Signaler
Perso

Récemment, j'ai décidé de me lancer dans la création d'un jeu. Bon, en fait ça date d'il y a longtemps, mais on va dire que je crois pouvoir faire quelque chose qui se rapproche d'un jeu (en bien nul, pour commencer) depuis peu. Après avoir demandé conseil via un statut à la communauté, il s'avère que le choix d'un jeu en 2D s'impose pour débuter.

Et qui dit jeu en 2D, dit pixel art. Je suis vraiment très nul en dessin (ou en tout cas, je le crois), c'est donc avec une certaine peur que je me suis lancé dans l'apprentissage du pixel art. J'ai quand même trouvé un tuto pas mal qui m'a permis de réaliser (ou plutôt de copier) mon premier personnage en pixel art:

Tadam!

Bon, ok, on ne voit pas grand chose. Voici une image où on le voit plus en détail (avec le modèle derrière, sauf que moi je n'ai pas mis d'ombre (et que j'ai changé les couleurs)):



J'ai quand même réussi l'exploit d'arriver à me tromper en recopiant ce personnage (un décalage d'un pixel qui modifie légèrement les proportions, je n'ai toujours pas trouvé où j'avais fait une erreur...). Mais bon, je suis assez heureux d'avoir réussi à faire quelque chose qui ne ressemble pas à rien.

Je vais continuer à m'entrainer, et essayer de faire une création originale. J'ai déjà téléchargé pas mal de sprites pour m'inspirer (Mario, Zelda, Metroid, Sonic, etc...). Si vous connaissez de bons sites pour apprendre le pixel art, n'hésitez pas à les partager!

Ajouter à mes favoris Commenter (6)

     
Signaler

 

Bien que Arc System Works travaille actuellement sur un nouveau Guilty Gear et que le destin d'Atlus est en train de se jouer à coup d'enchères de plusieurs millions de yens, cela n'empêche apparemment pas les deux studios de travailler ensemble sur un nouveau Persona 4 Arena. L'information vient du célèbre magazine japonais Famitsu, qui annonce un événement prévu ce week-end dans plusieurs salles d'arcade au Japon. Les joueurs présents sur place pourront essayer la nouvelle version de Persona 4 Arena. Si l'on devrait en apprendre plus dans les pages de Famitsu dans les jours à venir, certaines informations ont déjà été dévoilées.

La principale est l'ajout de deux personnages de Persona 3: Junpei Iori et Yukari Takeba. Après les évènements de Persona 3, Junpei a un emploi à temps partiel et est devenu coach d'une équipe de baseball. Yukari est quant à elle devenue modèle et actrice dans des films de super héros (d'où son look un peu sentai). Junpei se battra avec une batte de baseball et est décrit comme un personnage puissant. Sa façon de jouer est liée au règles du baseball et il dispose d'une bonne allonge. Yukari quant à elle est décrite comme attaquant de manière très rapide, avec des flèches très dures à éviter une fois tirées. Elle pourra combiner ses flèches avec ses sorts Garu pour leur donner des effets spéciaux.

Autre nouveauté dévoilée, les personnages auront désormais deux types (sauf Elizabeth et Shadow Labrys) qui seront séléctionnables au moment de choisir son personnage. Le type normal se rapprochera de la façon de jouer de Persona 4 Arena alors que le type Shadow, avec lequel on ne pourra pas activer le burst, permettra de rentrer en mode ''shadow rampage'' lorsque la jauge spéciale sera remplie. Dans ce mode, on pourra utiliser des sorts et des SP de manière infinie, durant un court lapse de temps.

 

Source: http://www.siliconera.com/2013/08/15/persona-4-arenas-new-version-adds-persona-3s-yukari-and-junpei/?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+siliconera%2FMkOc+%28Siliconera%29

& http://www.siliconera.com/2013/08/16/new-persona-4-arena-introduces-shadow-type-characters-and-more/?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+siliconera%2FMkOc+%28Siliconera%29

Premières images disponibles sur http://www.famitsu.com/news/201308/16038325.html

Voir aussi

Groupes : 
Persona
Jeux : 
Persona 4 : Arena
Sociétés : 
Atlus, Arc System Works
Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Signaler
Jeux vidéo (Jeu vidéo)

 

MAJ: Vous pouvez désormais en découvrir plus sur le Project Phoenix et le soutenir sur Kickstarter!

 

Project Phoenix a été annoncé aujourd'hui. Il s'agit d'une campagne Kickstarter pour développer un Jeu de Role Japonais avec un système de Stratégie en Temps Réel. Réunissant de grands développeurs de l'Est et de l'Ouest, Project Phoenix est l'idée du développeur de jeu Hiroaki Yura, le fondateur de Creative Intelligence Arts. Cette nouvelle approche du genre JRPG bénéficiera d'une direction artistique de Kiyoshi Arai, qui amènera son expérience acquise sur Final Fantasy XII et XIV, et d'une partition musicale dirigée par Nobuo Uematsu, le légendaire compositeur de la série Final Fantasy, qui travaillera pour la première fois sur un projet de jeu indépendant.

Durant 25 ans, j'ai travaillé sur de nombreuses musiques de jeux vidéo comme celles de la série Final Fantasy. C'est la première fois que je vais travailler sur un jeu indépendant.

   a déclaré Uematsu, le lead composer sur Project Phoenix.

Bien que ce soit amusant de créer un jeu au sein d'une grande entreprise, j'ai toujours été intéressé par l'idée de faire partie d'une petite équipe de passionnés travaillant sur un jeu indépendant. J'ai vraiment hâte d'y être.

Les membres de l'équipe de développement ont travaillé sur de nombreux jeux tels que la série Final Fantasy, Halo 4, Crysis 3, L.A. Noire, World of Warcraft, Starcraft II, Diablo III, Soulcalibur V, Disappearance of Haruhi Suzumiya, Steins;Gate Fuka Ryōiki no Déjà vu et bien d'autres encore. Plusieurs membres de l'équipe n'ont pas encore été officiellement présentés, dont un designer secret ayant travaillé sur un anime de mecha qui a changé l'influence de la culture pop japonaise à travers le monde.

Le Kickstarter du Project Phoenix a pour but d'atteindre les 100 000$ pour financer la programmation et le développement artistique du jeu. Les backers auront l'opportunité de précommander les éditions dématérialisée et physique du jeu, ainsi que la possibilité d'être dans le jeu en tant que personnage non jouable, comme par exemple un gérant de bar avec son propre thème composé par Uematsu. Les stretch goals inclurons la création de zones et de cinématiques supplémentaires, mais aussi les talents de l'ingénieur son John Kurlander (Lord of the Rings trilogy, Skyrim, The Beatles), détenteur d'un Grammy Award, et de l'Eminence Symphony Orchestra qui donnera vie à la musique d'Uematsu et de ses co-compositeur

Les joueurs vont suivre l'histoire d'un ange amnésique, Ruffles, qui a atterri dans le monde d'Azuregard et rencontré le Templier inquiet Marcus Stern. Ensemble avec la princesse elfe Sylrianah, qui est réservée mais curieuse de voir le monde au dela de la foret et Zarum le Perdu, un mage de combat avec ses propres conflits intérieurs, ils forment un lien improbable. Ces quatre héros doivent découvrir leur place dans un monde qui a sombré dans la guerre à cause de l'incompréhension et de l'ignorance, et peut être, au bout du compte, le sauver de lui même.

