Premium
Web.O.ToFF on Gameblog

Web.O.ToFF on Gameblog

Par kothlis Blog créé le 23/01/10 Mis à jour le 02/04/12 à 22h04

Preview de Web.O.ToFF sur Gameblog

Ajouter aux favoris
Signaler
Impressions

Retrouvez l'intégralite de cet article sur Web.O.ToFF

Petit rattrapage car je ne pouvais pas passer à côté de mon petit coup de coeur 2010. De plus ce billet traîne depuis 9 mois dans mes brouillons.

Après avoir goûté à la démo il y a quelques semaines j'avais hâte de plonger dans cette histoire et ce jeu qui fait tant polémique. Pourquoi polémique, parce que Heavy Rain fait partie de ces jeux que soit on adore, soit on déteste sans qu'il n'y aie forcément de demie mesure.

Développé par le studio français Quantic Dream et mené par David Cage, Heavy Rain nous plonge dans une sombre histoire de meurtres à travers les yeux de quatre personnes.  Ces quatre protagonistes sont liés à celui qu'on appelle « Le tueur aux origamis » et mettront tout en oeuvre pour sauver sa prochaine victime : le petit Shaun Mars. Nous incarnerons à tour de rôle chacun de ces personnages et le sort de Shaun dépendra uniquement des choix que chacun prendront.

Au premier abord Heavy Rain est desservi par plusieurs défauts qui peuvent rebuter. Tout d'abord la jouabilité est un poil médiocre et on a trop souvent l'impression de manoeuvrer un 15 tonnes lorsqu'on déplace nos personnages. Le reste des commandes ne se limitent qu'à des successions de QTE et donnent l'impression au joueur qu'il n'est que spectateur et rarement acteur. Techniquement, les animations et le rendu des visages sont très impressionants, mais le jeu souffre de très nombreux bugs d'affichage (qui ont cependant été plus ou moins corrigés dans un patch). Pas vraiment original (on sent plutôt bien les inspirations à la Se7en), le scénario est pourtant très accrocheur et réserve pas mal de surprises. En tout cas on a du mal à lâcher la manette.

Voilà ce qu'on pourrait retenir d'Heavy Rain si on le considérait comme un jeu vidéo lambda. Mais ici ce n'est pas le cas car Heavy Rain ne se joue pas, Heavy Rain est une expérience qui se vit. La principale force du titre de Quantic Dream c'est l'empathie qui se crée entre le joueur et les protagonistes, et plus particulièrement dans les choix qui nous sont imposés. Dans Heavy Rain il n'y a pas de game over, il n'y a que des conséquences rendant alors chaque expérience et chaque histoire unique. En effet, chacun de nos choix nous permettra de tisser notre propre histoire et mènera à l'une des 18 fins possibles. A plus d'une reprise on se retrouve dans des cas de conscience et on ne sait que choisir. Le jeu joue beaucoup sur nos émotions et l'alchimie se fait d'autant plus sentir lorsqu'une décision malheureuse nous fait perdre l'un de nos personnages. En effet, si l'un des protagonistes meurt, c'est bel et bien terminé pour lui et l'histoire continue sur cet embranchement.

Ce jeu est vraiment un coup de coeur de par son originalité et le risque pris par les développeurs. A une époque où une grosse partie des jeux vidéo se résume à des boums boums, des vroums vroums et un nombre invraisemblables de suites, l'arrivée de ce genre d'ovnis se ressent comme une vraie bouffée d'oxygène au paysage vidéoludique.

 

Les plus :

  • L'histoire et l'ambiance
  • Visuellement très sympa
  • Intéraction émotionnelle
  • Terriblement accrocheur
  • Original

Les moins :

  • Quelques bugs
  • Un peu court
  • Quelques incohérences dans certains embranchement

Retrouvez l'intégralite de cet article sur Web.O.ToFF

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

Hello,

Je m'appelle Christophe (aka Kothlis / Sygmah / ToFF), et je vous souhaite la bienvenue sur ce gameblog qui sera l'extension de mon blog principal Web.O.ToFF.fr.

A travers cette page, je vous partagerai donc les différents billets que je publie sur www.webotoff.fr et qui regroupent toutes mes petites passions et l'actualité qui les concerne.

Je vous invite donc à me suivre Web.O.ToFF mais aussi sur Twitter ainsi que sur Tumblr.

Bien à vous,

Christophe

 

PSN : sygmah

XBox Live : Kothlis

 

Archives

Favoris