Paye ta raie

Par Kebabier Blog créé le 10/03/13 Mis à jour le 09/12/13 à 21h59

Ceci est un blog premium, parce que je suis premium et que ça me plaît. Julo avait dit que ça nous rendait beau, je crois qu'il a raison. Ah oui et le nom du blog vient du nouveau moteur de Capcom Panta Rhei, légèrement remixé :D

Ajouter aux favoris
Signaler

Hello,

 

Dans ce nouveau billet, on va parler de la nouvelle version (beta) du site Gameblog. Je vais pas papoter plus longtemps dans cette courte introduction, je vais vous montrer dans les grandes lignes les nouveautés que j'ai vraiment adoré, mais surtout le côté pratique, bonne lecture !

NB: La beta est accessible seulement aux membres premiums pour l'instant.

NB2: Cliquez sur les images pour les agrandir.

 

La page d'accueil

 

        La page d'accueil... La page d'accueil d'un site est la page la plus importante et celle où l'on doit précisément accentuer ses efforts car c'est celle-ci que les visiteurs verront en premier la plupart du temps. La page d'accueil constitue bien souvent l'identité du site et permettra au visiteur de se faire un premier avis. Voici la première vue qu'on obtient en attérissant sur le site:

 

 

        Ce qu'on remarque tout de suite, c'est que la page est beaucoup moins surchargée. Mais ce que qui a attiré mon attention, c'est le positionnement de deux grosses vignettes au sur le haut de la page. C'est déjà un bon point, cela nous fourni un accès encore plus rapide aux nouveautés importantes, et ça donne moins le côté bannière qui était présent sur la version précédente. Si on regarde bien, on remarque, on a un bandeau sur le haut du site nommé "En ce moment", il a visiblement pour but de traiter des sujets qui font la une (exemple: il y aura un onglet "E3" qui nous ramènera vers toutes les news qui auront pour sujet l'E3), encore un pas de plus vers  le côté pratique et accessible du site. Si on regarde plus bas (presque sans scroller et j'insiste là-dessus !), on se retrouve nez à nez avec la rubrique live, rubrique étant très active, celle-ci se voit plus accessible. J'ai été très heureux de le voir, preuve que Gameblog s'investi et compte encore beaucoup s'investir au niveau des contenus vidéos en directs. Pour finir sur la lancée d'ergonomie/accesibilité, on retrouve tout en haut de la page deux menus déroulants "Actualité" et "Communauté" permettant d'accéder aux différentes rubriques du site. C'est donc un gain de place considérable, plus de boutons en vrac qui trainent et qui peuvent encombrer ceux que ça n'intéresse pas.

Si on regarde un peu plus bas, on retrouve les articles les plus lus, puis ensuite une rubrique test, on est sur du classique, avec un background différent pour marquer le changement de partie.

 

        Ensuite on retrouve les prochaines sorties, les trailers et autre contenu etc... Maintenant j'aimerai juste revenir sur un détail qui peut paraître cosmétique mais que j'ai franchement beaucoup aimé, à savoir la barre de recherche: lorsque l'on effectue une recherche, un bloc blanc apparaît et le reste du site s'assombri pour mettre en valeur les résultats. Ces résultats eux-mêmes organisés en colonnes pour une meilleur séparation des différents contenus. C'est vachement bien foutu.

 

 L'excellente mise en forme du formulaire de recherche, avec les résultats organisés

 

 Les news, articles tests et autres

 

        La grosse différence avec l'ancienne version du site, c'est la tendance "flat design" plus que marquée. Qui dit flat design dit clarté et meilleure lisibilité. C'est plutôt mission accomplie, quasiment toutes les pages ont bénéficié d'un réagencement de contenu. Ainsi on retrouve une police globalement plus grosse, la taille des "embed" vidéos (au même titre que les images) se voit elle aussi prendre toute la largeur du site, ce qui donne un certain confort de lecture/visionnage. On a désormais plus besoin de mettre tout en plein écran parce que le lecteur est trop petit, c'est un peut comme le lecteur de taille intermédiaire de youtube.

