Un Chat au Japon.

Un Chat au Japon.

Par Kaminos Blog créé le 09/02/10 Mis à jour le 26/11/15 à 02h54

Blog d'un chat gamer expatrié au Japon, qui bosse dans le jeu vidéo :)
C'était pas facile de faire comprendre aux douanes que je devais pas aller en quarantaine, mais j'ai réussi.

Ajouter aux favoris

Catégorie : JV

Signaler
JV

Ajouter à mes favoris Commenter (17)

Signaler
JV

Aujourd'hui même, Tecmo Koei a révélé une nouvelle vidéo de gamplay, mettant en action les clichés que je vous avais présentés hier.

 

Je vous laisse déguster ! Je trouve le nouveau Zack assez sympa, toujours aussi déjanté mais ... Vachement moins black qu'avant ! J'espère qu'ils garderont la couleur de peau de Lisa, qui lui allait à ravir.

Le stage a l'air très sympathique : vous noterez l'apparition prononcée d'un tigre, une danger zone qui risque de renverser bien des matchs ...


Koch Media a de plus officialisé aujourd'hui qu'ils distribueront le jeu en Europe. Une bonne nouvelle, puisqu'ils nous ont déjà prouvé qu'ils savaient se montrer respectueux de la version Japonaise : notre DOA Dimensions n'a pas été censuré, contrairement à la version américaine, et nous avons bénéficié de la même édition collector de Ninja Gaiden III que nos amis nippons. Bref, vivement. En attendant, il ya des chances que ce soit la dernière fois que je vous parle de news DOA ici ... ;)

 

Voir aussi

Jeux : 
Dead or Alive 5
Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Signaler
JV

En attendant la mise en route de TeamNinja.fr, je continue à vous faire passer les news de DOA5 ici !

Du lourd aujourd'hui, avec la présentation dans le dernier Famitsu de la "petite" Leifang et, dans une moindre mesure, de Zack, qu'on voit furtivement apparaître à l'écran. Le tout est situé dans un nouveau stage, à savoir The Show, qui n'est autre qu'une piste de cirque. De là à penser qu'on nous prend pour des clowns (ahah) ...

 

Il est dur de me prononcer au niveau de Zack, mais je suis agréablement surpris par Leifang qui, même si proche des versions antérieures, à un visage bien pus fin. Son nouveau costume à quant à lui l'air assez original.

Des informations qui devraient être complétées au London MCM Expo, tout proche, de même que la présentation du redesign de Hitomi, que les développeurs ont bien modifiée après la version alpha.

  

Voir aussi

Jeux : 
Dead or Alive 5
Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler
JV



Cet article a une forte propension à vous faire rager si vous le lisez. Vous voilà prévenus.

 

Dans cet article, je vais vous expliquer pourquoi il faut tuer ce gentil monsieur. Evidemment, je pars du postulat que c'est lui et non pas Anfalmyr qui a fait le coup. Mais je sais pas pourquoi, je suis à peu près sûr de moi.

Je participe avec les deux compères à la tournante de Dopamine réservée à la dernière création de Cyber Connect. Je reçois aujourd'hui le paquet, je l'ouvre, et, ô, mon dieu, devant mes yeux ébahis :

 

Mais j'avoue quand même que vrai ou non, ça m'a bien fait marrer. Bref, participez aux tournantes, c'est bien sympa !

Voir aussi

Jeux : 
Asura's Wrath
Ajouter à mes favoris Commenter (18)

Signaler
JV
Vous avez la version alpha de DOA5 et en bavez  ? Vous aimeriez quelques éclaircissements car vous êtes nouveau dans la série ? Vous voulez comprendre toutes les bases du système de combats en une heure ?
 
Alors laissez-moi vous dire que le tutoriel de Emperor Cow va vous être utile. En le regardant, vous aurez tout compris des bases du jeu, et serez d'attaque pour venir me poutrer sur le Live à la sortie de la version finale.
 
Le travail accompli est remarquable et a certainement demandé des centaines d'heures ! Du vrai boulot de pro. À regarder !

Voir aussi

Jeux : 
Dead or Alive 5
Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Signaler
JV

Seblecaribou nous a montré la voie.

Récemment, je me suis intéressé (enfin, j'ai jamais perdu mon intérêt, mais il est particulièrement fort en ce moment. Bref.) à la série des Project Zero.

