Signaler
Articles (Jeu vidéo)

Beau, immersif, amusant et addictif. Achetez ce jeu, jouez y. Je pourrais me contenter de vous dire ça. C'est vrai, pourquoi perdre mon temps en mots et explications alors que je pourrais vous dire seulement ça et retourner jouer à Assassin's Creed III? Bon, d'accord, je vais développer un peu. Un peu beaucoup même. Alors accrochez vous!

 

Par quoi commencer après ces 5 heures de jeu? Par l'histoire. Je vais réserver ce paragraphe à l'histoire du jeu, donc si vous ne voulez absolument rien savoir, ne le lisez pas! L'histoire d'ACIII m'a surpris d'entrée. D'une part parce qu'elle se débarasse de Desmond en moins d'une minute (fallait le faire quand même) pour immédiatement nous plonger dans la peau d'un de ses ancêtres, ensuite parce qu'elle ne met pas en scène Connor, tout du moins pas au début. J'ai vraiment été agréablement surpris par le fait que l'on incarne Haytham, un assassin expérimenté qui part pour l'Amérique dans le but de découvrir un temple. C'est un personnage charismatique, qui a du vécu et qui est loin de se laisser marcher sur les pieds contrairement à 90% des héros de jeux vidéo qui font tout ce qu'on leur demande. Non, avec Haytham, c'est plutôt les autres qui font ce que lui demande, sous peine d'avoir la gorge tranchée. Quoiqu'il en soit, je trouve l'idée de commencer avec un autre assassin que Connor vraiment bonne, mais ça aurait été encore plus fort si c'était Haytham qui avait été dévoilé officiellement et que Connor aurait été la surprise. Ca reste quand même une bonne surprise. Par contre j'ai été déçu que Desmond et la "métahistoire" comme on aime à l'appeller soient relégués au second plan. Pour l'instant je n'ai même pas eu à sortir une seule fois de l'animus, et je ne joue que dans le passé. J'espère que ça va avancer dans le présent à l'avenir (mon Dieu quelle phrase tordue).

 


Desmond j'ai une mauvaise nouvelle... la pomme d'Eden nous transforme en canards.

 

Parlons maintenant du jeu en lui même. ACIII ne va pas révolutionner la série, bien qu'il se déroule durant la révolution américaine (là vous êtes genre, censés rigoler). On retrouve un gameplay qui dans les grandes lignes ressemble à celui des précédents épisodes. Il y a cependant quelques améliorations et ajouts agréables qui ont été faits. D'une manière générale, tout les mouvements et déplacements semblent plus fluides et moins "automatisés". Les combats ont aussi changé, devenant un peu plus dur. Désormais tout le monde n'attend pas son tour pour finir en brochette, et les ennemis vous attaquent avec plus d'agressivité. Par exemple, un ennemi peut vous attaquer pendant que vous en attaquez un autre, mais surtout l'animation pour tuer un ennemi ne rend pas invincible. Les ennemis attaquent assez vite et finalement j'ai trouvé que la difficulté avait légèrement augmenté. A signaler aussi que les ennemis munis de fusil font feu sur vous que vous soyez en combat ou non.
Pour ce qui est de la structure du jeu, je l'ai trouvé plus variée, ce qui rend le jeu beaucoup plus agréable pour moi. Je n'ai pour le moment fait que très peu de missions similaires, même si je suis sur que ça viendra. Mais il y a des objectifs différents. Espionner des conversations sans être vu pour récupérer des infos, s'infiltrer sans être vu, suivre la piste d'une personne dans la neige, etc... Il y a vraiment de la variété, à la fois dans ce qu'il faut faire et dans les lieux et les contextes où l'on se trouve. Certaines idées, comme le déguisement, ne sont pas spécialement super développées comme elles le sont dans des jeux d'infiltrations bien plus pointus, mais elles apportent de la variété, l'impression de faire quelque chose de différent. Ce n'est peut être qu'une illusion, mais ça marche, et pour l'instant je ne m'ennuie pas.

 

Ce qui m'a vraiment plu, et qui me force à toujours vouloir continuer à jouer, c'est l'ambiance incroyable du jeu. Tout est tellement réussi. On commence très fort avec ce long voyage en bateau vers l'Amérique, et c'est là qu'on se rend compte qu'ACIII a franchi un cap, sans mauvais jeu de mots. Ca va peut être vous paraitre bête ou inintéressant, mais dans ce bateau j'ai passé un moment inoubliable. J'ai vu des marins danser à moitié ivres, j'ai vu un gars tout en haut du mat fredonner un air qui m'est resté dans la tête, j'ai apprécié le reflet de la lune sur l'océan ainsi que les étoiles dans le ciel... Tout ça, ce ne sont que des détails, mais ce sont des détails qui font de ce jeu un jeu dans lequel on rentre bien et où l'on se plait une fois à l'intérieur. Les villes des précédents épisodes étaient remplies de clones qui semblaient tous faire la même chose. Ici, il y a aussi des personnages qui se ressemblent, mais moins. Et c'est plein de vie, ça grouille de partout! Il y a des enfants, des animaux (porcs, rats, chiens, chat! et ça, ce n'est qu'en ville!) et des gens qui vaquent à leurs occupations. On sent qu'on est dans une ville vivante et non plus dans un décors qui nous sert uniquement de terrain de jeu. Pour la première fois dans un Assassin's Creed, j'ai cette impression que même quand je ne suis pas là, la vie continue. Et ça me plait.

