Premium
La Forteresse de Kaos
Signaler

Après le manque de temps et d'avoir fait la feignasse pendant presque trois semaines (nouveau rythme de boulot, reprise de la fac tout ça:p), je me bouge les fesses pour activer un peu la sortie des billets sur ce zolie blog ^^

Cette rubrique me servira à exposer une idée qui me trotte dans la tête, qui concerne bien entendu le domaine du jeux vidéo, et qui viendra sûrement de mon vécu et de mon ressenti face aux jeux vidéo, donc baignant dans une subjectivité la plus totale. Voilà au moins j'ai prévénu !


Ouep c'est totalement HS mais je voulais mettre une image, puis Bob l'éponge quoi xD


Avec la nouvelle génération de consoles qui arrive très prochainement, nombreux sont les gamers à (re)penser, ressasser les éléments positifs ou négatifs, exceptionnels ou futiles de la gen actuelle.

Pour ma part, un truc qui m'aura bien surpris dans cette gen, outre les possibilités offertes, les perles etc, c'est bel et bien le système d'installation et de mises à jour qui sont arrivés sur nos petites bêtes de salon.
Cette mise en place de ces deux nouveautés peut sembler logique, car finalement sur pc ça existe depuis de belles lurettes, et les consoles se voulant de plus en plus puissantes, mais pour moi, ce n'était pas si évident que ça.

Je veux dire sur console, à la base, c'est un peu le principe de l'arcade : en arcade tu mets une pièce puis tu joues. Sur console, tu mets ton jeu et tu joues ( wouah quelle finesse d'esprit). 

Sur PC, il faut d'abord installer tout le jeu pour ensuite pouvoir enfin y jouer. C'est tout à fait logique et évident et vous avez raison.
De même, l'ambition des développeurs, le marché console, la volonté des constructeurs et la taille des jeux ont fait que forcément ont devait passer par cette étape, typique du pc, pour avoir quelque de chose de réellement innovant sur nos consoles.

 
Illustration qui sert encore à que dalle..... De rien ^^

Donc finalement, à part d'être un abruti finit à la p*sse, je savais un minimum où se dirigeait le monde des consoles et le terme « surpris » ne correspondant peut être pas au ressenti que j'ai à ce moment là. Ce qui est vrai, mais j'ai été surpris par la suite.....

Je m'explique :
On nous avait vendu le truc un peu comme tel : « oui, l'installation c'est cool, le lentille se fatigue moins, chargement plus rapide blabla plus de possibilités blabla et avec les mises à jour, c'est super bien, au moins, vous aurez moins de bugs au final et même plus de contenus ».
Ce n'était pas forcément dit comme cela, mais c'est ce que je ressentais à l'époque. Je me disais dans ma petite tête, que finalement ça pourrait être cool, les développeurs pourraient finir leur jeux intégralement et ce serait bénéf pour tous, les lentilles des consoles de Sony étant réputées pour ne pas avoir une longue durée de vie. (j'ai encore pourtant une ps2 depuis 2003 qui marche nickel avec un bon gros compteur d'heures de jeu mais passons)

Le système marche plutôt bien....
Mais plus le temps passe, plus on déchante assez vite....

Pourquoi ?

Un seul mot : Bug. Je pense avoir tout dit.

Bon ça va c'est encore un bug rigolo ça..... quoique.....

Je pense que c'est la gen (pour le moment) où j'ai connu le plus de freeze, bugs, lags etc.
Pour ma part, les développeurs et éditeurs se disent que de toute manière ils peuvent patcher le jeu quand ils le veulent, ben donc plus besoin de le finir proprement.
Entre les jeux pas finis et ceux qui ont besoin de plus de 1 a 2 go de téléchargement de MAJ pour ceci ou cela, cela l'a fout un peu mal.

