Le Dojo de Kenji

Le Dojo de Kenji

Par Kenji Seang Blog créé le 20/06/12 Mis à jour le 18/05/16 à 12h01

Neo Geo, Shenmue, Berserk, Ghibli, Tests, Vidéo-tests etc.
Du pixels, du polygones... saupoudrés de tout comme de rien !

Ajouter aux favoris
Signaler
Produits Dérivés

Voilà un petit moment que je souhaitais vous parler de ces statues qui commencent, il faut le dire, à dater sérieusement. En effet, l'excellent Tales of Phantasia (Super Famicom, Playstation, Gameboy Advance) a eu droit à 2 figurines/statues, réalisées par Kotobukiya. Alors soit, les autres personnages du casting ont été oubliés mais il faut bien avouer que ces 2 protagonistes sont particulièrement représentatifs de l'oeuvre (même si j'aurais bien aimé voir Cless).

Commençons par la pétillante Arche Klein, la plus tape-à-l'oeil du duo. Chevauchant son balai magique, la demi-elfe attise l'intérêt dés le premier regard. La faute à une pose vraiment délicate et raffinée, à l'image de ce doux effleurement du bout du pied sur lequel repose toute la statue.

La spatialité de l'ensemble est terriblement harmonieuse : le balai est disposé en légère diagonale, la double queue-de-pie fait sens inverse, l'équilibre reposant une jambe délicatement posée et un haut du corps sensiblement fléchi qui souligne la mouvance de la rose chevelure au vent. Une vraie merveille. 

Niveau réalisation, c'est du très bon et pourtant nous sommes sur du PVC/ABS. Les couleurs sont douces et particulièrement agréables à l'oeil. Aucun débordement n'est à déplorer, c'est fin et précis. Il n'y a pas de dégradés de couleurs mais c'est le style manga chatoyant qui veut cela. Disons juste (et c'est là mon seul reproche) que la peau aurait gagné à être dotée d'un grain et d'un ombrage.

Le sculpt n'est pas en reste avec un niveau de détails sympathique (les boutons de manchettes, les bracelets etc.) qui colle avec les représentations papier du design des personnages. Le style particulier de Kosuke Fujishima est très bien retranscrit.

De l'autre côté, nous avons la plus discrète Mint Adnade, la soigneuse indispensable de l'équipe. La pose est bien plus sobre, l'habillage sans fioriture, le mise en couleurs plus terne/unie mais c'est véritablement du côté design que le modèle puise sa force. Là aussi, c'est le coup de crayon de Kosuke Fujishima qui prend véritablement forme en 3 dimensions avec cette statue.

Rien de grandiloquent au niveau de la pose (comme je l'ai dit), mais j'aime bien tout de même les bras croisés derrière le dos, tenant le sceptre de soin, ainsi que ce léger appui sensiblement déhanché qui confère au tout un charme très subtil. Côté réalisation, c'est du même acabit que pour  l'espiègle Arche Klein, autrement dit TRES bon ! 

Voilà un peu ce que j'avais à dire sur ces modèles ma foi fort réussis. Les designs sont fantastiquement fidèles au support d'origine (en plus d'être fondamentalement beaux), la mise en peinture très agréable à l'oeil. A tel point que les jolis socles imitation bois font aisément illusion : on a l'impression d'avoir affaire à des résines ! Et ça, c'est vraiment chouette (je ne supporte pas l'aspect "plastique" de certaines figurines en PVC).

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito


 

Archives