Signaler
Articles (Jeu vidéo)

Deadly Premonition est le jeu le plus intriguant auquel j'ai pu jouer ces dernières années. J'irais même plus loin: pour moi ce jeu vient d'une autre réalité. Dans ce monde alternatif, la PS3 et la 360 n'existent pas, et les consoles n'ont pas trop avancé technologiquement. Mais dans cet endroit étrange, les développeurs ne font pas un jeu en se disant "on va essayer de faire un jeu qui plaira au plus grand nombre", ils font des jeux comme ils ont envie de les faire, ils mettent une part d'eux même, de ce qu'ils aiment dans leurs jeux, et ils se fichent bien que leurs jeux ne ressemblent pas à ce qui plait le plus, parce que dans cet univers, ce qui compte c'est de proposer une expérience unique, à tout ceux qui ont envie de l'essayer.

 

Je vous avouerais que je ne sais pas par quel bout commencer pour vous parler de ce jeu. Pour faire simple: Deadly Premonition est un jeu unique en son genre. Pourtant le pitch de base ne semble pas extraordinaire. L'agent du FBI Francis York Morgan (mais appelez le York, c'est comme ca que tout le monde l'appelle) est chargé d'enquêter sur un meurtre qui a eu lieu dans une petite ville de campagne des Etats Unis, Greenwood. Bien que ce ne soit pas un thème habituel des jeux vidéo, on pourrait avoir eu l'impression d'avoir vu ca des dizaines de fois au cinéma ou à la télévision, avec des clichés comme le sherif local qui essaye d'imposer son autorité en vous disant de ne pas vous mêler de l'enquête, même si lui et ses hommes n'arrivent à rien...

Le meilleur personnage principal vu dans un jeu vidéo? Peut être...

 

Mais voila, derrière ce pitch banal se cache un jeu qui l'est beaucoup moins. Dès le début on comprend que l'on n'aura pas à faire à un jeu comme les autres, en particulier grâce au personnage principal. York est l'un des meilleurs personnages que j'ai vu depuis longtemps, sa personnalité est juste impressionnante! Tout d'abord, il est fou. Ou en tout cas, on pourrait le penser après les premières heures de jeu, vu qu'il parle régulièrement à Zach, un personnage imaginaire. Et il ne s'en cache même pas devant les autres personnages. Malgré ce léger "problème", York est un profiler hors pair, et a une personnalité assez attachante. Il fait régulièrement de l'humour, semble toujours décontracté, se grille une clope dès qu'il peut et évoque souvent des anciens films d'horreur, parfois des nanars, qu'il détaille et critique d'une manière intéressante. Il m'a d'ailleurs donné envie de voir certains vieux films que je ne connaissais que de nom.
Quant aux autres personnages, ils sont pour la plupart de gros clichés et pour certains, étranges, au premier abord. Pourtant, au fil du jeu on se rend compte qu'ils sortent un peu de l'idée que l'on se faisait d'eux, ce qui surprend agréablement. Je n'en suis pas très loin, mais pour le moment je ne me lasse pas de découvrir Greenwood et ses habitants, jour après jour.

Les personnages secondaires semblent classiques de prime abord, mais ils se révèlent intéressants sur le long terme.

 

Mais assez parlé du scénario et des personnages, parlons maintenant du coeur du jeu. Quel genre de jeu est ce vraiment? C'est très compliqué à dire, tant le jeu est composé de plusieurs éléments. La première réponse qui me vient à l'esprit, c'est que le jeu est un survival horror. Pourquoi? Tout simplement parce qu'il arrive que d'un coup, sans que l'on s'y attende vraiment, le monde se transforme brutalement, et que l'on soit attaqué par des ombres fantômes contortionnistes. Dans ces moment là, c'est l'horreur totale, avec un gameplay à la Resident Evil 4 et une ambiance à la Silent Hill (oui, rien que ca!). Il faut alors survivre, et espérer que l'on sortira bientôt de cet enfer où les monstres semblent parfois infinis (et les munitions aussi, Dieu soit loué). Ces phases ne font pas spécialement peur, mais crééent une tension latente. Déjà leur apparition n'est pas scriptée. Si parfois on les voit venir, elles peuvent aussi surprendre. Et ensuite l'ambiance visuelle sombre, et les bruits dérangeant contribuent à instaurer un climat tendu, stressant. C'est pourquoi elles me font penser à Silent Hill, malgré leur gameplay action plus proche d'un RE4. Ces phases de jeux sont pour le moment un mystère, parmi tant d'autres qui composent le jeu, et n'ont pas vraiment d'explication quant à leur nature ou la raison de leur existence. A noter que l'on est aussi confronté à des QTE qui sont tout simplement diaboliques, tellement il faut être rapide et réactif (sous peine d'y passer), et qui sont parfois aussi longs que ceux d'Heavy Rain.