Combo fatal avec installation et mise à jour , parce ok on peut jouer sans mise à jour, mais jouer à des jeux comme Fallout New Vegas sur une ps3 sans mise à jour ( Exemple pris complémentent au hasard), c'est comme vouloir s'enfoncer un cactus dans l'anus, rien de bien réjouissant. En ajoutant que même avec la MAJ, il freeze régulièrement quand même..... mais moins tout de même pour ne pas être mauvaise langue.
Et n'oublions pas non plus les patch qui te rajoutent des bugs pour corriger d'autres bugs. Un peu comme un antidote qui ta va te contaminer pour un autre truc.... vachement pratique.

Se taper une heure voir deux pour ce genre de connerie (surtout avec une connexion internet pas excellente) c'est juste un peu frustrant, surtout que l'on y pense jamais de s'y prendre à l'avance.
De même, une nuance tout de même :
Sur 360, l'installation sur la console n'est pas obligatoire (mais conseillé si vous ne voulais pas avoir la sensation d'entendre le bourdonnement d'une vielle clim tout en jouant).
Sur PS3, là installation obligatoire et foutage de gueule de la part de Sony qui nous avait promis la possibilité de l'installer pendant qu'on démarrer une partie...... Mise à part TES IV : Oblivion, j'en ai jamais vu (et lui ne rame ou ne freeze pas...).


Non mais sérieux, pas moment, au vu du nom de la version de la MAJ, t'as l'impression que le jeu de base qu'on ta filé est une béta o_o


Ici, j'exclue d'ailleurs les mises à jour à propos de l'OS de la console même, car là je pense que c'est encore un autre débat (entre ajout et retrait de fonctionnalités, blocage de périphérique non approuvé par Sony etc).

Petit dédi tout de même à la psp ainsi qu'à la Wii qui ne permettent pas de jouer aux jeux récents si vous n'installez pas la mise à jour, très bien vu comme stratégie les gars !


Pas de MAJ, pas de jeu et puis c'est tout !


En bref, finalement, le fait que nos consoles sont devenus des mini pc, qu'elles doivent utiliser des outils et des procédures similaires au pc, soit, cela ne me gène pas, c'est une évidence au vu des buts des constructeurs et développeurs. Mais m*rde quoi, que cela n'empêche pas les gars de faire leur boulot correctement, et puis en plus un patch correctif, cela ne leur coûte pas des ronds ?!
Espérons que prochainement, les MAJ soient mieux exploités et que l'installation soit moins ennuyante à supporter !

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler

Ah que coucou, je suis de retour pour vous jouer..... Hum sorry :p

Nouvelle section, nouveau challenge! 

Alors ici, il sera question de présenter un média (film, manga, jeu video etc) et de donner mon point de vue. Donc ici, il ne sera pas question de faire un test (je laisse cela aux professionnels :p et au moins je ne m'*mmerde pas avec l'objectivité xD), juste de vous faire découvrir quelque chose (ou pas :p) et de le vous conseiller/déconseiller.

Aujourd'hui, ce sera un jeu DS, qui plus est un petite RPG:

Orcs And Elves

 Développeur: ID Software
Éditeur: EA
Date de sortie: 16-11-2007
Genre: RPG

 

Présentation

Fils d'un aventurier légendaire elfe , du nom D'Eol, le héros sera accompagné tout le long de sa quête par un sceptre magique, prénommée Ellom, unique en son genre, et pas seulement par son coté bavard. La quête justement, débute quand ce duo reçoit à un message assez confus du Roi des nains, le Roi Brahm, grand ami du défunt Eol. Ils décident alors de se mettre en route pour le rencontrer, et ils vont découvrir qu'une bande d'orques ainsi que d'autres de leurs alliées tout aussi hideux, ont attaqué les nains et leurs terres. Notre duo s'enfonce de plus en plus, pour se retrouver bloqué dans le Mont Zharrkarag, avec en prime une mystérieuse malédiction qui a diminué la force magique d'Ellom. Ils devront tout faire pour se sortir de cette situation et retrouver le Roi Brahm.

