Kelm in a galaxy far far away...

Kelm in a galaxy far far away...

Par Kelm Blog créé le 16/01/11 Mis à jour le 11/01/17 à 12h50

Le blog de Kelm - En version 3.0

Ajouter aux favoris

Édito

In a galaxy far far away...

Bienvenue ! Vous venez d'attérir sur ma planète vidéoludique où se mèleront cinéma, séries, BD, musique, jeux vidéo bien sûr et autres joyeusetés.

Attachez vos ceintures et profitez du voyage !

Kelm (Dealer de champignons depuis longtemps)


Instagram

 

 Mon élevage de pokémons: 

450 pokémons / 718 existants (dernière capture le: 04/02/2014)

 

Archives

Favoris

Signaler
Archives Blog 1.0 & 2.0

BOURSE & ACTU #1

NINTENDO - JANVIER 2014

 

 

Le cours de la bourse peut être influencé par beaucoup de paramètres, que ce soit économiques (cours d'une monnaie, bonne santé d'une entreprise...) ou non (certaines paroles de dirigeants peuvent changer le cours des choses).

Comment la bourse est-elle influencée par l'actualité vidéoludique ?

Premières tentatives de réponse avec le cas de Nintendo au cours de ce mois de janvier 2014.

Averissement: Ceci n'est pas une analyse faite par un professionnel de la finance :p

1. Le cours de la bourse

Le cours du titre Nintendo à la bourse de Tokyo commence l'année à 14 010 Yens (soit 101,79 ¤ selon le cours du Yen au 31/01).

Nous pouvons constater un premier pic le 08/01 à 15 850 Yens (soit une hausse de 10,76 % par rapport à la veille).

2 jours plus tard, le cours le plus haut du mois est atteint à 16 080 Yens.

Puis c'est la chute... 12 150 Yens pour terminer le mois (soit 88,27 ¤)

2. Influence

07/01/2014: Première baisse de l'année (-0,07 %)

On peut mettre en corrélation cette baisse avec les problèmes judiciaires rencontrés par la firme nipponne ce jour. Cependant, la baisse étant plutôt faible, les ennuis de Nintendo sont mis en opposition par l'ouverture d'un nouveau marché pour les consoles, et donc des prévisions de ventes revues à la hausse.

10/01/2014: Pic du mois

Les dirigeants de Nintendo peuvent avoir le sourire. Depuis quelques jours le titre du géant japonais à obtenu une très forte hausse. Cela est sans doute dû à l'annonce des chiffres de ventes des jeux 3DS qui eux aussi ont augmenté de 45 % par rapport à 2012.

Du 11/01/2014 au 21/01/2014: La chuuuuute !

Malgré ce bon de quelques jours (même si le week end est passé par là), la firme de Kyoto enregistre chaque jour une baisse de son action. Marché du jeux vidéo japonnais en crise, pertes annoncées à 3 mois des comptes annuels, Président qui s'accroche à son siège (même si là ça peut être une bonne chose s'il a compris ses erreurs et qu'il corrige le tir).

22/01/2014: un retour à la hausse ? (+ 4,55 %)

Comme expliquer ce sursaut ? Peut être la rumeur de deux nouvelles consoles ou l'annonce d'un remake 3DS d'un jeu culte. Mais dès le lendemain, la baisse reprend inexorablement son chemin (les critiques d'EA et les chiffres de ventes ont-ils eu leur rôle à jouer ?)

29/01/2014: 2ème sursaut du mois (+ 1,26 %)

Une console qui se vend et un Président qui baisse son salaire, de bonnes news pour remonter sa côte auprès des financiers. Mais la confirmation de mauvais chiffres à venir et une autre console qui a du mal à s'écouler ne permettent pas de voir une hausse importante en cette fin de mois.

31/01/2014: Une fin de mois difficile

Nintendo fini donc le mois de janvier avec sa côte la plus basse du mois (12 150 Yens / -13,28 % sur le mois). Mais le Big Boss a un plan ! Est-ce que ce sera suffisant pour endiguer cette baisse ? Affaire à suivre....