Pour conclure ces premières impressions, je vais évoquer divers détails en vrac. Tout d'abord le jeu est beau, plus beau que les autres épisodes. Mais surtout, il est très fluide. Ca, c'est une agréable surprise. Que ce soit les menus ou le jeu en lui même, c'est vraiment ultra fluide visuellement et au niveau des sensations. Ensuite la bande son est juste parfaite pour le moment. Les musiques et les doublages d'ailleurs, dont on peut apprécier le bel accent anglais en VO (je recommande fortement d'y jouer en VO d'ailleurs). Et j'ai beaucoup aimé l'humour disséminé dans les descriptions de la base de données de l'animus.
Il y a quand même quelques petits défauts, principalement des bugs en fait. Je pense à des lèvres qui ne bougent pas lorsqu'un personnage parle (ce qui rend la scène au mieu étrange au pire ridicule). Il m'est aussi arrivé de me retrouvé bloqué entre deux "états" (à la fois en mode attaque et en mode normal), ce qui était assez gênant. Quelques sous titres ont parfois disparus aussi. Rien de bien grave dans l'ensemble, mais c'est dommage qu'un si gros jeu ne soit pas super bien fini. Je trouve aussi que le jeu est un peu facile (bien que moins facile que ceux d'avant) et que le gameplay a encore été simplifié alors que moi j'aimerais le voir, à l'inverse, se complexifier. L'IA ne semble pas non plus super développée. Ca ne m'empêche pas de prendre du plaisir à jouer, mais c'est dommage.

 

Vous l'aurez compris, après quelques heures, je suis totalement tombé sous le charme d'ACIII. J'avais adoré AC, j'avais vite été lassé d'ACII, je n'ai qu'à peine commencé Brotherhood et même pas touché à Revelations, mais ce troisième épisode me plait beaucoup pour le moment. Si vous voulez un premier avis un peu moins sympa, faites un tour sur le blog de mon ami le Caribou. C'est toujours bien d'avoir deux avis différents!

Voir aussi

Jeux : 
Assassin's Creed III (PS3)
Ajouter à mes favoris Commenter (6)

Commentaires

Hyna
Signaler
Hyna
Je n'ai pas lu, je ne veux pas me spoiler mais vu l'avis positif qui ressort en conclusion j'ai cliqué sur j'aime xD
seblecaribou
Signaler
seblecaribou
Genre là, je vais au ciné puis en cours, et ce soir soirée Halloween chez un pote. Je peux pas y jouer avant demain et j'ai les GLANDES! (alors qu'il m'a mis un seum international hier) :lol: donc oui c'est un peu vicieux comme jeu!
MrPomme
Signaler
MrPomme
seb: c'est là tout le problème et la force en même temps d'Assassin's Creed : on a tout un tas de bonnes raisons de le haïr, de vouloir abandonner la partie, mais au final on y reviens tout le temps pour l'histoire, l'ambiance et l'univers. Du coup avec cette remarque, on peut comprendre qu'Ubisoft n'en ai rien à faire si son jeu est bancal depuis le 1er épisode :P
Kokoro
Signaler
Kokoro
MrPomme: si, mais je n'avait pas le courage de les faire. Pour l'instant ça ne m'empêche pas de comprendre l'histoire, et au pire je me les referais en mode "flashback" =p
MrPomme
Signaler
MrPomme
N'est ce pas rater un pan de la méta histoire que de ne pas faire brotherhood et revelations ? Non parce que c'est pour ça que je les fais en fait :P
seblecaribou
Signaler
seblecaribou
C'est beau ce que tu dis! Sinon je suis quand même content de voir que je suis pas le seul à avoir des bugs (genre des animaux qui ne bougent plus de temps en temps O_O). Après ce qui est marrant, c'est que je suis gavé par le début, mais j'ai TROOOOOP envie de continuer à jouer.

Un coeur de joueur

Par Kokoro Blog créé le 13/12/09 Mis à jour le 10/08/14 à 12h45

Ajouter aux favoris

Édito

 ID Playstation Network: Kokoro_Games
Profil Steam: Kokoro_Games
Codes Amis Nintendo: Me contacter par MP

 

Archives

Favoris