GameKayBlog

Par Kayron Blog créé le 17/08/11 Mis à jour le 06/11/12 à 05h30

Surfer sur l'actualité numérique tout en conservant un oeil ému sur le rétro gaming, proposer des reportages sur des évènements, des personnalités, des marques en pleine expansion... Toujours avec un ton décalé et perso, voilà la mission que je me suis confié (et là francis, on est pas dans la M...)

Ajouter aux favoris
Signaler

Nan parce que, c'est bien beau de parler d'ambiance, de babes et d'une foule monstre rappelant les heures de pointes sur la ligne 13 du métro, mais ce sont quand même les jeux qui primes! 

 

Bien évidemment, comme on pouvait s'y attendre, CoD Black Ops 2 a fait l'unanimité (ou presque), avec des files d'attentes à n'en plus finir, à tel point que le salon aurait pu se rebaptiser "Call of Games Week". Mais bien heureusement pour les réfractaires à la série, il y avait bien d'autres choses à se coller sous la dents, Assasin's creed III en tête de liste, rameutant à lui seul bon nombre de gamers sur le stand Ubisoft qui sut démontrer une fois de plus que la french touch est bien présente dans le paysage vidéoludique. Le génial Far Cry 3, l'excellent Zombie U, le défoulant Just Dance 4 et les Lapins Crétins toujours fidèles au poste... Que du bon chez Ubi!


 

 

Mais... Et là c'est mon avis perso, la plus grosse baffe de ce salon fût la présentation sur écran géant de Tomb Raider, séance de gameplay à l'appui. Déjà d'une, on en prend plein les yeux et rien que le fait d'admirer une partie donne le sentiment de souffrir pour et avec la belle Lara Croft... Et de deux, mais quelle frustration de ne pouvoir encore s'essayer à ce reboot!! Bah, pour se consoler, et toujours du côté de SquareEnix, il y avait quand du Hitman à se mettre sous le pad. 

  

 

Après, ce qu'il y a de bien aussi au PGW, ce sont les tournois, permettant aux plus doués de montrer leur talent sur... Allez, on va dire au hasard Need for speed: Most wanted, ou même Street Fighter pour les 25 ans de la série, le tout sous l'oeil bienveillant de Yoshinori Ono, producteur de la loooongue saga!! 

 

 

On continue la visite? Metal Gear Rising, beau, maniable, mais 'achement déroutant pour le puriste qui se retrouve avec de l'action faisant furieusement penser à du Ninja Gaiden ou Devil May Cry (ça, c'est selon les différents avis)... Devil May Cry se faisant discret pour le coup chez Capcom, à la différence d'Halo 4, Angry Birds ou encore Naruto Ultimate Ninjastorm 3, ce dernier ayant d'ailleurs reçu la distinction du public (sigh!). A noter également la présence de Sim City, certes pas le titre le plus "attractif" du salon, mais aux qualités pourtant certaines. 

  

 

Une demi déception tout de même du côté de chez Nintendo, rendant accessible la Wii U au public pour la première fois, mais souffrant d'un manque de nouveautés ou encore d'innovations par rapport à ses concurrents. Pourquoi poser ses mains sur un New Super Mario Bros 2 ressemblant à s'y méprendre à son prédécesseur, quand on peut poser ses mains sur un Rayman Origins de toute beauté? (Bah ouais, "Ubi reprezent"!)

 

Allez, pour finir, et c'est mon enfance qui parle pour moi... Mais voir un stand "retro" présentant des bornes de Double Dragon version Master System (pas la meilleure version cependant), Galaga, Pac-Man ou Donkey Kong, moi ça me fait verser une p'tite larmichette de nostalgie. Une époque bénie où l'on s'éclatait sur des jeux qui ne coutaient pas des millers de dollars de développement et qui pourtant nous faisait tripper un max! 

 

 

Au final, le Paris Games Week 2012 fût très fourni, varié et attractif, comme en témoigne les quelques 210 000 visiteurs qui s'y sont présentés. En espérant que la prochaine édition soit encore plus réussie...

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler

Ouais enfin, cela n'est pas vraiment le cas à tous les niveaux, n'en déplaise aux plus footeux d'entres vous résidant au Parc des princes. En revanche, pour cette édition 2012 du salon du jeu vidéo, autant dire que l'on a été servi!

 

Alors certes, on pourrait être agacé par certaines petites choses, notamment le fait de voir accorder une importance toute particulière à certains titres plébiscités par les joueurs, au détriment de certains soft pourtant de qualité mais restant dans l'ombre de CoD et autre blockbusters. Bah, c'est la loi du marché hein, mais perso, voir une file d'attentes de 6h pour un titre sortant quelques jours plus tard... Moi perso, je vois pas l'intérêt!

 

En dehors de cela, le PGW 2012 nous a offert son lot d'émotions, de bonnes baffes dans la tronche (merci Lara Croft!), de babes affriolantes, de cosplay plus ou moins réussis, de rencontres inopinées, d'invités de marques (Yoshinori Ono en tête!), et surtout d'ambiance... Que dis-je, de bonne GROSSE AMBIANCE!!

 

Certaines images ayants plus de poids que certains mots... Morceaux choisis:



    

       

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler

 

Et pourtant, je ne pensais pas un jour atteindre ce stade! Cette période de la vie à partir de laquelle on commence à se dire "c'était mieux de mon temps", alors que quelques années auparavant, on se promet de rester "dans le moove" comme disent les jeunes! Les jeunes... ouaip, j'en suis plus un!

