Signaler
Articles (Jeu vidéo)

 Aurevoir, aurevoir, président?

 

L'E3 qui se profile à l'horizon ne m'a pas excité comme ceux des années précédentes. Pour être honnête, je n'en attendais pas grand chose, à part découvrir un peu la Wii U, quelques jeux annoncés qu'on ne connait pas, et c'est tout. Je ne m'attendais pas à un E3 majeur. Pourtant je me suis trompé, car à quelques jours de l'ouverture du plus grand salon de jeu vidéo du monde, une rumeur s'est faite de plus en plus insistante: l'arrivée du Cloud Gaming.

 

 

Changement de stratégie

Le Cloud Gaming, ca ne date pas d'aujourd'hui, même si c'est récent. J'ai toujours su qu'un jour où l'autre on y serait confronté. Pour moi, cette technologie est "l'ennemi". Pourquoi suis je si catégorique? Je suis plutôt ouvert d'esprit lorsqu'on parle de jeux vidéo. Je joue sur la majorité, voir sur toutes les plateformes de jeux, dans la mesure du (financièrement) possible. Je ne me suis jamais braqué contre une console, ni contre une marque, même si parfois je peux paraitre plus critique envers certains (Nintendo par exemple, qui m'a pas mal déçu pendant une période). Je ne me suis jamais fermé à une expérience de jeu: Wiimote, Kinect et PS Move ont tous trouvé une place dans ma demeure (au fond d'un tiroir sous 1 mètre de poussière, certes). Je ne me suis jamais fermé au progrès et au changement dans les jeux vidéo: j'achète régulièrement des DLC, quand ils sont bons ou qu'ils m'attirent, ainsi que beaucoup de jeux dématérialisés, en particulier sur PC (via Steam principalement) et sur le Xbox Live (jeux indépendants ou arcade). Ce que je veux dire, en précisant tout ca, c'est que je ne suis pas opposé à l'évolution ou totalement réfractaire aux changements. Pourtant, il y a une chose que je sais que je n'accepterais jamais: la dématérialisation totale.
La dématérialisation en elle même ne me dérange pas. Comme je le disais plus haut, j'ai des jeux dématérialisés. Mais que ca s'applique à tout? Ca je pense que je ne l'accepterais jamais. Je reviendrais plus tard sur les raisons qui justifient ce refus. Toujours est il que depuis que j'ai su que la dématérialisation était un avenir possible du jeu vidéo, je me suis toujours dit que jamais je n'accepterais ca. C'est bien simple: si c'est ca l'avenir, ca sera sans moi. Mais, en fait, j'étais encore loin d'imaginer qu'une chose encore pire se profilait à l'horizon: le Cloud Gaming.

Le Cloud Gaming, c'est la dématérialisation, sans avantages et avec encore plus de contraintes. Une obligation d'être toujours connecté. On ne possède jamais vraiment les jeux auxquels on joue. On oublie l'occasion, le prêt. C'est un peu comme si on avait réuni tout les fléaux les plus craints par les joueurs de longue date en un concept. Bref, le Cloud Gaming, ca me faisait encore plus peur que la dématérialisation. Mais jusqu'à aujourd'hui, ca allait. Je me disais que j'allais rester du coté des "consoles traditionnelles" et qu'elles avaient leurs chances de remporter la bataille contre cette nouvelle vision du jeu vidéo. Le problème c'est qu'aujourd'hui, tout n'est pas si simple. Il semblerait que le Cloud Gaming ait adopté une nouvelle stratégie: celle du cheval de Troie. Plutôt que de se confronter aux modèles existants, l'idée serait de s'y intégrer. C'est ce que laisse entendre cette rumeur qui voudrait que Sony rachète un des deux gros noms du Cloud Gaming (voir cet article). Et là, c'est le drame. Je ne peux plus me dire que je vais rester du coté des consoles traditionnelles. C'est comme si on était un groupe face à des zombies et que quelqu'un venait d'être mordu. Si Sony s'y met, et que ca marche, alors les carottes sont cuites. Il ne restera guère plus que Nintendo qui n'y passera pas à long terme. Et encore, si ca marche d'enfer, ce n'est même pas sur. Si cette nouvelle peut enthousiasmer certains, et laisser d'autres indifférents ou dans l'attente d'en savoir plus, pour moi c'est dramatique. Ca signifie tout simplement la fin des jeux vidéo tels que je les connaissais.