Project Phoenix est une grande aventure où vous allez voyager et combattre des ennemis à travers Azuregard. Le jeu se distingue des traditionnelles conventions du JRPG à travers son utilisation d'éléments STR, qui rendent le système de combat rapide et dynamique. De plus, les joueurs pourront interragir avec l'environnement, avec par exemple les cordes d'un pont ou des gros rochers, pour se créer des avantages tactiques.

Project Phoenix est prévu pour mi-2015 sur PC, Mac, Linux, iOS et Android. Les fans les plus impatients peuvent se rendre sur projectphoenix.info pour en apprendre plus sur le développement du jeu et joindre les forum communautaires. Le Game Director Hiroaki Yura et son équipe seront là pour répondre aux questions des fans à propos du développement de Project Phoenix.

 

 

 



 

Source: http://www.allgamesbeta.com/2013/08/project-phoenix-japans-indie-game.html

Note: Selon PlayStation Universe, le jeu serait aussi prévu sur Playstation 4 et Playstation Vita

 

Ajouter à mes favoris Commenter (8)

Signaler
Perso

A l'origine, j'ai publié ce texte le 26 juin 2013 sur Twitter, alors que j'étais en train de suivre ma formation de développeur Web, que j'ai fini depuis. A la base il était surtout destiné à des personnes que j'avais connu grâce à ma formation et avec qui je commencais à partager une certaine passion pour le code. Je ne pensais pas qu'il pourrait intéresser qui que ce soit sur Gameblog, mais après l'avoir fait lire à certaine personnes, j'ai eu des retours positifs et j'ai donc décidé de le partager ici, sur mon blog.

 


Bientôt quatre semaines que j'ai commencé une formation de développeur web à l'école du numérique. Quand je ne code pas, je ne peux pas m'empêcher de penser au code, que ce soit de manière consciente ou quelque part en "tâche de fond" dans un coin de ma tête. Penser à ce que j'ai appris. A ce que j'ai réussi à faire au cours de la journée, de la semaine. Penser à tout ce que je vais pouvoir faire une fois que je pourrais ouvrir la valve et laisser mon inspiration et les dix milles idées que j'ai par minutes se mélanger avec le code et ses possibilités qui semblent infinies... Mais il m'arrive aussi de réfléchir de manière un peu "différente" à tout ça. Voici mes pensées et réflexions sur le code et ce que j'ai appris au cours de ces dernières semaines.

Si on m'avait dit il y a un mois que j'arriverais à lire du code et à comprendre (presque) chaque mot de chaque ligne, j'aurais rigolé. Pour moi c'était comme du chinois. Mais finalement, après avoir appris à "parler" petit à petit avec un navigateur et un serveur (et peut être un jour, mon ordinateur?), je me suis rendu compte que ce n'était pas aussi dur que ça en avait l'air. L'une des choses "amusante" que j'ai constaté, c'est que j'ai vite commencé à "penser en code" dans la "réalité". Ou en tout cas, c'est ce que j'ai cru au début. On peut vite voir chaque objet comme un ensemble de div de formes différentes, résumer les réactions des humains ou des animaux en scripts remplis de conditions if ou voir le cerveau humain comme une énorme base de données... Mais se dire qu'on voit les choses "en code", c'est un peu se tromper. En fait, après y avoir réfléchi, je pense que c'est l'inverse. Le code a été créé par des humains, et c'est pour ça qu'il nous rappelle tout ce qu'on connait. On ne retrouve pas du code dans tout ce qui nous entoure, c'est tout ce qui nous entoure qui a inspiré le code. Notre façon de penser, de voir les choses, notre logique... c'est pour ça que ce n'est pas si dur de le comprendre. Une fois qu'on sait comment parler le langage informatique, tout ce qui est nécessaire au final, c'est de savoir penser comme un humain, d'avoir une logique humaine. C'est donc à la portée de n'importe qui.

L'autre changement qu'a eu mon apprentissage sur moi, c'est qu'il m'a fait découvrir une nouvelle réalité. Ce que j'appelle "le monde virtuel"(très original (et flippant), je sais). Avant, je n'étais qu'un voyageur dans le monde virtuel. Je ne faisais que passer sur les sites sans savoir comment cela marchait vraiment. Maintenant, je sais "ce qui se passe derrière" et j'ai la possibilité de comprendre comment ça marche. Ça a complètement changé ma vision des choses. Le monde virtuel est une réalité pleine de possibilités et de choses à découvrir. En fait, la comparaison qui me vient en tête immédiatement, c'est l'espace (genre, l'univers). C'est quelque chose qui m'a toujours fasciné, et qui fascine de nombreuses personnes, parce que ça semble infini, que peu de gens ont l'occasion d'y aller et qu'on a l'impression d'avoir encore des tonnes de choses à découvrir! Cette description convient parfaitement au monde virtuel. Sauf que dans le monde virtuel, en plus de cet aspect découverte, j'ai le pouvoir de créer tout ce que je veux. Avant je n'étais qu'un voyageur, je ne faisais que passer. Maintenant je suis un explorateur et un créateur. Et je n'ai jamais été aussi enthousiaste de ma vie que maintenant, au début de mon aventure dans ce monde virtuel où il me reste tant à apprendre et à découvrir.

Enfin, la dernière chose à laquelle j'ai pensé, ou plutôt sur laquelle le curieux que je suis s'interroge, c'est l'histoire et l'aspect "technique" de tout ce que je découvre. Je me pose toujours des tas de questions sur tout, et si la plupart restent sans réponses ou se contentent de celles que j'ai imaginé (en attendant de découvrir la version officielle), j'aimerais vraiment approfondir mes connaissances dans ce nouvel univers que je découvre. Et notamment sur l'histoire et le fonctionnement des ordinateurs, d'internet, de l'informatique, etc... Je ne sais pas qui a inventé les ordinateurs, les réseaux et toutes ces choses que j'utilise tout les jours. La seule chose que je sais, niveau "histoire", c'est qu'un malade mental a inventé une date qui se calcule en secondes depuis le premier janvier 1970... Il y a tellement de choses à découvrir une fois de plus! Et le fonctionnement est encore plus intriguant à mes yeux. C'est vrai quoi, c'est de la magie quand on y réfléchit! Je sais par exemple que quand j'appuie sur la touche "a" d'une machine à écrire, cela a pour conséquence qu'un tampon avec de l'encre et en forme de lettre "a" entre en contact avec une feuille de papier. Mais que se passe t il lorsque j'appuie sur la lettre "a" de mon clavier et qu'elle s'affiche sur l'écran? Comment des mots, des phrases, des images, des vidéos, etc... peuvent traverser le monde à travers des cables et des réseaux? Comment tout ce qui s'affiche sur nos écrans peut être contenu sur des disques, des puces et marcher grâce à des espèces de circuits soudés? Tant de questions, tant de choses que je meurs d'envie de découvrir... et toute une vie pour le faire =)

Ce qui occupe le plus mes pensées depuis que j'ai découvert le code, c'est le plaisir que je prends à découvrir et apprendre de nouvelles choses chaque jour et me dire que demain, cela recommencera encore. Une sorte de boucle dans un tableau rempli de bonheur, pour résumer...