Le jeu se présente sous la forme d'un RPG, avec une vue à la première personne, le jeu se déroule au tour par tourà temps réel, donc à chaque action de votre part, l'ennemi pourra à son tour faire une action.
Le moteur repose sur cette 3D à la Doom, c'est à dire que le décor est en 3D mais tous les objets, ennemis etc sont en 2D.

Coté RPG, on pourra faire du level up au strict minimum, jeter des sorts, utiliser diverses potions (ces dernières ont toute un effet spécifique), upgrader son équipement.
Pas de système d'alchimie ou de forgeage, tout se fait par des achats. Pour ces derniers et l'upgrade, cela se fait via le marché du Dragon, un Dragon femelle, dénommée Gaya, étant caché au fin fond du Mont, il faudra avoir le fil de la négoce pour avoir des bons prix, un système d'humeur jouant sur l'inflation de ces derniers. Il suffira de soit lui payer un petit peu plus les premiers achats pour essayer d'avoir du rabais sur les suivants, soit lui trouver un précieux gemme pour lui donner le sourire (ces gemmes seront trouvé à des moments clés du jeu).


La fameuse Gaya, ne tentez pas de la voler.....

Le jeu peut se jouer tout au stylet ou à l'ancienne selon votre convenance. En ce qui concerne l'ergonomie des écrans :
l'écran haut de la DS est l'écran principal, là où on peut voir l'action, quant à l'écran du bas, il sert à afficher l'inventaire, la carte, les documents récupérées etc. De base, sur cet écran, on verra les pieds (si si) de l'aventurier avec tout son fourbi, pour pouvoir sélectionner ce que l'on veut avec le stylet.

Le monde proposé se découpe en plusieurs étages, chaque étage sera accessible à tout moment via l'endroit où se trouve Gaya, des téléporteurs permettent de revenir dans ces lieux. De même, il y aura aussi des téléporteurs pour aller directement au Marché.

Le but sera de s'enfoncer le plus profondément possible pour essayer de comprendre ce qui se passe et surtout, sortir de ce trou paumé.
Au choix, trois niveaux de difficulté, sachant que le niveau normal propose un challenge tout à fait abordable pour un jeu qui peut paraître old-school. De plus, on peut sauvegarder où on veut, trois slots sont disponibles.

 

Mon point de vue

Tout joueur, qui a joué à Doom, ressentira une certaine ressemblance avec ce dernier, pas seulement à travers le moteur 3D, mais aussi avec certaines caractéristiques, comme le fait que pour chaque étage du Mont, il y aura un certain nombre de monstres à tuer et de zones secrètes à trouver pour faire un 100 %.
Le jeu est d'ailleurs plus un rogue-like (à comprendre par là un Hack and Slash, plutôt qu'un réel RPG), votre héros est polyvalent dans les compétences proposés, le level up est minimaliste au possible, et le jeu ne fait pas dans la finesse, loin de là. Il suffit d'avoir une arbalète à la main pour vraiment se sentir dans un doom à la sauce médiévale.
De petits énigmes feront aussi leur apparition mais rien de bien méchant ( du genre activer des levirs, entrer les bonnes couleurs etc). Le loot, quant à lui, n'est pas folichon, juste des pièces d'or et d'autres bojets secondaires, les objets les plus intéressant sont disponibles uniquement à l'achat, ou avec le donation d'un gemme (Gaya nous file un kdo en plus de sa bonne humeur, que du bon :p)



Non mais franchement là, on le ressent un peu le coté Dommesque non ? :p

DS oblige, que ce soit au stylet ou « à la manette », les deux types de gameplay sont tout à fait jouable. Il faut préciser que l'utilisation des spécificités de la DS reste très basique, ce n'est pas folichon mais on en ressent pas le besoin non plus.

