Signaler
Articles (Jeu vidéo)

 

Infinite Space est surement le jeu que j'ai le plus attendu en mars. Et pourtant... Il y avait God of War III et Final Fantasy XIII qui sortaient ce mois là! Mais, dans la vie, il y a deux types d'univers que j'aime plus que tout: les univers moyen age/chevalier et l'espace. Ici, comme vous l'aurez compris, il s'agit d'un jeu se déroulant dans l'espace. Sans plus tarder, je vais vous livrer mes premières impressions, après 15 heures de jeu. Autant être franc, j'ai beaucoup de choses à dire, et ca sera plus long que lorsque je commente une démo. On peut même parler d'un pré-test, car je n'ai pas fini le jeu, mais je pense qu'il y a déjà dans ces premières impressions l'ébauche de mon futur test. Accrochez vous, on part dans l'espace!

 

Zero G-Dog

IS est un jeu qui nous propose de suivre les aventures de Yuri, un jeune garçon qui rêve de quitter sa planète natale pour parcourir l'espace. A la fois par curiosité, mais aussi pour percer le mystère d'un objet laissé par son père: un épitaphe. On raconte que cet objet peut littérallement changer l'univers! Mais, sa planète est sous l'autorité d'un tyran, qui refuse que ses habitants la quitte. Yuri fait donc appelle à un launcher, une personne qui a l'habitude des voyages spatiaux et qui aide ceux qui sont prêts à y mettre le prix à voyager et à s'habituer à la vie dans les étoiles. C'est Nia, une femme mystérieuse, qui vient aider Yuri à quitter sa planète. Très vite, Yuri deviendra capitaine de son propre vaisseau, et deviendra également un Zero G-Dog, un aventurier de l'espace! Bon, je vais m'arrêter là pour l'histoire en elle même, c'était juste pour vous donner un bref aperçu de l'histoire.
Dans un premier temps, je n'ai pas trop accroché à l'histoire. Disons qu'on nous ressort un peu tous les stéréotypes de personnages de manga: le gros costaud sympathique, la petite soeur kawai, l'intello qui n'a pas le sens de l'humour, etc... Et puis, petit à petit, j'ai fini par m'attacher aux personnages. Comme dans un manga ou un anime finalement. Au fil du temps, ils savent parfois sortir de leur rôle, et même quand ce n'est pas le cas, on finit par les aimer, à force de passer du temps avec eux. IS me fait beaucoup penser à One Piece: Yuri devient capitaine de vaisseau et voyage de galaxie en galaxie, tout en recrutant de super membres pour son équipage. La différence majeur avec One Piece, c'est que IS n'est pas aussi "extravagant" et qu'il y a moins d'humour (même s'il y en a). D'ailleurs, j'ai été plusieurs fois surpris par la violence du jeu... Mais je n'en dirais pas plus! Sachez tout de même que vous rencontrerez une gallerie de personnages assez variés tout au long du jeu, qu'il s'agisse de militaires, de pirates ou de personnages secondaires. On a l'impression que tous ces personnages sont un best of de ce qui se fait dans les mangas (les militaires me rappellent ceux de Full Metal Alchemist, les capitaines sont un peu à la One Piece, etc...), mais finalement en s'inspirant de ces modèles, qui ont fait leurs preuves, on obtient un grand nombre de personnages sympathiques (ou pas) et on ne s'ennuie pas.

On croisera parfois des pirates de l'espace un peu fous...