 

 Mise en page des verdicts dans les tests

Contenu d'une news

 Une dernière petite page pour la route...

 

        Parce que j'ai pas envie de tout vous spoiler, je vais vous montrer une dernière nouvelle "mise en forme" d'une des pages du site: la page activité dans le profil. Les activités sont classées par ordre chronologique, mais la différence est que la date est marquée en très gros, et ça c'est très pratique, si on recherche une activité précise. Les messages laissés par les utilisateurs que l'on suit sont écris en très gros en orange avec de jolis guillements précédent la citation. Comme on peut le constater, rien de transcendant, mais c'est plus gros, avec de jolies couleurs... enfin bref, ça claque !

(N'oubliez pas de cliquer sur l'image pour la voir en taille réelle)

Sans oublier... le responsive design !

        L'avènement des appareils mobiles (tablettes ou téléphones) a conduit beaucoup d'internautes à consulter leurs sites favoris depuis ces terminaux. C'est pourquoi la majorité des sites actuels disposent d'une version dite "responsive" (organisation du contenu adaptatif, en fonction de la taille de l'écran du client). Ici, le responsive design prend tout son sens: alors qu'on était obligé de zoomer pour pouvoir lire une news, ce n'est maintenant plus nécessaire grâce à la grande taille de la police. Ça donne un air "d'application" au site et et je trouve ça franchement cool.

 

Simple, mais efficace

Ce nouveau site... il est bien ?

        J'aimerais déjà vous avertir que je me suis intéressé exclusivement à la partie design/mise en page du site, et pas sur les éventuelles nouvelles fonctionnalités. Bon on reste sur du classique avec un flat design qui est très à la mode en ce moment, un classique mais un classique réussi. Globalement le logo s'intègre bien avec le site, et pour ceux qui pensent que ça ressemble à Gamekult.com ou Jeuxvideo.com, sachez que c'est loin d'être le cas. Au niveau des couleurs on est plutôt sur du orange / gris / vert, ça s'accord plutôt bien, les couleurs ne sont pas gênantes à la vue. Si je devais résumer ce nouveau site en deux mots: confort et accessibilité.

 

Quant à moi je vous dis à la prochaine pour un prochain billet;

Tale care !

 

Keb'

Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Signaler

Hello,

 

Aujourd'hui, je vais vous montrer pourquoi, parmis tous les sites traitant du jeu vidéo (francophone ou non), Gameblog est celui que je consulte le plus. Bien entendu, je n'ai pas fais ce choix sur un coup de tête, j'ai analysé chaque site (en prenant en comtpe les rédactions et autres, pas seulement le site techniquement parlant). 

 

GK = Gamekult.com,  jv.com = Jeuxvideo.com et GB = Gameblog.fr

Qui sont les grands concurrents ?

        Gameblog fait face à deux concurrents majeurs: Jeuxvideo.com et Gamekult. J'ai omis certains sites comme Jeuxvideo.fr ou jeuxactu car je préfère centrer mes explications sur les deux principaux sites autres que gameblog. Il faut savoir dans un premier temps, que GK et jv.com bénéficient de beaucoup plus d'éxpérience dans le web que nos amis de chez Gameblog, GK ayant été lancé en 2000 et jv.com peu avant. À première vue, on peut se dire qu'il y a un certain désavantage pour Gameblog, celui-ci étant plus novice en matière de site web/formats des news, mais en fait, ce n'est pas du tout le cas. On va mesurer le pour et le contre dans les parties suivantes avec une comparaison des trois sites sur différents points donnés.

La qualité des tests, les "notes"

         Les trois barèmes ici sont différents, on a d'un côté Gameblog qui note ses jeux sur 5, d'autre part GK qui les note sur 10 et enfin jv.com sur 20. Autant dire que cela n'a pas vraiment d'importance Maintenant si on regarde de plus près, on peut noter quelques similitudes entre les notations: globalement, Gameblog et jv.com sont sur la même longueur d'onde (les points forts et les points faibles d'un jeu etc...). Quand à Gamekult, c'est un cas un peu à part...

        On va commencer par analyser Jeuxvideo.com en premier lieu. Il y a une chose qui me chiffone pas mal chez jv.com, c'est qu'on a parfois l'impression qu'ils choisissent mal leurs testeurs pour certains jeux. Je fais entre autres référence au test de Lost odyssey. Si on lit attentivement le test de ce jeu, on voit clairement que la note est très basse, que le test est à plusieurs passages incohérent, que le testeur n'est pas vraiment enclin à jouer aux RPG. On perçoit clairement un manque de motivation chez notre ami, donc on va pas se mentir ce n'était pas à ce testeur qu'il fallait faire tester le jeu. Grosse erreur de la part de jv.com donc.

        À la différence des deux autres, Gamekult se veut plus sévère, plus strict en attribuant aux jeux des notes plus basses que la plupart des autres sites de jeux vidéos francophones. Personnellement, je ne comprends pas cette philosophie, peut-être qu'être exigeant avec les jeux accorde plus de crédibilité à un site ? C'est bien ce que je me disais au début, mais j'ai remarqué pas mal d'incohérences entre les notes (une note moyenne sur un jeu récent essayant d'innover, et une excellente note sur un jeu sortant chaque année avec peu de nouveautés), incohérences sur lesquelles je ne me prononcerais pas plus en profondeur car je respecte tout à fait leur choix. 

        Venons-en au cas de Gameblog. Beaucoup disent que ce site est trop "gentil" avec les jeux, alors je préfère vous arrêter tout de suite les amis: si vous dites cela, c'est que vous n'avez pas lu le test dans son intégralité. Si vous regardez seulement la note en fin de test, c'est que vous n'êtes pas interessé par le sujet donc passez votre chemin. Et surtout on évite de commenter les notes sans avoir lu le test. Chez Gameblog,  la note n'est pas le plus important, je pense que si la rédaction pouvait se passer de ce système, ils le feraient. Le fait étant que la plupart des personnes s'en réfèrent pour divers sondage ou comparaison, donc pas le choix. Pour continuer dans la lancée, beaucoup disent que GB "ne dit jamais qu'un jeu est mauvais", je pense que dire ça, c'est atteindre summum de la stupidité, sincèrement dire ça c'est vouloir mettre en tort GB sans aucun argument pour affirmer cette thèse, cela rejoint en quelque sorte l'idée d'être "gentil".

 

Les rédactions, qualité et rapidité de délivraison de contenu

        Les rédactions des trois sites sont très différentes. Je vais survoler un peu chacune des rédactions pour mettre en évidence leurs points faibles / points forts.

        Jeuxvideo.com ! Celui-là est un cas vraiment très spécial. N'allez surtout pas croire que je vais m'amuser à troller, ce n'est pas du tout mon genre. Ce que j'ai particulièrement trouvé paradoxal chez ce site, c'est le ratio popularité / qualité de la rédaction. La rédaction de jv.com frôle le néant. C'est une rédaction que l'on a juste jamais vu, une rédaction inexistante, une rédaction dont nous ne connaissons pas l'histoire (qu'avaient-ils fait auparavant ? journalisme ? magazine ?). De plus, s'il devait y avoir un quelque chose de vraiment détestable dans cette rédac, c'est surtout au niveau des news. À chaque news postée, l'article est signé "La rédaction", je peux vous dire que ceci, c'est la pire chose que l'on peut faire à ses lecteurs. Premièrement cela rend le site impersonnel, on ne sait pas qui parle, de plus on connait encore moins le staff et leurs opinions puisqu'on ne sait pas qui écrit (et au passage, ça donne aussi l'impression que l'auteur n'assume pas ce qu'il écrit). Il est également rare de voir des news postées après 18h, ce qui joue beaucoup en leur défaveur niveau rapidité de livraison de l'information. Malgré tout, on appréciera les initiatives côté reportages, gaming live, et autres vidéos, même si cela relève plus des moyens financiers qu'autre chose. Il faut aussi se rendre compte que si le succès de jeuxvideo.com est tel, c'est tout simplement parce qu'ils étaient les premiers à être sur internet, le nom de domaine aide également beaucoup, le tout couplé à un excellent référencement. On admettra également que récemment, jv.com fait pas mal d'efforts pour combler ces points faibles notamment avec la présence de plus de contenu vidéo, les news signées par un membre de la rédac (ça c'est très très récent) pour ne citer que ça.

        Gamekult, niveau popularité, c'est un peu la même histoire que pour jv.com. Ce qui a freiné son élan est je pense, c'était au site l'inscription payante lors de ses débuts. Bon entre nous, je pense que c'est juste la plus grosse boulette du monde, mais on ne va pas leur jeter des pierres, l'erreur est humaine, et ils ont su corrigé le tir depuis. Le gros défaut de la rédaction de GK, c'est qu'on a la sensation (la forme compte beaucoup malgré tout) d'avoir  à faire à des gens plutôt "blazés" pour être familier. Non je suis désolé, mais cela ne leur procure pas spécialement plus de professionnalisme, bien au contraire, cela se fait au détriment de leur passion. On ne ressent pas particulièrement d'entrain chez eux et c'est ce qui ne m'a pas fait choisir ce site. Hormis ceci, l'offre premium n'est pas mauvaise, grosso modo, elle sert plus à enlever les pubs infernales qui règnent sur le site qu'autre chose. Je trouve ça abérrant qu'en pleine navigation (et pas au début), on est interrompu par une vidéo de 15 à 30 secondes qu'on est obligé de voir (pas de croix pour l'enlever), donc ça aussi je ne supporte absolument pas. On appréciera le nombre assez conséquent de reportages produits par le site, mais qui sont majoritairement des interviews et le plus souvent de joueurs. Quelques rares lives accessoirement et bons reportages. Niveau news, elles sont délivrées plus ou moins en temps et en heure.

Logo de Gamekult.com

        Je ne vais pas passer par quatre chemins et vous le dire dès maintenant: la rédaction de Gameblog est la meilleure des trois, et de loin. Pour ne pas offusquer les pro-X ou pro-Y je vais quand même détailler le pourquoi du comment comme je l'ai fais pour les deux autres. La particularité de Gameblog, ce sont bien entendu les blogs, et ça, c'est le concept le plus innovant mit en place parmis les trois sites. En plus de ça, Gameblog accorde aux gamebloggeurs la possibilité de pouvoir retrouver leurs meilleurs articles en page d'accueil ("home page") du site, ce qui est une excellente idée. Grâce à ça tout le monde est satisfait, le visiteur peut trouver plus de contenu, plus régulièrement (notamment le week-end), cela permet aussi et surtout une meilleure visibilité pour le propriétaire du blog (excellent référencement), bref, tout benef. Après cette première innovation impressionnante, on va passer à la seconde: les podcasts. Un podcast en soi n'a rien d'innovant, sauf qu'aucun site n'a cette idée géniale de produire un podcast hebdomadaire traitant du jeu vidéo. Et c'est exactement sur ce point précis que la rédaction de Gameblog se démarque de celle des autres: on a enfin un vrai contact humain, personnel, on ressent cette passion pour le jeu vidéo qui parcours chaque membre de l'équipe. Ces podcasts de grande qualité sont devenus un rendez-vous incontournable pour tous les gamers. À partir d'ici, on peut facilement dire que l'on connait très bien les qualités du staff de Gameblog, et ce de chaque membre qui la compose. De plus, on a beaucoup d'articles et d'éditos fait par un peu chaque membre de la rédac, on reconnait bien le style de chacun et ils sont donc employés pour tester les jeux appropriés (exemple: je parie que Julo testera Forza 5 sur XBOX ONE). Ils ne font donc pas les mêmes erreurs que leurs concurrents. On constate très bien que le contenu fourni par Gameblog relève largement plus de l'effort que des moyens financiers. Autre point très important, l'équipe est très proche des internautes et j'ai bien pris soin de le vérifier. Pour citer des exemples, j'ai souvent envoyé des messages privés à JulienC, Julo ou encore Tiger par exemple, et le constat est le même: j'ai reçu ma réponse dans la journée. Encore un autre point positif, c'est le nombre de live, une quantité astronomique de vidéos tests, salons en direct ou autre. GB a beaucoup inspiré cette pratique aux deux autres sites. pour revenir sur l'intéraction internautes / rédac, on notera que beaucoup de questions/remarques sur les réseaux sociaux sont prises en compte durant les lives, je ne compte même plus le nombre tweets que notre ami Plume a du me sélectionner. L'offre premium est de grande qualité avec beaucoup de contenu mit à disposition en avance (les podcasts en vidéo, les excellentissimes Backstage de Cyril, plus récemment le comptoir du gamer et j'en passe). La liste est encore longue, mais j'ai dressé l'ensemble des gros points forts de ce site qui m'ont fait l'adopter. Dernière chose, certains le prendront comme un point négatif, il y a encore eu il y a pas très longtemps une polémique qui a surgit de je ne sais où: celle des news en cours d'écriture. Je trouve justement ce procédé excellent, on a l'info avant tout le monde, what else ? Si je devais finir sur le point faible de gameblog: une minorité d'utilisateurs présents dans la communauté est là pour pourrir Gameblog et critiquer toutes leurs pratiques, ce qu'on appelle communément des trolls. Ces gens, ils viennent souvent d'autres sites pour en vanter leurs mérites... Sérieux les mecs, un peu de fairplay quoi. Ce qui me fait le plus peur, c'est que ces mêmes gens postent quasiment à chaque news, ils ont des centaines de posts à leur actif, pour moi, ils polluent vraiment le site et enlève parfois vraiment cet enthousiasme qui fait tant le charme de Gameblog. Je vais encore prendre mon cas personnel à titre d'exemple, mais quand je n'aime pas quelque chose, j'arrête et je ne viens pas le polluer, méditez là dessus très chers amis !