J'avais essayé d'oublier un détail, de le refouler à tel point il faisait mal. Mais impossible de tenir ma langue plus longtemps. Il y a quelques années, j'avais effleuré l'identité du Gâcheur de Jaquettes. Et aujourd'hui, même si je ne connais pas son nom, j'aimerais le confondre, avec vous.

Il faut déjà connaitre une chose : il est Européen. Il est fort, car il n'a pas forcément besoin de passer par une édition Platinum. Il est doué, car il arrive même à s'infiltrer aux Etats-Unis. Le Japon réussit à peu près à le refouler. Il a une tronche de fantôme. Il est chauve, mais porte souvent une perruque à cheveux longs. Voilà toutes les infos que je connais. Aidez-moi à découvrir son identité, je vous en conjure. Il faut l'arrêter avant qu'il soit trop tard.

Il semble effectuer, notamment sur Project Zero, un schéma simple :

Magnifique jaquette japonaise. Arrivée du jeu en Europe, on le voit sur la version PS2, le gâcheur de jaquettes s'incruste, mais n'a pas encore totalement confiance en lui. On remarque en effet qu'il reste au second plan, nous amadouant en laissant une petite Japonaise devant. Il s'insinue dans nos esprits, et est parfaitement sûr de lui une fois aux USA.

Pour la version Xbox, sortie plus tard, ça recommence. On sent bien que la brigade d'intervention japonaise, connaissant le problème, fait tout son possible pour détruire le gâcheur de jaquette grâce à un artwork somptueux. Hélas, il est plus fort que jamais, et détruit d'un coup et la version Européenne et la version Américaine.

 

Voir aussi

Jeux : 
Project Zero
Ajouter à mes favoris Commenter (10)

Signaler
JV

Tout à l'heure, alors que je rentrais chez moi, j'ai aperçu une petite brocante qui se tenait en bas de mon immeuble. Forcément, rempli d'espoir avec tous ces gameblogueurs qui font des vide-greniers et ramènent des merveilles, je m'attendais à trouver une vieille console pas trop chère, ou au moins un ou deux petits jeux de valeur.

 

Et bien quelle ne fut pas ma surprise ! En seulement quatre stands, j'ai eu le loot ( (c) Joniwan) de ma vie !

 

Je m'avance, premier stand. Pas mal de DVD, de jouets à moitié cassés ... Et là, qu'est-ce que je vois sous la table ? Les deux Shenmue, en excellent état ! Je demande à combien ils sont, la petite vieille me répond un euro pièce. J'hallucine totalement.

Forcément, je les prends, et m'estime heureux de ma découverte.

 

Je continue un peu, et aperçois un stand réservé uniquement aux jeux vidéo. Je m'attends à un pro et n'espère donc pas grand-chose. Quelle erreur ! Le type vendait, pour 5 euro chaque série, la trilogie des Project Zero sur PS2, neufs sous blisters, et les trois Shadow Hearts, avec le premier en double ! J'étais tout simplement fou de joie. Je vous raconte pas mon état.

 

 

J'atteins la fin de la brocante, fais le tour et arrive de l'autre côté de la rue. Et là, clou du spectacle. Un type bradait une Super Famicom comme neuve, avec ses deux manettes, son blister, et même ses modes d'emploi, pour 15 euro. Il y avait pas mal de jeux à côté ! J'en ai pris une dizaine, avec dans le tas le Zelda, Dragon Quest, Secret of Mana, Final Fantasy VI ... Bref, le jackpot, surtout à 20 centimes chacun.



 

Et la cerise sur le gâteau ? Le brocanteur n'était autre que Hironobu Sakaguchi ! Du coup, je lui ai demandé de me dédicacer mon Final Fantasy, parce qu'il faut pas abuser quand même.

Ajouter à mes favoris Commenter (35)

Signaler
JV

Même si j'ai des amis devs chez Ubi, que je respecte énormément leur travail et apprécie certains jeux de la boite, pour moi, Ubisoft est le pire éditeur de jeux vidéo.

Dans le genre on fait tout ce qu'on peut du moment que ça ramène du fric, EA et Activision ont encore beaucoup de chemin à faire. J'ai beaucoup de mal à comprendre les stratégies au long terme et le marketing de la boite. M'enfin bon, c'est moi qui dois être un peu débile.