 

Et pour revenir sur notre équipage, sachez qu'il peut se diviser en trois parties. Il y a les personnages que l'on recrute en suivant l'histoire: ce sont les personnages importants, avec qui on parle souvent et qui ont un vrai rôle dans l'histoire. Il y a ensuite les personnages qui ont un petit rôle: on fait une ou deux missions en rapport avec eux, ou pour les engager, et puis ils se contentent de booster les stats du vaisseau. Enfin il y a les personnages qui ne servent qu'à occuper un poste sur le vaisseau et donc qu'à faire monter les stats. Pour les deux dernières catégories, il existe des personnages cachés qui nécessiteront des efforts de votre part pour être recrutés! Il me semble qu'il y a une centaine de personnages à recruter en tout, et si le recrutement n'est pas toujours passionnant (soit on arrive à convaincre un personnage, soit on le paye), avoir un nouveau membre dans son équipage, deviner son caractère en voyant son apparence physique et voir ses stats reste toujours un moment agréable.
Pour conclure sur le scénario, si au début je n'étais pas vraiment convaincu, maintenant je suis devenu accro. C'est simple, j'ai du mal à lacher ma DS. Mon blog est un peu moins fourni en articles ces derniers temps... Hé bien ne vous demandez plus pourquoi! C'est parce que je suis sur  IS, je n'arrive pas à lacher ce jeu, sauf quand mes batteries de DS sont à plat, et encore, je branche la prise secteur.


Regarde les étoiles et imagine...

IS est un jeu DS, et comme vous vous en doutez, des sacrifices ont du être fait pour proposer un univers gigantesque qui donne la sensation d'être dans l'espace. Tout d'abord, il faut savoir que le jeu a deux styles de graphismes. Il y a le style 2D. Quand vos personnages parlent, lorsqu'ils sont dans un bar, etc... Ils sont représentés par un artwork en 2D (toujours le même, pour le moment je n'en ai vu que un par personnage), avec en arrière plan des décors en 2D également. A noter que lors de certaines scènes importantes, on a le droit à plusieurs images illustrants les scènes. Pour une bagarre dans un bar par exemple, on verra deux personnages se battre, image par image. Mais une fois que l'on s'aventure dans l'espace, tout est en 3D! Les planètes, les vaisseaux, les bases, tout! Il faut bien l'avouer, la 3D est moyenne. Les vaisseaux sont très "carrés", les effets visuels sont moyens. Et cela concerne aussi les bruitages. Les tirs laser par exemple sont dignes d'une parodies des bruitages de Star Wars, pour vous donner une idée... On pourrait croire en lisant ca que le jeu n'est pas attirant. Et il ne sera peut être pas pour certaines personnes.

La 3D n'est pas super sexy, mais elle reste correcte pour un jeu DS

 

Mais passer à coté du jeu juste pour ca, ce serait bête. J'avoue aimer quand on a quelque chose de beau visuellement, et j'ai du mal à jouer à des jeux Playstation 1 à cause des graphismes, mais là ce n'est pas pareil. Il y a quelque chose qui fait le charme de cet univers, de ce jeu. Ce sont des petits détails, mais qui changent tout. Lors des combats par exemple, sur l'écran du haut on voit notre vaisseau de l'extérieur, et sur celui du bas on voit le pont de commandement, avec Yuri représenté dans une 3D toute moche. Pourtant, lorsque l'on recoit un tir, qu'il y a un impact, l'écran du bas bouge pour montrer le choc. Les bruitages sont pas terribles, mais lorsque l'on s'apprête à porter le coup final sur un vaisseau, Yuri dit dans un anglais au doublage douteux "All weapons, Fire! Wipe them out!", et ce n'est qu'un exemple, on entend plein d'autres ordres de ce genre. D'ailleurs, selon le personnage, homme ou femme que l'on met à la place de "Lead op", la voix peut changer! L'histoire n'est qu'une succession d'écrans 2D avec des Artworks qui ne changent jamais, mais une fois de temps en temps, on a le droit à une image où l'on voit notre équipage boire et s'amuser dans une taverne, ce qui me rappelle les moments de fête dans One Piece... Donc oui, le jeu n'est pas parfait, mais voila. Si on s'attache à l'équipage, que l'on accroche au jeu et que l'on se sert de son imagination, peu importe les graphismes ou les bruitages cheap, on est dedans, et on s'amuse!