What the f..?!?

 

Mais Deadly Premonition ce n'est pas seulement que des phases d'action/horreur, c'est aussi un univers cohérent. Cohérent car c'est un open world où l'on doit vraiment se déplacer par soi même et où le temps est presque en temps réel. On a accès aux voitures de police pour se déplacer dans la ville, et même en dehors de la ville, parfois à des kilomètres (et on ressent bien la distance quand elle est longue, croyez moi!). Voila une bonne idée qui malheureusement n'est pas bien mise en place. Si l'on arrive (par miracle) à passer outre le gameplay horrible des phases en véhicule, alors tout va bien. Mais concrètement, si dans Alan Wake la conduite semblait lourde, ici elle est trop légère. Cependant il y a un coté réaliste que j'apprécie. On peut allumer ses essuis glace, mettre son clignotant, abimer sa voiture, il faut acheter de l'essence, etc...
Et on retrouve ce coté réaliste dans tout le jeu. Il faut régulièrement se nourrir, dormir, changer de vêtements, mettre les sales au pressing, se raser, etc... il y a même une jauge de stress (ou de tension?), mais pour le moment je ne l'ai pas trop vu monter. L'heure aussi est très réaliste, j'irais même jusqu'à dire trop. Entre deux évènements importants, on ne sait parfois pas quoi faire, et une heure dans le jeu correspond bien à vingt minutes dans notre réalité. Quand il faut attendre 5 heures, on s'ennuie donc assez vite. Mais peut être que cela fini par s'arranger, car je viens juste de rencontrer les principaux habitants de la ville, et je vais devoir les interroger. De plus, il semblerait que certaines activités annexes soient disponibles (fléchettes, pêche, collectionner des cartes dispersées un peu partout). Au pire on peut dormir, pour se reposer et faire passer le temps. Je suis donc finalement assez mitigé. Même si j'adore ce coté réel qui donne une cohérence à l'univers, cela casse un peu parfois le rythme car on ne sait pas vraiment quoi faire en dehors des objectifs principaux.


La partie enquête du jeu est aussi importante que la partie action.

 

Mais en dehors du temps que l'on passe à se promener, il faut aussi enquêter. Le titre de profiler de York n'est pas là seulement pour donner au joueur une raison de "suivre" une enquête. Il faudra se déplacer sur le terrain pour interroger des témoins, mais aussi récolter des preuves qui serviront à y voir plus clair. Ces preuves se trouvent soit dans des endroits où l'on ne fait qu'enquêter, soit dans la partie horreur du jeu. Ce n'est pas nous qui collont directement les divers éléments entre eux pour découvrir la vérité, mais il faut quand même chercher les différentes preuves. Il y a quand même quelques énigmes, pas très difficiles, mais au moins au niveau d'un Silent Hill 2.
Pour terminer je dois quand même vous dire que le niveau graphique du jeu n'est pas très élevé. Le petit effet cel-shading rend la direction artistique sympathique, mais ne vous attendez pas à être éblouis. Cependant on peut se réjouir des performances du jeu: peu de temps de chargement, stable et sans bug. Ca fait du bien!

 

Deadly Premonition est un jeu particulier. J'aimerais pouvoir le recommander à tout le monde, mais son retard technique par rapport aux jeux de cette génération, et certaines parties de son gameplay un peu "old school", voir bancales pour certaines, risquent de refroidir par mal de joueurs. Mais si vous recherchez une expérience unique, et que cela ne vous fait pas peur, jetez vous dessus! Ce jeu possède une ambiance étrange, mystérieuse et qui tranche radicalement avec tout ce que l'on a pu voir en jeu vidéo. L'histoire est intéressante, le personnage principal incroyable et les autres personnages surprenants. Deadly Premonition n'est pas un jeu parfait, mais c'est pour moi un jeu incontournable pour ceux qui aiment les survival horror et les jeux qui sortent des sentiers battus.

