Just a Smile my Little Butterfly

Catégorie : Avis flash

Signaler
Avis flash (Jeu vidéo)

Mais ils sont fu !

Je viens de tester ce petit jeu disponible depuis le 8 décembre sur le PSN... J'ai du mal à écrire, le taux de glucose au plus bas, en sueur, exténué... Ce jeu est un pure folie... Mais de quoi s'agit-il? Pourquoi suis-je dans cet état?

1er contact avec le jeu - ça déconne pas !

Le concept- un jeu dont vous êtes le héros.

Kung Fu Live est un jeu qui nécessite de le PS Eye pour fonctionner. En effet, ce dernier est utilisé pour capter votre image, vos mouvements et vous "incruster" littéralement dans le jeu. Le héros c'est vous ! Vous serez représenté tel que vous êtes dans la réalité, et chacun de vos mouvements sera retranscrit à l'écran (avec quelques exagérations jacky-chan-esque évidemment!).

Le jeu est ponctué de cut-scène façon Comics Book, où il vous sera demandé de réaliser quelques poses au préalable afin de vous intégrer dans les strips du Comics.

Mise en place

Pour jouer, le jeu requiert énormément de place. Pour ma part j'ai joué dans un espace assez restreint, ce qui a limité certaines de mes actions. Il faut compter une surface de 3x3 mètres pour être vraiment à l'aise. Si vous êtes Kinect ready chez vous, vous aurez toute la place nécessaire pour infliger de spectaculaires corrections à vos adversaires.

Au delà de la place, il est nécessaire d'avoir des habits qui se distinguent bien du fond, donc de préférences des couleurs claires ou chatoyantes, oubliez le noir, sauf si vous jouez devant un fond blanc.

Côté luminosité, pour avoir des conditions optimales, il est nécessaire de ne pas jouer avec une fenêtre derrière soi, et de ne pas avoir un éclairage qui parasite trop le PS Eye.

Concernant les réglages, ils permettent d'ajuster de nombreux paramètres afin d'optimiser l'expérience de jeu.

 

La brute c'est vous

Côté gameplay le jeu repose beaucoup sur vos aptitudes à vous mouvoir dans l'espace. Plus vous serez capable d'enchaîner et de varier vos coups, et plus vous massacrerez votre adversaire. Le jeu intègre des coups spéciaux au fur et à mesure de votre avancement, afin de les enclencher il faudra reproduire la gestuelle correspondante.

Exemples : tendre vos 2 bras sur le côté avec un écart suffisant et une vitesse d'exécution plutôt rapide lancera un coup violent sur votre adversaire. Ou encore sauter en l'air, retomber presque à genoux une main au sol provoquera une énorme secousse... Ce coup là requiert un peu de technique, on a vite fait de s'éclater le genoux au sol :)

Extrait du comics... avec moi-même

Autre particularité : plus votre mouvement est rapide et violent, et plus il aura de chance de se transformer en coup critique. Vous pouvez vraiment utiliser n'importe quelle partie de votre corps pour frapper, l'essentiel est de fournir un mouvement rapide et d'une amplitude suffisante.

 

La reconnaissance de mouvement, elle, est instantanée, tous vos coups sont retranscrits en temps réels. L'intérêt du soft réside vraiment dans la maîtrise de son corps et des enchaînements de combo. Au fur et à mesure je prenai du plaisir à varier les combinaisons et à trouver mes propres coups spéciaux, m'inspirant des films de kung fu ou encore de Dragon Ball Z en tentant des meteor smash par exemple.

Mais...

Ce titre vous demandera une condition physique de haute voltige pour enchaîner les niveaux. Il m'est arrivé de prendre des pauses de 10 min entre 2 rounds pour récupérer. Je vous conseillerai de vous en tenir à un niveau à la fois, j'en ai enchaîné 4, c'était vraiment très très physique.

Ce jeu n'est pas conseillé aux personnes ayant des soucis cardiaques ou respiratoires, il vous obligera à fournir un effort violent, mieux vaut s'y préparer. Faîtes des échauffements avant de jouer afin d'éviter de vous blesser !