Certaines scènes importantes se déroulent sous forme d'anime, image par image

 

 

Dans l'espace, personne ne vous entendra gueuler

Parlons maintenant du plus important dans ce jeu: le gameplay. Si l'histoire pousse toujours à vouloir aller plus loin et en savoir plus, le gameplay joue aussi un rôle important dans l'envie de toujours relancer IS. La partie technique est peut être moyenne, mais le gameplay lui, est au top. La première chose à dire c'est: attention. Si vous n'aimez pas la difficulté, ne jouez pas à IS. Ne l'achetez pas. Oubliez le. Ce jeu est impitoyable, mais vraiment. D'ailleurs, dès les premières batailles vous pouvez être mis game over, si vous ne faites pas attention. Il faut vraiment sauvegarder à chaque fois qu'on en a l'occasion, car même un simple combat peut tourner au drame. Une erreur dans ce jeu et vous êtes fini. Cela est encore plus vrai lorsque l'on affronte les Boss, qui peuvent tout simplement vous tuer en un tour. One Shot, comme on dit dans le milieu. Pour mieux comprendre ca, je vais vous expliquer le système de combat.

Voici l'écran de combat, regardez le bien, c'est à partir de ca que je vais tout vous expliquer! L'écran tactile sert à diriger les vaisseaux lors des batailles, et celui du haut à voir les informations importantes du combat.

 

Tout d'abord, les combats sont aléatoires. Quand vous vous déplacez sur la carte d'une planète à une autre, vous pouvez tomber sur des pirates ou autres vaisseaux aux intentions hostiles. On peut avoir plusieurs combats sur un trajet, comme aucun. Plus on voyage sans s'arrêter dans un spatioport, plus la jauge de fatigue de l'équipage augmente. Plus votre équipage est fatigué, et moins il est efficace. Cela peut par exemple affecter la barre de commandement (en haut à droite sur l'image), qui se remplira moins vite. Sachant que cette barre permet d'effectuer les attaques en combat, avoir un équipage reposé est important. De plus, les dégats que vous prenez en combat ne seront réparés que si vous vous arrêtez à un spatioport. Il est donc parfois préférable de voyager sur le carte par petits déplacements, de planète en planète, plutôt que de faire un long trajet d'un coup.