Coté graphisme, j'aime bien ce style propre aux anciens jeu d'ID software, avec leur fameux moteur ( Rah Doom et Duke Nukem *-*). Mise à part ça, le jeu est correct, voir assez beau par moment, les environnements sont variés (même si c'est se passe dans un Mont), un peu moins vrai pour le bestiaire, classique et qui utilise le si bon système swap color (tu prends un ennemi, tu le changes de couleur et hop ! Un nouvel ennemi) mais cela reste modéré.
Le tout n'est pas trop pixélisé donc pas d'arrachage de rétine en vue.
Même s'il y a du swap color pour les ennemis, certains ont des coups spéciaux assez orginaux, colle le spectre qui ranime tous les cadavres grace à la nécormancie, soit le grosse masse gélatineuse qui dévore les cadavares se trouvant sous elle (d'où le défoncage de acadavre en bon et due forme pour plus de tranquilité ^^)

Quant à la musique, elle ne se fait pas trop présente, sinon ce n'est pas extraordinaire, juste correct, mais en contrepartie les bruitages sont bons.
A l'occasion, on pourra rencontrer de rares PNJ, certains assez loufoques (et bien éméchés:p) mais finalement le personnage le plus bavard du jeu sera le sceptre magique, qui récupérera d'ailleurs sa puissance en avançant dans le jeu ( le grand classique à la metroid). Ses pouvoirs les plus puissants seront bien utiles à la fin du jeu, qui fait dans la boucherie la plus totale xD


Un PNJ qui n'inspire pas grande confiance...

Finalement, on s'amuse bien, malgré la durée de vie est assez courte, un petite dizaine d'heure est seulement nécessaire pour faire tout le tout du jeu ( à savoir à 100%), mais cela n'est pas un défaut en soi, je pense que si le jeu aurait été plus long, il aurait perdu de sa saveur et serait devenu plus fade à faire.

 

Le jeu est d'une bonne facture, il n'est certe pas original, mais il fait ce qu'il à à faire : nous faire passer un bon moment en tranchant du méchant montre.
C'est donc assurément une bonne pioche, surtout pour le prix qu'il vaut aujourd'hui. Je le conseille donc aux amateurs de jeux burnés, avec des endroits poisseuses et des gros montres tout méchants pas beaux, et les autres peuvent aussi y jeter un petite coup d'oeil juste par curiosité de joueur.

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Signaler

Petit billet pour mettre à jour un peu le blog, pas eu trop le temps de faire de gros article mais ça arrive :p


Petite rubrique donc pas bien original pour exposer un peu mes achats par ci par là.

Là trois colis différents pour trois contenus qui le sont aussi:

 

Le premier contient une des meilleures séries que j'ai vu (bien que j'ai pas encore vu la fin.... ben oui c'est ça de la mater en streaming xD)

A l'époque de sa diffusion, je ne l'avais pas regardé, je ne sais pour quelle raison, mais mainteant je me repent en rattrappant mon retard (un peu comme avec Chrono Trigger ou les Secret of mana, mais je diverge....)
Si vous êtres du genre à aimer tout ce qui touche à la Famille, ou que vous êtres amateurs des films du style les Affranchis etc, jetez vous dessus sans aucune hésitation.

Par contre, autant je ne suis pas un grand défenseur de la VO, même si je sais l'apprécier, autant pour cette série, il faut vraiment la mater dans sa version originale, la VF est vraiment fade malheureusement :/

 

 --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

On est sur Gameblog donc un peu de jeu vidéo, cela ne fait pas de mal et on passe à un colis un peu plus rétro ^^

 

Du NEC, Saturn et PsOne ^-^
Ouep vous avez bien vu il y a un beau Vitrual Hydlide qui trône parmi ces jeux, version japonaise qui plus est, et oui, je vous le dis, j'en suis fier :p
Par contre cela me fera un Atelier Marie en double (déjà acquis sur ps1) mais celui-ci est complet de chez complet (spinecard incluse donc). Je n'ai jamais touché à aucun Vandal Heart mais cette série m'a toujorus intrigué, puis un dénommé Sizefac l'a conseillé dans l'une de ses vidéos pourquoi pas donc. Pour Grandia, je me suis bien amusé à faire le deuxième donc autant faire le premier aussi :p

 

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

On finit par un dernier colis bien plus sérieux, qui concerne mes études et mon développement personnel pour ma carrière future (ouep rien que ça :D). 



