Signaler
Articles (Jeu vidéo)

 Binary Domain, pour certains ce n'est qu'un énième Third Person Shooter, pour d'autres, c'est même un jeu qui deviendra culte tellement il est ridicule, surtout depuis que les doublages francais ont été dévoilés. Pour moi, c'est différent. Binary Domain, c'est un peu l'outsider de ce début d'année. Le jeu que l'on n'attend pas comme le dernier Final Fantasy ou le prochain Mass Effect, mais qui peut surprendre, et dans le bon sens. Mais avant d'en parler un peu plus, une petite piqure de rappel s'impose pour ceux qui n'auraient pas suivi l'actualité de ce jeu. Voici un trailer du jeu, et un bon trailer, pas une vidéo de merde doublée par trois clodo ramassés dans la rue.


 

 Bon, revenons à la demo de Binary Domain maintenant. La première chose qui saute aux yeux quand on y joue, c'est que c'est un jeu proche de Gears of War niveau prise en main. On controle un personnage lourd, avec la même vue, et les commandes sont quasiment identiques. Vous ne serez donc pas perdu si vous avez comme moi fini les campagnes des jeux de la série d'Epic Games. Ou même si vous n'avez fait qu'un seul épisode de la série. BD est donc un TPS très orienté action, pour ne pas dire bourrin. Ceci dit, n'allez pas croire que BD n'est qu'une simple copie de Gears avec un skin différent, car c'est loin d'être le cas.
Il y a plusieurs différences, dont quelques ajouts. Tout d'abord, il y a nos coéquipiers, qui ici ne sont pas de simples bot qui vous accompagnent pour que vous n'ayez pas l'impression de gagner une guerre en solo. Je pense que je n'ai pas encore totalement compris le système des coéquipiers, car je ne parle pas le japonais et que la demo ne proposait que cette langue (je rappelle qu'elle n'est sortie que sur le store japonais pour le moment), mais je pense avoir saisi quelques détails intéressants. Comme annoncés dans un trailer, vos coéquipiers peuvent vous apprécier ou au contraire vous détester, selon vos actions mais aussi selon vos réponses lorsque vous discutez avec eux. Mais ce n'est pas tout, ils réagiront aussi à votre facon de combattre! D'ailleurs il faudra faire attention à ne pas leur tirer dessus en plein combat, car ils passent parfois devant vous lorsqu'ils se déplacent. Cette relation de confiance (dans un contexte où n'importe qui peut être suspecté d'être un robot, Battlestar Galactica style!) est un élément important du jeu, et la facon dont c'est mis en place semble intéressante. Contrairement à un jeu comme Mass Effect (attention ce n'est pas une critique) où notre relation avec les personnages repose uniquement sur des dialogues, ici tout ce qu'on fera pourra l'influencer. Et cela aura une vraie importance dans le jeu, puisque si votre coéquipier vous apprécie, il obéira à vos ordres (sachant qu'on peut ordonner à un coéquipier de nous sauver lorsqu'on est sur le point de mourir...) et sera plus efficace. Attention donc à ne pas trop les énerver, sous peine de vous retrouver "seul" en combat. Surtout que fasse aux hordes de robots ne connaissant pas la peur, vous aurez bien besoin de leur aide.
L'autre différence que j'ai noté durant la demo, c'est une option classique, mais qui manquait peut être à la majorité des TPS occidentaux: la personnalisation des armes. On trouve des "magasins" dans les niveaux, visuellement bien foutus d'ailleurs, où l'on peut acheter armes, munitions, pack de soin ou upgrader ses armes. Rien de révolutionnaire, mais ce coté "custom" est toujours appréciable et permet une évolution tout au long du jeu.

 


 