 

 

J'aime les jeux vidéo


Car pour moi, les jeux vidéo ce n'est pas seulement "les jeux". Ca va peut être vous sembler bizarre, parce que c'est souvent ce qu'on dit "la console en elle même, ca ne compte pas, ce sont les jeux qui comptent". Et bien c'est faux. En partie. Pour moi, ce ne sont pas que les jeux qui comptent. Ce n'est même pas une aversion pour le modèle que j'ai, puisque je consomme de la musique de cette façon: en streaming. J'achète rarement des CD, ou même des chansons en dématérialisé: la plupart du temps j'écoute de la musique sur Youtube. Mais ca, c'est parce que je suis un consommateur de musique. Les séries, les animes, tout ca aussi je le consomme, sans me soucier trop de la forme. Mais pour les jeux vidéo, c'est différent. Les jeux vidéo, je les aime.
Les jeux vidéo, c'est MA  grande passion. J'ai commencé, j'avais 3 ans. J'ai continué jusqu'à maintenant, sans m'arrêter. Je n'ai pas toujours été collectionneur, je dirais même que jusqu'à cette génération de console, je ne collectionnais pas vraiment les jeux et les consoles: j'achetais, je revendais, je m'en foutais un peu. Mais petit à petit, les jeux vidéo sont devenus bien plus qu'un simple loisir pour moi, ils sont devenus une véritable passion, une source de plaisir. J'ai un rapport physique avec mes jeux, et il est presque sensuel (mais pas sexuel, je vous rassure). Parce que jouer à un jeu n'est pas le seul plaisir que j'ai avec un jeu. J'aime aller dans des magasins et fouiller dans les bacs d'occasions à la recherche d'une bonne affaire ou d'un jeu dont je n'ai jamais entendu parler. J'aime aller voir 5 fois dans une matinée dans ma boite aux lettres pour voir si le colis que j'attendais tant est arrivé. J'aime humer l'odeur du mode d'emploi ou de la boite qui sent le neuf. J'aime regarder, et même parfois garder, les petites pub à l'intérieur d'une boite de jeu. J'aime gratter mon code Nintendo, avoir le petit doigt de la main droite à moitié gris métalisé parce qu'à chaque fois au lieu de souffler je pousse les restes avec et répondre aux mêmes questions bien nazes pour gagner des étoiles sur le club Nintendo. J'aime insérer un jeu dans ma console, l'excitation que j'ai avant de le mettre. J'aime ranger mes boites de jeux, les regarder troner sur des étagères, lire ce qu'il y a écrit derrière parfois. J'aime les éditions collector. Je suis vraiment attaché aux jeux vidéo en boite.  A mes jeux. J'aime les désirer, j'aime les posséder. Je me vois mal jouer seulement à des jeux loués, avec l'idée qu'ils ne m'appartiendront jamais. Je n'aime pas l'idée que dix ans après, je ne puisse plus jouer à un jeu auquel je ne m'intéresse que maintenant parce qu'il a été retiré des bases de données car il n'a pas bien marché et que les serveurs ont un cout d'entretient.  Mais je n'aime pas que les jeux.
Le streaming, c'est aussi une vision du jeu vidéo qui n'est pas la mienne. Je m'imagine mal un jour avoir une sorte de "box" ressemblant à un décodeur TV en guise de console, avec un store à la Itunes pour choisir mes jeux. Parce que j'aime les consoles. Les consoles, ca fait parti de ma culture jeu vidéo. De la NES à la 360 en passant par la Gameboy et la PS2, et bien d'autres encore. Certains se réjouissent que les consoles n'existent plus, moi ca me rendrait triste. Pour moi ca fait parti de la culture et des traditions du jeu vidéo, de son identité. Si on passe au Cloud Gaming, les gens ne connaitront peut être même plus un jour l'excitation de voir une nouvelle console dévoilée. Ils ne connaitront plus le plaisir d'aller acheter sa nouvelle console, de se faire offrir une console et devenir fou de joie, de changer pour le nouveau modèle plus "design" et un peu amélioré. Ils ne connaitront plus le plaisir d'avoir des consoles "éditions spéciales" aux couleurs de leurs jeux préférés. Ils ne connaitront pas l'inquiétude lorsqu'ils voient leur console partir au SAV, et le plaisir décuplé lorsqu'ils la verront revenir, en pleine forme! Ca, ca fait aussi parti du plaisir que j'ai grâce aux jeux vidéo. Si on passe au Cloud Gaming, qu'est ce qui me fera rêver? Le hardware, c'est quelque chose que j'aime. La gueule d'une console, sa personnalité, ses différences avec les autres... c'est ca qui fait qu'on l'aime, ou qu'on la déteste. Le Cloud Gaming, c'est accepter l'idée qu'il n'y aura plus jamais de nouvelle console. Qu'on restera à vie sur un appareil qui nous permettra de recevoir nos jeux. Et je dois vous avouer que même si cette idée est séduisante d'un point de vue économique, elle ne me fait pas rêver. Elle rend les jeux vidéo banaux. Elle en fait un simple média qui se fond dans le reste, que l'on distribue comme de simples films à la demande. Au lieu d'avoir des consoles dont on se souviendra toute notre vie, on aura des appareils aussi mémorables que des lecteurs DVD ou des décodeurs TV. C'est ca le jeu vidéo qui vous fait rêver? Pas moi.