Ajouter à mes favoris Commenter (11)

Signaler
Jeux vidéo (Jeu vidéo)

 Tout est dans le titre! Miku, l'idol virtuelle à la voix magnifique et aimée dans le monde entier par tout le monde n'a pour l'instant pas eu la chance de venir danser et chanter sur nos écrans occidentaux (en dehors de quelques jeux sur Smartphones). Mais cela pourrait bien changer, puisque Sega a publié une image (c'est l'image d'en-tête de cet article) sur sa page Facebook et demande aux joueurs de l'aimer et de la partager si on veut que Hatsune Miku: Project Diva F sorte chez nous. Il s'agit surement de mesurer l'envie des joueurs de voir le jeu Project Diva F sortir sur Playstation 3 en occident. C'est donc le moment de leur montrer que vous avez envie de voir ce jeu débarquer chez nous!
Je vous encourage également à soutenir cette initiative si vous aimez les jeux de rythme, les jeux japonais ou même si vous aimez les jeux vidéo tout court, car permettre à un jeu de sortir chez nous même si le jeu ne nous intéresse pas forcément, c'est faire plaisir à tout ceux qui l'attendent  =)

A l'heure où j'écris ces lignes, on en est à 2200 "j'aime" (ou like si vous préférez) et 1800 partages. N'hésitez pas à en parler, à faire tourner sur les réseaux sociaux, etc... Cette initiative mérite vraiment d'être encouragée et que l'on parle d'elle. Qui sait, peut être que plus tard d'autres éditeurs nous demanderons la même chose pour d'autres jeux japonais qui n'auraient même pas eu une chance de sortir chez nous?

Pour montrer à SEGA que vous voulez voir Miku débarquer chez nous, cliquez ici!

Ajouter à mes favoris Commenter (14)

  
Signaler
Articles (Jeu vidéo)

 Il en aura fallu du temps pour découvrir la nouvelle console de Sony depuis les premières bribes d'information la concernant où elle s'appellait encore Orbis... mais après des mois de rumeurs faisant parfois rêver, parfois peur, le constructeur japonais a enfin dévoilé sa nouvelle console, hier (enfin, aujourd'hui techniquement), à New York. Un évènement attendu par les joueurs du monde entier et qui a suscité un engouement extraordinaire sur les réseaux sociaux (même si, contrairement à Beckham, il n'aura pas fait planter Twitter). Après une conférence de plus de deux heures qui nous aura plus présenté la direction vers laquelle s'oriente la PS4 plus que la console en elle même, le sentiment général qui se dégageait des forums de sites de jeux vidéo et des réseaux sociaux était la déception. Personnellement, je ne partage pas ce sentiment, mais je peux le comprendre. Je pense qu'avec toutes ces rumeurs, tout ces jeux dont on entendait parler, on s'attendait à trop. Comme si Sony allait dévoilé 70 jeux, toutes les fonctionnalités de la console dans les moindres détails, la date de sortie, le prix et la possibilité d'enregistrer ses jeux Xbox 360 sur PS4. Bien sur, je force un peu le trait, mais c'est seulement pour insister sur le fait que cette conférence ne pouvait pas être la conférence sur laquelle nous fantasmions, et je pense qu'aucune conférence ne sera jamais à la hauteur de toutes les rumeurs combinées au sujet de la conférence PS4 (et probablement des rumeurs qu'il y aura sur la conférence de Microsoft dans le futur).
Mais bon, moi, je n'ai pas été déçu par cette conférence. A vrai dire, je la trouve même plutôt bonne. Et c'est d'ailleurs pour ça que j'ai exceptionnellement repris du service sur mon blog, le temps d'un article, pour partager avec vous mon enthousiasme au sujet de la Playstation 4.

 

La console

 La PS4 n'a pas été montrée physiquement, mais de nombreuses informations ont été dévoilées à son sujet, et pour l'instant je ne trouve que du positif dans ce que l'on sait. Normal en même temps, ils n'allaient pas nous dire explicitement les défauts de leur console. N'étant pas un pro du Hardware et des spécifications techniques, je ne vais pas m'attarder sur les specs de la machine qui ont été dévoilées. Je retiendrais plutôt que c'est un développeur américain (qui a une tête effrayante, mais pas autant que le psychopathe qui présentait WatchDogs) qui est à l'origine de la console, une première pour une console Sony. Et la belle démonstration de l'Unreal Engine 4. Il y a aussi eu tout un speech sur des mots clés représentatifs de la PS4, mais ce qui m'est resté en tête, c'est la facilité à développer sur la machine grâce à des composants connus et très utilisés, la promesse d'un service en ligne fluide (le plus rapide selon le gars de Gaikai) et surtout le nouveau Playstation Network.


Alors, soyons clair, il est encore trop tôt pour dire si le nouveau PSN sera au top, mais le peu qu'on en a vu laisse de l'espoir, tout comme l'interface PS4 qui ne semblait ni ramer, ni se charger en permanence. Le plus impressionnant dans tout ça, c'est le partage de son expérience de jeu, qui semble définitivement être au coeur de cette nouvelle génération de consoles puisque Nintendo avait déjà fait un grand pas dans ce sens avec le Miiverse. Sur PS4, on partage du contenu vidéo, principalement. On peut bel et bien enregistrer sa partie ou la streamé à un ami comme les rumeurs nous l'annoncaient. Mieux encore, pour les joueurs parfois bloqués dans un jeu, nos amis peuvent nous conseiller en direct et même prendre le relai de chez eux pour passer eux même ce qui nous pose problème. Un peu comme quand un réparateur prend le contrôle de votre ordinateur à distance pour régler un problème. On notera également la possibilité grâce à Gaikai de pouvoir essayer un jeu en streaming (et non pas une démo) pour se faire un premier avis avant d'éventuellement l'acheter, la fameuse rétrocompatibilité qui promet, à long terme, de nous proposer l'intégralité de la ludothèque Playstation, toutes machines confondues et la transition en douceur avec la PS3 (qui récupère Diablo III et semble être autant au coeur de l'écosystème Sony que la PS Vita) sans oublier la connectivité avec les Smartphones, tablettes et la PS Vita. De belles promesses, mais j'attends plus de détails pour me faire un véritable avis.
Reste quelques interrogations, comme l'interface générale de la machine et du PSN, que l'on a seulement entraperçu et surtout les prix de tout ça (jeux, services, abonnements...). Il reste donc de nombreux détails à éclaircir.
Ce qui m'a surpris aussi, c'est le manque de clarté sur un point très important: le format des jeux. J'ai très peur de passer au tout dématérialisé car ça ne m'enchante pas, et je peux dire que j'ai eu quelques sueurs froides durant la conférence à ce sujet. Et je ne m'explique toujours pas pourquoi Sony n'a rien communiqué à ce sujet. Ceci dit, je suis rassuré, puisque non seulement la PS4 aura un lecteur Blu-ray, mais en plus il a été confirmé hors conférence qu'elle continuera de lire les jeux d'occasion et qu'elle ne nécessitera pas d'être toujours connectée à Internet. Ce sont des points très importants à mes yeux qui pourtant n'ont même pas eu le droit à une petite phrase discrète lors de la conférence. Etrange...