A côté de ça le jeu est vraiment ultra basique dans son déroulement, chaque niveaux se divisent en round où il faut battre des adversaires de plus en plus coriaces. L'intérêt du jeu réside vraiment dans votre plaisir à sortir des enchaînements de folie et perfectionner votre art du Kung Fu.

Côté histoire, à vrai dire je n'ai pas vraiment fait attention à ce qui se passait. J'étais vraiment absorbé par les poses qui nous sont demandées pour illustrer l'histoire plus que l'histoire en elle-même.

Vous pourrez revoir les cut-scènes comics - vous pouvez en enregistrer 10 par chapitre

Le Verdict Flash :

Kung Fu LIVE est vraiment un ovni vidéo-ludique car il vous permet de réellement inter-agir dans le jeu, et vous donne une liberté d'action incroyable ! Sa seule limite c'est vous, c'est un véritable défouloir ! Même si le déroulement du jeu est ultra-basique, l'expérience de jeu est vraiment unique, j'ai hâte d'y jouer dans de meilleures conditions !

Une véritable bonne surprise !

Voir aussi

Jeux : 
Kung-Fu LIVE
Ajouter à mes favoris Commenter (3)

  
Signaler
Avis flash (Jeu vidéo)

Tout d'abord, je tiens à préciser que je suis un grand fan d'Hokuto No Ken, j'ai lu l'intégralité de la saga en manga, et vu la plupart des épisodes de l'anime en vost ainsi que ses derniers OAV. Ken est pour moi, le père que je n'ai jamais eu... non je déconne lol.

Shin en pleine action, un coup de pied dévastateur

 

Première chose qui m'a agréablement surpris, ce fut la scène d'intro qui est vraiment excellente en tout point. Une vague de bonheur traverse l'encéphale du fan de Kenshirô, un peu comme un strip-tease bien mené par sa tendre et cher... enfin n'y voyez pas d'attirance particulière envers Ken et ses gros muscles, j'espère juste que vous comprenez le message ;)... enfin... regardez plutôt bandes de mécréants :

Une mise en scène fidèle au manga - du bonheur !

Mise en bouche

Mon avis flash va se concentrer sur le début du mode histoire classique, avec Kenshirô. J'ai fais les quelques premiers chapitres qui ont pu me mener jusqu'au combat qui nous oppose à Shin son éternel rival tant au niveau du combat que de l'amour. Amour, qui n'est autre que Yuria (Julia en VF), la femme de Kenshirô que Shin lui a sournoisement volé... et en guise de souvenir lui a laissé 7 petits trous de doigt dans le torse... Oui voici donc l'histoire de sa cicatrice ;).

1er réflexe, sinon tu es déjà mort !

Votre premier réflexe, lorsque vous abordez Fist of the North Star sera de mettre les voix en Japonais ! Indispensable... surtout pour ceux qui ont vu l'anime en vost, c'est un régal on retrouve les voix originelles. 

Le respect de l'oeuvre originelle

Côté respect "de l'histoire", TOEI a fait du bon boulot, les environnements et les situations correspondent quasiment à ce que l'on peut voir dans le manga. Concernant le respect "des coups", on a exactement les mêmes enchaînements qui figurent dans le manga, tout est là pour servir au fan de Kenshirô un jeu respectueux de l'oeuvre magistrale de Buronson et Tetsuo Hara. Le nom des technique qui apparaît, les mises en scènes, les sons de l'anime... tout est présent les amis !

Manette en main ce que ça donne

Malgré tout, Ken ne semble pas aussi vif que dans l'anime... il peine à enchaîner ses adversaires.. une lourdeur s'empare de lui. Cette lourdeur tend à diminuer au fur et à mesure qu'on arrive à dompter le gameplay qui n'est pas, il faut le dire, aux petits oignons.

En passant cette barrière psychologique-technique, on finit par prendre du plaisir à enchaîner les ennemis... même si on aurait aimé un Kenshirô sur-vitaminé aux stéroïdes aussi rapide que l'éclair ! Pour donner mon avis final, j'attends d'avancer plus dans le jeu, car au fur et à mesure Kenshiro va devenir plus fort, rapide, et étoffer sa panoplie de coups. Un arbre d'évolution nous permet également de choisir vers quel type de Kenshirô on veut aller : puissant, résistant, etc.