Ici, tous ces livres se concentre sur l'approche systémique en psychologie. Comme j'ai la flemme d'expliquer (ben oui non mais vous avez vu l'heure! Papy se fait vieux xD), je vous renvoie vers un site qui décrit très simplement cette approche.

 

Hé bien ce sera tout pour moi aujourd'hui, merci d'avoir lu/vu etc  et bonne soirée :)

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (5)

Signaler

Le post d'il y a quelque jours de Kasai, " La psp, une histoire d'amour technologique", m'a donné l'envie, à mon tour, de vous faire partager mon petit coup de coeur pour cette console injustement  raillé  et mise de coté. Elle a une bonne collection de jeux à faire ou à refaire, des caracétristqiues techniques juste excellentes, une bonne autonomie, et un potentiel undeground vraiment tout fou. De plus, elle un petit quelque chose qui me fait toujours revenir à elle, ainsi qu'a sa petite soeur, la PS Vita. Je vous souhaite un bon visionnage :)


Quoi le DOA: Paradise ???? Ce n'était pas pour moi, mais pour un pote....... :p

 La gamme esssential sur PSP est vraiment une aubaine: des jeux à bas prix avec une jaquette pas si moche que ça, en plus le recto, ainsi que l'image de l'UMD restent conforme à la version non essential. (Par contre on peut noter un truc un peu nul,: la disparition des illustrations sur le revers des jaquettes, qu'on pouvait voir en ouvrant le boitier, même si ces dernières n'étaient pas présentes pour tous les jeux, dommage:/  )

 A Quand "Valkyria Chronicles III" chez nous ? (Ouais ouais je sais bien, j'aurais le temps d'apprendre le jap de suite avant qu'il se ramène chez nous :p)

Le jeu en Japonais est un opus de la Licence des "The Legend of Hereos",  (inédite chez nous mise à pârt l'opus "Trails in the Sky"), celui-ci est le deuxième, il me semble.

Il faut vraiment que je termine mes jeux en cours pour pouvoir enfin commencé ce foutu P4: G >_<

 Les quelques collectors que j'ai sur cette console. Ceux signés SE sont vraiment daubés pour le coup, je trouve, on a presque rien dedans :/

 

  Et les voici enfin ! :3
On a donc: PSP Fat / PSPGO / PSP Street / PS Vita

 

Bonne fin de journée mes gens, bye ;)

 

Ajouter à mes favoris Commenter (6)

Signaler

Oui désole pour le titre, je n'ai pas pu trouvé mieux ^-^ (vachement classe en plus pour mon premier vrai article....)

      Ici, on va un peu parler de notre amour honteux, celui pour un ou des jeux vidéo, qui soit mauvais soit tout juste correct (voir même bon pour les plus gentils), mais qui pourtant, ont pu nous divertir un temps et même parfois donner l'envie d'y revenir.
     Alors comme tous les goûts sont dans la nature, et que finalement notre média n'échappe pas à cette règle, je vais vous exposer des jeux qui ont pu me divertir, mais qui sont bien des navets pour la majorité des joueurs.                               Ce sera un sorte de présentation et un point de vue sur un jeu, ou Prez'view pour aller plus vite :p

Pour aujourd'hui ce sera ........