 

 Les jeux

 

 Bien que j'étais excité à l'idée de découvrir la Playstation 4 et ce qu'elle allait proposer, je pense que ce qui m'intéressait le plus hier, comme la majorité d'entre nous, c'était les jeux qui allaient être présentés. On n'a pas eu le raz de marré auquel on pouvait s'attendre avec toutes les rumeurs qui ont circulé, mais c'est quand même loin d'être décevant. Je ne parlerais ici que des jeux, et je passerais sur les démo techniques.

Commençons par les jeux first party de Sony. Le premier jeu a avoir été présenté sur Playstation 4 fut Knack. Je dois dire que je suis triste pour ce jeu. Imaginez vous. Les joueurs demandent toujours de nouvelles expériences, de l'originalité... Sony décide de mettre en avant un jeu avec une direction artistique assez originale, qui semble exploiter les capacités de la PS4 (on a pas vu grand chose, mais c'est un jeu développé par le créateur de la machine, donc on peut s'attendre à ce qu'il en tire profit) et quelle est la réaction des joueurs? Au choix: ils se moquent, ils le considèrent comme un jeu de seconde zone pas important ou n'ont aucun intérêt pour le jeu. Personnellement je trouve l'univers et la direction artistiques sympas, et j'ai hâte d'en voir plus. J'aime l'idée que Sony se lance dans un jeu avec une mascotte, ça me rappelle Crash ou Spyro, et je me dis aussi que ça pourrait être la petite touche d'originalité du line up de la PS4.
On a ensuite eu le droit à Killzone: Shadow Fall. Pour être honnête je n'ai absolument pas compris où ça se situait dans l'univers Killzone, que ce soit l'époque ou la planète, mais ce que j'ai vu m'a emballé. C'est assez beau, les premières minutes nous donnent l'impression d'être dans un univers SF/Futuriste (jusqu'à l'attentat où on part dans du pur FPS) et la mise en scène à l'air explosive. A mon avis ça sera un jeu efficace, et j'espère plus intéressant que les deux derniers Killzone, que j'ai trouvé bons mais sans plus.
Drive Club a également été dévoilé, mais pour moi c'est à moitié une déception. D'un coté je suis super emballé par le coté "First Person Racing", parce que l'immersion est importante dans tout les jeux pour moi, et des gestes simples comme se déplacer en dehors de sa voiture, accrocher sa ceinture, mettre le contact, etc... vont vraiment apporter un plus à mon expérience de jeu. Je suis également impatient d'en voir plus sur la conduite en coop, car je n'ai pas super bien compris ce passage lors de la présentation (en fait j'ai surtout retenu que le gars aimait se faire plaisir en pensant au cuir des sièges de bagnoles de luxe). Je vois ce jeu comme une réponse à Forza de la part de Sony (conduire les plus belles voitures aux plus beaux endroits, ça me fait penser à Forza alors que Gran Turismo se la joue plus "simulation" que plaisir). Ma déception vient du fait que j'aurais aimé un Motorstorm ou un jeu de course un peu plus arcade. Mais bon, peut être plus tard?
Pour finir avec Sony, je retiendrais l'annonce d'Infamous: Second Son qui m'a super emballé! Il faut dire qu'étant fan d'Infamous et de super héros, je ne pouvais être que conquis. L'univers a l'air d'avoir évolué, d'être plus sombre (l'ennemi semble être un gouvernement autoritaire, ça me rappelle aussi un peu la persécution des mutants dans les comics Marvel) et les pouvoirs de feu aperçus dans la vidéo sont bien classes! Même si d'après ce que j'ai compris, il y aura beaucoup de personnages avec des pouvoirs, donc on n'incarnera peut être pas (que) celui la...
Si je ne parle pas de la présentation de Media Molecule c'est parce que je n'ai rien compris. Mais ça ne ressemblait pas vraiment à un jeu traditionnel. Ca fera peut être plaisir aux gens créatifs, moi je suis un peu déçu que MM n'ait pas montré de jeu, même s'il est tout a fait possible qu'ils aient un projet PS4 en cours.

Parlons maintenant des éditeurs tiers, qui sont venus en force pour soutenir la Playstation 4. C'est peut être le moment de la conférence qui m'a le plus surpris. Capcom a montré Deep Down, un jeu développé avec le nouveau moteur Panta Rhei (Deep Down in Panty Raid, if you know what I mean...), et c'est juste ma claque de cette conférence. On pourra douter de la crédibilité de cette vidéo, moi ça m'a fait rêver. Le feu magnifique, la gueule des personnages, le bouclier qui fond sous le feu du dragon, les animations... C'est juste magnifique! Par contre si je n'avais pas su que c'était Capcom derrière, j'aurais pensé à un jeu Souls de From Software. Capcom semble s'en être grandement inspiré... Mais qui s'en plaindra? Ce jeu est officiellement devenu le jeu que j'attends le plus sur la prochaine génération.
Johnathan Blow, le créateur de Braid, est aussi venu présenter son nouveau jeu, The Witness, qui ne sortira que sur PS4 en ce qui concerne les consoles. Au dela de ce qu'on a vu du jeu, et de ce qu'il promet (chaque énigme unique, 35 heures de jeu, un monde ouvert à explorer), c'est surtout le signe que Sony souhaite voir des indépendants sur sa future console, une façon de leur montrer qu'ils ont leur place.
Square Enix a aussi fait une (très) brève apparition sur la scène, avec un anglais tellement horrible que j'avais honte pour eux quand ils parlaient (ils ont surement élevé leur niveau d'accent pourri pour battre celui d'Yves Guillemot qui est apparu juste après). Si je reviens sur ça, c'est parce que pour moi, l'annonce de l'annonce (oui je sais) d'un nouveau Final Fantasy au prochain E3 lors de la conférence PS4 de Sony n'est pas anodin. Pour moi c'est presque une façon de dire qu'il sera exclusif à la machine, ou qu'il y aura quelque chose de plus avec cette version. Sinon il n'y aurait eu aucun intérêt à en parler durant cette conférence.
Yves Guillemot et son accent légendaire sont apparus juste après, le temps d'introduire un gars au regard tout à fait flippant pour nous présenter WatchDogs. Autant être honnête, c'est ma déception de la conférence. Déjà, le jeu m'a paru moins beau que ce qu'on a vu à l'E3. Je ne saurais dire quoi exactement, mais en fait c'est plus un ensemble de petits détails qui m'ont donné un effet de "moins". Pour moi c'est en dessous de ce qu'ils ont montré à l'E3, et c'est inquiétant... Le gameplay ne m'a pas non plus rassuré: en voyant Pierce sauter par dessus une table ou plaquer un ennemi, j'ai eu l'impression de voir Connor dans Assassin's Creed 3. Les même animations. Et que dire du fait que Piece décide d'arrêter un criminel? Je croyais que c'était un hacker qui cherchait à renverser le pouvoir et qui faisait profil bas avant de frapper fort, pas un super flic qui fait la justice dans les rues de Chicago. Bref, assez déçu de ce que j'ai vu, espérons qu'ils améliorent tout ça, ils ont encore le temps après tout...
Pour finir en beauté, c'est Activision qui a conclu la conférence, avec deux jeux. Premièrement, Blizzard a annoncé son retour sur consoles, en exclusivité sur les consoles de Sony, en annoncant Diablo III sur PS3 et PS4. Oui, ce n'est pas un jeu nouveau, oui, c'est un jeu qui a fait polémique... Cependant, cette annonce est symboliquement forte. Blizzard qui développe en exclusivité sur Playstation c'est un gros coup, et c'est peut être les fondations d'un futur partenariat qui mènerait à d'autres jeux.
Et plus généralement, Sony semble être devenu ami avec Activision qui a toujours semblé plus proche de Microsoft. Car Bungie est venu en montrer plus sur Destiny et a annoncé que les versions Playstation du jeu auraient le droit à du contenu exclusif. Pas des DLC en exclu temporaire comme pour Call of Duty, non, du contenu exclusif tout court. Activision et Sony semblent s'être rapprochés pour la prochaine génération, et je dois avouer que je ne l'avais pas vu venir...