On galère un peu avec la caméra également, mais avec un peu de méthode et de bonne volonté on finit par efficacement la gérer ! Le gameplay n'est pas mauvais, mais il demande à être apprivoisé et n'est pas aussi intuitif que tous les gros block-busters sortis cette année ! Certains jeux demande ce genre d'effort, souvenez-vous de Godhand qui au début était une galère sans nom à manier, et au final une fois le gameplay dompté on finissait par bien s'éclater (même si on aurait aimé quelque chose de plus digeste).

Pour résumer : je suis pas d'un état de frustration d'inconfort à un état de plaisir à enchaîner les adversaires et à bien gérer ma caméra.

Et aux yeux ça fait quoi?

Ça fait un peu mal... mais ça reste vraiment pas mal au niveau des personnages, qui sont vraiment bien modélisés. Leur animation m'a également agréablement surpris c'est bien rendu, surtout pendant les cinématiques où un côté anime-fluide est présent, voir Batt (jeune compagnon de fortune de Kenshirô) marcher avec sa nonchalance m'a rappelé beaucoup de souvenirs ! Sinon les environnements ne sont pas exceptionnels... mais bon dans l'anime ou le manga... ben c'était un peu monotone aussi, et c'était pas l'essentiel, l'essentiel c'était avant tous les personnages !

On regrettera le manque de cut-scène lors de la mort des petits boss, cela reste assez sommaire. Mais l'essentiel est là, les faits marquant de la série ont droit à de belles cut-scènes qui raviront le fan en puissance !

Le mot de la fin

Ainsi s'achève ce petit avis flash, qui a surtout pour but de donner les premières sensations de jeu que nous offre Fist of the North Star, sensations essentielles qui détermineront notre volonté d'aller plus loin ou non dans l'oeuvre !

Je reviendrai quand j'aurai achevé un peu plus ce jeu, et vous direz sans langue de bois, si le fan que je suis, a prit du plaisir jusqu'au bout... ou bien si il est passé à côté de l'orgasme... enfin l'essentiel n'est pas de jouir, mais de prendre de plaisir, non?

Sur ce, merci d'avoir lu ce petit billet !

 

Allez pour Yao et tous les fans de l'anime :

Ajouter à mes favoris Commenter (6)

     
Signaler
Avis flash (Jeu vidéo)

Un gros coup de pied dans ton ARS


Hier j'ai pu enfin tester Vanquish en version finale !

Premier constat : dès les premières cinématiques de débarquement, une envie irrépressible s'est emparée de moi : me mettre parfaitement devant mon écran, monter le son, être au coeur de l'action ! J'ai été happé comme un landau trop proche du bord par un métro devant cette tuerie qui s'offrait à mes yeux. Cette déferlante HD aurait nécessité un écran de 50 pouces pour atteindre le nirvana tellement on a envie d'être dedans ! Disposant d'un écran 32" j'ai tout de même eu la rétine stimulée comme une péripatéticienne devant une belle liasse de billets verts. La réalisation graphique est bluffante et laisse sans voix !

Second constat : manette en main le jeu est toujours aussi jouissif ! On est au coeur de l'action, ça pète partout, et on dégomme tout avec style et classe. Aucun temps mort quasiment, ce jeu pourrait se faire d'une traite sans que l'on ait remarqué la moindre coupure. Rythme, dynamisme, action, du gros du lourd ! La quête à l'optimisation maximale du fusil standard m'a guidée le long de ma première heure de jeu : trouver les caisses d'armes, aider mes coéquipier, dézinguer les ennemis en utilisant toutes les armes qui se trouvaient à ma disposition... d'ailleurs en peu de temps je les ai toutes utilisées dans ma frénésie vanquishienne dévastatrice ! Du bonheur de gamer !

Troisième constat : le score qui vient ponctuer chaque mission laisse présager de furieuses parties à la recherche du score parfait, surtout au niveau du temps où là tout est possible. Sachant qu'en plus il est impossible de finir une mission sans tuer tous les ennemis (ce que j'ai cru remarquer - desfois j'avais oublié un ennemi ce qui bloquait la progression), cela nous oblige à tout démolir furieusement et rapidement. Jamais un jeu ne m'avait tant donné envie de tout donner à ce point! Vivement que je puisse continuer cette aventure ! Certes courte, mais tellement intense, du jamais vu !