 

 

Ou aurais je tort?


Je dois vous l'avouer, le Cloud Gaming comme avenir des jeux vidéo, ca me donne envie de vomir. Je n'hésite pas à répéter à qui essaye de me convaincre que ca peut être bien que "c'est de la merde!" et que "je boycotterais les constructeurs qui suivront ce chemin". Pourtant, je ne suis pas sur que j'y arriverais. Déjà, on ne sait rien. Premier point. On sait ce que ca pourrait donner, éventuellement, mais force est de constater qu'au fond, si un constructeur s'alliait ou rachetait un spécialiste du Cloud Gaming, on ne sait absolument pas comment tout cela serait géré. Quelle offre, quelle facon de faire, 100% Cloud ou possibilité d'avoir des jeux physiques aussi, etc... A l'heure actuelle, on ne sait rien. Cependant, je pense que c'est normal d'être pessimiste: plus les jeux vidéo rapportent de l'argent, plus les éditeurs essayent de nous la faire à l'envers (DRM, Pass en ligne, jeux en kit, etc...). Le Cloud et ses dérives, clairement prévisibles (si on ne possède pas le jeu et qu'on est toujours connecté en ligne, ca sent grave le roussi), ont de quoi inquiéter, surtout quand on voit les problèmes qu'il y a eu avec les réseaux sur cette génération de consoles (piratages, disfonctionnement) et les pratiques abusives, parfois proches de l'arnaque, pratiquées par les éditeurs. Mais sans rien savoir, c'est dur de vraiment être sur, pour moi, que je serais à 100% contre, même si là, dans l'immédiat, je le suis.
Plus important encore, si on passe au Cloud partout, les jeux me feront peut être (surement (bon ok je craquerais)) craquer. Là, c'est facile pour moi de dire "moi vivant, jamais je ne jouerais en Cloud Gaming!". Mais attendez qu'un putain de jeu de folie sorte via ce système, et je serais peut être le premier à être devant le magasin pour me l'acheter le jour J. A contrecoeur bien sur. Ouais, ca fait un peu girouette, mais l'appel du jeu est plus fort que mes convictions (je sais, je suis faible). Je suis passionné de jeux vidéo, et il est fort probable que si les jeux continuent d'exister, même d'une manière totalement différente, je serais toujours là pour y jouer.