 

 

Les consoles "next gen" sont désormais bien implantées depuis plusieurs années, et avec elles, tout une pléiade de nouvelles franchise destinées à booster les ventes du support sur lequel elles tournent. Mais avec le temps, l'émerveillement qui caractérisait nos visages de bambins à la découverte d'un nouveau Mario, Sonic, ou encore Zelda semble s'estomper comme le soleil au mois d'Août à Paris Plage ! Pourtant, le jeu vidéo fascine, obsède même pour certains, mais avec le temps, force est de constater que les gamers sont de moins en moins surpris à l'annonce d'un futur hit, se contentant la plupart du temps de n'être qu'une suite de titre à succès. On ne compte plus les différentes sagas à avoir connu trois voire quatre suites durant un laps de temps relativement courts (Assassin's Creed, Need For Speed, Naruto...), tandis qu'il y a ne serait-ce que vingt ans, une suite se faisait désirer, se faisant attendre par les joueurs, et lors de la sortie puis de la mise en console de la cartouche (et ouais les jeunes, des cartouches dans un console de salon, ça trou le pouf hein ?)... EUPHORIE TOTALE les enfants !!! Maintenant, il est triste de constater qu'une suite est bien souvent en chantier ou en préparation avant même la commercialisation de son aîné. « Mettre la charrue avant les boeufs » prend ici tout son sens.

 

Exemple des plus concret : Uncharted 3, qui fût le fer de lance PS3 lors de la conférence Sony du dernier E3. En dépit de ses indéniables qualités (sisi, je le pense vraiment), il est tout de même dommage de devoir rester bouche bée face à une suite, et non pas un nouveau titre qui « défouraille tout» comme on dit dans le neuf trois t'as vu ! Les moyens, la technique... Tout est en place pour hisser le jeu vidéo à un niveau tellement plus haut que l'Everest, et on nous balance des suites, avec peu de nouveautés à chaque épisode! Les têtes pensantes du milieu n'auraient elles plus rien de novateur à nous offrir ? Non, je ne le pense pas, car des personnalités comme Miyamoto, Kojima ou Inafun... ah non pardon, ce dernier est à blacklister définitivement du monde du jeu. Ce fourbe, ce mesquin, ce voleur de concept qui se la pète et que j'ai malgré moi vénéré pour avoir créé (du moins, le pensais je à l'époque) RockMan, ce robot qui m'a tant fait rêver. Bref, reprenons... Ils sont quand même nombreux les génies du jeu, et loin d'être abruti au point de se limiter à ce qui a déjà été fait. A la limite sublimer ce qu'on l'on connaît déjà, ouais ça passe, mais la vraie nouveauté, celle qui prend les tripes, te donne le frisson et provoque en toi cette sensation qui te rassure quant au fait d'être un homme (comprenne qui voudra), elle est où cette nouveauté ? Nan, pas dans mon ... merci ! Mais en voyant des titres comme Portal, une sensation rassurante m'envahie, même si cela demeure assez rare.

 

Mais mettons les choses au clair : Non je ne descends pas le jeu vidéo actuel, loin de là ! Les titres sont de plus en plus spectaculaires (Gears of War, Infamous, Modern Warfare et j'en passe), et les innovations en matière de hardware sont réellement surprenantes, qu'il s'agisse de Kinect ou de la 3DS. La dernière portable de Big N qui s'alimente en franchises déjà bien connu tel que Mario Kart, Zelda ou Pokemon, et de ce fait, me fait dire que même si une bonne partie des gamers se plaignent de ces « remakes », le fait est qu'exploiter une saga vieille de vingt ans continue d'être rentable, et donc, que le retro fait vendre, remasterisé ou pas. Et ce ne sont pas les compilations old school ou les portails permettant de télécharger les hits d'antan qui me contrediront. Mais à qui vont s'adresser ces productions d'un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas comprendre ? Bah a ceux qui ont dépassé cet âge pardi. Et dans ce cas-là, on pourrait juste dire que si le jeu vidéo était mieux avant, il s'agit avant tout d'un point de vue d'une certaine catégorie de joueur. Ceux ayant découvert l'univers vidéo ludique avec l'avènement de la Playstation ne connaissant pas les classiques que sont Space Invader, Pac Man ou Bubble Bobble ne peuvent comprendre l'émotion qui submerge les trentenaires rien qu'à l'annonce de ce qui fait partie du patrimoine culturel du geek ! Bah ouais, au final, il faut juste croire que le jeu vidéo n'était pas « mieux » avant, mais simplement différent de ce qu'il est devenu aujourd'hui, à trop vouloir plaire au grand public.

Tel un groupe de metal qui apporterait des nuances pop a ses compos, le jeu vidéo devient en quelques sortes victime de son succès à vouloir s'expatrier hors des frontières imposées par le puriste, qui au final sera blasé car étant persuadé d'avoir tout vu, tout entendu, et que rien ne surprendre. Mince, je viens de me décrire, il ne me reste plus qu'à me pendre avec mon fil de manette Nes !

Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Édito

Parait que la tendance, c'est d'avoir un blog! "Ouais, si t'es un ado prépubère de 14 piges qui tiens a démontrer à la planète entière (se résumant à ses trois potes geek) que Pokemon vert pomme est mille fois mieux que la version Ultraviolet... " me disais je! Aaaah, que voulez vous, tout le monde a le droit d'être jeune, bête, et médisant... moi le premier et je le revendique! Me voilà donc aujourd'hui à rédiger un blog parmis tant d'autres traitant pour la plupart de l'actualité vidéo ludique, avec bien souvent un ton, une personalité, une plume certaine pour certain même. "Et pour quelle raison t'y mets tu Fred?" me demanderez vous...  Et bien il n'y en a qu'une raison vraiment valable: Démontrer à la planète entière (se résumant à mes trois potes geek) que Pokemon vert pomme est mille fois mieux que la version Ultraviolet...!!! ^^

 

Enjoy la foule, et bienvenue sur GameKayBlog!!

Archives