Logo de Gameblog.fr

 

Qualité technique des différents sites

     Au niveau de la réalisation technique, chaque interface présente ses qualités et ses défauts. je vais les énumérer ci-dessous. On peut dores et déjà mettre celui de GB et de GK ensemble (assez ressemblant), et celui de jv.com à part.

     Dans le cas de jeuxvideo.com, je suis assez mitigé. Je trouve le design du site franchement très mauvais, mais d'un autre côté assez pratique. Avec six vignettes de news en page d'accueil classée par ordre chronologique, on ne risque pas de se perdre. Le reste de l'actu se trouve plus en bas dans le site. Le site de jv.com a beaucoup de bonnes qualités: un forum codé à la main, simple d'utilisation, ergonomique et en accord avec le webdesign, et plus de ça on remarque surtout que jv.com héberge les vidéos dans sa propre infrastructure, ce qui est assez énorme, mais qui relève plus des moyens financiers qu'autre chose.... Les pubs sont assez gênantes, cela fait pas mal ralentir le site, mais on a l'habitude, c'est pas nouveau et on fera avec. Logo classique.

Logo de jeuxvideo.com

        Chez Gamekult, c'est plutôt réussi, une bonne homogénéité dans les couleurs, bon forum. Le point noir, c'est que niveau présentation des news, c'est entre du Gameblog et du jv.com, c'est pas top, normalement c'est soit l'un soit l'autre pour faire un bon rendu. une pub intempestive ralenti le site à donf mais une fois encore, on fait avec ! Dernier petit point quand au webdesign: utiliser le twitter bootstrap, ça fait vraiment pas pro et plutôt "j'me foule pas". Logo vraiment mauvais, on n'en comprends pas du tout la signification si ce n'est une usine à déchets nucléaires.