J'aimerais dire un mot sur les absents, ceux qu'on attendait mais qui n'étaient pas là. Sony n'a pas ouvert la boite de Pandore, mais vu que God of War Ascension va bientôt sortir, il aurait été étrange de dévoiler un nouveau jeu de la série avant. Je ne sais pas si Gran Turismo 6 est plus ou moins prêt, mais il n'y a aucun intérêt pour Sony de mettre ses deux jeux de course automobile en concurrence. Versus XIII et The Last Guardian sortiront peut être sur PS3 finalement, vu que Sony ne semble pas vouloir euthanasier sa console actuelle de si tôt, ou sur les deux consoles. Electronic Arts et Battlefield 4 étaient les gros absents de la conférence, mais vu qu'Activision était là et qu'ils ont présenté Destiny... je pense qu'il a fallu faire un choix entre Activision et EA, et que c'est Activision qui a été choisi. Pour les autres rumeurs, je pense tout simplement que les jeux ne sont pas encore prêts à être montrés ou qu'ils en gardent sous le pied pour l'E3. Un constructeur n'a jamais dévoilé 15 jeux first party à l'annonce d'une console à ma connaissance.

 

 Enfin pour ceux qui craignent le manque de jeux, une liste de 149 éditeurs tiers travaillant actuellement sur des jeux PS4 a été dévoilée. 149! Et sur l'image en montrant quelques uns on remarquera (enfin, surtout moi) Atlus, Platinum Games, Grasshopper Manufacture, Level-5, From Software, Tri-Ace et Idea Factory, signe qu'on aura des jeux japonais! Mais allez donc voir l'impressionnante liste pour voir si votre studio préféré fait parti de l'aventure PS4. Certes, la plupart de ces éditeurs sortiront aussi des jeux sur la console de Microsoft, mais 149 studios c'est l'assurance qu'on ne manquera pas de jeux sur cette console. 

 

 

Quand je vois le temps que ça m'a pris pour écrire mes impressions sur cette conférence, je me dis qu'on ne peut définitivement pas dire qu'elle était vide ou qu'on n'y apprenait rien. Ce n'est pas la conférence surréaliste que nous ont vendu les rumeurs, mais on a découvert pas mal de choses, et personnellement je suis rassuré sur l'orientation de la Playstation 4 et sur les jeux à venir. Comme tout le monde, j'ai envie d'en voir plus, mais je sors de cette conférence avec le sourire et optimiste. Sony m'a donné un aperçu de la prochaine génération de consoles et ça m'a plu. Je suis vraiment excité et j'espère très rapidement en voir plus sur ce que nous réserve l'avenir.

Ajouter à mes favoris Commenter (7)

Signaler
Perso

Ces derniers temps je me sens fatigué et je n'ai plus vraiment ni l'inspiration, ni la motivation, ni l'envie d'écrire sur mon blog. J'ai besoin de faire une pause. Je ne sais pas combien de temps ça durera, mais vu que j'ai plein de projets en tête et de choses importantes à faire en 2013, ça pourrait bien être assez long. Je voulais juste vous prévenir, histoire de ne pas vous laisser comme ça, sans rien dire. Et accessoirement que vous ne perdiez pas votre temps à venir sur mon blog pour voir s'il y a du nouveau.

Bien sur, ne pas parler de jeux vidéo est impossible pour moi. Durant la période où je suis absent sur Gameblog, j'utiliserais Twitter comme exutoire, comme sorte de "mini blog". Je publierais des liens, des avis et des photos de collector peut être... le tout en 150 caractères. Si vous voulez me suivre et parfois discuter avec moi, n'hésitez pas à me suivre en cliquant sur cette image:


 

Je continuerais à passer de temps en temps sur GB pour discuter et à visiter vos blogs quand j'aurais un peu de temps. Je ne vous dis pas au revoir, mais à plus tard ;)

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler
Perso

Hey. Je me suis rendu compte récemment que ça faisait trois ans que j'avais ouvert mon blog sur Gameblog. Je l'ai ouvert en décembre 2009, à une époque où il n'y avait même pas un onglet "communauté", à une époque où Kolia postait ses dessins marrants, mais aussi ses rousses, où Rahan écrivait des poèmes chelous, où Mister P postait des photos de femmes à poil (mais parfois sans poils), où Sebsokk écrivait des tests comme un élève de CP, ce qui ne manquait pas de faire rire tout le monde, une époque où il n'y avait pas de statistiques, une époque ou avoir deux commentaires sur un de ses articles était un exploit. Mais ça, c'est peut être parce qu'il n'y avait pas vraiment moyen d'accéder aux blogs en dehors d'avoir mis la page dans ses favoris ou de taper l'URL directement dans la barre d'adresse.
Ca ne m'a pas empêché de me lancer, d'ouvrir mon blog. Même si mon blog n'a jamais eu une structure stable ou définie (j'aurais aimé, mais je suis assez chaotique), le but a toujours été le même, de son ouverture jusqu'à aujourd'hui: parler de ce que j'aime, et plus particulièrement partager ma passion pour les jeux vidéo. Quand je l'ai ouvert, je ne pensais pas que ça allait durer aussi longtemps. 183 pages. Sachant que pour chaque page remplie il y a 10 articles... Ca fait plus de 1800 articles en 3 ans. Soit en moyenne 1,6 article par jour. Bon, bien sur, dans les faits, c'est plutôt 6 à 10 articles par jour quand je suis en forme et aucun quand j'ai aucune idée ou pas d'inspiration.
Ca m'est arrivé souvent, durant ces trois ans, de ne pas avoir d'inspiration. Je crois que je cherchais trop à faire quelque chose de parfait. Je voyais les choses comme je voulais qu'elle soit dans ma tête, et au final je n'arrivais pas au même résultat, ça me frustrait, et j'effacais tout. C'est pour ça que les tests et même la majorité de mes articles "originaux" ont progressivement disparu pour laisser place à l'actualité. Je ne dis pas ça de manière négative ceci dit, j'adore suivre l'actualité des jeux vidéo et la commenter. Et je pense que vu les chiffres, vous êtes pas mal à avoir apprécié les news que j'ai rapporté sur mon blog.

