Le Blog de kennymaiso

Édito

En cette periode de crise, dans ce monde de consommation, le jeu video reste le media qui possède le plus gros chiffre d'affaire. Est ce un problème? Les dlc qui sont annoncés  avant la sortie des jeux. Les licences ressortient tout les ans aprés un petit peu de botox.

Je vais essayer de vous faire partager ma passion du jeu video sans prendre parti pour tel ou tel fabricant.

bonne lecture.

kenny

Archives

Le Blog de kennymaiso

Par kennymaiso Blog créé le 19/01/10 Mis à jour le 04/06/13 à 17h09

one shot, one kill!!!

Ajouter aux favoris
Signaler
tests

Autant dire tout de suite que c'est le jeu que j'ai le plus attendu de cette année 2009, jusqu'à prendre une journée pour le toucher de mes propres mains. Le premier du nom était un jeu qui divisé les foules entre les personnes qui le trouvé superbe et innovateur au niveau du gameplay et les autres qui le trouvé répétitif et longué dans son scénario.  L' histoire prend place au XV ème siècle à florence. Forcément adieu Altair héros du premier, bienvenue à Ezio Auditore da firenze, un descendant de ce dernier.

 

J'insère le jeu délicatement dans ma console et première surprise, on peut faire plusieurs sauvegarde premier point positif. Effectivement le premier volet ne supportait qu'un seul emplacement. Après des heures de jeux, je peux enfin porter un premier jugement sur les graphismes et le gameplay.

 

Pour ce qui concerne le moteur du jeu, il a quand même pris un coup de vieux, quelques problèmes de collision, de framerate et de clipping que l'on peut pardonner tellement le jeu est riche, plein de vie. Les villes sont belles, les monuments somptueux. Les animations du personnages sont améliorés sans non plus effectués une révolution.

 

Le gros morceau reste le gameplay. Un système économique entre en jeu, on peut acheter des armes des vêtements, de l'art. On a même une villa familiale qui correspondrait plus à un hameau que l'on peut améliorer et qui nous verse des impôts régulièrement.  On peut maintenant interagir avec des groupes, les courtisanes, les voleurs et les mercenaires. Chaque faction a ses propres caractéristiques.  Pour résumé, on a plus d'arme, plus d'interaction avec les citoyens qui entourent notre héros.

 

Au niveau des missions le jeu est beaucoup moins répétitif, je suis incapable de vous redire ce que j'ai fait pour arriver a la fin du jeu, tout s'imbrique parfaitement, ainsi que les phases d'intérieurs qui sont très bien rendu. Par contre au niveau des missions secondaires c'est toujours le même souci. Des missions lassantes qui peuvent se résumé rapidement, course, assassinat, passage à tabac, 330 trésors à trouver, 100 plumes, 20 glyphes et 10 statues également.

 

Le scénario est complexe, torturé. Trahison, vengeance, liberté, pouvoir, tout au est rendez vous pour que ce soit complet. Les néophytes de la série ne seront pas perdus même si l'histoire qui se rapporte au premier volet peut être difficile à appréhender.

 

Le plus gros point noire du jeu est ubisoft. Le jeu possède 14 parties de scénario, comme par hasard il en manque deux. La 12 et la 13 sont absentes et on le sait déjà quand on achète son jeu tout fraichement, si on veut tout, on va devoir soutirer de l'argent à mémé pour télécharger les dlc. Honteux!!!

 

points forts:

-         gameplay toujours au poil

-         un environnement vivant

-         un perso qui a la classe

-         plus d'interaction avec les citoyens

-         le scénario

-         diversités des missions principales

-         ca commence a vieillir mais c'est beau quand meme

 

points faibles:

 

-         problème de collision

-         petit souci de framerate

-         missions secondaires barbantes

-         dlc

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires