Signaler
Articles (Jeu vidéo)


Note: cet article est expérimental, et est susceptible d'être mis à jour au fil de mes parties sur la Beta multi d'Halo Reach.


4 mai 2010: le début de l'aventure


Le programme Reach. Seuls ceux qui avaient suivi l'entrainement "ODST" pouvaient y participer. C'était mon cas. Je n'ai jamais été un as de la gachette, ou un militaire rêvant de remporter de grandes batailles. Mais lorsque j'ai appris que si on s'engageait, on quitterait la Terre pour vivre de grandes aventures dans l'espace, je n'ai pas hésité une seconde. Et puis, un peu d'action, ca ne fait jamais de mal à personne. Je ne sais pas ce qui m'attend sur Reach. Je sais à quoi ressemblent les Covenants, mais je n'en ai jamais vu en vrai. Quoiqu'il en soit, ce n'est pas aujourd'hui que j'en verrais, il faudra attendre le mois de septembre pour arriver sur Reach et découvrir s'ils sont aussi redoutables qu'on nous l'a dit. En attendant, je vais devoir me contenter du simulateur. Dans le but de nous préparer à la bataille le mieux possible, et éventuellement nous empêcher de mourir moins de quelques secondes après notre arrivée sur le champ de bataille, nous avons à notre disposition des simulateurs de batailles, qui nous permettent de nous affronter entre équipes.


A peine arrivé à la base, que l'on nous a demandé de laisser le peu d'humanité qu'il nous restait à l'extérieur. Il nous a fallu choisir un matricule. J'ai hérité de KG21. C'est mon nouveau nom désormais, je ne suis plus humain, je suis Spartan, rien de plus qu'une machine à tuer qui accomplit inlassablement les missions qu'on lui donne, jusqu'à la mort. Les rumeurs n'étaient pas fausses sur l'équipement, il y avait vraiment un nombre incroyable d'armes et de pièces d'armure. Le seul loisir que nous avons, entre deux entrainements, c'est pouvoir personnaliser notre armure. Changer des pièces, les peindre, dessiner un emblème, cela suffit à nous occuper en attendant les prochains combats. Pour l'instant, seules quelques pièces d'équipement sont disponibles, 3 à 5 pour chaque partie du corps (tête, torse, épaules). Mais nous aurons surement accès à plus de matériel lorsque nous arriverons sur la planète Reach. Si personnaliser son armure est le passe temps favoris de tout le monde ici, cela se mérite. Chaque pièce d'armure a un prix. Pour gagner de l'argent, il n'y a qu'un seul moyen: essayer d'être le meilleur à l'entrainement. Plus on abat d'adversaires, plus on gagne d'argent. Mais il n'y a pas que l'argent qui compte dans l'acquisition des pièces. Gagner des combats nous fait aussi monter de grade. Certaines pièces ne sont réservées qu'aux officiers les plus gradés. C'est très motivant, et ca nous force à nous surpasser à chaque mission.


Je n'ai pu essayer que quelques types de missions pour le moment. J'ai d'abord choisi de me concentrer sur le combat en lui même, en participant aux Team Slayer. L'objectif est simple: faire 50 victimes dans l'équipe adverse. Mais un Spartan doit savoir faire plus que tuer. J'ai donc ensuite participé à des missions plus compliquées. Il y en avait une où on devait voler un drapeau dans la base adverse, pour le ramener à notre base. Un objectif assez classique. Mais j'ai pu participer à une autre version de cette mission, le mode Stockpile. Plusieurs drapeaux apparaissent sur la carte, et il faut en rapporter le plus possible dans une zone, puis les protéger le temps qu'ils soient comptés et rapportent des points. Les batailles pour s'emparer des drapeaux, puis les protéger ou aller les chercher dans la zone adverse, sont vraiment acharnées! J'ai aussi participé à deux simulations intéressantes. Team Swat, qui supprime le détecteur de mouvement, le bouclier et où seulement deux armes assez précises sont disponibles. On peut crever très rapidement dans ce mode, mais c'est un très bon entrainement aux armes de précision: après quelques parties, on arrive plus facilement à viser la tête de l'ennemi, quelque soit l'arme que l'on a. L'autre mode, Covy Slayer nous permettait d'être des Covenants, des Elites pour être précis. Le général nous a dit que pour comprendre l'ennemi, il fallait être l'ennemi. Au début, la sensation est bizarre, et puis on arrive à maitriser le corps, et à faire des roulades pour esquiver les balles! Je n'ai pu pratiquer que ces simulations de combat, mais j'ai entendu parler de Headhunter et d'Invasion. J'espère pouvoir y gouter prochainement, surtout Invasion: j'ai toujours rêvé de piloter un Warthog!