        Du côté de Gameblog, on a une assez bonne organisation des news en page d'accueil, une grosse banière pour afficher la grosse actu du jour, puis le reste des news un moins importantes dans des petites vignettes. Sur la colonne de droite, nous retrouve le reste de l'actu, avec un petit bouton servant à switcher sur les derniers posts de blog, assez intuitif et pratique. On regrettera quand même que le site soit un peu moins ergonomique sur les parties comme "astuces" ou encore sorties. La personnalisation des blogs est assez intuitive et facile, malgré le manque de possibilités il faut admettre (même en étant premium), mais bon, on a l'essentiel et c'est déjà un bon début, car rien n'empêche GB de faire évoluer cette partie. Si il y a bien un défaut que j'aimerais pointer du doigt, c'est le forum. Je trouve franchement que c'est pas une bonne idée de prendre un script payant prêt à l'emploi. Même si dans l'immédiat, ça marche et c'est efficace, on aurait aimé un bon vieux forum codé à la main, qui serait plus en harmonie avec le reste du design. Pour conclure, techniquement, Gameblog est un site assez bien réalisé malgré quelques défauts qu'il faudrait corriger (la nouvelle version du site n'est pas encore sortie à l'heure ou j'écris ces lignes). Très bon logo, qui représente bien la philosophie du site, et c'est encore mieux avec le nouveau logo.

Nouveau logo de Gameblog.fr

 

 Gameblog dans tout ça...

Je pense que vous l'aurez compris, le gros point fort de Gameblog, c'est l'équipe du site. Voilà ce qui m'a attiré, ce n'est pas le budget de jeuxvideo.com ou encore le côté "sévère" de Gamekult, c'est vraiment tous les efforts fournis par la redac, cette convivialité permanente qui règne au sein de la team.  Les news sont délivrées rapidement, on a beaucoup d'articles ou autre contenu divers de très bonne qualité offert très régulièrement par le site... Pour ma part, il n'y a pas photo, Gameblog est actuellement le meilleur site de jeu vidéo francophone. Et vous qu'en pensez-vous ?

 

Big up à toute l'équipe Gameblog & take care !

 

Keb'

 

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (35)

Signaler

Aujourd'hui je viens avec un article qui vous sera sûrement très utile !

Comme vous avez pu le constater dans le titre, cet article s'adresse uniquement aux membres premiums qui souhaitent pouvoir écouter seulement la partie audio de leur podcast (le podcast premium est disponible en avant-première mais seulement en vidéo). Cette astuce est applicable uniquement sur les terminaux iOS, on va dès maintenant commencer avec les prérequis:

- Un compte Gameblog Premium (oui oui...)

- Un appareil tournant sous iOS 6 ou 7

- Une connexion internet 3g ou wifi

Maintenant, nous allons pouvoir entrer dans le vif du sujet. Pour cela, je vais me placer sous un iPad avec iOS7. Dans un premier temps ouvrez safari et trouvez la page du podcast que vous souhaitez écouter:

Arrivé sur cet écran, vous lancerez la vidéo dailymotion, attendez bien que celle-ci débute. Ceci étant fait, il vous faudra ensuite mettre en veille l'appareil (appui court sur le bouton situé en haut). Et hop, pas de chance ! Il n'y a plus de son, c'est ce qu'on pourrait croire. En réalité la vidéo a simplement été mise en pause. Pour relancer le son rien de plus simple, si vous êtes sous iOS7, il vous suffit de rallumer votre terminal avec le bouton home (celui en forme de rond), puis sur l'écran d'accueil vous aurez un bouton lecture qui apparaîtra à l'écran, comme ceci:

Si vous êtes sous iOS6, la manipulation est presque la même, au lieu d'appuyer une fois sur le bouton home, il faut double cliquer et vous aurez un écran similaire. Vous n'avez plus qu'à appuyer sur le bouton lecture !

Cette technique fonctionne également pour le multitâche (si vous utilisez une autre application en parallèle).

J'espère que ce mini tuto vous aura plu, j'ai vu que beaucoup de gens demandaient les podcast en audio, donc je me suis dis qu'il serait cool de faire tourner cette petite astuce.

Take care.