Armes Bonus de pré-commande : elles sont au nombre de 3. Un laser qui permet un tir continu, ravageur et efficace.. Sa particularité c'est qu'il tire sa puissance de votre combinaison et la décharge au lieu d'utiliser son propre système de munition. Une mitraillette améliorée, qui dépote bien et se situe à mi-chemin entre la mitraillette de base et la mitrailleuse lourde, sympathique. Un pistolet, qui pour moi s'apparente à un magnum, et qui peut dégommer en un coup chaque ennemi de base d'un coup bien placé sur la tête, classieux et efficace. Ces armes sont dispersées dans les niveaux comme les autres.

Dernier mot : Vanquish est pour moi une décharge foutrale célesto-cosmique, on en prend plein la gueule, on en redemande, on veut y revenir, what else?

 

NB : je reviendrai sur mon avis après une utilisation plus longue du jeu. Actuellement j'ai fini le 1er chapitre sur les 5 en 1h (temps de jeu effectif). Je recommencerai bien le premier niveau encore une fois tellement j'ai trouvé ça varié d'ailleurs !  Je joue sur PS3, j'ai également la figurine que vous pouvez voir ici.

Voir aussi

Jeux : 
Vanquish, Vanquish (PS3)
Plateformes : 
PlayStation 3
Sociétés : 
Sega, PlatinumGames
Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler
Avis flash (Jeu vidéo)

Atatatatatatatata !!!

Tu ne le sais pas, mais tu es déjà mort...

Ah Ken le survivant ! Enfin Hokuto no Ken ;). Que de souvenirs pour nous tous! Pour moi, il s'agit du tout premier manga papier que j'ai lu, de grands souvenirs ! Du découpage, des explosions de corps, Kenshiro, Yuria... Vous l'aurez compris Hokuto no Ken occupe une place importante dans mon coeur. C'est donc avec un vrai plaisir que je me suis attelé à essayé le tout dernier jeu de la licence : Fist of the North Star : Ken's Rage. Plus précisémment la démo disponible sur le Xbox live.

La démo : Kenshirô et Rei

La démo nous permet d'incarner 2 personnages de la série, Kenshirô en premier lieu ! Le passage avec Kenshirô est un peu frustrant, il ne s'agit "que" d'un combat de boss contre l'un de ses frères : Jagi ! L'un des rares personnages principaux à posséder une arme à feu, ici, un fusil à pompe.

Commencer par ce combat n'est pas une bonne chose je vous le dit de suite, car il n'y a aucun tutoriel ! Il est fort préférable de commencer avec Rei, qui lui possède un tutoriel, essentiel pour comprendre le gameplay !

J'ai joué en difficulté normal, le jeu est plutôt agréable à jouer, une fois que l'on a compris les différents combo ils sortent bien. On remarquera qu'au début on a l'impression de se battre avec des grand-pères body-buildés, et que par la suite on a l'impression d'avoir des machines de guerres sanguinaires ! Le combat de Kenshirô contre Jagi est plutôt bien pensé, j'ai bien aimé les répliques qu'ils se sortaient durant le combat, pour un fan c'est fort appréciable. Niveau coups je vous laisserai découvrir, mais il y'a à disposition bien sûr les attaques spéciales phares de la série, qui sont sélectionnables avec le pad génital de la manette, et exécutée avec le bouton B de la manette. Chaque attaque demande un crédit de pouvoir indiqué en haut à gauche par des petites briques qui se remplissent. Plus l'attaque demande de crédit, plus elle est violente.

A la fin du combat, il est possible d'exécuter l'adversaire, et s'en suit une envolée lyriques de couteaux shinken made in Ken sous fond de QTE Guitar-heroesque ! Appréciable ! Cela se finit par l'anéantissement total de l'adversaire... mais... celui-ci continue de vous parler dans des dialogues agrémentés par de la voix, du texte, une icone msn du personnage qui parle... mais pas de cut-scène... et cela se finit par une cut-scène où Jagi re-meurt... Par contre là il le savait, il était déjà mort... Un petit peu mal fichu, mais cela respecte l'histoire originelle !

En second lieu j'ai fais la démo avec Rei. Là il s'agissait de phases de Beat Them All classique agrémentée de boss. Rei, rappelons-le, n'est pas un adepte de cuisine, et ne pratique pas le Hokuto... mais le Nanto... enfin si je dirai que c'est le personnage qui tranche le plus de l'histoire. Adepte et féru de sushi, il pratique son art en masse, et ne se prive pas face à l'adversité. Cela a été un vrai plaisir de découper tous ces émeutiers grévistes qui bloquent notre pays !!! ... euh... revenons au jeu lol... donc oui c'est vraiment sympathique de le prendre en main, ses coups détonnent et pulvérisent tout sur son passage. Cela change des beat them all classiques, même si le gameplay n'est pas ultra profond, c'est fidèle à la série vraiment ! Le petit clin d'oeil que j'ai beaucoup apprécié dans le gameplay était le passage contre un ennemi obèse, non pas que je ressente une haine envers les victimes de la mal-bouffe ou de l'hyper-thyroïdie, mais là il fallait enchaîner l'ennemi afin de l'attendrir par la répétition des coups pour enfin pouvoir l'atteindre et le blesser! Tout comme lorsque Kenshiro se retrouve la toute première fois devant un colosse obèse : Heart, valet de coeur de Shin, le 1er grand rival de Ken qui lui avait piqué sa tendre et chère Yuria après lui avoir digitalisé le torse et laissé pour mort. 

Pour finir sur ce passage, je dois avouer que la variété des enchaînements de l'histoire m'ont vraiment plu, ça correspond au manga, c'est peut être pas mis en scène de manière fantastique, mais pour un fan ça fait vraiment plaisir de s'y croire ! Un boss est également venu ponctuer le passage, c'est à ce moment que j'ai compris les différents enchaînements que je pouvais faire, aériens entre autres, et j'ai trouvé cela vraiment bien pensé et dynamique au possible. D'ailleurs un petit combat vous surprendra pour ceux qui ne se souviennent plus de l'hisoitre ;).

Vite vu :

J'achèverai mon avis flash en parlant un peu de technique, l'ensemble reste honorable, bien sûr ce n'est pas du God of War, mais ça reste propre, et les explosions d'ennemis sont plutôt bien faîtes. Côté gameplay il faut comprendre comment cela fonctionne, et le mieux, je le répète, est de commencer par le passage de Rei, car sinon votre expérience risque d'être frustrante ! Après compréhension du Gameplay, une symphonie destructrice s'empare de nous, j'adore !

 

Désolé pour ne pas avoir mis d'images, ça déconne sévère sur mon poste de travail quand je veux publier un article, pareil pour les liens, je mettrai à jour ce soir... N'hésitez pas à lire le test Gameblog de Cony qui vous apportera sûrement plus d'éléments que moi!

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Signaler
Avis flash (Jeu vidéo)

Et le vieux chauve il devient quoi?

Un nouveau God Of War, ça fait toujours plaisir ! Et voici donc un 2e opus qui apparaît sur PSP !

Chronologiquement il se situe entre God Of War 1 et God of War 2. La démo est disponible... enfin pour les bourgeois du PSN+...

Alors premier coup d'oeil : c'est splendide pour de la PSP, et bien plus fin que son prédécesseur ! Niveau Gameplay, ils ont réussi à rajouter quelques petits éléments sympas, comme le plaquage au sol, suivi d'un bastonnage made in Kratos comme on les aime ! Côté arme, apparaît une lance et un bouclier qui permettent de se la jouer stratégie et d'avancer en se protégeant, vraiment sympa !

La démo vous fait démarrer sur un bateau pour changer ;). Vous devrez combattre des sortes de soldats de l'atlantis il me semble, pour finir par une sorte de Kraken-Hydre-Hybrique... à travers un combat épique, qui sera échelonné sur tout le long de la démo.

La mise en scène est vraiment brillante, et certains éléments apportent énormément au dynamisme et permet de nous en mettre plein la vue... sur PSP !

Moi qui me disait, arg j'ai peur de découvrir un n-ième God Of War... Et finalement on sent un jeu aboutit, bien plus profond que le 1er opus PSP.. un jeu qui me tarde d'avoir et de faire fumer !

