Journal d’un ex-Nolife

Par Kano Blog créé le 11/07/10 Mis à jour le 09/03/11 à 14h44

Un blog retraçant le point d'un vue d'un gamin de la génération Y sur ces 18ans de gaming, de web et de vie sociale pas si virtuelle.

Ajouter aux favoris
Signaler
Journal

Les présentations peut être...
Nicolas GRZELAK alias Kano, 25 ans, Villeurbannais (à coté de Lyon), 4 dents de sagesse perdues dans le mordor, Gamers depuis mes 7 ans, Fan de Star Wars depuis de cette même époque... Informaticien (Développeur Web alias Webmaster ^^), Métaleux à temps partiel, Geek à temps plein, Casual Gamer, ancien Nolife !

Un nolife est une personne qui consacre une très grande part (si ce n'est l'exclusivité) de son temps à pratiquer sa passion, voire son travail, au détriment d'autres activités. Cette addiction affecte ses relations sociales et sentimentales.
Le terme est le plus souvent utilisé pour désigner une personne souffrant d'une forte dépendance au jeu vidéo ou à l'ordinateur.

Source : Wikipédia

J'ouvre ce blog pour présenter ma vie de pré-nolife, nolife et post-nolife (ou ex-nolife à vous de juger :D). Un point de vue sur 18ans de jeux vidéos, vécu par un gamin de la génération Y, avec un regard non pas critique de jeux, mais social, émotionnel et rêveur (à tendance utopiste-réaliste (et c'est pas facile tous les jours))

En effet, si aujourd'hui, on commence à mieux définir les différentes catégories de geek, il fut une époque où il en était tout autre.
Une époque où les communautés de joueur étaient fleurissantes, et où les soirées à délirer gratuitement avec ses potes sur un jeu vidéo, étaient monnaies courantes. Une période où on ne se pointaient pas encore du doigt et où la suspicion n'était pas si courante dans les parties multijoueurs...
En ce temps là, il était tellement fantastique de simplement jouer avec d'autres joueurs, que cela dépassait le besoin de s'identifier aux yeux extérieurs, aux restes du monde en somme. C'était notre petit monde et sa petite vie sociale virtuelle, qui finalement se mêlait rapidement à notre propre réalité.
Cette époque n'est pas si lointaine. Elle débute aux alentours de l'arrivée de l'ADSL en France (début 2000), et je me garderais bien d'émettre un avis sur le moment où elle s'est achevé, car ce n'est pas une réalité unilatérale pour tous les jeux (mais j'y reviendrais :D).

Hors à présent, j'ai l'impression que cette énergie s'est un peu perdu en route, portée par les courants imposés par les fabriquants de jeu... Les communautés de joueurs se sont de plus en plus éloignées les unes des autres, si bien qu'on en a perdu le plaisir de discuter simplement avec les joueurs que l'on rencontre, et au final le divertissement prime sur le social. A présent, je ne peux jouer en « multi » qu'avec un goût amer dans la bouche et cette impression que le plaisir ne sera qu'éphémère.
Néanmoins, puisqu'une très nette tendance à la réunification de ces communautés, semble être dès à présent lancé par nos grands frères de la génération X; je souhaite témoigner de cette époque, et vous raconter sous forme de brèves mes 18 années de vie passée à jouer, à naviguer et à rencontrer des joueurs via Internet. Là où, certains médias s'évertuaient à nous faire croire que le web n'était que le repère de la superficialité et du mensonge et, le jeu vidéo, un repère à gamin perturbé tentant de se créer une nouvelle identité, j'y ai moi, construit une partie de ce que je suis aujourd'hui...

Malgré cela, ce blog se voudra sans prétentions! Il n'aura pas pour objectif de dire que c'était mieux avant, ni même que c'est pire maintenant. Voyez plutôt cela comme une autobiographie d'ancien nolife (s'il est possible de ne plus l'être ...) , avec ses bons côtés comme ses mauvais...
Le tout, en visant à être le plus juste et le plus proche de la réalité, et tenter de vous faire partager mes émotions, impressions et réactions vécues durant ces courts laps de vie segmentés par ces milliers de parties (rassurez vous, ça sera sous forme de résumé :D).

Ainsi, je remonterais le temps le plus objectivement possible avec l'oeil d'un joueur. Essayer finalement, de définir quel fut le cheminement qui me mena à la vie de nolife durant ma jeunesse ? Qu'est ce que m'apporta cette période ? Qu'est ce qui j'y ai vécu ? Et surtout, comment tout cela a évolué...

En espérant que vous prendrez plaisir à lire les élucubrations maniacodépressive d'un ex-Nolife à tendance Nerdz, Otaku, totalement Geek. Que cela évoquera quelques souvenirs ou réactions parmi vous, que j'aurai le plaisir de lire via vos commentaires :)

@ très vite pour la suite.

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Commentaires

Kano
Signaler
Kano
Bien vu! C'est corrigé ;)
RohLeLourd...
Signaler
RohLeLourd...
Wahou, bah impatient d'en lire plus à ton propos! Un peu comme toi, je préfère discuter de jeux vidéo ou d'internet autour d'un bon café ou sur un Worms qu'en jouant sur le net, pour le côté conviviale qui manque beaucoup aux expériences en réseau. Bon article, qui m'a fait découvrir le terme de "Génération Y" qui m'était encore inconnu jusqu'à présent. Par contre, tu feras attention, dans la description de ton blog (tout en haut, à côté du titre), tu as mis que tu appartenais à la "Génération X", puis dans le texte du parle de toi comme un gamin de la "Génération Y", il doit y avoir une erreur dans une des deux phrases. ^^ Sur ce, bonne continuation et à bientôt!

Édito

Totalement débordé par le travail et sa vie personnel, l'ex Nolife doit mettre son journal en attente. Mais pour patienter il vous propose cette playlist complètement folle défini avec des amis durant une soirée.

 

Archives

Favoris