En pleine partie, ca se présente bien. Même si la technique du jeu n'est pas bluffante (certains détails font un peu de peine), ca reste suffisament correct pour qu'on passe outre. Le gameplay est très nerveux, autant que dans un Gears, et on utilise toute sorte d'armes dévastatrices, du pistolet de base (aux munitions illimitées) au minigun en passant par les traditionnels fusil d'assaut, fusil à pompe, grenades et lance roquette. Les ennemis sont assez résistant, et ce, dès le mode normal. Le fait que ce soit des robots donne lieu à des situations parfois marrantes, parfois fatales. Par exemple, on peut les démembrer, mais cela ne signifie pas qu'ils sont "morts": Ils peuvent continuer à tirer avec un seul bras, et si vous les priver de leurs jambes, ils ramperont vers vous tels des terminators pour essayer de vous tuer. Même sans tête, si leur corps est intact, ils chercheront (très maladroitement) à vous tuer, ce qui n'a pas manqué de me faire sourire. L'IA m'a semblé assez correcte, avec des ennemis bien organisés qui se couvrent mutuellement ou lancent parfois des assauts "surprises" assez destabilisants. Mais bon, en dehors du système d'ordre que l'on donne à ses coéquipiers (que je ne peux pas vraiment juger vu que je ne comprends pas le japonais), le jeu ressemble assez à Gears, en un peu différent en raison des armes et des ennemis différents. On a donc de très bonnes sensations. Jeu japonais (et Sega) oblige, on a une sorte de système de "scoring" intégré. Selon la facon dont on tue les ennemis on gagne plus ou moins de crédits, crédits qui peuvent être utilisés, je vous le rappelle, pour acheter divers armes et objets ou bien améliorer ses armes. Ca pousse à faire des "enchainement" ou a viser certaines parties du corps de nos adversaires. Mais une fois de plus je n'ai pas forcément bien compris, il faudra attendre de voir comment ca marche dans une langue compréhensible.

 


 

Voila, je pense avoir fait le tour de cette demo, que je vous recommande fortement d'essayer. J'attends surtout le jeu pour son histoire et son univers -oui, ca fait bizarre de dire ca pour un TPS-, mais il n'y avait pas grand chose à se mettre sous la dent à ce niveau dans la demo. Elle est composée de trois niveaux, dont un qui fait office de tutorial. J'ai vraiment hate de jouer au jeu. Pour moi c'est le TPS que j'attends depuis longtemps: un jeu qui ne se contente pas seulement de proposer de l'action (et de la bonne!), mais qui propose aussi un scénario, des personnages et un univers intéressants. Oui, je sais, les personnages ne sont pas au gout de tout le monde niveau design, mais moi justement c'est leur "normalité" qui me plait. Pour une fois on a pas des personnages surréalistes avec des signes distinctifs qui laissent transparaitre leur personnalité au premier coup d'oeil. On a des humains, avec des physiques normaux, de différentes nationalités et que l'on apprendra seulement à connaitre au fur et à mesure des fusillades, en combattant à leurs cotés. Si ce point est bien réalisé, pour moi ce jeu pourrait devenir l'un des meilleurs jeux d'actions de cette génération. Et j'ai confiance en Sega, surtout que c'est le créateur de la série Yakuza qui est aux commandes! Vivement la sortie du jeu.

 

Cette demo de Binary Domain m'aura rassuré sur un point: la partie gameplay du jeu est réussie. Bien qu'il ne soit pas impressionnant d'un point de vue technique, Binary Domain est un jeu d'action qui propose de bonnes sensations et un challenge qui promet d'être élevé! Il n'y a maintenant plus qu'à espérer que le scénario et l'univers du jeu soient à la hauteur pour sublimer l'expérience. En tout cas, sur une génération où l'on dit que les japonais sont à la ramasse, Binary Domain semble bien parti pour prouver aux occidentaux que le Japon aussi peut produire des jeux d'action de qualité, et peut être même meilleurs que tout ceux auxquels on a joué jusqu'à présent... qui sait? En tout cas, ne vous laisser pas abuser par la médiocrité des doublages francais et laisser une chance à ce jeu, car il le mérite.

Voir aussi

Jeux : 
Binary Domain
Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Commentaires

Sirtank
Signaler
Sirtank
Il reste à voir si les actions ont systématiquement un double effet ( augmentation de la confiance d'un coéquipier de l'un fait baisser mécaniquement un autre ) ou si il sera possible d'adopter sur le long terme une orientation globale mais sa pourrait donner si l'écriture et de ce niveau.
Kelun
Signaler
Kelun
Ce jeu me tente bien mais j'ai du annulé ma préco sur Amazon à cause de l'irl gameblogguienne. :P
BlackLabel
Signaler
BlackLabel
Ça m'a donné envie de m'y intéresser, par contre la seule fois où j'ai joué à Gears 2 j'ai trouvé ça mou et sans précision. J'espère que ce sera mieux de ce côté-là pour BD.

Un coeur de joueur

Par Kokoro Blog créé le 13/12/09 Mis à jour le 10/08/14 à 12h45

Ajouter aux favoris

Édito

 ID Playstation Network: Kokoro_Games
Profil Steam: Kokoro_Games
Codes Amis Nintendo: Me contacter par MP

 

Archives

Favoris