Signaler
MON AVIS (Jeu vidéo)

Tout d'abord, je tiens a dire que je ne suis pas grand consommateur de video sur le jeux vidéo. Mais comprenant le travail acharné de beaucoup de développeurs, ma thèse s'articulera autour de la défense des créateurs de contenus.
 

Venons en aux faits: depuis de nombreuses années, des joueurs amateurs, dits Youtubeurs (pour la plateforme Youtube),  diffusent sur internet des vidéos exhibant des gameplay issus de jeux video.
D'après des professionnels, il s'agit d'une violation des droits sur une oeuvre jeux-videolidique.
Notons un fait: il existe deux sortes de jeux.
Le jeu  jouable et le rejouable.
Le replayable tel que Minecraft, les MMO ou Call of Duty ou les experiences de jeux realisées sont propre a chacun des joueurs. Ou chaque experience de jeu est unique et peu se renouveller à chaque partie.


Et il y a les jeu jouable. Avec un mode histoire propre. Je parles bien sûr de jeu tels que Brothers: A tale of two sons ou Journey. La crème des jeux independants. Mais aussi les Final Fantasy, les Metal Gear, ect... Tous les jeux comprenant un mode histoire unique, dont la rejouabilité n'est pas toujours au rendez-vous.


Si les joueurs prefèrent regarder gratuitement le contenu d'un jeu au lieu de l'acheter, cela provoque un manque à gagner pour les studios.

Hors, les studios indépendents semblent avoir une vision contradictoire des youtuber:

> certains y voient une possibilité d'offrir à leur jeu une visibilité accrue

> D'autres perdent des bénéfices alors que leurs potentiels clients préfère découvrir le dit jeux dans des vidéos-let's play ou compilations de cutscenes-.

Ainsi, les youtubeurs s'en mettent plein les poches et Youtube ne changera pas ses conditions d'utilisations car ca lui fait du bénef supplémentaire.
A mon sens Fish a raison. La diffusion de Gameplay sur Youtube est un viol des lois du copyright.
Mais pour moi, ce fait est un problème pour les studios indépendants qui ne trouve pas leurs compte. Notons encore que les productions indépendantes sont le plus souvents des jeux jouable (playable), les indies nenpoivant fournir le plus souvent une experience bac à sable multijoueur.
Tout cela dépend du point de vue.

Pour ma part,  les "vidéos découverte" ne posent aucun problème des jeux jouables ne posent pas de problèmes car elles incitent le potentiel futur joueur à acheter le jeu et à le découvrir DELUI MÊME.

Mais c'est les let´s play et la diffusion totale du contenue qui devrait être illégale.

Certains connaisseurs pourons évoquer les speedrun. Mais ces vidéos sont le plussouvent réalisées sur des jeux dit "rétro", issuent d'une ancienne génération de consoles. Dans ces cas, c'est à l'éditeur de décider puis de contrôler la diffusion de son oeuvre.

Notons donc que les aperçus et les test proposés par la plupart des sites spécialisés ne poseront aucun probleme.
Mais les dizaines de gamins de douze ans qui volent le contenu des studios seraint punis par la loi?

C'est ce que demande Phil Fish.

On se perd facilement dans ces debats.
Oui, la diffusion partielle d'un jeu permet au developpeur et au jeu de se faire connaitre et de se faire un nom parmi les pleiades de studios et dans l'enceinte de l'industrie jeux-vidéoludique.
MAIS c'est la diffusion  totale d'une oeuvre qui doit etre interdite.
Comme le streaming de film sur internet est illégale.

D'ailleurs, notons de des géants du jeux vidéo sont entré dans le débat:Nintendo a choiside ne pas rémunerer les youtubers diffusant du contenu vidéo OU sonore issu de ses jeux et de récuperer les droits de monétisations sur les dites vidéos. Ainsi, toute vidéo de Zelda, Mario, réalisation fan et parodies monétisées par ses créateurs ne perçoivent plus ces dernières dans certains pays. Aussi, Ubisoft interdit l'utilisation de la fonction Shareplay de la PS4 sur les modes "HISTOIRE" de ses jeux. En revanche, cette fonction est disponible sur le multijoueur du jeu.

 

Autre exemple,TOMB RAIDER n'a visiblement pas trouvé le public en France. Pourtant:

La vidéo talonne le million de vu.

On peut imaginer que le jeu Remember Me, qui malgré les éfforts de son éditeur et de son développeur-DONTNOD et Capcom- n'a visiblement pas trouvé son public. Son public qui, visiblement, préfère découvrir son scénario sous forme de Let's Play..

 

D'autres éditeurs se moques de ces pratiques: Blizzard qui éditent  uniquement des jeux qui tendent vers le multi-joueurs-donc des jeux rejouable- ont annoncés permettre la diffusions de contenus issus de leus jeux.

Donc les discours et les débats sur le sujet semblent tendu. Mais ce n'est plus à nous d'en débattre. Dans les commentaires de cette vidéo, tous les fanatiques de Youtube vont surement me lacher quelques commentaires grisant :)>> c'est pourquoi ils serons désactivés.

Parce que les youtubers sont plus attachant et suivis que les développeurs. MALHEUREUSEMENT.

Ainsi, ce sont les studios qui perdent le plus en bénéfice à cause de la diffusion totale de leurs oeuvres.


 
Droits d'auteurs applicables a ce texte, toute reproduction, même partielle, est interdite -Kanta, pour Gameblog.fr-2014

Ajouter à mes favoris

Le blog de Kanta

Par kanta Blog créé le 29/06/14 Mis à jour le 26/02/16 à 20h31

Salut!
Je suis Kanta. Je suis un petit lycéen et je vous propose de découvrir son blog. Je posterais içi quelques lignes sur mes passions: le jeu vidéo et la programmation.
Bon maintenant allez lire mon blog :/

Ajouter aux favoris

Archives

Catégories

Favoris