Donc au final, je ne sais vraiment pas quoi penser de tout ca. C'est confus. Au fond, je ressens une chose: si un gros constructeur se lance dans le cloud gaming, les jeux vidéo tels que je les ai toujours connus n'existeront plus. Ca sera la fin d'une ère, et la fin de quelque chose que j'aimais passionnément. Mais est ce que, pour autant, je ne ferais pas parti de la nouvelle ère? Rien n'est moins sur. On m'a rabaché les oreilles de tout ce qui pouvait être positif et bon grâce au cloud hier (je ne citerais pas de nom). C'est sur, il peut y avoir des trucs bien. Mais moi je pense qu'il faut être naif pour y croire, et surtout pour rêver de cette technologie comme d'une utopie pour notre média préféré. Parce que sur cette génération de consoles on s'est pris carotte sur carotte de la part des éditeurs et même des constructeurs. Je suis peut être pessimiste, mais même si le Cloud peut être utilisé pour faire un tas de choses bien, j'ai le sentiment que si ce modèle s'impose, ca sera juste pour nous avoir (pour rester poli) un peu plus. J'espère me tromper. Et plus que tout, j'espère que les rumeurs concernant l'arrivée en force du Cloud dans l'industrie soient fausses, même si tout semble se mettre en place. J'aimerais pouvoir encore profiter des jeux vidéo comme je les aime. Que ce modèle que j'ai toujours aimé continue d'exister encore un peu...

 

Pour finir, je tenais à préciser que ceci n'est que mon point de vue personnel, et que je n'ai rien contre ceux qui veulent et qui aimeraient voir ce changement. Chacun ses idées, ses envies et sa façon de voir les choses. D'ailleurs si vous voulez un article plus positif sur le Cloud Gaming, allez lire cet article de Kaminos.

Ajouter à mes favoris Commenter (11)

Commentaires

Mokkori
Signaler
Mokkori
Je vais commencer par un petit hors sujet mais je ne comprends pas qu'une entreprise puisse mettre des données confidentielles ou pas sur un service de cloud. D'un point de vue sécuritaire ça me paraît être une aberration.

Pour en revenir sur le sujet, comme je l'avais dis il y a quelque temps en réponse à une news sur ce model de distribution ça annoncera mon arrêt des jeux vidéo. J'en ai marre du tout locatif des modèles économiques qui pointent leur nez. En plus comme je suis principalement un joueur d'import ils mettront en place un système de restrictions par pays, que ce soit d'un point de vue législatif ou bien tout simplement à cause de la bande passante. Donc au final je serait de toute façon lésé.