 

3. ACHETER OU PAS ?

Nintendo est une entreprise qui existe depuis très longtemps et qui a souvent su se relancer malgré de nombreuses crises. Même si pour l'instant les chiffres sont à la baisse, attendre encore quelques jours que le prix soit assez attractif et patienter que des jours meilleurs arrivent pour la firme japonnaise pour la revente.

 

A SUIVRE: Analyse de Microsoft & Sony

A lire également:
BUSINESS. Nintendo en forte chute en bourse

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Archives Blog 1.0 & 2.0 (Geekerie)

Résolution pour 2015 (oui oui j'ai de l'avance :p ): oublier la carte bleue chez moi quand je vais au festival d'Angoulême ^^

 
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Archives Blog 1.0 & 2.0 (Cinéma)

 

13 décembre 1995, Les Inconnus alors au sommet de leur carrière sortent ce qui restera leur plus grand succès cinématographique: Les Trois Frères. 100 patates et près de 7 millions de spectateurs.

19 ans plus tard, les trois comédiens se retrouvent pour une suite attendue au tournant par leurs nombreux fans. La méfiance est de mise, il n'est jamais facile de sortir une suite si longtemps après le précédent opus (remember "Les Bronzés 3"...). 
Alors qu'en est-il de ce film qui sortira dans les salles obscures le 12 février 2014 ?

Une promo marathon

A un mois de la sortie, les Inconnus parcourent la France pour une promotion marathon, entre avant-premières et interviews.
Et c'est lors d'une de ces avant-premières que j'ai pu assister à la projection du film.

Bien calé dans le fauteuil commence l'attente... Puis c'est l'heure de la petite animation pré-séance: un peu de blabla, un petit quizz (wouhouuu j'ai gagné une affiche du film :p ) et même un ancien footballeur qui se fait remarquer en entrant dans la salle (un indice chez vous "la coupe mulet c'est trop la classe").

Et c'est enfin l'arrivée des héros de la soirée. Première standing ovation pendant qu'ils descendent les marches, une interview rapide, quelques minutes à voir les 3 acteurs certes un peu fatigués de leur promo mais très sympathiques (et, peut être suis-je trop crédule, sincères).

Une nouvelle standing ovation pour leur départ vers d'autres salles obscures et c'est le début du film.

Synopsis
Ils sont trois, Ils sont frères, Ils sont de retour. 15 ans après, Didier, Bernard et Pascal sont enfin réunis...par leur mère...Cette fois sera peut être la bonne.

Les Trois Frères: Le Retour

Avertissement: la critique qui va suivre n'est pas du tout objective :p

Une des premières choses qui m'a surpris durant la séance, c'est le peu de temps morts. En effet, dans deux nombreuses comédies on se retrouve avec plusieurs scènes d'humour dans lesquels s'intercallent des passages un peu plus "mous" qui cassent un peu le rythme.
Ici, les gags s'enchainent aussi vite que les morts dans le dernier Rambo :p

On retrouve donc les frères La Tour 15 ans après leurs premières péripéties. 

Au niveau du scénario, Ils ont réussi à trouver un juste milieu entre ressortir certains passages culte du premier épisode (ou même de leurs sketchs) et de nouvelles blagues qui font mouche. Attention également à bien ouvrir les yeux, car l'humour des Inconnus est aussi bien oral que visuel.

Il ne faut pas également oublier les inimitables déguisements et notament un Bernard Campan toujours aussi "charmante" en femme :p

Deux points négatifs cependant:

  • 2-3 blagues qui peuvent être qualifiées de racistes qui ont créé comme un malaise lors de la projection. Quelques rires mais vite étouffés quand les spectateurs se rendent compte que ce n'est pas le genre d'humour qui est attendu à notre époque. Certains sketchs de Coluche, Desproges ou même les Inconnus (ex: Les envahisseurs)  passeraient très mal aujourd'hui et pour moi c'est ce même genre d'humour qui a eu lieu lors de cette scène.
  • La fin qui est peut être le passage le moins marrant du film, à la fois étonnante mais prévisible. Difficile d'en dire plus sans spoiler...

