Premium
La Forteresse de Kaos
Signaler

Ah que coucou, je suis de retour pour vous jouer..... Hum sorry :p

Nouvelle section, nouveau challenge! 

Alors ici, il sera question de présenter un média (film, manga, jeu video etc) et de donner mon point de vue. Donc ici, il ne sera pas question de faire un test (je laisse cela aux professionnels :p et au moins je ne m'*mmerde pas avec l'objectivité xD), juste de vous faire découvrir quelque chose (ou pas :p) et de le vous conseiller/déconseiller.

Aujourd'hui, ce sera un jeu DS, qui plus est un petite RPG:

Orcs And Elves

 Développeur: ID Software
Éditeur: EA
Date de sortie: 16-11-2007
Genre: RPG

 

Présentation

Fils d'un aventurier légendaire elfe , du nom D'Eol, le héros sera accompagné tout le long de sa quête par un sceptre magique, prénommée Ellom, unique en son genre, et pas seulement par son coté bavard. La quête justement, débute quand ce duo reçoit à un message assez confus du Roi des nains, le Roi Brahm, grand ami du défunt Eol. Ils décident alors de se mettre en route pour le rencontrer, et ils vont découvrir qu'une bande d'orques ainsi que d'autres de leurs alliées tout aussi hideux, ont attaqué les nains et leurs terres. Notre duo s'enfonce de plus en plus, pour se retrouver bloqué dans le Mont Zharrkarag, avec en prime une mystérieuse malédiction qui a diminué la force magique d'Ellom. Ils devront tout faire pour se sortir de cette situation et retrouver le Roi Brahm.

Le jeu se présente sous la forme d'un RPG, avec une vue à la première personne, le jeu se déroule au tour par tourà temps réel, donc à chaque action de votre part, l'ennemi pourra à son tour faire une action.
Le moteur repose sur cette 3D à la Doom, c'est à dire que le décor est en 3D mais tous les objets, ennemis etc sont en 2D.

Coté RPG, on pourra faire du level up au strict minimum, jeter des sorts, utiliser diverses potions (ces dernières ont toute un effet spécifique), upgrader son équipement.
Pas de système d'alchimie ou de forgeage, tout se fait par des achats. Pour ces derniers et l'upgrade, cela se fait via le marché du Dragon, un Dragon femelle, dénommée Gaya, étant caché au fin fond du Mont, il faudra avoir le fil de la négoce pour avoir des bons prix, un système d'humeur jouant sur l'inflation de ces derniers. Il suffira de soit lui payer un petit peu plus les premiers achats pour essayer d'avoir du rabais sur les suivants, soit lui trouver un précieux gemme pour lui donner le sourire (ces gemmes seront trouvé à des moments clés du jeu).


La fameuse Gaya, ne tentez pas de la voler.....

Le jeu peut se jouer tout au stylet ou à l'ancienne selon votre convenance. En ce qui concerne l'ergonomie des écrans :
l'écran haut de la DS est l'écran principal, là où on peut voir l'action, quant à l'écran du bas, il sert à afficher l'inventaire, la carte, les documents récupérées etc. De base, sur cet écran, on verra les pieds (si si) de l'aventurier avec tout son fourbi, pour pouvoir sélectionner ce que l'on veut avec le stylet.

Le monde proposé se découpe en plusieurs étages, chaque étage sera accessible à tout moment via l'endroit où se trouve Gaya, des téléporteurs permettent de revenir dans ces lieux. De même, il y aura aussi des téléporteurs pour aller directement au Marché.

Le but sera de s'enfoncer le plus profondément possible pour essayer de comprendre ce qui se passe et surtout, sortir de ce trou paumé.
Au choix, trois niveaux de difficulté, sachant que le niveau normal propose un challenge tout à fait abordable pour un jeu qui peut paraître old-school. De plus, on peut sauvegarder où on veut, trois slots sont disponibles.