Keb'

Ajouter à mes favoris Commenter (15)

Signaler

Retour sur l'instauration du multi-joueur dit "connecté" 

Les "pirates" (j'entends par là ceux qui téléchargent illégalement) n'ont donc aucun scrupule ? C'est ce qu'on peut avoir tendance à croire oui. Si on devait réduire tous les genres vidéoludiques en deux catégories, ce serait le solo et le multijoueur. Comme on le sait déjà, certains jeux (même beaucoup) misent toutes leurs cartes sur le gameplay, pas la peine de citer d'exemple quand on regarde les jeux Nintendo (qui est l'un des pionners du multi) par exemple. Sauf que depuis la génération PS3/360, une nouvelle catégorie de multijoueurs à vu le jour, celle qui nécessite internet et qu'on appelle le "online". Ce mode permet à quiconque, à partir du moment où il dispose d'une connexion internet, de jouer depuis chez lui contre des amis ou autres joueurs non contrôlés par une IA. Et toute la différence se situe ici, cette passerelle qu'est internet induit de noubreux contrôles.

Le vieux multi-joueur

Il fut un temps où le multi n'infuençait pas les ventes du jeu vidéo, il vendait même des manettes !

Alors oui "tous les jeux sont piratés" me radoterez-vous, exactement, mais je vais vous montrer en quoi certains jeux sont beaucoup moins téléchargés illégalement, pourquoi, et qu'elles en sont les conséquences économiques que cela peut provoquer. 

Comment fonctione une console dite "crackée" ?

On va commencer dans un premier temps par se poser une question simple: qu'est-ce qu'une console dite "crackée" ? La manoeuvre consiste à trouver une faille dans le système de la console (OS) qui permettra de lancer un code non autorisé par le constructeur. Il faut savoir que chaque DVD/Blu-Ray possède ce qu'on appelle une une signature numérique, ce qui permet à la console de discerner les jeux "signés" donc légaux et les jeux "non signés", les jeux téléchargés illégalement. C'est grossièrement grâce de cette façon que se base le système de protection anti-copie des consoles. Une fois la protection contournée, il est très facile de pouvoir jouer à n'importe quel jeu, à une exception près...

Oui, les jeux multi-joueurs nécessitent une connexion internet, à partir de ce moment, le constructeur impose une mise à jour de vérification de la console avant de lancer le mode multi-joueur. Si votre console n'est pas en règle, vous êtes bannis du mode et ne pouvez donc plus jouer en ligne.

Quel impact sur les jeux vidéos ?

Finalement, la seule solution restante est de ne plus jouer aux multi, facile à dire... Seulement la constatation est amère, puisque d'après les chiffres, beaucoup de jeux solos en pâtissent. C'est d'ailleurs un véritable coup de maître que nous a fait Activision (ou EA)... en basant presque intégralement sont jeu Call Of Duty sur le multi-joueur à un moment où les FPS sont en plein essort dans l'industrie. Le multi-joueur sur console garanti presque à coup sûr de ne jamais voir son jeu piraté, ou très peu (oui car jouer au mode solo de Call Of Duty, vous en aurez pour quelques minutes et l'intérêt frôle la nullité, en restant courtois). D'un autre côté, des jeux aux univers très complets ayant nécessité un travail acharné de la part des développeurs (comme beaucoup de RPG) solos se voient alors piratés de manière celesto-cosmiquement affligeante, notamment avec récemment The Witcher qui remporte la palme d'or avec près de 5 millions d'exemplaires piratés (version PC incluse).

Force est de constater que les jeux axant principalement leur politique sur le multi sont moins piratés, donc réciproquement plus vendus et à l'inverse les jeux solos sont les moins écoulés.

Un jeu piraté 5 fois plus qu'il n'a été vendu, si ça c'est pas un gage de qualité