 

En résumé, sans être le film de l'année ou encore d'une grande originalité, ce film reste une bonne suite et un bon divertissement qui mériterait de s'approcher du nombre de spectateurs du premier épisode. Et puis, si l'accueil est bon, peut être remonteront-ils sur scène ?

Les Trois Frères, le retourmySkreen : Tout le cinéma

Ajouter à mes favoris Commenter (7)

Signaler
Archives Blog 1.0 & 2.0

3 ans que j'ai ouvert ce blog mais force est de constater que j'en ai pas fais grand chose jusqu'à présent. Mais le 1er janvier c'est le jour idéal pour les bonnes résolutions (que bien sûr personne ne tient plus d'un mois :p )

1ère résolution:
Remettre ce blog à neuf et fournir en articles divers et variés le plus régulièrement possible.

2ème résolution:
Tenir plus d'un mois la 1ère résolution ! :p

Quoi qu'il en soit, soyez les bienvenus sur mon blog ! :)

Et pour commencer l'année, voici quelques attentes et défis pour l'année à venir.

Attentes Jeux-vidéo:

South Park et le bâton de la vérité

Du RPG + un dessin animé que j'apprécie = un jeu qui sans être celui du siècle devrait être bien sympathique ! Plus que 2 mois d'attente environ.

Lightning Returns FF XIII

Loin d'être le meilleur des Final Fantasy, le 13ème opus ne m'avait pas laissé cette si mauvaise impression que de nombreux fans de la série lui ont trouvé. Un FF que j'attends plus que le remake HD du X/X-2, pour clore l'histoire de Lightning.

Watch_Dogs

Reporté sans doute pour ne pas affronter le monstrueux GTA V, je ne m'attends pas à un énorme jeu qui me fera perdre toute vie sociale pour pouvoir y jouer longuement mais à un bon jeu d'action. L'idée de pouvoir tout contrôler ou tout connaitre d'une personne avec un simple téléphone et une idée plaisante (mais uniquement en jeu parce que dans la vie ça a un côté un peu flippant)

The Division

Une des très bonnes surprises du dernier E3 ! Le MMOTPS semble graphiquement très beau (mais les graphismes ne font pas tout !) et je trouve que l'univers qui a pu être dévoilé jusqu'à présent à l'air plaisant. Wait and see

Metal Gear Solid V: The Phantom Pain

Je me suis mis tardivement à la série Metal Gear (j'avais un peu testé le premier à sa sortie mais sans aller très loin), et avec l'acquisition récente du portage HD du 2 et 3, j'ai comme beaucoup succombé au charme et à la qualité de la série (chose dont je ne doutais pas). Et la petite claque reçue au dernier E3 lors de la démonstration du jeu n'a fait qu'accentuer mon envie de finir tous les épisodes précédents avant de s'attaquer au 5ème opus.

Mes défis 2014:

Défi 1: Terminer 5 Final Fantasy

En 2013 pour les 25 ans de Final Fantasy, j'ai été faible et j'ai profité des promotions sur le PSN pour acquérir tous les épisodes disponibles. Je n'ai pas pris le temps de tous les (re)faire l'année dernière mais en 2014 c'est décidé, j'en terminerais au moins 5 sur les 9 premiers episodes de la saga !

Défi 2: Posséder tous les pokémons

Avec les versions Argent Soulsilver, Noire, Noire 2 et Y, je vais tenter de posséder chacun des pokémons existants (sauf ceux des events passés qui seront peut être trop difficile à obtenir).
Actuellement sur la version Y j'en suis à 206 pokémons sur les 718 existants, en attendant que cette foutue banque pokémon soit enfin dispo et que je transfert les quelques autres que j'ai sur d'autres versions.