 

Je finis donc cette salve d'avis-flash... Que du bonheur parmi tous ces jeux testé, une avalanche de plaisir mes amis !

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Signaler
Avis flash (Jeu vidéo)

Si comme moi vous êtes un bourgeois...

et avez opté pour le PSN+... enfin pour 3 mois pour essayer... pour l'instant, comment le regretter? lol

Enfin nous pouvons essayer Castlevania Lords of Shadow! Un jeu qui nous en a mis pleins les yeux au fil des salons !

Alors, quid de cette démo?

Cette démo se divise en 2 parties, une première partie vous demandera de poutrer du lycanthrope et d'apprendre les rudiments du Gameplay. On s'apercevra qu'il s'agit d'un gow-like matiné de Darksiders car il y a une évolution des compétences et des coups au fur et à mesure...(que l'on peut débloquer ou non selon nos choix) Sauf qu'ici on gagner des points en retirant des vies, et on peut accéder à un grimoire des compétences pour débloquer de nouvelles capacités quand on le désire !

Au début, je me suis dis, hum encore un BTA (Beat Them All)... Comment va-t-il me donner l'impression de jouer à un jeu tout neuf? Hé ben, au niveau de la mise en scène, de la finesse du Gameplay et du raffinement visuel qui nous est offert on se prend vite au jeu, sans se percuter au mur des préjugés sur les BTA !

La seconde partie de la démo nous emmène à cheval, poursuivi par de féroces bêtes chevauchées par nos amis les Lycanthropes ! Ici il s'agit de ne pas se faire déséquilibrer (le cheval avance tout seul, on dirige seulement sur les côtés).. Et dès que l'on est déséquilibre on se retrouve à terre, et nous devons combattre Lycanthropes et bêtes féroces avant de pouvoir repartir... Le combat contre ces bêtes féroces dont j'ai oublié le nom, nous montre que le jeu sera exigeant... En effet je ne jouai qu'à la difficulté normale, et je dois avouer que la vitesse à laquelle ces grosses bêtes m'ont tuées m'a fortement impressionné. Une charge de plein fouet = 3/4 de jauge de vie en moins ! Cela met du peps dans le jeu, et permet de réhausser sa saveur encore plus !

Sinon niveau réalisation, visuellement c'est splendide, la mise en scène teintée de Kojima, laisse présager de grands moments épiques ! Cette démo, certes un peu courte permet de nous insuffler quel sera l'esprit du jeu, c'est l'essentiel ! Même si j'aurai aimé des passages de plateformes...

 

Encore une super belle surprise, un jeu avec sa propre personnalité malgré un concept usé jusqu'à la corde !

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

  
Signaler
Avis flash (Jeu vidéo)

Si comme moi vous vivez à Tokyo...

..en France ;). Vous avez pu télécharger la nouvelle démo de Vanquish disponible sur le PSN Japonais !

 

Cette démo, consiste en un mode arène de challenge, d'où son nom : Challenge Mode.

Vous êtes confronté à des vagues d'ennemis de plus en plus voraces et armés. Pour l'instant je n'ai réussi qu'à aller jusqu'à la 3e vague.

Ici la difficulté est que le danger vient de partout, et vous demande d'être à 200%, d'enchaîner une danse frénésique avec votre combinaisons et vos armes. Cela vous demande également un minimum de réflexion... En effet, vous avez à votre disposition tout un arsenal pour faire face à l'ennemi, notamment le lance disque et le lance roquette ! Il y a également une sorte de canon bulle qui pousse tout sur son passage, et un pistolet multi-laser qui permet de locker plusieurs ennemis à la fois... Il faudra faire bon usage de toutes ces armes pour optimale-ment passer les vagues qui demandent rigueur et application.

Cela nous permet d'encore plus approfondir le gameplay, et de voir à quel point ce jeu peut être jouissif et exigeant ! Un vrai jeu gamer comme on les aime, un jeu où on peut mourir d'une seule grosse attaque non-esquivée, du challenge, Vanquish !

Foncez !

 

Voir aussi

Jeux : 
Vanquish (PS3)
Sociétés : 
Sega
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Avis flash (Jeu vidéo)

En un mot : jouissif

Dead Rising 2 fait parti de ces titres qui font plaisir, de ces titres qui titillent notre âme de gamer, et nous sert sur un plateau tout ce qu'il faut pour prendre son pied.