Mais, arrêtons de parler de ça, j'ai pas envie de partir dans un bilan tel un comptable. Je suis juste un peu nostalgique quand je me rappelle tout ce que j'ai vécu avec ce blog sur Gameblog. Toutes les personnes avec qui j'ai discuté et qui sont devenues des amis, ou juste des gens avec qui j'aime parler de jeux vidéo de temps en temps. Je suis vraiment content d'avoir pu vivre ses trois ans sur mon blog avec vous, les gameblogger. Vous avez aimé beaucoup de mes articles, ce qui a été une source de motivation pour moi. On a tendance à dire qu'on écrit pour soi même, pour se faire plaisir... franchement, je vous mentirais si je disais ça. Ce qui me fait plaisir, en plus d'écrire, c'est d'être lu. C'est que des gens lisent ce que j'ai écrit, et soient contents de l'avoir lu. C'est ça qui me fait vraiment plaisir. Et quand vous commentez, c'est encore mieux. Un j'aime, ça veut dire que quelqu'un a lu, et a aimé (en théorie). Un commentaire, ça veut dire que quelqu'un prend le temps de vous écrire quelque chose, pour débattre, discuter, corriger ou juste dire ce qu'il ou elle pense. Ca n'a l'air de rien, mais ça me fait vraiment plaisir. C'est toujours la première chose que je regarde quand je suis dans l'interface de mon blog, les commentaires.

 

Je ne sais pas vraiment pourquoi j'écris cet article. Déjà la date de l'anniversaire de mon blog est passée, j'en suis sur, c'était début décembre. Ensuite je ne vais même pas pouvoir fêter ça dignement, vu que je n'ai pas les moyens financiers d'organiser un concours en ce moment. Mais bon, il fallait quand même que j'écrive un article sur mon blog pour ses trois ans, parce que c'est un moment important. Ca fait trois ans que j'écris presque tout les jours, en dehors des moments où je n'avais pas le moral ou le temps pour ça. Trois ans que je passe pas mal de temps chaque jour à vous lire, à partir dans des délires avec vous, surtout depuis qu'on a les statuts. Trois ans que je me sens super bien dans cette communauté qui m'apporte chaque jour un peu de bonheur et avec laquelle je peux partager ma passion des jeux vidéo. Alors, je suppose que je voulais juste vous dire merci. Merci vraiment à tout les gens de la communauté Gameblog, que ce soient les anciens, les nouveaux ou ceux qui ne sont plus là. J'ai vraiment passé trois super années avec vous. C'était cool. Merci beaucoup pour ces trois années. Je ne les oublierais pas. Je ne vous oublierais pas. Ce fut un plaisir d'écrire sur ce blog, vraiment.

 

Bisous

Ajouter à mes favoris Commenter (5)

Signaler
Jeux vidéo (Jeu vidéo)

Comme vous le savez, ça ne va pas très fort pour THQ en ce moment. En effet, l'éditeur s'est mis en état de banqueroute et a vendu ses studios et les jeux qu'ils développaient. Ce changement de statut a fait émerger certains documents qui permettent de découvrir quels projets étaient en cours chez THQ. Si on ne sait pour le moment pas si ces projets verront le jour (toujours en cours de développement, comme les jeux déjà annoncés ou dépendant du rachat des studios par un éditeur?), ça reste intéressant de voir qui travaillait sur quoi. Voici les quatre jeux qui étaient en cours de développement:

- THQ Montréal travaillait sur 1666. C'est le studio où travaille Patrice Désilet, qui avait travaillé sur les Assassin's Creed chez Ubisoft auparavant. 1666 a été marqué par deux évènement importants: un grand incendie à Londres qui a duré trois jours et l'une des plus grandes batailles navales qui ait jamais existé entre les anglais et les hollandais. Mais ça n'a peut être aucun rapport avec le titre du jeu? En tout cas, ce titre qui sonne comme une date évoque un contexte historique, et quand on sait que P. Désilet a travaillé sur Assassin's Creed... on peut se demander si THQ ne comptait pas faire un jeu de ce genre, peut être pas identique, mais qui lui aussi puiserait dans notre histoire? THQ prévoyait d'en écouler 4 millions de copies, pour un chiffre d'affaire net de 157 millions. C'était apparemment un projet ambitieux.

- Turtle Rock Studio travaillait sur Evolve. TRS est le studio à l'origine de Left 4 Dead, et d'après les informations que j'ai pu trouver, le jeu sur lequel ils travaillaient pour THQ était un shooter. Danny Bilson avait décrit le jeu comme "sauvage", et la dernière annonce concernant ce projet était qu'il utilisait le CryEngine 3. Le titre, Evolve, laisse penser qu'on ne sera plus en présence de Zombies. Peut être des mutants, l'humanité qui a changé ou encore une forme de vie évoluée... Difficile à dire. Les prévisions étaient aussi élevées que pour 1666, avec 4 millions de ventes prévues, mais pour un chiffre d'affaire net un peu moins élevé (124 millions), signifiant peut être un prix un peu plus bas.

- Relic travaillait sur Atlas. On ne sait rien du tout sur le jeu, vu que Relic travaille actuellement sur Company of Heroes 2. Il se pourrait même que le développement d'Atlas n'ait pas encore commencé. Aucune prévision concernant le nombre de copies vendues, mais un chiffre d'affaire net de 31 millions, soit beaucoup plus bas que les jeux précédemment cités, et inférieur aux prévisions pour Company of Heroes 2.

- Vigil Games travaillait sur Crawler. Ce mot a plusieurs significations, d'araignée à lèche bottes en passant par rampant. On ne sait rien sur le jeu, ce qui est normal vu que Vigil vient de sortir Darksiders 2. Jason Rubin avait évoqué la possibilité de faire travailler Vigil sur autre chose que Darksiders, ceci confirme que quelque chose était déjà en route.

 

 Voila donc les quatre jeux qui étaient/sont/seront en développement chez THQ. Peut être que ces jeux sortiront et aideront THQ, peut être qu'ils sortiront sous la bannière d'un autre éditeur après le rachat d'un studio ou peut être qu'on n'en verra jamais une seule image ou vidéo. L'avenir nous le dira.

 

Vu sur AllGamesBeta

Voir aussi

Sociétés : 
THQ
Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Signaler
Jeux vidéo (Jeu vidéo)

Après avoir partagé mes déceptions de 2012 avec vous, il est tend de parler de mes coups de coeur! L'année 2012 fut très riche en sorties, quelque soit le genre de jeux ou la plateforme sur laquelle on joue. Beaucoup de jeux, que ce soit des indépendants ou des jeux AAA(A?). Cependant, ça n'a pas été facile d'en retenir trois. J'ai eu du mal. Beaucoup de jeux m'ont plu, car beaucoup de bons jeux sont sortis. Mais combien m'ont vraiment accroché au point que je ne les lache plus ou que je ne passe pas une journée sans y penser tant que je ne les ai pas fini? Peu au final. On est rentré dans une "ère" ou être un "bon jeu" ne suffit plus. Avant on avait une dizaine de bons jeux par an, donc on les savourait, on les appréciait... maintenant, on en a plusieurs par mois. Du coup, les seuls jeux qu'on retiendra désormais, ce sont les excellents jeux. Les expériences uniques. Ou les jeux qui nous ont le plus amusé... Voici mes trois jeux coup de coeur de l'année et tout les jeux qui m'ont plu. Tout cela accompagné d'une liste des jeux auxquels j'ai joué, mais pas assez pour me faire un véritable avis.