Défi 3: Atteindre 300 000 points à Tetris

De mémoire je n'ai jamais fait plus de 300 000 points à Tetris. Les 100 000 points ça c'est pas trop dur, les 200 000 ça commence déjà à être pas mal. Mais la barre des 300 000 je ne l'ai jamais atteinte. Est-ce que se sera pour cette année ?

 

Et vous ? Qu'attendez-vous pour cette année et quels seront vos défis ?

KELM

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Signaler
Archives Blog 1.0 & 2.0

Bêta-Test de SimCity

 "Bernard Lama Président !!"

 

Après une longue attente pour lancer la bêta du jeu, entre mise à jour et file d'attente (ce qui m'aura permis de finir ma conquête du monde sur Civilization V ^^) quelles sont les premières impressions sur le prochain épisode du plus célèbres des city-builder ?

 

Comme indiqué plus haut, lancer ce jeu est long... très long... trop long. Excepté la mise à jour qui a pris quelques heures (c'est une bêta et beaucoup de monde voulant tester on fait saturer les serveurs), devoir attendre 20 minutes (par tentative de connection !!) pour enfin espérer jouer en raison d'un "Server busy, waiting to login" est rageant.

Les développeurs ont certes annoncés que cette nouvelle mouture de SimCity possédée de très nombreuses possibilités mutlijoueurs (une région avec plein de villes gérées chacunes par un joueur différent par exemple) mais être obligé d'avoir une connection Internet pour un jeu "à la base" solo est très ennuyeux. Cette connection permanente, valable pour de nombreux jeux actuels (N'est-ce pas Diablo ? :p ),  doit sans doute être une façon supplémentaire d'endiguer le piratage des jeux PC. Mais de la même façon que lire un DIVX est plus simple et rapide qu'un DVD/Blu Ray (hop je clique sur le fichier et le film se lance direct au lieu de 10min de pub/annonces du FBI/menu de la galette...) ce genre de pratique n'a-t-elle pas l'effet inverse ? Est cela même si le pirate perd de nombreuses fonctionnalités de jeu. Mais tout ceci est un autre débat.

Revenons à nos moutons, ou plutôt nos sims ^^

La bêta est enfin lancée et c'est parti pour un petit tutorial pour (ré)apprendre les bases du jeu.

"Bienvenue à Summer Schoals"

C'est donc dans la petite ville de Summer Schoals que débute l'aventure SimCity. L'ancien maire est parti et c'est à nous de la remettre en état. Construction de routes, choix des zones de constructions, remise en état des infrastructures, etc... les bases bien connues de ce jeu sont ici (ré)expliquées par notre assistante et tout ça en simlish et avec une musique caractéristique de la série !

Ce tutorial vous montrera également, mais de manière très succinte, les liens unissant les différentes villes d'une même région et les possibilités qui seront offertes au joueur ultérieurement (échange de services, construction d'un gros projet régional...).

Ma première ville

Le tutorial terminé, c'est parti pour la création de sa première ville. Et là, joie de la bêta, on ne peut jouer qu'une heure sur cette nouvelle ville, un peu dommage pour un jeu qui ne révèle tout son potentiel qu'après de nombreuses heures. Mais bon, ce n'est qu'une bêta et c'est toujours mieux que si nous ne pouvions jouer que le tuto !

Commençons par construire quelques routes de différentes tailles mais aussi de différentes formes. Fini les routes droites et vive les courbes !! En effet, en plus de choix sur la taille (route, avenue, autoroute...), 5 formes sont disponibles: routes droites, carrés, ronds, incurvés et "à la main". Il s'agira de construire la route de nos rêves mais en prenant soin de laisser le jute espace entre de routes perpendiculaires. En effet, fini la zone de construction qui était une aire avec des routes automatiques au milieu quand la zone était immense. Ici, chaque zone se dessine le long des routes sans savoir à l'avance quelle taille fera le bâtiment qui s'y construira. Assez déroutant aux premiers abords mais à voir avec le temps et l'habitude de jeu.

