les origines de l'Alliance Rebelle. L'histoire de se second volet s'ouvre sur Kamino, la fameuse planete bretonne, dans un centre de création de clones. Cette fois-ci vous incarnez un clone de Starkiller qui va tenter de s'évader et de savoir si il est le vrai Starkiller ou non.

Lorqu'on lit le synopsis, on remarque déjà que les développeurs ne se sont pas foulés et cette sensation sera vite confirmé par la suite du scénario qui est d'une niaiserie affligeante. Mais bon ça reste du Star Wars et je dois avouer que depuis que je suis passé par la case Battlestar Galactica, l'univers de Georges Lucas a pas mal dégringolé dans mon estime (j'ai un peu grandi aussi et l'amour rend aveugle ;p). Revenons à nos moutons, là où le premier épisode nous offrait une histoire intéressante qui s'incrustait très bien entre les deux trilogies, ce deuxième épisode déçoit franchement, sachant en plus que c'était le point fort du premier, ça fait un peu peur pour le reste.

Pourtant, le début est prometteur. En effet les deux premiers niveaux sont pas trop mal réussis, les décors sont sympas (tout d'abord Kamino, puis une ville suspendue au dessus du vide), les séquences de jeu s'alternent (chute dans le vide, boss gigantesque), c'est un peu brouillon, on ne voit pas trop d'évolution par rapport au premier mais ça passe. Ce n'est que la première heure de jeu, et on se dit que ça va aller crescendo, ou pas. En effet, tout d'abord on se rend compte que la plupart des défauts du premier volet n'ont pas été corrigés. C'est toujours le bordel lors des combats, les ennemis sont ultra-scriptés et on répète toujours les mêmes actions. Pire que ça le gameplay a été appauvri par rapport à son aîné. En effet, on retrouve les mêmes QTE mais là où le premier proposait des events différents en fonction des ennemis et de l'action, ici on se retrouve avec des combinaisons quasiment identiques pour différentes actions. Par exemple dans le premier épisode, lors de l'affrontement avec un jedi on pouvait rejeter des attaques d'éclairs à l'aide d'une séquence QTE qui consistait à appuyer sur un bouton en rythme. Ce QTE n'était pas du tout le même si on croisait les sabres lasers ou si on devait démolir un AT-ST. Ici, ils ne sont pas pris la tête et quelque soit la situation c'est quasiment la même séquence.

Dans ce nouvel épisode, nous manions deux sabres laser au lieu d'un seul ce qui ne change absolument rien du tout au gameplay. Par contre il faut admettre que la gestion de la Force est un peu plus pratique que dans le premier, et l'enchaînement entre les différentes capacités est un peu plus fluide. Mais c'est vraiment la seule amélioration. Les déplacements et les sauts sont toujours approximatifs, on ne fait qu'avancer dans des couloirs, découper des stormtroopers à la pelle, on continue à courir, encore des stormtroopers, on recourt, on tabasse un plus gros robot, sequence de QTE, on court etc. Même si c'est très répétitif, je ne vais pas vous le cacher, c'est quand même amusant. On retrouve toujours cette même sensation de puissance d'incarner un Sith et c'est toujours aussi trippant de manier la Force, de broyer un TIE Fighter entre ses mains ou bien de foudroyer tout ce qui nous entoure.  Ça reste toujours aussi un peu dans la démesure et de temps en temps on voit Starkiller galérer à bouger une pierre avec la Force alors que deux minutes avant il avait déplacé un destroyer sans verser une goutte de sueur.

Techniquement c'est dans la moyenne, c'est pas moche mais c'est loin d'être une claque. A part les deux premiers niveaux, on peut tout de suite oublier la variété des environnements du premier épisode, car ensuite c'est uniquement des couloirs de vaisseaux, des couloirs d'usines, des couloirs et des couloirs jusqu'à la fin. Ah si j'oubliais le passage sur Dagobah qui dure 40 secondes chrono -_-' (véridique). Terminons enfin sur le dernier point très facheux de cet épisode : la durée de vie. Là aussi, les développeurs ont appliqué la même formule que pour le reste à savoir faire la même chose en moins bien. Il faut donc compter à peine 5 heures pour en voir le bout. Tout comme pour Mafia II, je vous conseille de commencer directement au niveau difficile histoire d'avoir un minimum de challenge. Mais bon, ça reste quand même très limite.

Au final Star Wars, le Pouvoir de la Force II n'est pas à jeter car on y passe néanmoins un bon moment, très court mais quand même bon. Le problème c'est que là où on attendait des améliorations on a carrément eu une totale régression, et du coup ça laisse une sensation de médiocrité.

Les plus :

  • Les sentiments de puissance des Jedi/Sith
  • Fun malgré tout

Les moins :

  • Level design pourri
  • Durée de vie inexistante
  • Histoire poussive
  • Régression par rapport au premier épisode

Verdict :

Star Wars, le Pouvoir de la Force II, disponible sur PS3, XBox 360 et PC. (Testé sur PS3).

Retrouvez l'intégralité de cet article sur Web.O.ToFF.

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

Hello,

Je m'appelle Christophe (aka Kothlis / Sygmah / ToFF), et je vous souhaite la bienvenue sur ce gameblog qui sera l'extension de mon blog principal Web.O.ToFF.fr.

A travers cette page, je vous partagerai donc les différents billets que je publie sur www.webotoff.fr et qui regroupent toutes mes petites passions et l'actualité qui les concerne.

Je vous invite donc à me suivre Web.O.ToFF mais aussi sur Twitter ainsi que sur Tumblr.

Bien à vous,

Christophe

 

PSN : sygmah

XBox Live : Kothlis

 

Archives

Favoris