 

Attention les yeux, le jeu vidéo mature, c'est pour le centenaire prochain.

 

Voir aussi

Jeux : 
Ghost Recon Future Soldier
Ajouter à mes favoris Commenter (12)

  
Signaler
JV

 

Sony avait pour nous deux nouvelles aujourd'hui : la première, c'est l'arrivée d'une nouvelle couleur pour la PS Vita, à savoir le blanc. C'est assez classique pour une console Sony, on se souvient par exemple que la PSP avait subi le même sort quelques mois après sa sortie.

Cette dernière sera commercialisée au même prix que le modèle Noir. Je pense toujours que c'est une grosse connerie de ne pas la vendre en pack avec une pochette, des écouteurs et surtout une carte mémoire, mais bon, Sony et la logique hein ...

 

 

Ce qui est plus intéressant, c'est la sortie d'une version spéciale de cette Vita, spécialement pour le prochain Project Diva. Du coup, en bon gros fanboy, je me dis que mon banquier va encore râler. Et toute façon, c'était très embêtant de toujours devoir changer de compte pour passer du PSN Japonais au PSN Français (tentative de justification d'un achat compulsif). Je vais donc raquer 34 980 yens pour un modèle wifi, ou 39 980 pour un modèle 3G. Dans le pack, il y aura bien évidemment la console, mais aussi le jeu Proect Diva Next et une carte mémoire de 4Go.

Ca sort le même jour que le jeu, c'est-à-dire le 30 août.

Forcément, la console est magnifique, et je vous laisse, sinon, je vais tâcher mon écran, et ce serait pas joli-joli. Amen.

Voir aussi

Jeux : 
Hatsune Miku : Project Diva F
Plateformes : 
PS Vita
Ajouter à mes favoris Commenter (8)

Signaler
JV

Je n'ai jamais passé aussi peu de temps devant mes consoles de salon que depuis ces derniers mois. Emploi du temps chargé, transports, nuits passées hors de chez moi ... C'est un fait, si je veux rester gros joueur technophile, il faut m'adapter.

En 2012 bien plus qu'avant, j'ai toutes les armes nécessaires en main. C'est pourquoi je me suis lancé un petit défi : rester nomade au maximum, le tout sans aucun compromis. Quel qu'en soit le prix d'ailleurs. L'objectif ? Avoir la même expérience que dans mon salon, absolument partout. L'article peut un peu ressembler à un étalage, mais reflète finalement de nombreuses heures de réflexion et des mois d'économies.

Cet état d'esprit 100% nomade est plus théorique qu'autre chose, même si j'ai déjà eu l'occasion de prouver son caractère fonctionnel : en effet, dans notre joli monde, il y a des choses pas gentilles comme des voleurs. Forcément, on relativise vite le millier d'euro de matériel qu'on se trimballe constamment. Mais en gros, voilà comment je pense le tout, dans un monde idyllique.

 

 

 

1-      Internet, partout :

Je fais clairement partie de cette génération accro au téléphone portable, et encore plus aux smartphones. J'avais un iPhone 4S, qui fait certainement à présent le bonheur d'un petit Roumain. Du coup, on m'a passé un Android, que j'ai tôt fait de passer en root. Même si je n'aime pas l'OS, il présente certains avantages, et permet d'être facilement passé en mode modem. Du coup, internet partout, sans limite (les autres devices le repérant comme un point wifi).

Clairement, mon téléphone portable est un HUB géant, ou viennent se connecter l'intégralité de mes appareils quand le besoin se fait sentir. C'est le lien entre moi et les autres.

Le problème majeur vient de mon forfait, assez limité. Je compte bien changer à la fin de mon engagement, si possible pour Free, qui proposera certainement d'ici un an un service de qualité. Ça tombe bien, ça devrait coïncider avec la sortie du prochain iPhone ... La tirelire va encore douiller.

 

 

 

2-      Le multimédia, partout :

Mon ordinateur principal est un laptop de 17 pouces, qui va arriver sur sa deuxième année. Même si ce n'est pas une bête de combat, son processeur i5 et ses 4Go de RAM suffisent parfaitement, et je ne compte pas changer d'ordinateur.

Toutefois, 17 pouces, c'est grand. Autant le tout est parfaitement adapté pour de grands voyages ou le travail, que je ne compte pas l'emmener partout avec moi. Mon dos m'en remercie d'ailleurs.