Damnation (PC-PS3-XBOX 360)
Développeur : Blue Omega Interactive
Éditeur : CodeMaster
Pegi : +18
Coop : Oui (en local et en ligne)
Success/Trophées : Oui

   "Dans un monde alternatif, en pleine révolution industrielle, une guerre civile (semblable à la guerre de sécession) a éclaté sur le sol des États-Unis. Une grande marque de ce conflit est cette partie des États-Unis, devenue un immense désert appelée Damnation.
Ce conflit perdurant, il a été bénéfique pour les revendeurs d'armes, dont un certain Prescott, qui n'a pas laissé le temps à son agent nouvellement rentré de s'entasser. Après que cette immense guerre prenne fin et que le chaos règne en maître à travers tout le pays, il l'utilisa pour assouvir sa soif de pouvoir en déployant son armée privée, tout en imposant sa puissance industrielle en écrasant celles des autres ainsi que le développement de nouvelles armes.

Face à cette nouvelle menace palpable, un groupe d'opposant va se former pour contrer les desseins de Prescott et de son groupe «  Prescoot Standard Industries », dont un Certain Professeur Winslow, ancien chercheur pour le compte de PSI, mais aussi un dénommé Rourke, vétéran de la guerre sanglante. Ils ne feront pas que s'imposer face à la domination de Prescott, mais ils se donneront comme mission d'endiguer la nouvelle arme de ce dernier : le Sérum. Une arme chimique rendant la personne ayant reçu une injection plus fort, la rendant de plus à plus dépendante à cette substance, jusqu'à la faire tomber dans la folie".

Wech la goule ! Tu t'es barré de Fallout ?


   Le pitch de départ est pas mal, quoique commun, avec une bonne ambiance steampunk qui traîne dans l'air....Mais malheureusement peu exploitée, je n'en dirais pas trop ici, mais l'ambiance n'est pas vraiment mise en avant, quant à l'arc scénaristique, il reste plat et prévisible, bien dommage. Il en est de même pour les personnages, stéréotypes et trais communs composent notre ribambelle de protagonistes, aucun ne s'écarte des sentiers battus. Pour faire court (et sans spoil) : 

     Le gros méchant mégalo veut utiliser son sérum pour avoir The Power ; un protagoniste principal chauve qui se la joue badass ; des copains (parfois casse burne, parfois sexy) qui vous rejoindront pour la bonne cause ; des pouvoirs surnaturels issus de la magie amérindienne ; une sorte de méchant façon prédator mais qui n'est pas si méchant que ça ; des sbires aussi bêtes que des poteaux, avec à leur tête, une espèce de bimbo.
Voilà c'est tout, à prendre ou à laisser :D

 Il est pas beau notre cher Rourke ?


   La première chose qui saute aux yeux, c'est l'aspect graphique du soft qui est.... Dépassé. Les plus indulgents pourront y passer outre, mais il faut avouer que le soft a un retard technique assez important, en plus des lacunes de son moteur qui est l'Unreal Engine 3 (apparition tardive de certaines textures etc).
Au premier plan, La distance d'affichage et les textures sont correctes, mais ces dernières sont assez pauvres en termes de résolution et de détails avec une tendance à être terne, pour mieux coller au background sale de la révolution industrielle. D'autres influences sont présentes, celle du grand ouest américain, mais aussi des inspirations amérindiennes, à travers des totems, de l'architecture global de certains niveaux, ce qui permet d'éviter une certaine monotonie. A l'arrière plan, c'est flou, un effet qu'on retrouve dans pas mal jeux de cette gen.   Le coté steampunk se ressent par le design de certains objets comme la moto, les différentes armes, le chara design des ennemis évolués et même à certains moment du jeu (phase en moto par exemple) mais est sous utilisé par rapport à d'autres productions.Quant aux animations, elle ne rattrape en rien le reste, c'est rigide et parfois elles sont mêmes absentes tout bonnement (euh hé, les persos ne respirent pas ? o_o). Ce manque de finition est aussi présent en ce qui concerne les effets, mise à part les effets de lumières qui peuvent suprendre. En bref c'est pas moche mais ca fait vieillot.. des question ?! :p

Un exemple de l'influence Steampuk dans le design 

On va passer rapidement à la bande son qui reste agréable, quant elle est présente, d'ailleurs pas de thème récurrent ni de thème percutant (jolie la rime :p). Par contre un problème est à noter dans les bruitages, notamment des armes qui sont trop fort par rapport au reste et qui sont parfois similaire voir nawak selon les armes. Au niveau des doublages, c'est correct (et bien synchro), ni d'extraordinaire ni kitsch non plus, et colle bien aux personnages.

