PK Blog

Par Lugar Blog créé le 17/01/11 Mis à jour le 07/11/12 à 15h18

Je ne sais pas comment décrire ça, moi-même je ne sais pas trop ce que c'est.

Ajouter aux favoris
Signaler

La série de RPG Mother s'est fait connaitre chez nous avec la sortie de Smash Bros, et la présence de Ness, héros de Mother 2/Earthbound sorti sur Super Nintendo, et plus tardivement dans Brawl de Lucas, héros de Mother 3 sorti sur GBA. Personnages assez curieux semblant sortir de nul part pour nous autres français, leur présence est néanmoins plus que légitime, Mother étant partiellement issu du même studio que la série Smash Bros (HAL laboratory), et probablement une des licences les plus excellentes de Nintendo. Satoru Iwata, actuel directeur de laboite, a d'ailleurs été le programmeur principal en charge de Earthbound.

Mother est une série d'une qualité rare, mais peu commerciale, et le seul épisode sorti hors du Japon fut Mother 2. Et de notre côté du monde, on ne sait hélas pas forcément ce que l'on rate. Ce fut d'ailleurs mon cas pendant un bon moment, je trouvais Ness de Smash Bross marrant, mais je m'en foutais.

Est quand même arrivé un jour où j'ai entendu parler de la série, et plus particulièrement du troisième jeu, et où j'ai trouvé le courage de me lancer dans l'aventure. Et honnêtement, ça m'a flanqué une claque assez violente, et le jeu est vite devenu pour moi une référence, pour de nombreuses raisons. Shigesato Itoi, créateur des trois épisodes, a ici accompli un travail de maître, un jeu qui marque et se démarque. Voici donc les raisons pour lesquelles vous devriez tous jouer à Mother 3.

Une histoire touchante

Grosse force du jeu, cette histoire atypique, drôle et émouvante ne laisse pas de marbre. On suit l'histoire de nos héros et de leurs familles pour sauver le monde,et plus particulièrement celle de Lucas, un gamin qui a pas eu de bol, mais qui s'accroche. Mais pas sauver le monde comme superman, non. Ici, l'humilité et la simplicité sont de mise. Alors oui, les combats à coup de techniques PSI sont très présents, comme dans n'importe quel RPG, mais ils ne changent rien au fait que nos héros paraissent tous n'être que de simples humains, emportées par les évènements. L'histoire évite les coups d'éclat, privilégie l'instrospection, et nous présente tous les personnages de manière égale. Les méchants font presque parti des héros du jeu. Non dépourvu d'évènements tragiques et tristes, le jeu les aborde encore une fois de manière simple, neutre. Au point même de se permettre de placer de légers traits d'humour pendant des situations boulversante (pour les héros d'abord, et pour nous ensuite).

Un contraste harmonieux

Derrière les sprites colorés et mignons se cache une histoire pleine de tristesse. Mais derrière cette histoire, on trouve tout de même un monde éclatant et agréable, à l'humour très présent, aux situations cocasses. Ceci est un des atouts de Mother 3. L'équilibre du monde, entre doute, joie, colère, tristesse et rire est trouvé. On garde autant de bons souvenirs que de mauvais, et chaque situation se démarque de la précédente. Un ton inconstant, mais juste.

Les musiques du jeu sont très réussies, et indisociable de son identité. Aux genres très variés, elles renforcent avec brio l'ambiance du jeu. Cette image est la couverture d'un album reprenant ces musiques refaites (car bon, les sons GBA c'est pas génial niveau qualité) nommé Mother 3i.

Un jeu, un vrai

Un des points qui m'a le plus plu dans ce jeu est l'ingéniosité de son système. Très âpre au premier abord (c'est un RPG au tour par tour classique), il brille par l'interaction qu'il sait proposer au bon moment. Contrairement à pas mal de jeux, où des cut-scenes interviennent pour montrer l'intensité du combat, dans Mother 3, tout se passe uniquement à travers la boite de texte décrivant le combat. Dans certains combats, on est proche d'un jeu de rôle, où on ne fait que suivre, de la même manière qu'il serait possible de le faire avec une scène cinématique ou un dialogue. Il arrive également que les personnages ou les ennemis vivent leur vie en plein combat. La boite de texte nous décrit alors simplement ce qu'il font, sans que cela est une influence. Encore une fois, les situations sont toutes différentes, chaque combat a ses particularités.

Au delà des combats, la diversité se trouve également dans les phases d'exploration, et plus généralement dans tout le jeu, jusqu'à la fin même du jeu. Rien de formidable dans le système en lui-même en fait, mais il y a tellement de petits détails géniaux apportés tout au long du jeu, que l'aspect RPG plan-plan de base devient passionant à suivre. 

Certains jeux pourraient être des films, d'autres des livres. Mother 3 ne peut qu'être un jeu vidéo.

Conclusion: Il faut y jouer!

Mother 3 est un jeu positif. Les personnages ont des vies pourries, rien de quoi se réjouir. Et ça ne fait qu'empirer jusqu'au bout. Rien ne donne envie de se moquer d'eux, et pourtant, on rigole beaucoup en y jouant. Parce que derrière une apparence naïve, Itoi a donné une vraie vie à son jeu. Mother 3, c'est pas un jeu rigolo, c'est pas un jeu triste, c'est pas un jeu épique. Mother 3, c'est juste la vie de ses héros, et c'est donc un peu de tout ça, mais pas tout à fait. Il y a un petit truc en plus qui donne vie à l'ensemble.

Au final, Mother 3 c'est un jeu vidéo dont on ne se souvient pas pour une raison particulière, mais bien pour ce qu'il est dans sa totalité. 

Mais le meilleur moyen de comprendre tout ça c'est d'y jouer, parce que tout ce que j'ai écris là, ça ne vaut rien du tout à côté.

Ajouter à mes favoris Commenter (5)

Commentaires

Dacka
Signaler
Dacka
Et la musique, la musique !
Rekha
Signaler
Rekha
Je vais chercher sur eBay mais c'est cher et pas courant ! En tout cas merci pour ce lien.
Lugar
Signaler
Lugar
Je ne parle pas un broc de japonais, donc pour Mother 3, je me suis servi du travail de traduction fait par les fans en anglais. Le même travail a été fait sur 1+2. Tu peux trouver plus d'infos à ce sujet sur http://earthboundcentral.com/
Ensuite, les cartouches sont trouvables en import japon uniquement malheureusement (et pas facilement, c'est assez vieux), mais la GBA n'est pas zonée, c'est déjà ça.
Rekha
Signaler
Rekha
Je cherche 1+2 et le 3 désespérément si tu as des tuyaux. :-)
Kurokami
Signaler
Kurokami
Earthbound/Mother est une excellente série de RPG ! Franchement j'ai joué à Earthbound 1 et je me suis bien marré avec les références à tout va, les blagues débiles. Le supermarché où tu achètes tes armes et plein de trucs. La bande son est pas mal aussi et le scénario est génial :)

Édito

L'ère des géocoucous.

Archives

Favoris