Venons en aux combats. Lorsque vous rencontrez des vaisseaux ennemis, vous pouvez fuir ou combattre (fuir n'est pas toujours possible cependant). Lorsque le combat débute, votre jauge de commandement démarre avec un tier de rempli. Autrement dit, la partie verte de la barre est remplie, et la partie jaune commence à se remplir. Ces couleurs servent à comprendre rapidement le prix de chaque action. Les actions en vert nécessite 1/3 de la barre de commandement, celles en jaune 2/3 et celles en rouge 3/3. Tout du moins, en théorie. Car dans les faits, vous pouvez utiliser une commande jaune dès que la barre de commandement entre dans le jaune. Ces actions coutent donc presque la même chose que les actions vertes. Et cela s'applique pour les actions rouges, qui coutent 2/3 de la barre plus une barre rouge. Mais cela a son importance, vous allez voir.
La première action verte que l'on a, c'est la commande Dodge (esquive en francais). Comme son nom l'indique, elle permet d'esquiver. C'est une commande maintenu, un mode esquive en fait. Tant que vous n'entrez aucune autre commande, vous restez en Dodge. Elle permet d'esquiver les attaques Barrage et les attaques spéciales. La commande rouge Barrage correspond en fait à trois attaques normales en un coup. Autant vous dire que vous prendre un tir Barrage en pleine face dans un combat vous condamne généralment à la défaite, il est donc important d'esquiver. Mais voila, il y aussi la commande jaune Normal, qui est un tir normal. Mais si vous encaissez un tir normal lorsque vous êtes en mode Dodge, il y a des chances que les dégats soient critiques. Mais alors que faire? Esquiver, attaquer normalement ou attendre que la barre se remplisse pour lancer une attaque dévastatrice? Ce sont surement les questions que vous vous poserez durant les dix premières heures de jeu. Mais il y a d'autres facteurs à prendre en compte. Comme vous pouvez le voir, en haut de l'image, il y a une représentation des deux vaisseaux sur une échelle. Pourquoi? Parce qu'on peut se déplacer en combat. Il y a en effet une barre verte qui représente la portée de vos canons. Tant que l'ennemi n'est pas sur la barre verte ou entre la barre verte et vous, impossible de l'attaquer. Et s'il est à la limite, il y a des chances pour que vos attaques passent à coté, par manque de précision. Il faut donc prendre des risques et s'approcher. Mais pas tout le temps. Pour tout vous dire, je n'ai remarqué qu'après un certain temps que la gestion de la distance est probablement le plus important dans ce jeu. Il faut savoir être patient et rester en dehors de la portée des armes ennemies, sous peine d'être rapidement pulvérisé. Jouez avec la distance est quelque chose qu'il faut maitriser pour réussir à sortir gagnant des combats. Il faut aussi surveiller son adversaire. Le vaisseau ennemi est représenté en haut à droite, et entouré par une couleur, qui représente en fait sa barre de commandement. Si votre adversaire est dans le rouge, attention à ne pas se prendre une attaque Barrage, et si vous voyez sa barre de commandement descendre d'un tier, sans que rien ne se passe, c'est qu'il a enclenché le mode Dodge. Un détail à prendre en compte au sujet de l'esquive: n'importe quelle autre action désactive l'esquive, retenez le bien. On peut aussi se demander l'utilité d'avoir sa barre remplie entièrement si on peut utiliser l'attaque barrage avec deux tiers? C'est simple, cela vous permet de relancer soit une attaque normale après une attaque Barrage pour achever un adversaire, soit de lancer le mode Dodge après une attaque Barrage, pour couvrir votre retraite. Ce n'est qu'une astuce parmis tant d'autres, que je vous laisse découvrir. On s'en rend compte en jouant, on apprendre à utiliser les éléments de combat à notre avantage, à créer sa "propre" tactique, ce qui participe grandement au plaisir du jeu. L'anticipation est en tout cas le facteur clé pour remporter un combat.
Mais ce ne sont là que les bases du combat, la moitié du système. Au fil des heures, on découvrira d'autres possibilités. La commande melee permet d'aborder un vaisseau pour un combat au corps à corps. Les combats au corps à corps sont assez aléatoire, mais là aussi l'anticipation est de mise: il s'agit plus ou moins de Pierre/Feuille/Ciseaux. Il y a trois commandes Leader, Slash et Shoot, plus une commande spéciale dans certains cas. Leader bat Slash, qui bat Shoot, qui bat Leader. Lorsque vous choisissez une commande plus forte que cette de votre adversaire, ses troupes diminuent. Lorsque vous et votre adversaire choisissez la même commande, vous subissez tous les deux des dégats moyens. Les commandes spéciales sont dévastatrices, mais ne peuvent être utilisée que si un personnage possédant une aptitude spéciale au combat est mis au poste de chef de la sécurité. On découvre ensuite la commande spéciale, disponible en combat. Il y en a deux types: celles qui sont des super grosses attaques, et celle qui donnent un bonus aux stats de votre vaisseau durant un court laps de temps. Leur cout en barre de commandement peut varier du jaune au rouge, et les super attaques peuvent être évitées avec Dodge. Enfin, de là où j'en suis, il y a deux nouvelles commandes: Fighters et Anti-air. Fighters, ce sont des chasseurs, que l'on peut envoyer sur l'ennemi pour un cout jaune. Ils ne font pas trop de dégats (pour l'instant en tout cas), mais lorsqu'ils attaquent un vaisseau, ils l'immobilisent, ce qui est vraiment intéressant d'un point de vue stratégique, les déplacements étant très importants (je ne cesserais de vous le répéter!). Pour éliminer ces chasseurs, deux solutions. Envoyer des chasseurs spécialisés dans ce rôle, ou utiliser la commande verte Anti-air, qui permet, si vous êtes équipé de l'arme adéquate, de les détruire. A noter aussi qu'au fil du jeu il y aura des combats entre flottes, jusqu'à 5 vaisseaux de chaque coté. Cela change un peu la donne, car un vaisseau qui est en deuxième ou troisième ligne est protégé par ceux qui sont devant lui, et donc plus dur à atteindre. C'est important car si votre vaisseau prinicpal (celui où est votre équipage, on peut le choisir) est détruit, vous êtes game over, donc pouvoir se protéger est primorial! En plus, attaquer avec plusieurs vaisseaux augmente considérablement les dégats.