 

Mon point de vue

Tout joueur, qui a joué à Doom, ressentira une certaine ressemblance avec ce dernier, pas seulement à travers le moteur 3D, mais aussi avec certaines caractéristiques, comme le fait que pour chaque étage du Mont, il y aura un certain nombre de monstres à tuer et de zones secrètes à trouver pour faire un 100 %.
Le jeu est d'ailleurs plus un rogue-like (à comprendre par là un Hack and Slash, plutôt qu'un réel RPG), votre héros est polyvalent dans les compétences proposés, le level up est minimaliste au possible, et le jeu ne fait pas dans la finesse, loin de là. Il suffit d'avoir une arbalète à la main pour vraiment se sentir dans un doom à la sauce médiévale.
De petits énigmes feront aussi leur apparition mais rien de bien méchant ( du genre activer des levirs, entrer les bonnes couleurs etc). Le loot, quant à lui, n'est pas folichon, juste des pièces d'or et d'autres bojets secondaires, les objets les plus intéressant sont disponibles uniquement à l'achat, ou avec le donation d'un gemme (Gaya nous file un kdo en plus de sa bonne humeur, que du bon :p)



Non mais franchement là, on le ressent un peu le coté Dommesque non ? :p

DS oblige, que ce soit au stylet ou « à la manette », les deux types de gameplay sont tout à fait jouable. Il faut préciser que l'utilisation des spécificités de la DS reste très basique, ce n'est pas folichon mais on en ressent pas le besoin non plus.

Coté graphisme, j'aime bien ce style propre aux anciens jeu d'ID software, avec leur fameux moteur ( Rah Doom et Duke Nukem *-*). Mise à part ça, le jeu est correct, voir assez beau par moment, les environnements sont variés (même si c'est se passe dans un Mont), un peu moins vrai pour le bestiaire, classique et qui utilise le si bon système swap color (tu prends un ennemi, tu le changes de couleur et hop ! Un nouvel ennemi) mais cela reste modéré.
Le tout n'est pas trop pixélisé donc pas d'arrachage de rétine en vue.
Même s'il y a du swap color pour les ennemis, certains ont des coups spéciaux assez orginaux, colle le spectre qui ranime tous les cadavres grace à la nécormancie, soit le grosse masse gélatineuse qui dévore les cadavares se trouvant sous elle (d'où le défoncage de acadavre en bon et due forme pour plus de tranquilité ^^)

Quant à la musique, elle ne se fait pas trop présente, sinon ce n'est pas extraordinaire, juste correct, mais en contrepartie les bruitages sont bons.
A l'occasion, on pourra rencontrer de rares PNJ, certains assez loufoques (et bien éméchés:p) mais finalement le personnage le plus bavard du jeu sera le sceptre magique, qui récupérera d'ailleurs sa puissance en avançant dans le jeu ( le grand classique à la metroid). Ses pouvoirs les plus puissants seront bien utiles à la fin du jeu, qui fait dans la boucherie la plus totale xD


Un PNJ qui n'inspire pas grande confiance...

Finalement, on s'amuse bien, malgré la durée de vie est assez courte, un petite dizaine d'heure est seulement nécessaire pour faire tout le tout du jeu ( à savoir à 100%), mais cela n'est pas un défaut en soi, je pense que si le jeu aurait été plus long, il aurait perdu de sa saveur et serait devenu plus fade à faire.

 

Le jeu est d'une bonne facture, il n'est certe pas original, mais il fait ce qu'il à à faire : nous faire passer un bon moment en tranchant du méchant montre.
C'est donc assurément une bonne pioche, surtout pour le prix qu'il vaut aujourd'hui. Je le conseille donc aux amateurs de jeux burnés, avec des endroits poisseuses et des gros montres tout méchants pas beaux, et les autres peuvent aussi y jeter un petite coup d'oeil juste par curiosité de joueur.

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Commentaires

Bbali
Signaler
Bbali
Ce jeu est génial, toute personne aimant les dungeon crawler se doit de l'essayer \o/

La Forteresse de Kaos

Par Kaos Blog créé le 04/08/13 Mis à jour le 15/01/14 à 11h27

Hep toi! Comment vas ? Tu t'es perdu ?!
Bah reste un peu alors, et ho, bienvenue chez moi !

Ajouter aux favoris

Édito

Ici, rien d'original, ça parle généralement de jeux vidéo, mais pas que: films, bouquins, mangas, zik, connerie en tout genre.... Pas mal de choses en gros.
En te souhaitant un agréable passage ;)

 

 

Archives

Favoris