 

 

Mes trois coup de coeur

 


3. Super Hexagon

Qui aurait cru un jour que la géométrie serait divertissante? Pas moi à l'époque où j'étais au lycée en tout cas. Mais Geometrie War de Bizarre m'avait déjà un peu fait changer d'avis. Super Hexagon m'en a définitivement convaincu. Ce jeu est troisième de mon top, devant des jeux beaucoup plus gros et riches en contenu, avec des possibilités de gameplay bien plus variées et surtout une histoire... et alors? Qu'importe au final. Super Hexagon est super amusant! C'est un jeu tout simple. On dirige un petit triangle, que l'on peut faire aller vers la droite ou vers la gauche. Si on doit le bouger, c'est pour éviter qu'il ne rentre en contact avec les lignes qui partent de toutes les extrémités de l'écran pour aller vers le centre. C'est donc de ça qu'il s'agit, éviter des lignes. Mais ça va super vite, il faut avoir de bons réflexes et bien doser les déplacement du triangles. En plus de ça, la musique, les couleurs, les formes et l'inclinaison de l'image perturbent nos sens... C'est vraiment super addictif et amusant. On enchaine les micro parties de 5 minutes, plusieurs fois par jour, en espérant survivre une minute. Car oui, dans ce jeu, survivre quelques secondes est déjà un exploit (lors des premières parties en tout cas). Bref, un très bon jeu d'arcade que j'ai adoré.

 


2. The Walking Dead

Ce jeu est dans mon top de justesse. Je n'avais fait que le premier épisode (il y en a eu cinq en tout), mais je voulais y jouer avant d'écrire cet article, vu tout les éloges qu'il avait reçu. Et franchement, il les mérite. Le jeu est loin d'être parfait. Déjà, au niveau du gameplay, je n'imaginais pas Walking Dead adapté en Point & Click. Cependant TellTale s'en est plutôt bien sorti, avec un jeu assez dynamique et pas trop passif. En fait, on se rapproche un peu d'Heavy Rain, avec des QTE, des actions contextuelles, des endroits à explorer, pas super ouverts ou grands, mais où on peut quand même se déplacer un peu et des (très légères) énigmes. Du coup, le jeu est assez scripté, et on a pas l'aspect survie du comics (en fait, on va chercher à manger quand c'est prévu qu'on y aille dans le jeu, on ne décide de rien, on ne gère rien). L'autre défaut du jeu, c'est qu'au final nos choix n'ont pas d'importance. Ils peuvent changer la façon dont se déroule l'histoire, les relations qu'on a avec les personnages et d'autres petites choses, mais au final, on vivra tous plus ou moins la même histoire, avec le même début, les même morts aux même moments et la même fin. C'est une déception car on se rend compte que quoiqu'on fasse, rien ne changera vraiment. Et croyez moi, j'aurais aimé pouvoir empêcher ou changer certaines choses...
Cependant j'ai vite oublié ce point négatif, car The Walking Dead est la meilleure adaptation du comics que j'ai vu jusqu'à présent. Déjà, l'histoire et les personnages sont considérés comme "canon", c'est à dire qu'ils existent réellement dans l'univers de Walking Dead (on en croise d'ailleurs quelques uns que l'on a vu dans le comics, et peut être inversement un jour...?). Et puis surtout, j'ai ressenti tout ce que j'ai ressenti en lisant le comics. De la tristesse, de la haine, du dégout, de l'injustice, de la rage, de l'incompréhension et de la peur pour les personnages auxquels j'étais attaché. Je vais vous dire, j'ai même pleuré à la fin du jeu, et ça faisait longtemps que ça ne m'était pas arrivé... Bon, depuis Mass Effect 3 en fait. Finalement c'est pour ça que j'ai aimé ce jeu. Ca aurait pu être un comics interactif où l'on aurait aucune phase de gameplay ni aucune décision à prendre que je l'aurais aimé quand même. Pour moi c'est un spin off aux comics Walking Dead, un spin off très bien écrit, avec des personnages intéressants et des situations horribles. Et des morts, beaucoup de morts. C'est un jeu que je recommande à n'importe quel fan de Walking Dead.

 


1. Superbrothers Sword & Sworcery EP

Techniquement, ce jeu est sorti l'année dernière sur iOS. Mais vu que je n'avais pas d'appareil iOS, je ne l'ai découvert qu'en 2012 sur PC. C'est dur pour moi de parler de ce jeu. Ca vous est déjà arrivé d'aimer quelque chose sans vraiment savoir pourquoi? Mais de l'aimer quand même parce qu'elle avait ce "petit quelque chose d'indescriptible"? Une chose est sure, je n'ai pas encore tout compris de ce jeu. Le comprendrais je seulement un jour? Sword & Sworcery est un jeu très spécial. On nous balance comme ça, dans la peau d'un héros, qui doit faire quelque chose. On ne nous explique pas vraiment. On arrive et on comprend qu'on doit faire quelque chose. Qu'est ce qu'on doit faire, et pourquoi? Je vous avouerais que je ne suis pas sur de l'avoir réellement compris même après avoir fini le jeu.
Ce jeu est une énigme pour moi, mais la plus belle des énigmes. Il y a quelque chose dans ce jeu, un sentiment, une sensation, je ne saurais pas dire précisément quoi, mais il y a quelque chose qui fait que quand on le commence, on veut le finir. Et que chaque minute que j'ai passé à y jouer étaient remplies de plaisir, d'émerveillement, d'interrogations, de rires et parfois de mélancolie. Tout dans ce jeu me semble excellent. L'univers du jeu ne cache jamais ses différentes inspirations (la plus visible étant celle de Zelda), mais arrive à être original, avec l'utilisation de la musique dans le gameplay, les moments où l'on sort du jeu pour parler de notre expérience de jeu avec un étrange personnage et les nombreux mystères qui s'y trouvent. Tout cela est remarquablement mis en valeur par une direction artistique génialissime. Au début je ne voyais que du pixel art un peu étrange, mais au fur et à mesure on se rend compte à quel point c'est bien fait. C'est du pixel art, un peu rétro, mais original, pas basés sur les modèles d'avant. C'est comme si un artiste avait imposé son style dans le pixel art, plutôt que de faire du pixel art "normal". C'est juste super. Et que dire de l'OST composée par Jim Guthrie? Elle est tout simplement magnifique. Je l'écoute encore régulièrement, je l'ai acheté (même si elle était offerte avec le jeu sur Steam) et j'ai même acheté l'OST remix qui a accompagné la sortie du jeu au Japon. Quant au gameplay, il s'agit de Point & Click, avec des énigmes à résoudre (toujours de manière logique, j'ai beaucoup aimé ça d'ailleurs), de combats à mener (peu de combat, mais un gameplay simple et efficace) et surtout d'exploration de l'environnement de jeu. Et d'un peu de lecture.
Je pourrais surement vous parler de ce jeu des heures durant... mais le plaisir vient aussi de la découverte. Et je ne veux pas gacher votre plaisir. Sword & Sworcery est juste l'une des meilleures expériences de jeu que j'ai eu de toute ma vie de joueur. Peut être que c'est le coté rétro, les références à Zelda, la musique, la simplicité de l'histoire, des personnages et de leur relation... je ne sais pas... mais ce jeu m'a touché. Il me parle. Et ce qu'il me dit me plaut. Je vous conseille de l'essayer au moins une fois.

 

 

Les autres jeux qui m'ont plu...