Ajouter à mes favoris Commenter (21)

Commentaires

Leto
Signaler
Leto
Tiens Herbert, alors tu l'a acheté finalement ? J'allais t'appeler pour te demander justement ^^

Racontes tout de même ce qui t'a pas plu :)
Herbert
Signaler
Herbert
Bon ben je laisse tomber ^^
Désolé pour ce polluage de com'
Herbert
Signaler
Herbert
Deadly Premonition, jai trouvé ça sympa mais sans plus. On voit que les developpeurs aiment les jeux vidéos, mais n
Herbert
Signaler
Herbert
Zut ça a déconner je reprends.

Deadly Premonition, j
Herbert
Signaler
Herbert
Deadly Premonition, j
ladanettedu94
Signaler
ladanettedu94
Ca me donne vraiment envie d'y jouer, mais les jeux qui font peur, c'est pas vraiment mon truc :(
RubisCon
Signaler
RubisCon
Alors là c'est sur je vais l'acheter ... Après avoir fini Assassin's Creed 2, Brotherhood, Dead Rising 2 ... Enfin, je trouverai un créneau pour ce jeu.

Très bonnes impressions, comme toujours écrites d'une main de maître ;)
upselo
Signaler
upselo
@Pedrof : là ou j'en suis, relativement au début, y'a pas mal de "on se retrouve entre 12h et 17h" ou même "entre 9h et 18h" (si c'est pour les horaires d'ouverture de l'hôpital par exemple). Et quelque soit ton heure d'arrivée, ça lance la suite. On peut aussi facilement fumer ou dormir pour faire passe le temps (comme Shenmue ou Fallout, en choisissant la durée qu'on zappe).
Pedrof
Signaler
Pedrof
Ça me semble foireux le coup de devoir attendre une certaine heure pour voir la suite de l'histoire... Je crois que ça m'ennuierait. Et le personnage principal semble un peu trop winner à mon goût, malgré le fait qu'il ait un pote imaginaire.
Jeuxvideo Import
Signaler
Jeuxvideo Import
Ce jeu m'intrigue beaucoup. Ça me rappelle Demon's Souls (avant qu'il sorte en Amérique et en Europe) dans le sens où les possesseurs du titre sont peu nombreux mais ont des avis très positifs. Je pense donc craquer demain si je le vois en rayon à la FNAC.
Anfalmyr
Signaler
Anfalmyr
On dirait un mixe entre Shenmue, Alan Wake et L.A Noire. ça a l'air tentant malgré les faiblesses graphiques.
Songesnoirs
Signaler
Songesnoirs
J'adore ce jeu, avec les passages bien fendart comme quand le héros lit l'avenir dans son café ("F..K, tu as vu ca Zack?") ou quand il sort du crash de sa voiture avec encore sa clope au bec. D'ailleurs, on peut fumer pour faire passer le temps plus vite.
Kokoro
Signaler
Kokoro
Merci pour la critique du lien Upselo, c'est vraiment intéressant à lire. Et merci aussi pour ton avis. Dans les grandes lignes je suis assez d'accord avec toi, mais tu as l'air d'en avoir vu plus que moi pour l'instant. Je pense que je vais vraiment m'y remettre pour le finir cette fois, en parler ca m'a redonné très envie =)
upselo
Signaler
upselo
Perso, je l'ai sur PS3 Yao. En version Jap. L'énorme majorité des dialogues sont doublés en anglais et l'interface et les sous titres sont en jap. Je m'en sors sans trop de difficulté pour l'instant (disons que c'est pas ça qui m'empêche de jouer, surtout qu'il y a toujours une grosse flèche à l'écran pour te dire ou aller).
Yao
Signaler
Yao
Sur jeuvideo.fr aussi, il y a une critique de Maxence qui a l'air assez bonne avec le jeu, je ne l'ai pas encore lu mis ce jeu m'intrigue ! Il est dispo sur PS3 ?
upselo
Signaler
upselo
Pas mal ton avis, ça me permet d'en parler sans dédier un blog.

Pour la réalisation, on dirait un jeu PS2, tout simplement. C'est aussi assez inégal, avec des personnages très corrects, mais des décors en extérieur bien calamiteux. Il y a tout de même une très bonne mise en scène des cinématiques, très soignées.

L'histoire a vraiment l'air riche et élaborée, avec une approche assez adulte (l'agent qui impose l'interrogatoire aux enfants ayant trouvé un cadavre par exemple). Des petits à cotés surréalistes/surnaturels sont pas désagréables comme les flashs dans la forêt avec deux jeunes jumeaux. Le sentiment d'être dans la communauté, avec un défilement en temps réel, des horaires d'ouverture des magasins, des gens qui vivent leur vie est particulièrement agréable (comme tu le dis, dormir, se changer, se raser, manger, etc). J'aime beaucoup. L'ambiance décalée avec le perso principal schizo, les dialogues surréalistes, réhaussés par des musiques souvent inappropriés, c'est assez fantastique. Les dialogues dans la voiture sont aussi géniaux, avec les conseils ciné et les digressions sur toute sorte de films, c'est du gros trip qui fait plaisir.