Lancé directement dans le show tv "Terror is reality" qui se déroule à Las Vegas, le joueur est de suite mis dans l'ambiance goresque qui accompagnera le joueur tout au long du jeu. La mise en bouche est plutôt bonne, crédible et attachante, on se sent de suite dans l'histoire, on ressent même de l'empathie pour les personnages... Peut-être cela est exacerbé chez moi par le fait que j'ai fait le prologue sur 360 (ici je joue sur PS3)... En effet, sur 360, on prenait les commande de Chuck 2 ans plus tôt, avec une Katey plus jeune par conséquent... Ah oui, je ne vous ai pas rappelé le speech de départ? Chuck a une petite fille, Katey, fille qui s'est fait mordre quelques années auparavant par un infecté... enfin une infectée, sa propre mère... dans le prologue on observe comment Chuck arrive à faire comprendre à Katey que ce n'était plus sa mère qui l'a mordue... 

Katey est infectée, oui, mais pas transformée ! Existe un "fantastique" médicament qui est le Zombrex, il doit lui être injecté toutes les 24h (si je ne m'abuse durant le prologue, l'effet du Zombrex durait moins longtemps, formule moins évoluée).

Je vais passer un peu l'histoire pour ne pas spoiler les premiers pas dans le jeu, je vais vous parler sur le ressenti de jeu durant ma première partie.

Le ressenti global est vraiment excellent, étant un fan de film de Zombies, je m'y retrouve totalement, je prends du plaisir à tester chaque arme sur les Zombies, à les enchaîner un à un tel un pianiste qui composerait une mélodie... Ici une mélodie d'os brisés, de membres arrachés et de sang qui gicle et coule... L'ambiance sonore est tout simplement excellente, rien à dire à ce niveau là, peu importe l'arme que l'on utilise : masse, hache de pompier, batte de baseball, gants de MMA, fauteuil roulant etc.

D'ailleurs, je ne l'ai pas encore expérimenté dans DR2, mais la grande "nouveauté" est la possibilité de combiner les armes, cela donnant naissance à des combinaisons fantasques destructives au possible ! Je l'avais expérimenté dans le prologue, et c'était tout bonnement généralissime ! D'ailleurs le système de jeu incite à faire des combinaisons pour s'en donner à coeur joie, cela apporte énormément de PP, PP qui sont essentiels pour faire monter de niveau Chuck ! Plus il monte de niveau, plus il devient habile, résistant et acquiert des capacités de destructions jouissives ! En parcourant le mode d'emploi j'ai trouvé une petite combinaison d'arme qui résume bien la philosophie des combi réalisables :

Pour finir, techniquement ça tient la route, c'est pas exempt de défauts mais c'est vraiment sympa à voir ! Il y a également pas mal d'écrans de chargement, mais qui ne sont pas bien long (beaucoup moins que ceux du prologue sur 360 ! et paraît-il un peu moins longs que sur 360).

 

Voilà un premier avis rapide sur le jeu, ce n'est pas un test, loin de là...

C'est juste trop bon dès le début !

Yo !


Pour l'instant j'ai testé que le 720p

Des questions?

Ajouter à mes favoris Commenter (12)

Just a Smile my Little Butterfly

Par keuchtof Blog créé le 25/07/10 Mis à jour le 18/10/17 à 12h06

Blog d'un Lorrain néo-Savoyard !

Follow me on Twitter : @Keuchtof

Ajouter aux favoris

Édito

Bienvenue cher lecteur ! Tu es ici dans mon antre !

Tu as le droit de parcourir mon blog de long en large à ta guise, ce que je partage est tien ! Prends donc un thé ou un café, installe-toi douillettement en taquinant délicatement ta souris ou ton touchpad. N'oublie pas de me laisser tes avis précieux et aiguisés, et si quelque chose ne te convient pas n'hésite pas à user du "sujet-verbe-complément" pour construire des phrases riches de sens et argumentées !

Ah oui, et si tu m'aimes, like-moi ! Euh enfin si t'aimes ce que je poste ;), moi c'est une autre histoire... 

Archives

Favoris