Je rajoute encore un hors sujet mais j'ai tiqué sur ton "banaux", bien que banaux existe c'est plutôt "banals" qui est approprié à ta phrase.
BillCarson
Signaler
BillCarson
Super article, et tout à fait d'accord; Le cloud, c'est pratique, pour les étagères; Mais pour le reste c'est la cata. L'industrie du jeu vidéo vend des millions de disques, et autre éléments externe(disque dur/carte mémoire). Je suis pas un expert en économie mais si le cloud débarque, beaucoup d'emplois vont être touché, je ne défend aucune politique, c'est mon avis personnel, et mon constat sur le long terme. De plus je suis peu être nostalgique, mais j'aime avoir mes jeux chez moi, et sans connexion internet obligatoire pour joué. Je veux jouer quand je veux et ou je veux;
Et autre chose, le cloud c'est aussi ça;
"Vous-même ou Valve êtes à tout moment autorisé à mettre fin à votre Compte ou à une Souscription donnée. Vous reconnaissez et acceptez que l'annulation de votre Compte ou d'une Souscription donnée constitue votre seul droit et recours en cas de litige quelconque avec Valve.""En cas de résiliation ou d'annulation de votre Compte ou d'une Souscription donnée de votre fait, aucun remboursement ne sera accordé, pas même pour des frais de Souscription."
Kokoro
Signaler
Kokoro
Je suis au courant pour le Steam Cloud, mais pour moi ce n'est pas pareil. Ca c'est une bonne utilisation du Cloud: avoir des sauvegardes en ligne en plus de nos sauvegardes locales au cas où on les perdrait. Mais ca n'a rien à voir avec les jeux en streaming.
killErAD
Signaler
killErAD
Dans tout ça il faut trouver un compromis. Si Sony confirme les rumeurs sur Gakai, ils ne devraient et ne pourront pas être strictement cloud, tout simplement parce qu'aujourd'hui, ce n'est pas possible. L'idéal c'est que la fibre et la 4g soient bien installées, à ce moment on pourra en reparler. Mais pour l'instant, il faut trouver un juste équilibre. Espérons que pour Sony l’expérience psp Go leur est servi de leçon, ce qui semble le cas quand on voit la vita, qui propose le format physique et démat. Ils devraient à mon sens continuer dans ce sens, il faut avancer pas à pas.

Au sujet de steam, Valve développe le "steam cloud". Donc oui, je t'assure que la plateforme évolue et tend vers le cloud ^^ Regarde bien, il y a une liste de jeux compatible avec le services et qui te permet d'avoir tes sauvegardes partout avec ton compte. Le cloud est bien plus développé que l'on ne le croit, on l'utilise déjà beaucoup sans le voir.
Kokoro
Signaler
Kokoro
@killErAD: c'est vrai que j'ai oublié certains trucs, mais je voulais surtout parler de ce qui m'inquiétait dans l'immédiat. Après, c'est sur que y'a aussi l'aspect terrifiant de l'existence même des jeux. Déjà que sous forme physique on galère pas mal pour retrouver d'anciens jeux, sous forme de données, que deviendront les jeux des éditeurs qui ont fait faillite, qui ne peuvent plus payer les serveurs ou qui ont tout simplement envie de ne plus dépenser d'argent pour des jeux peu joués. Quand on voit que certains jeux ont été enlevé du Xbox Live Arcade parce qu'ils n'avaient pas trop de succès (c'est rare, mais c'est arrivé) ou les éditeurs qui ferment les serveurs de jeux qui n'ont pas de suite directe et qui ont moins d'un an, ca fait peur...
Je suis peut être ferme sur le streaming, mais pour moi c'est vraiment beaucoup de contraintes pour peu d'avantages au final. Ou en tout cas, pour le moment, les avantages ne suffisent pas à contrebalancer les inconvénients, de ce que j'en connais. Le simple fait de devoir toujours être connecté est un problème pour moi. Le fait que le jeu ne nous appartienne pas en est un autre aussi. Et rien que ces deux points, ca ne me plait pas du tout. En plus comme tu le dis, question loi et propriété, tout est assez flou autour de ca, et ca n'est pas très rassurant.
Pour Onlive, c'est vrai que ca a l'air de marcher, mais ca n'a aucun avantage pour moi qui possède des consoles, donc pour le moment c'est juste une alternative aux consoles qui n'apporte rien de plus (en dehors de la possibilité de louer au lieu d'acheter et de ne pas acheter de console/PC puissant, mais avec les exclusivités en moins). Pour Steam c'est du dématérialisé (donc pas du Cloud) et c'est différent pour moi. Au moins les jeux qu'on achète, on les possède, en théorie, pour toujours. Et puis j'ai pas le même rapport avec les jeux PC qu'avec les jeux consoles. Ca ne me dérange pas qu'ils soient dématérialisés et qu'ils nécessitent internet, puisqu'en général mon PC est toujours connecté au net.
Je citais ces saloperies inventées par les éditeurs pour montrer qu'ils sont de pire en pire. Alors avec un système de Cloud Gaming je n'imagine même pas à quel point ils vont nous pourrir la vie... Ils pourront nous "surveiller" vu qu'on sera en permanence connecté à des serveurs. Et je m'inquiète aussi du prix auquel tout cela nous sera proposé et de ce qu'ils inventeront pour nous soutirer encore plus d'argent. Ces gars seraient capables de nous foutre des pass en ligne dans un jeu à louer... Mais c'est surtout leur coté "sans scrupule" qui m'inquiète. Je vois bien les éditeurs retirer purement et simplement les jeux qui n'ont pas marché ou pas autant qu'ils l'espéraient, et ca me ferait chier de savoir qu'un jeu a existé et que je ne pourrais pas y jouer.
Loxxodon
Signaler
Loxxodon
Totalement d'accord avec toi Kokoro..aujourd'hui j'ai encore acheté des jeux ps2 et gamecube, je suis resté comme un gamin à lire le manuel, le dos de la boite, enlever le prix collé sur la boite.. et tous les petits plaisirs que tu cite, pour moi ça n'a pas de prix.
killErAD
Signaler
killErAD
Le rapport avec Apple est très simple. Leur économie, leur modèle, leur future tout est basé sur le cloud. Ils vont investir 1 milliard de dollars dedans. Et ce ne sont pas les seuls. Tous les géants de l'informatique y plongent, que ce soit MS, Oracle... C'est un secteur qui se développe vitesse grand V.
J'ai relevé certaines de tes phrases aussi. Tes inquiétudes sont parfaitement justifiés, je comprends que tu veuilles avoir ta console, tes jeux, un marché de l'occas. Les éditeurs cherchent à faire de l'argent et on peut rationnellement se demander quels sont leurs intentions pour ce domaine. Tu as même oublié de parler du cas où l'entreprise propriétaires des serveurs fait faillite, c'est un cas aujourd'hui encore très flou juridiquement. D'ailleurs pour l'instant, il n'existe pas encore de cadre pour la cloud, c'est encore très récent, mais ça avance. Vite.