Le gameplay, quant à lui, est un mélange entre le TPS (Third Person Shooter) et le jeu de plateforme. Autant le mélange entre les deux est plutôt réussi, autant ces deux dimensions de gameplay n'ont pas le même soin apporté :

* Tout d'abord, il faut bien avoir en tête le level design du jeu, un peu particulier. Il s'agit de zones plus ou moins larges (pour un TPS hein ^^) que l'on peut explorer comme bon il nous semble, la plupart du temps, où on pourra grimper et se fighter avec les sbires. Le plus souvent, il faudra prendre de la hauteur pour accéder à la zone suivante, ce qui permet le changement de gameplay.

"Hey mec, j'ai pas signé pour ça bordel !"

*  En ce qui concerne la plateforme, pas de problème à signaler, le perso répond bien à ce que l'on fait, pas d'angle de caméra foireux, il est agile comme un singe, on peut tout de même se louper mais faudra-t-il vraiment le faire exprès.

*  Pour les phases shoot, c'est un peu plus délicat : c'est du classique comme on en a déjà vu, même trop classique, à comprendre par là qu'il n'y pas, par exemple, de système de couverture, ou encore que la précision des armes est imparfaite, idem pour la localisation des dégats qui ne fait que la distinction tête et reste du corps.
    Mais faut pas pousser mémé dans les orties tout de même: la santé se régénère avec le temps, et l'acquisition d'un pouvoir pour permettre localiser ennemis et alliés, ces derniers pouvant être réanimés via ce même pouvoir.
Car oui, vous aurez pour vous aider un acolyte du nom de ...... qui a un rôle inexistant si vous jouez en solo, l'IA n'étant pas plus évolué que celle d'une huitre. Bon au moins il ne se déplace pas pour faire des conneries, on ne meurt  pas avec lui s'il tend à tomber sur le champ de bataille.                                                                                                               L'arsenal mis à disposition n'est pas très étoffé et reste dans le classique, malgré le design steampunk. On ne pourra prendre que deux armes à feu, une seule arme de point, et aussi quelques grenades pour tout faire péter juste où cas où.

Cette dichotomie dans le gameplay est entrecoupée d'autres phases, soit toujours de shoot mais via des mitrailleuses, soit par des phases de motos, qui sans pour autant amener un réel intérêt, ont le mérité d'exister et de diversifier le tout. On pourra même essayé de récolter les 20 médaillons disséminés un peu partout dans le jeu, qui peut être vu comme une quête annexe.

Tantôt Gunfight, tantôt plateforme, avec parfois des petits phases de motos qui demanderont d'être un peu plus agile

 

    Mon point de vue sur tout ça :