Après de nombreuses semaines de réflexion, j'ai finalement opté pour un iPad 2, acheté il y a un an. Même si je l'utilise quotidiennement pour de nombreuses autres choses que de l'informatique, force est de constater qu'il fait un excellent net book, couplé à un clavier bluetooth.

Surf, traitement de texte, recherches, il devient un précieux allié de travail, le tout avec une excellent autonomie et un poids réduit. Je me rappelle par exemple avoir écrit plusieurs tests dans la voiture, avec Pages, et envoyé le tout en email à mon rédac chef. Clairement, il y a quelques années, ce genre de pratiques relevait du fantasme.

Pour les vidéos, la lecture (aussi bien romans que BD ou mangas), l'iPad, c'est du pain bénit.

Le seul et unique défaut de l'iPad ? Gameblog, qui pose de nombreux problèmes. Je ne parle même pas de tenir à jour son blog, rêve inaccessible pour le moment, sur la tablette d'Apple.

 

 

3-      La musique, partout :

 

 

Afin de préserver la batterie de mon Android, je réutilise mon vieil iPod Nano, ami et amant d'antan. 6 ans après son achat, il fonctionne toujours aussi bien, et avec son excellente autonomie, il me permet de ne jamais laisser mes oreilles toutes seules.

 

   

L        Le jeu vidéo, partout :

Parce qu'il faut bien qu'on y vienne un jour. Clairement, je n'ai jamais plus de deux machines sur moi. En général, c'est la Vita et la 3DS. Cependant, quand je pars en week-end vers l'inconnu ou en territoire sauvage (comprendre par là, en dehors de Paris intramuros), j'emmène en général le tout. Quel tout ?

 

La Vita : ma PS3 / Xbox ou presque, partout. On dit que la console manque de jeux. Dans mon cas, je trouve que c'est faux. J'ai 14 en boite sur cette console, et aucun n'est mauvais. Il est vrai qu'elle mérite plus de killer apps, mais à l'heure actuelle, j'ai de quoi passer plusieurs centaines d'heures sur la Vita sans éprouver de lassitude. Mes jeux fétiches ? Wipeout, Dream C Club, Everybody's Gold, Rayman, Ragnarok Odyssey, Ninja Gaiden. J'attends de pied ferme Gravity Rush et Resistance. La console propose une bonne maniabilité, et son superbe écran permet réellement de retrouver les sensations d'une console de salon dans sa main. Je cite Joniwan, grand connaisseur de Blazblue, tenant la console dans ses mains pour la première fois : « Waouw, c'est VRAIMENT la même chose que la Xbox. Même le online. La Version 3DS peut aller se rhabiller ».

On dit souvent de la Vita que ce n'est qu'une console de salon portable. Là où beaucoup  le disent de façon péjorative, j'y vois personnellement son atout principal : si dans les années à venir, on me sort les gros titres de salon aussi sur Vita, je serai aux anges. Et clairement, je pense que ça va arriver.

 

Les 3DS : Comme cette console est zonée, et que je joue à de nombreux jeux Japonais, je possède à la fois une console française et une console japonaise. C'est bête à dire, mais le fait de posséder deux consoles permet de pallier à son plus grand défaut : son autonomie. Samurai Warriors, Love Plus, Hatsune Miku, Dead or Alive, Tales of the Abyss, Zelda : les six jeux que joue le plus sur la dernière-née de Nintendo. Et ça tombe bien, car ils proposent tous une excellente durée de vie.

Contrairement à la Vita (on se comprend), la 3DS est rétrocompatible. C'est un  vrai bonheur. J'ai récemment fait dessus 999, dont j'ai suffisamment parlé récemment. De même, je retrouve mon Pokémon Blanc, jeu nomade par excellence.

 

Les PSP : J'utilise conjointement deux PSP : une 1000, pour l'émulation des jeux PS1. La 3000, pour les jeux PSP à proprement parler : la PSP possède une ludothèque incroyable, et passer à côté aujourd'hui serait un crime, d'autant que la plupart des titres sont trouvables pour une bouchée de pain.

Je compte investir dans une PSPGo dans les mois à venir afin de remplacer la PSP 1000. Plus compacte et proposant une meilleure autonomie, elle sera un parfait compagnon de voyage.