Réactions des éditeurs/développeurs

Ceci nous amène donc à deux catégories de développeurs: ceux qui se reposent sur leurs l'auriers car leurs jeux se vendent en ne faisant que de simples "mise à jours" de leurs jeux (je pense qu'on a pas besoin de re-citer COD ou FIFA qui excellent dans ce domaine), et les autres qui sont à la course au contenu, à en mettre toujours plus, qui font des jeux de mieux en mieux en terme de qualité globale car leurs jeux ne se vendent que très peu. Les développeurs en sont parfaitement conscients, mais si tout le monde suivait l'exemple de Activision Blizzard ou d'EA, notre vaste monde vidéoludique ne serait malheureusement réduit qu'à des jeux mis à jour chaque années et serait donc par conséquence très pauvre. Malgré le fait que ces gros éditeurs vendent beaucoup de jeux et connaissent un grand succès,  cela ne veut pas forcément dire qu'ils sont un modèle à suivre, loin de là. Les productions de ces développeurs sont de vastes arnaques (n'ayons pas peur des mots) qui ne nécessitent que très peu de développement (quelques assets supplémentaires, ajout de deux ou 3 nouvelles fonctionnalités, le squelette du jeu et même plus étant déjà prêt...). Il est clair qu'à ce niveau là ce n'est même plus de l'étroitesse d'esprit.

Lequel réussira à produire la meilleure mise à jour

Qui des deux produira la meilleure mise à jour ?

 

Réaction des joueurs

En fait la réaction est plutôt positive face à ce model, personnellement je n'ai jamais compris pourquoi je devrais payer 70€ pour un jeu quasiment identique au précédent avec aucune valeur ajoutée. Je pense que le public visé avec les Call Of Duty ou les FIFA (oui je considère ces jeux comme des espèces en fait, d'où le "les") sont les jeunes et les casuals gamers.  Oui parce que cela semble logique, les casuals gamers ne piratent pas leurs jeux car ce sont des joueurs occasionnels, ils iront acheter leur FIFA ou Battlefield chaque années et basta. En fait, c'est plutôt malheureux à dire mais la plus grande partie des ventes dans le jeu vidéo se fait par le biais des joueurs occasionnels, on l'a bien vu avec Nintendo précédemment. C'est assez pitoyable quand ont voit le travail formidable d'autres développeurs qui au final n'ont même pas le succès qu'ils méritent.

 

Des conséquences assez graves

En fait cette situation est plutôt délicate pour les développeurs de jeux solos, d'une part car nous sommes en crise (il ne faut pas l'oublier), ce qui réduit les achats globalement dans l'industrie, mais aussi par le fait que les éditeurs (de jeux solos) perdent beaucoup d'argent à faire des jeux de plus en plus bourrés de contenus. Les AAA coûtent énormément d'argent à la société qui les produit. Le fait est que ça n'augmente pas spécialement les ventes de ces jeux, donc ce n'est pas la bonne solution (même si c'est très bien d'avoir toujours plus de contenu attention). Cette situation nous amène à retrouver avec de grandes sociétés comme Square-Enix en terrible difficulté financière,  qui sont donc moins en clin à prendre beaucoup de risques pour nous satisfaire.

 

Final Fantasy XIII, une oeuvre assez contrversée, et pourtant innovante en soit

Alors le multi influence-t-il les ventes ?

Indéniablement oui, les jeux axés sur le multi-joueur sont bien plus vendus que les jeux solos, pour la bonne et simple raison que le nombre de piratage pour ces jeux est bien moindre. Des éditeurs comme Activision ou EA surfent sur des genre de jeux qui cartonnent (sims, FIFA, Battlefield) pour les tourner à la sauce multi (donc vérification de la validité de la console donc pas de piratage et si piratage, le jeu n'a aucun intérêt puisqu'il est basé sur le multi), ce qui donne des chiffres de ventes assez incroyables. La mode est aux jeux casuals, espérons que cela change, et très vite...

 

Bien entendu, ces cas sont applicables aux jeux consoles de salons et portables. On exclue un peu le PC car ce n'est pas une machine que l'on "crack" à proprement parlé, et parce qu'il n'y a pas de vérification de la machine mais plutôt du jeu (les DRM,c'est un autre débat). Ceci était mon premier billet, et j'ose espérer que vous l'aurez apprécié.

 

Keb'

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Édito

Salut et bienvenue sur Paye ta raie ! Dans ce blog, je mettrais environ un article tous les mois, ça pourra être des tutoriels ou divers analyses. J'espère que vous vous plairez bien dans ce nouveau blog créé par un ménestrel anti-blasitude !

 

Ce mois-ci:

Gameblog Next: tour d'horizon

Archives