Pour parler de ce qui m'a fait un peu réagir
"Le Cloud Gaming, c'est la dématérialisation, sans avantages et avec encore plus de contraintes"
Ici tu es un peu trop ferme ^^ Il y a de nombreux avantages au cloud. Ils se situent surtout dans la façon d'utiliser tes données. LE gros avantages, c'est l'accessibilité. Tes jeux seront accessibles partout, tout le temps. Les sauvegardes te suivront partout. C'est ce en quoi Sony pourrait faire un grand coup avec son couple psVita / ps3.

"Déjà, on ne sait rien. Premier point. On sait ce que ca pourrait donner"
Au niveau du jeu vidéo, on est pas complètement dans le flou. Onlive tourne depuis 2 ans (?), steam nous prouve de plus en plus que la dématérialisation peut nous faire économiser (mais pas que).
Cependant sur console, c'est un peu l'inconnu, c'est vrai. Mais tout ce met en place, petite à petit et les expériences que l'on a sur PC serviront a développer le cloud console bien plus rapidement.

"DRM, Pass en ligne, jeux en kit, etc..."
De mon propre avis, ça n'a pas grand chose à voir avec le cloud à proprement parlé. Les DRM un peu plus, mais les pass et autres code pour faire je ne sais quoi, ça reste des conneries inventé par des éditeurs ne sachant plus quoi faire pour rentabiliser leurs jeux.