Ceci dit, le gameplay est nul. Les phases de survival semblent avoir été rajoutées pour meubler le jeu. Elles n'ont aucune cohérence (du moins pour l'instant) avec le reste. Personne n'a l'air d'y faire référence. En plus elles sont peu jouables et n'apportent rien selon moi. Je ne les trouve pas dans l'ambiance (les doublages au ralenti "I don't want to diiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiie" oO). Ca ressemble sur le papier a du Silent Hill (phases scriptées, avec un combat peu maniable, etc), sauf que non. Je sais pas quoi dire de plus. On peut s'en accommoder sans trop de problème, mais pas plus.

Ça gâche l'immersion dans le titre, qui n'avait pas besoin de ça. Avec son interface omniprésente et infâme, ses petites particules lumineuses pour signaler les points d'interaction, les grosses médailles qui flottent dans les décors, le fait de gagner de l'argent pour toute sorte d'actions incongrues

Et puis les phases d'enquête sont ultra light. On va sur des items brillants (une des interfaces les plus moches et les moins pratiques que j'ai jamais vue, même si le menu pause est sympa), et hop cutscene scriptée de déduction.

On a la liberté d'interroger les témoins qu'on veut, à l'heure de la journée qu'on veut, on peut refaire les missions pour des bonus apparemment, et on a une influence sur le scénario en avançant de ce que j'ai lu. J'apprécie certaines ambitions du jeu, mais il me parait très inégal. Le plus gros problème, c'est les phases de combat.
Y'a des mini jeux de course de voiture qui sont affligeants (même si c'est génial de pouvoir allumer ses phares,, activer les essuie glace ou les clignotants sur sa caisse), on peut collectionner des cartes à jouer à l'effigie des personnages de l'histoire, pas bien compris.

J'apprécie que le jeu ne nous prenne pas beaucoup par la main (liberté de se déplacer, nécessité de s'occuper de soi, de faire attention à l'heure), mais j'ai aussi l'impression que l'histoire avance qu'entre deux phases de gameplay rébarbatif. J'espère avoir une influence sur le jeu par la suite.

Pour l'instant, il a une très bonne écriture (sincèrement), une bonne mise en scène, une certaine idée de l'open world réaliste, mais c'est vraiment dur d'en dire plus.

Une critique assez juste et enthousiaste http://www.ntsc-uk.c...adlyPremonition
SeeDreeks
Signaler
SeeDreeks
Merci pour ton retour, il semble vraiment pas mal ce petit jeu. Le côté old school même au niveau de la réalisation ne me fait pas trop peur. A tester pour moi.
LeGeN_DaRy
Signaler
LeGeN_DaRy
C'est de la tuerie ce jeu ! Je me demande si il a marché ... ?

Et Gameblog au passage, il faut rajouter ce jeu dans la bibliothèque Image IPB
Parodius
Signaler
Parodius
Ouaip ^^ ! J'ai pas terminé le premier, le 2 oui par contre.
Le 3 étant une espèce de remake amelioré j'y ai pas passer trop de temps, mais je vais y revenir ! Par contre pour moi le meilleur est le 1er. La claque que c'était putain avec le coté photo réaliste hyper réaliste !
Kokoro
Signaler
Kokoro
J'adore les Siren, je les ai même tous! Par contre j'en ai fini aucun... Dans le premier j'ai été bloqué juste avant la fin, tout ca à cause de toutes les actions insignifiantes mais en fait importantes à faire dans chaque chapitre de chaque personnage... enfin, je suppose que tu vois de quoi je veux parler =p
Parodius
Signaler
Parodius
P'tain ça m'a donné envie de refaire les Siren. Rien à voir je sais. Mais Siren m'avais vraiment fait peur à l'époque :).

Un coeur de joueur

Par Kokoro Blog créé le 13/12/09 Mis à jour le 10/08/14 à 12h45

Ajouter aux favoris

Édito

 ID Playstation Network: Kokoro_Games
Profil Steam: Kokoro_Games
Codes Amis Nintendo: Me contacter par MP

 

Archives

Favoris