L'aventure se poursuit durant l'heure qui nous est accordée en construisant différentes infrastructures connues et nouvelles, le tout en parfaite harmonie. Et vas-y que je construis une école par ici (ça c'est pour le connu ^^) mais pour m'assurer que même des zones résidentielles éloignées puisse y accéder, hop je te place un arrêt de bus scolaire par là (et ça c'est pour le nouveau).

Bêta oblige, de nombreuses options de constructions ne sont pas accessibles mais sont quand visibles dans les différents menus. Et une fois le jeu complet en mains (ou en dématerialisé ^^) elles promettent des méchanismes de jeu plus poussées que les précédents épisodes.

Dans les interractions avec les différentes villes d'une même région on peut trouver l'échange de services municipaux (comme dans les précédents opus) en cas de pénurie ou excédent d'eau par exemple mais également les flux d'habitants. Dans SimCity 4, cette dernière interraction était déjà présente (on construit des zones résidentielles en périphérie d'une ville et chez le voisin sur la même frontière on met de l'industrie et hop les habitant de la ville A vont travailler dans la ville B), mais ici le concept m'a semblé beaucoup plus evolué, sans doute en raison des spécialisations des villes qui seront disponibles à la sortie du jeu (ville touristique, industrielle, commerciale...)

Petit aperçu des grands projets de construction régionaux: un aéroport international, un parc pour énergie solaire ou encore une base de lancement spatial.

Dernier point de cette première heure dans ce nouveau monde en construction, la taille des villes. En effet, en début de partie on n'y fait pas plus attention que ça vu qu'on commence juste un tout petit patelin et qu'on est pas très riche. mais à mesure que la ville grandit, quid des frontières de celle-ci ? Pour l'instant, une si courte durée de jeu ne permet que de constater qu'on est vite à l'étroit. Dans la version finale, les frontières bougeront-elles ? Et si oui, de quelle manière ?

Les ++ :

  • Un moteur graphique plutôt agréable
  • Les différentes possibilités d'upgrade des bâtiments
  • Les connexions avec les différentes villes de la région

 Les -- :

  • Connection internet obligatoire et file d'attente pour pouvoir jouer
  • Les zones seulement le long des routes
  • La ville pas très grande

Maxis et EA semble nous offrir enfin un tout nouveau et très bon SimCity après dès années d'attentes et surtout un pitoyable "Sociétés". A confirmer lors de la sortie officielle et après plusieurs heures de jeu dévoilant tout les possibilités du meilleur city-builder.

Voir aussi

Jeux : 
SimCity
Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler
Archives Blog 1.0 & 2.0

6 mois plus tard, en faisant un peu de tri dans mes photos, je me rend compte que j'ai fait ma grosse feignasse et que j'en avais laissé trainer quelques unes du Festival de la BD d'Angoulême 2012.

Ooooh !! un marin !!


3 étapes pour faire une dédicaces:

1) Dessiner                                                                                                2) Colorier

3) Admirer

 

Le festival était aussi l'occasion de voir une mini-exposition d'oeuvre de Ryan Meinerding sur les Avengers (tous ces tableaux étaient mis en ventes plus tard):

 

Enfin, le petit souvenir qui sert à rien, à part faire joli dans une vitrine:

le zouli clone de Kashyyyk par Attakus

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Signaler
Archives Blog 1.0 & 2.0

 

En ce jour neigeux digne de la planète Hoth, j'ai décidé d'aller faire un petit tour au cinéma pour assister à une avant-première de Star Wars Episode I en 3D.

Même si l'épisode I n'est pas le meilleur des 6 films, c'est toujours sympa de pouvoir le voir sur très grand écran, en attendant les autres épisodes dans les prochaines années.