 

L'iPod Touch : cadeau de Noël de ma copine, l'iPod Touch 4G devient un vrai iPhone quand je passe mon Android en modem : shooters de CAVE, Miku Flick, Chaos Rings, Call of Duty Zombies ... Je joue beaucoup sur iOS, et le revendique : c'est une vraie belle plateforme de jeu, qui a encore du progrès à faire, mais qui vient parfaitement s'imbriquer dans le jeu nomade. Si j'acquiers le prochain iPhone, je compte jailbreaker cet iPod Touch, afin de l'utiliser comme machine d'émulation principale.

 



La Dingoo A320 : Microscopique console entièrement dédiée à l'émulation (jusqu' à la SNES), la Dingoo est une vraie petite bombe. Ne coutant qu'une cinquantaine d'euros, elle permet de jouer à tous les vieux jeux dans d'excellentes conditions, et avec une très bonne autonomie : près de 10 heures de jeux sur NES ou SNES.

 

 

 

5-      L'enjeu principal : A toute situation sa console.

Ne vous inquiétez pas, je ne trimballe pas tout ce barda sur moi. Non, je factorise. A chaque situation son installation. Je calcule rapidement, le matin, mon temps de jeu prévu, puis le temps moyen d'une session. En fonction de ces deux facteurs, je choisis les deux devices le plus appropriés : je me tourne davantage vers la console de Nintendo et l'iPod Touch pour des sessions courtes, vers la Vita pour des sessions moyennes ou longues, et enfin vers la Dingoo ou la PSP pour une seule et grosse session dédiée au retrogaming.

De même, je sépare l'utilisation du casque de celle des écouteurs, et possède pour chaque console différentes housses, en fonction de nombre de jeux et d'accessoires que j'emporte : tout adapter permet de mieux profiter de mon matériel.

 

 

 

L'autonomie : le grand satan.

Même si le fait de tout factoriser permet de maximiser l'autonomie, cette dernière n'est pas illimitée, et le sera de moins en moins. Mais j'ai à mes côtés un allié de taille : la batterie USB Tecknet 12 000 ma/h avec un câble multiple. Grâce à cette batterie, je recharge 3 fois l'intégralité de mon iPad 2, 6 fois une 3DS, 5 fois une Vita. Clairement, elle me rend invincible, et le câble me permet de recharger plusieurs appareils en même temps.

Comme Sony sont des abrutis, le port USB de la Vita est sécurisé pour ne pas accepter d'autres batteries que l'officielle : il existe cependant un moyen de contourner cette protection, que Dannychoo nous présente ici. C'est un peu de bricolage pour beaucoup d'économies.

Je possède aussi une seconde batterie portable, bien plus petite, uniquement dédiée aux appareils Apple. Elle me recharge intégralement mon iPod Touch, et jusqu'à trois fois mon Nano. Quand on voit l'autonomie de ce dernier, clairement, cette batterie est une arme fatale.

 

7-      Protéger pour mieux utiliser.

Je suis un maniaque de la protection. En plus de garder mes jeux sous blisters, j'empaquète tous mes appareils, du protège écran à la coque, le tout recouvert d'une ou plusieurs housses. Cela m'a souvent permis de sauver la vie à mes consoles : tant pis si elles ressemblent à des Terminator, parce que Terminator, on vient pas l'emmerder.

 

 

Tout cela me permet d'avoir accès à un éventail exceptionnel de jeux, en ayant le tout rangé dans un simple sac en bandoulière. Bien rangé, le tout ne prend que très peu de place, et est parfaitement transportable, tous les jours. Et grâce à la factorisation des utilisations et la batterie portable, c'est simple : je peux tenir une semaine sans la moindre prise de courant, vidéoludiquement et technologiquement parlant. Et puis soyons clairs : je prends autant de plaisir à me préparer et à tout planifier qu'à jouer. Et ça, c'est vraiment le bonheur. Bonheur de geek, certes, mais bonheur quand même.

Voir aussi

Plateformes : 
PSP, iPhone, iPod Touch, iPad, Nintendo 3DS, PS Vita, Android
Ajouter à mes favoris Commenter (50)

Édito

 @AxRiff (ou cliquez sur l'icône)

Retrouvez-moi aussi sur :

Gamerside

AVCesar

Project-Imas

Archives

Favoris