Mais les combats ne sont que la partie visible de l'iceberg qu'est le système de jeu! Il y a de nombreux facteurs qui ont une influence sur les combats. L'équipage de votre vaisseau, tout d'abord. Les personnages que vous recruterez devront être affectés à différents postes pour une efficacité accrue! Le premier officier et l'opérateur principal permettront à votre barre de commandement de se remplir plus vite, le navigateur permettra d'éviter de rencontrer trop souvent des ennemis et d'augmenter la mobilité du vaisseau (un paramètre important, plus le vaisseau se déplace vite, plus vite on peut sortir du rayon d'attaque d'un ennemi après l'avoir attaqué), les mécaniciens permettront au vaisseau de regagner un peu de vie entre chaque combat, l'infirmière de soigner les membres de l'équipage, le comptable de gagner plus d'argent, etc... Il y a de nombreux rôles, et tous ont une utilité. Savoir tirer profit des capacités de son équipage est important.

La bonne gestion de l'équipage a un impact important sur les capacités du vaisseau

 

Il faut aussi bien se débrouiller pour construire son vaisseau. Il y a un point très important, qu'on ne peut malheureusement pas voir avant d'acheter un vaisseau: la place. Chaque élément que l'on rajoute à notre vaisseau prend de la place, et de la place, on en a pas beaucoup au début. Ainsi dans un premier temps il faudra faire certains choix, réduire un peu la puissance pour se concentrer sur la défense, ou le confort (qui réduit la fatigue). J'ai en tout cas adoré l'aspect construction de vaisseau. On commence par acquérir des blueprints qui ne coutent pas très cher, et qui sont en fait des plans. Une fois qu'on a les plans, on peut construire son vaisseau. C'est là que c'est très cher. Faites très attention à votre argent durant la première partie du jeu, car il n'y en a pas vraiment beaucoup. Là où j'en suis, ca s'améliore un peu, mais bon, les vaisseaux coutent très cher, donc choisissez les bien! Il faut savoir qu'en général, lorsqu'on a deux vaisseaux à peu près pareil, celui qui a des stats un peu moins bonne a plus de place. Personnellement, je suis prêt à sacrifier quelques stats pour de la place, car c'est très important de pouvoir améliorer le vaisseau. La partie personnalisation est en tout cas très agréable. De manière général, dans ce jeu, il y a un coté "collection" avec le recrutement des personnages et la construction de vaisseaux, qui est très agréable.

Il faut utiliser au mieux la place disponible dans chaque vaisseau pour optimiser ses capacités

 