- Catherine: j'en ai déjà beaucoup parlé. Si je le mets ici et pas dans mon top, c'est parce que je l'ai fait en 2011, et qu'il n'est donc pas vraiment un jeu de 2012 pour moi.
- Binary Domain: j'ai adoré ce jeu. Un très bon FPS, avec beaucoup d'action, un gameplay très agréable et varié, et un système de relation avec les coéquipiers qui a une vraie influence sur le déroulement et la fin du jeu. Il enterre pour moi les TPS occidentaux comme Gears ou Uncharted, parce qu'au moins il propose autre chose à coté des phases de shoot. J'ai trouvé le scénario et les personnages assez intéressants en plus, même si tout cela est bien caché derrière de bons gros clichés.
- Asura's Wrath: un excellent jeu qui retransmet vraiment la puissance que je ressentais lorsque je mattais un épisode de Dragon Ball Z quand j'étais petit. L'histoire est cool, les combats sont ouf et graphiquement c'est du beau cel shading. Dommage que le gameplay soit limité et surtout qu'il faille acheter des DLC pour avoir le jeu complet. Ca reste ce qui se rapproche le plus d'un manga interactif, et c'est quelque chose que j'ai trouvé intéressant.
- SSX: très bon jeu de Snowboard, avec de bonnes sensations et des environnements variés (neige normale, glacier, zone sans oxygène, zone où on plane, etc...). J'ai bien aimé.
- Sleeping Dogs: un des meilleurs GTA-like que j'ai fait de toute ma vie. J'ai adoré l'ambiance "film de kung fu", l'histoire est bonne, le gameplay aussi et on a pas le temps de s'ennuyer.
- Sound Shapes: un excellent jeu mêlant rythme et plateforme.
- Dishonored: j'ai adoré ce jeu, je l'ai refait deux fois, mais il ne m'a pas assez plu pour être dans le top... en fait ce jeu propose un gameplay très agréable et amusant, ainsi qu'un super univers et certains personnages marquants. Mais l'histoire principale (celle de Corvo) n'est pas super intéressante et on se rend vite compte que les pouvoirs déséquilibrent complètement le jeu (il en devient tellement facile...). Dishonored reste un très bon jeu, mais ses défauts l'empêchent d'être un excellent jeu. Je le comparais à Bioshock, et au final ils me laissent le même sentiment, avec les même qualités et les même défauts.
- Halo 4: le meilleur Halo depuis le premier. La partie solo est enfin à la hauteur du succès de la série, avec des personnages plus "humains", un univers retravaillé qui donne vraiment l'impression d'être dans un bon film de Science Fiction et des améliorations visuelles qui rendent le jeu encore plus immersif. Ceci dit, niveau gameplay rien n'a changé, et on est toujours dans un Halo pur et dur. J'ai bien aimé, mais pas assez pour en faire un de mes jeux de l'année.
- Resident Evil 6: un jeu très critiqué, et pourtant j'ai pris mon pied dessus. Le gameplay a vraiment évolué dans le bon sens, avec un corps à corps plus présent et nécessaire pour ne pas gaspiller trop de munitions et des zombies très dangereux (surtout quand on est au dessus du mode "normal"). Malheureusement je n'ai pas pu le finir (faut dire que le contenu est énorme, avec quatre campagnes solo!), submergé par plein d'autres jeux, je ne pouvais donc pas le mettre dans mon top, par principe (je ne vais pas dire qu'un jeu que je n'ai pas fini est mon jeu préféré de l'année, ça ne serait pas très cohérent). De ce que j'en ai fait, j'ai beaucoup aimé en tout cas.
- Assassin's Creed III: ce jeu aurait pu être dans mon top. Le fait qu'il se déroule aux USA m'a vraiment plu (ca change de l'Europe, y'a un coté sauvage, etc...), j'ai adoré les batailles navales et la plupart des ajouts faits à la série, j'aime vraiment beaucoup le personnage d'Haytham (on s'en tape de Connor, hein, sérieusement), mais... mais bordel quoi! Tout ça, c'est gaché. Pas par les bug en ce qui me concerne. Par le ratage total du scénario. Qui écrit chez Ubisoft, qui? Dans la partie Connor, il y a des trous partout et certaines relations auraient pu être beaucoup mieux exploitées et mises en scène. La partie de Desmond est un massacre. Ubisoft n'aime définitivement pas ce personnage, et franchement je me demande pourquoi ils l'ont créé. Il valait mieux ne pas faire de "méta histoire" que de faire ça. C'est tellement absurde, baclé et sans intérêt que ça m'a donné envie de casser ma manette. Quel gâchis franchement. J'ai beaucoup aimé le jeu, mais pour moi Ubisoft a juste "vomi" un scénario tout pourri. Ouais, vomi, c'est le mot. A un poil d'être dans mes déceptions (mais il n'y est pas, parce que manette en main, j'ai vraiment beaucoup aimé).
- Bad Piggies: peut être le meilleur jeu de Rovio. Un gameplay un peu plus étoffé qu'Angry Birds, un coté "bip bip et vil coyote" que j'adore, demande de l'imagination et un peu de skill, et des cochons verts qui souffrent. Bref, un très bon jeu sur smartphones.
- Nintendo Land: à deux doigts d'être dans mon top. Un excellent jeu sur lequel je prends énormément de plaisir, étant fan des licences Nintendo depuis tout petit. Il n'y a pas meilleur jeu pour se détendre après une journée pas terrible!
- Diablo III: un très bon Hack'n'Slash, l'un des seuls jeux de ce genre qui m'a donné envie de continuer jusqu'au bout avec Torchlight.
- Mass Effect 3: malgré une fin qui m'a déçu (un peu moins depuis qu'elle est plus complète), Mass Effect 3 reste un jeu que j'ai adoré et qui conclu de bien belle manière une saga qui a commencé il y a bien longtemps. Comme ME2, il ne sera jamais à la hauteur du premier à mes yeux, mais j'ai été ému tout au long du jeu, en vivant mes dernières heures aux cotés des personnages que j'avais appris à aimer tout au long de la saga. Merci Bioware de m'avoir fait vivre une si belle expérience, même si elle n'est pas parfaite.
- New Super Mario Bros U: pas aussi prévisible que ce à quoi je m'attendais, mais pas non plus original. Un bon jeu de plateforme avec certains niveaux difficiles et des défis amusants à relever.
- Rayman Jungle Run: une très bonne version mobile inspirée de Rayman Origins qui était excellent. Le meilleur jeu de plateforme que j'ai pu faire sur smartphone.

 

 

Les jeux auxquels je n'ai pas assez joué pour pouvoir me faire un réel avis...

Final Fantasy XIII-2, Street Fighter X Tekken, Ninja Gaiden 3, I Am Alive, Lollipop Chainsaw, Quantum Conundrum, Borderlands 2, Torchlight II, Hell Yeah, FEZ, The Witcher 2, Angry Birds Star Wars, Amazing Alex, Lili, Motorstorm RC, Escape Plan, Uncharted Golden Abyss, Gravity Rush, Assassin's Creed III Liberation, New Super Mario Bros 2, Paper Mario Sticker Star, Zombi U, Orc Must Die 2.

Ajouter à mes favoris Commenter (10)

Un coeur de joueur

Par Kokoro Blog créé le 13/12/09 Mis à jour le 10/08/14 à 12h45

Ajouter aux favoris

Édito

 ID Playstation Network: Kokoro_Games
Profil Steam: Kokoro_Games
Codes Amis Nintendo: Me contacter par MP

 

Archives

Favoris