Pardon pour le pavé mais je voulais réagir à ce que tu penses. Mais encore une fois, tu as raison d'être inquiet, il faut tous qu'on le soit. Le marché de l'occasion et le fait de posséder les jeux physiquement est vraiment important pour nous les joueurs. La législation à ce sujet est à la traîne et ne couvre pas les utilisateurs de manière sure. Il faut tout de même tempéré, aujourd'hui, le cloud n'a généré aucun problème majeur.
Kokoro
Signaler
Kokoro
C'est quoi le rapport avec Apple killErAD? =p
Je ne déteste pas Apple, mais vu que je n'achète pas tout leurs produits, on me considère souvent comme un anti Apple dès que j'ai le malheur de critiquer un peu la marque... Bref, je ne les déteste pas, mais je ne suis pas fan non plus.
Dopamine
Signaler
Dopamine
Je suis 100% en phase. Cependant je ne souhaite qu'une chose. Que l'un des constructeurs se lance et se vautre lamentablement comme cela a été le cas avec la PSP GO. Cela ferait une leçon du même acabit. J'ai du mal avec la démat, ou pltôt la merde qu'on essaie de nous faire bouffer avec. Je n'ai rien contre les vrais plus de ce mode de distribution / amélioration (indés, jeux basés sur des Gplays originaux, add ons chiadés).
killErAD
Signaler
killErAD
Hm toi, tu dois mais alors mais DEEEEEEEEEEEEEEEEEEEETESTER apple ^^
MisterMinister
Signaler
MisterMinister
Complétement. Ce que j'aime dans le fait de posséder des jeux, ce n'est pas de les conserver, mais justement des les prêter, échanger, revendre. Aujourd'hui, il me semble que l'offre est plutôt bonne entre matériel et dématérialisé. Les gros jeux sortent encore en boîte, ce qui est cool, et le démat' permet aux petits développeurs de nous proposer leurs jeux. Mais on est déjà à la limite. DRM et autres conneries.

Car pour moi, c'est bien là le fléau future du jeu vidéo. Une putain de connexion permanente de merde. Ma PS3 n'est quasiment jamais relié à Internet. Parce que j'ai pas envie de jouer en ligne, pas envie qu'on voie à quoi je joue spécialement. Et pour le Cloud Gaming, ce sera pire. Aujourd'hui, on peut jouer, et même bien jouer sans Internet. Demain, ça ne sera plus possible. Sony, avec qui j'ai vécu des formidables moments, ira se faire foutre si pour eux l'avenir c'est ça. Plus qu'à espérer que des initiatives comme GOG.com arriveront à faire que le jeu vidéo ne soit pas encore pire qu'aujourd'hui, c'est à dire l'industrie culturelle la plus merdique. Le pire, c'est que du coup, on ne pourra même plus pirater. Et oui. La piratage peut-être un contrepouvoir contre les DRM, par exemple, il est toujours possible de faire des cracks. Pour le Cloud-Gaming, je ne vois pas comment c'est possible.

Donc pour Sony, c'est fait, si c'est confirmé, je leur dirais au revoir (et ils créveront dans la décennie qui va suivre, car je ne serais sûrement pas le seul)
Microsoft n'en à rien à foutre du jeu vidéo. Microsoft veut juste créer un centre intelligent pour contrôler la maison. Kinect, Dashboard mettant le jeu vidéo au 45ème plan, etc...

Il ne restera donc plus que Nintendo. Casual, oui, mais avec toujours quelques pépites comme ont pu l'être Xenoblade, MadWorld ou Pandora's Tower. Et on ne gueulera plus sur le fait que Nintendo soit en retard sur le jeu online, croyez-moi, car ce retard sera sûrement la meilleure chose qui soit arriver au jeu vidéo. Clairement, l'avenir, je le vois chez Nintendo. Un avenir pas radieux, mais un avenir qui sera "un moindre mal".

Mais très clairement, nous pouvons faire nos adieux au jeu vidéo tel qu'il est aujourd'hui. Et c'est triste.

Un coeur de joueur

Par Kokoro Blog créé le 13/12/09 Mis à jour le 10/08/14 à 12h45

Ajouter aux favoris

Édito

 ID Playstation Network: Kokoro_Games
Profil Steam: Kokoro_Games
Codes Amis Nintendo: Me contacter par MP

 

Archives

Favoris