Par rapport aux simulations Halo précédentes, j'ai pu noter quelques différences. Au niveau des armes déjà. Je ne vous ferais pas une liste de chaque arme, sachez juste qu'on retrouve à peu près toutes celles d'avant, plus ou moins modifiées. Mais ce qui change, c'est la sensation que l'on a avec ces armes. Elles sont plus stables, plus précises. Le plus grand ajout reste les compétences liées aux armures. Il y en a quatre, et chacune d'entre elle, ou presque, est incroyablement utile et amusante à utiliser. Commencons par celle à laquelle je n'ai pas trop accroché. La classe éclaireur permet de sprinter sur une certaine distance. C'est assez pratique lorsqu'on attaque au corps à corps, encore plus avec une épée ou un marteau Covenant, mais ce pouvoir reste trop "ordinaire" par rapport aux autres qui sont extras!
La classe rodeur permet de devenir invisible durant un court laps de temps! Ce pouvoir est fait avant tout pour ceux qui aiment se la jouer discret, prendre leurs adversaires à revers, mais surtout pour les tireurs à distance. Les pouvoirs sont tous alimentés par une jauge, et quand elle est vide, le pouvoir est inutilisable pendant un court instant. L'avantage du pouvoir d'invisibilité est qu'il se décharge moins vite quand on ne bouge pas. Les snipers apprécieront!



Top Secret: Image du système de camouflage (infiltration de la base ennemie)

 

Le bouclier est un pouvoir intéressant, mais difficile à maitriser. Lorsqu'on l'active, on devient immobile et on ne peut utiliser d'arme. Mais en contrepartie, rien ne peut vous blesser: ni balles, ni rayons d'énergie, pas même des grenades! Cependant, ce pouvoir est dur à maitriser, car si on laisse le super bouclier  actif trop longtemps, les ennemis comprennent la manoeuvre et attende juste qu'on relache le bouclier ou qu'on soit à court d'énergie pour nous aligner tranquillement. Il faut donc l'utiliser avec le bon timing. Ce pouvoir permet quand même de survivre à un bombardement de grenades ou de capter l'attention d'ennemis pendant que vos coéquipiers les prennent à revers.


Top Secret: Image du test du super bouclier (protection de l'objectif de la mission)

 

Mais, le meilleur pouvoir est celui de la classe aéroporté. Le jetpack. Quel pouvoir extraordinaire! Je n'utilise quasiment que ca. Le jetpack permet de s'envoler quelques instants dans les airs, et d'attaquer par le haut. Rien de mieux pour surprendre ces adversaires que de se laisser tomber sur eux en les écrasant sous une pluie de grenades et de balles, avant de les achever d'un coup de crosse s'ils sont encore en vie quand on touche le sol. Mais il permet aussi d'atteindre rapidement des endroits élevés, ce qui est pratique dans des arènes de combats verticales telles que Swordbase. Une fois que l'on maitrise bien les petites impulsions, on apprend vite à se déplacer rapidement sans consommer trop d'énergie. Au bout d'un moment, je me suis même pris à penser comme une guêpe, à voler en regardant autour de moi avant de me poser quelques secondes sur un point élevé, puis de repartir en quête d'une victime ou d'un objet intéressant... J'ai vraiment adoré le jetpack, et c'est la chose la plus intéressante que j'ai vu dans cette simulation de combat. Il y a de fortes chances que je devienne un Spartan volant! Je ne me suis jamais senti aussi proche de Boba Fett de toute ma vie.


Top Secret: Images de l'entrainement au jetpack (combat aérien)

 

 

Top Secret:Vidéo de l'entrainement au jetpack (combat aérien)



Après deux jours d'entrainement intensif, j'ai pris pas mal de plaisir. Etre un Spartan, c'est peut être mon destin? Je n'ai pas encore tout découvert, et j'ai vraiment hate de piloter des véhicules. Ce qui est sur, c'est que je suis impatient et excité de débarquer sur Reach en septembre et de botter le cul des Covenants. En attendant, je retourne m'entrainer avec mes coéquipiers, mitrailler les pauvres bougres de l'équipe adverse en volant dans les airs grâce à mon jetpack!


KG21

 

 

Mémo: ne pas oublier d'envoyer deux vidéos marrantes montrant des bugs marrants de la simulation durant l'entrainement à mes amis restés sur Terre.

 

 

Voir aussi

Jeux : 
Halo : Reach (Xbox 360)
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Un coeur de joueur

Par Kokoro Blog créé le 13/12/09 Mis à jour le 10/08/14 à 12h45

Ajouter aux favoris

Édito

 ID Playstation Network: Kokoro_Games
Profil Steam: Kokoro_Games
Codes Amis Nintendo: Me contacter par MP

 

Archives

Favoris