    Alors oui ce n'est pas jojo, du tout juste passable, au vu de ce qui a été dit, mais pourtant j'ai aimé joué à ce jeu.
Le jeu, malgré ces lacunes, reste plaisant à jouer, les niveaux sont assez vastes et variés pour qu'on puise s'y amuser, il s'enchainent plutôt bien d'ailleurs, et on pourra même parfois prendre deux (court) embranchement pour changer sensiblement l'expérience de jeu. Même avec une IA au rabais incluant celle de notre bon compagnon, les ennemis peuvent faire mal, on n'ira donc pas comme un gros bourrin. De même, pas de frustration pour notre bouclier humain qu'est notre compagnon, on peut le ranimer à toute distance et cela à l'infini. Le gameplay daté demandant juste un temps de (ré)adaptation, on commencera à s'amuser à dézinguer les ennemis en faisant plein de galipettes partout. Finalement, le jeu ne pique pas autant les yeux que cela et l'histoire se suit sans que l'on doit se forcer à continuer, on peut même en prendre du plaisir, à condition de rester indulgent face aux lacunes du jeu, bien entendu .
Ce même plaisir y sera décuplé si un pote nous rejoint, les modes coop dans ce genre de jeu donne un nouveau point de vue sur le jeu, en plus de s'entraider, la joie et le fun de la coop permet de passer plus facilement outre des défauts du jeu.
Pour les chasseurs de platine ou de gélification, le jeu n'est pas dur à platiner/gélifier, à la réglo, il ne prendra qu'une petite quinzaine d'heures (il faut faire le jeux dans deux modes de difficultés).

Autrement dit, oui ce n'est pas une réussite, oui il ne vaut pas 70 boules, mais il est loin de l'image bousin que l'on donne assez facilement.


Sur ce, je vous laisse, à la prochaine les gens ^_^

Ajouter à mes favoris Commenter (8)

Signaler

Comment allez vous ? Il fait beau chez vous ?

En tout  cas pour moi, nickel, le temps est parfait, demain je suis en repos, donc tout roule :)

Alors , comme vous vous en doutez sûrement, si je fais cet article, c'est dans le but de créer un blog. Mais avant tout, il faut passer par l'étape de la présentation de l'énergumène, même si c'est pas toujours jojo !

Joueur depuis tout minot (vers 3-4 ans), et première expérience avec Alex Kidd et Super Mario Bros. En passant de Sega/Nintendo à Sony, en n'oubliant pas le PC, je ne suis devenu passionné qu'avec le temps, avec une tendance à collectionner (pour ne pas dire collectionneur). 
Depuis cette prise de conscience, le jeu vidéo n'est plus un simple loisir, mais est devenu quelque chose faisant partie intégrante de ma personnalité, sans pour autant me contrôler. Du haut de mes 23 ans, j'ai dévoré pas mal de jeux et je ne suis pas prêt de m'arrêter maintenant, content de ma vie et de ma passion.

Mise à part ça, je suis étudiant en psychologie , et je suis localisé dans le Nord. (pas de blague pourri merci :p)

Je suis donc Kaos, nouvel arrivant sur GB depuis quelque temps déjà, je cherchais un site avec une bonne ambiance et une bonne communauté, et même si je me fais plutôt discret, j'ai trouvé ce que je recherchais sur ce site.
Même si l'envie était déjà présente, c'est en voyant tous ces blogs partageant plein de petits choses, que cela a renforcé celle-ci et m'a donné la motivation de créer mon petit espace, pour que je puisse moi aussi, partager une ou deux choses.

Concernant le blog, je ne vais pas faire dans l'originalité, cela parlera principalement de jeux vidéos : présentations, avis, partage de découverte, débats etc.
Mais je ne vais pas m'arrêter aux jeux vidéo, aussi beau ce domaine soit-il, j'aime plein d'autres trucs, et eux aussi auront droit à leur petit place : films, mangas, bouquins, VN, musique et toute autre connerie dans le genre:p

Ce sera donc tout pour moi sur ce coup, merci d'avoir tenu jusqu'à là et à la revoyure les gens ;)

Ajouter à mes favoris Commenter (17)

La Forteresse de Kaos

Par Kaos Blog créé le 04/08/13 Mis à jour le 15/01/14 à 11h27

Hep toi! Comment vas ? Tu t'es perdu ?!
Bah reste un peu alors, et ho, bienvenue chez moi !

Ajouter aux favoris

Édito

Ici, rien d'original, ça parle généralement de jeux vidéo, mais pas que: films, bouquins, mangas, zik, connerie en tout genre.... Pas mal de choses en gros.
En te souhaitant un agréable passage ;)

 

 

Archives

Favoris