Mais comme je vous l'ai dit, le jeu est très dur. C'est peut être là le principal défaut. Moi j'aime beaucoup pourtant. En général j'aime pas être confronté à une difficulté énorme, mais là c'est différent. Oui on n'a pas le droit à l'erreur, oui si on ne choisit pas les bonnes pièces de vaisseau on peut vite être dépassé technologiquement par les pirates, oui on peut faire des erreurs et perdre beaucoup d'argent, oui on peut mourir même lors d'un "petit" combat, oui les boss peuvent nous tuer en un coup... Mais ce n'est pas une difficulté "injuste" ou "qui triche". En jouant bien, en faisant les bons choix, on peut la surmonter. Quel plaisir d'être plus fort que cela! Quel plaisir d'avoir réussi à tuer ce boss, après une vingtaine d'essais... Cette sensation de puissance, de fierté, de joie que l'on partage avec son équipage! C'est incroyable les sentiments que ce jeu arrive à transmettre. Cependant, beaucoup craqueront, s'énerveront je pense. Il y a énormément de choses à assimiler. Lors de ma première partie, je me suis bien raté, et j'ai du en refaire une depuis le début pour enfin bien assimiler les bases et avoir une partie correcte. Autre point qui rend le jeu encore moins accessible: il est intégralement en anglais. Rien de bien compliqué ou d'incompréhensible, mais tout le monde ne maitrise pas la langue anglaise, et c'est donc dommage de ne pas avoir traduit le jeu. Je mets quand même un lien qui pourrait vous être utile, vers un fichier PDF qui explique les bases du jeu, et en francais! Il y a une aide dans le jeu, mais non seulement elle est en anglais, mais en plus la présentation est austère et ca ne donne pas envie d'être lu. Alors qu'avec ce lien, tout est clair et bien présenté. Ca m'a bien aidé pour assigner les membres de l'équipage, et savoir quel poste aurait quel effet sur le vaisseau par exemple, donc n'hésitez pas à vous en servir, en cliquant ici. Enfin un dernier mot sur la durée de vie qui s'annonce énorme, après 15 heures de jeu, j'en suis à 20% à peu près, donc ca promet! Ha et un autre détail qui a son importance et que je n'ai pas précisé: tout se joue au stylet, des batailles aux dialogues, en passant par la construction des vaisseaux.

 


Je ne savais pas trop quoi m'attendre avec Infinite Space. Mais je savais que j'allais aimé, pour le coté espace et combat de vaisseau. Après un début qui m'a laissé une impression mitigé, je me suis laissé emporter par l'histoire, les personnages et j'ai énormément aimé cette aventure dans l'espace! Le gameplay est au top, l'histoire addictive, les personnages attachants, comment ne pas aimer? Certes, il y a de nombreux défauts, comme la partie technique, qui reste quand même pas mal au vu de la grandeur du jeu, la grande exigeance du jeu au niveau de la difficulté et la barrière de la langue pour certains joueurs. Mais si on surmonte tout ca, on a un jeu extraordinaire, un univers dans le creux de la main. On devient capitaine d'une flotte de vaisseau, on est fier lorsque l'on défait les plus grands criminels de l'espace ou qu'un personnage appelle notre vaisseau par le nom qu'on lui a donné. Infinite Space est un jeu génial, et pour peu qu'on se laisse séduire et qu'on ait un peu d'imagination, il peut devenir le meilleur jeu existant sur console portable, rien que ca. Bien sur, ce ne sont que mes impressions après quelques heures de jeu, et ca pourrait changer d'ici le test. Mais au fond de moi, j'ai l'intime conviction que ce jeu me réserve encore des surprises, et de bonnes surprises! Alors n'hésitez pas, si vous aimez l'espace, l'aventure, la stratégie, la gestion, la collection, que vous comprenez l'anglais et que la difficulté ne vous fait pas peur, craquez pour ce petit bijou!

Voir aussi

Jeux : 
Infinite Space (DS)
Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Commentaires

MrBeaver
Signaler
MrBeaver
Je vais dire comme mika, très bon article, et tu expliques vraiment bien les mécaniques de jeu de ce titre que j'attends depuis bien longtemps. Je ne l'ai pas encore chopé, mais vais rapidement réparer cette erreur.
mika76
Signaler
mika76
Très bon article qui me conforte dans le choix que j'ai fait en achetant ce jeu que j'attendais,tout comme toi,avec impatience!

Un coeur de joueur

Par Kokoro Blog créé le 13/12/09 Mis à jour le 10/08/14 à 12h45

Ajouter aux favoris

Édito

 ID Playstation Network: Kokoro_Games
Profil Steam: Kokoro_Games
Codes Amis Nintendo: Me contacter par MP

 

Archives

Favoris