Concernant la 3D, on se rend bien compte que le film n'est à la base pas prévu pour ça (au contraire d'un Avatar par exemple). Mais elle reste plutôt bien faite, surtout durant la fameuse course de module. Pendant le reste du film, elle donne surtout un effet de profondeur supplémentaire au décor.

Star Wars en 3D m'aura donc plutôt fait l'effet d'une ressortie "classique" du film, l'effet 3D n'étant qu'accessoire. J'entend déjà de nombreuses voix dire que George à une fois de plus ressorti son film histoire de ce faire encore un peu de fric, ce qui n'est pas faux. Mais il n'en reste pas moins un petit plaisir à aller le voir dans les salles obscures (encore plus obscures avec les lunettes 3D sur le nez ^^ ) entre amis.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Archives Blog 1.0 & 2.0

MY XBLA #2 - LUCHA ! FURY

"La Cucarachaaaaaaaa !!"

Présentation: Lucha Fury est un beat them all déjanté dans l'univers haut en couleur de la Lucha Libre, le catch mexicain ! - Affronte des tonnes d'ennemis vicieux et des bosses improbables dans un jeu où tout le monde est masqué.

Amateurs de beat them all et de cagoules, ce jeu est pour vous ! Seul ou jusqu'à 4, amusez vous à faire de la Lucha Libre, la célèbre lutte mexicaine, dans de nombreux niveaux hauts en couleurs.

Ce n'est sans doute pas le jeu de l'année, ni une révolution en matière de beat them all mais son univers change des éternels bagarres dans des rues au style américain. C'est sympa de pouvoir effectuer des soumissions et autres prises ailleurs que sur un ring !

Et pour vous faire une idée du jeu, voici une petite vidéo du premier niveau! Bienvenue au "Culo de Fuego":


Lucha Fury est disponible sur le XBLA pour 800 points (Dispo aussi sur PC et le PSN).

Voir aussi

Jeux : 
Lucha ! Fury (Xbox 360)
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Archives Blog 1.0 & 2.0

MY XBLA #1 - DORITOS CRASH COURSE

"sponsorisé par des chips"

Présentation: Dans Doritos Crash Course, incarnez votre avatar et disputez une course d'obstacles aussi hilarante que spectaculaire. Cavalez à travers 15 niveaux endiablés dans 3 pays différents et mesurez-vous à vos amis ou votre famille, jusqu'à quatre joueurs simultanément en local ou sur Xbox LIVE.

Le Summer of Arcade débute avec son lot de jeux qui, comme chaque année, fera un carton quelque soit le tarif Microsoft Points. Mais il existe une chose rare parmis la quantité de titres XBLA: un jeu GRATUIT !!

On pourrait comparer Doritos Crash Course à Ninja Warrior, l'émission japonnaise régulièrement présentée dans Menu W9, ou encore Total Wipeout.

Ninja Warrior

Avec votre avatar, essayez d'obtenir le meilleur chrono sur des parcours semés d'embuche! Entre ravins, gros marteaux et plateformes mouvantes, affrontez vos amis pour des courses endiablées au Japon, aux Etats Unis ou encore en Europe.

Trailer Xbox 360

Possesseurs d'une Xbox 360, foncez et téléchargez ce jeu totalement gratuit et fun ! à consommer sans modération (pas comme les chips :p ) avec vos amis !

MàJ: En bonus, le premier niveau joué par un joueur mauvais (parcours sans faute après 3 essais... :p )


Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Archives Blog 1.0 & 2.0

Après avoir annoncé que le jeu vidéo rendait violent, fou, pervers et autres joyeusetés, voici que des chercheurs en psychologie de l'université de Bâle en Suisse ont annoncé que jouer aux jeux vidéo la nuit était signe de déprime !!

Alors toi qui joue encore à 3h du matin, tu n'es pas le seul à être tout malheureux et déprimé !! Bon par contre pas de chance pour vous messieurs, il n'y a que 1% de femmes tristes !!

Merci 20minutes de nous offrir ce magnifique article !!

Ajouter à mes favoris Commenter (5)