Un Chat au Japon.

Un Chat au Japon.

Par Kaminos Blog créé le 09/02/10 Mis à jour le 26/11/15 à 02h54

Blog d'un chat gamer expatrié au Japon, qui bosse dans le jeu vidéo :)
C'était pas facile de faire comprendre aux douanes que je devais pas aller en quarantaine, mais j'ai réussi.

Ajouter aux favoris
Signaler
BLOG

 

Tout le monde le sait (ou pas), Gameblog est responsable de la création (ou démocratisation) de pas mal d'expressions cultes.

Et donc, forcément, il serait cool de toutes les répertorier : de célesto-cosmique à @[email protected], de bangable à overleak, elles sont nombreuses et méritent leur place dans un joli lexique.

 

Le but de ce lexique est donc de toutes les collecter, et pour ce faire, j'ai besoin de vous !

(oui oui, c'est mieux quand c'est participatif)

Comment participer ? Mettre en commentaire le dit mot, avec son origine, et quelques exemples de son utilisation sur Gameblog ! Je regrouperai le tout dans ce post puis dans un joli PDF, histoire de garder tous ces moments d'anthologie en mémoire !

Ajouter à mes favoris Commenter (15)

Signaler
JV

Ca fait pas mal de temps que je me tâte à m'abonner à Famitsu. Car c'est un des seuls magazines à encore avoir de vraies grosses exclues de bourrin, des annonces monumentales et un contenu très dense (plus de 300 pages !), toutes les semaines. Pour vous donner un tout petit exemple, cette semaine, interview de 6 pages de Miyamoto, une autre de Suda51, visite magnifiquement illustrée de Level 5, etc.

Oui, je sais, c'est en Japonais. Mais croyez-moi sur parole, même pour les non-Japonisants, ce magazine vaut son pesant en cacahuètes, rien que pour connaitre les vraies tendances JV au Japon. Parce que oui, ce qui est relayé en France et d'une manière générale sur le net, n'en représente qu'une partie limitée. En gros, si vous êtes un hardcore gamer curieux, Famitsu est un must-have, au moins une fois par mois.

 

Pour autant, ce n'est pas facile du tout de se le procurer. Jusqu'à il y a peu, voici ce que je pensais être l'unique moyen de le lire dans mon petit lit douillet toutes les semaines : passer par la librairie Junku. Mais à 380 euro l'abonnement annuel, sans compter les frais de port et le retard (vous recevez votre numéro presqu'une semaine après sa parution), il est évident que je n'allais pas utiliser cette méthode.

Et puis récemment, je me suis demandé s'il n'existant pas en édition digitale. Et là, BINGO ! Oui, Famitsu existe sur iOS et Android ! En profiter pour 3 euro le numéro (moins cher que la version papier, en somme), dès la parution japonaise et sans bouger ses fesses (tout en évitant l'encombrement d'un magazine, durée assez périmable, surtout dans le cas présent), ça vous dit ?

Je vous préviens tout de suite, ce n'est pas si facile que ça ! (ah bah oui, sinon j'aurais jamais rédigé cet article hein :D ). A noter que je fais ce tuto pour la version iOS, vu que je n'ai pas de bébé Android chez moi. Toute façon iOS c'est mieux /troll

 

Il vous faudra donc :

-          - un device sur iOS (un iPad, c'est le top !)

-          - un PC ou Mac avec iTunes

-          - un moyen de payer japonais (plus de précisions en bas)

-          - un email sans compte iTunes attaché

-          - pas mal de patience. Je vous rassure, c'est surtout la première fois que c'est dur, ensuite, comptez uniquement une dizaine de minutes pour chaque numéro.

 

Il s'agit de :

- créer une compte iTunes Japonais

- le créditer

- télécharger l'application de lecture

- télécharger le magazine


Donc ! Famitsu est édité par Enterbrain, branche jeu vidéo de Kadokawa, une des plus grosses maisons d'édition japonaises. Et par chance, Kadokawa possède une app disponible sur l'Appstore, BookWalker. Attendez, ne sortez pas tout de suite vos joujou pour vous ruer sur l'Appstore, car vous ne le trouverez pas. Il n'est en effet disponible que sur la version japonaise de l'Appstore. Il va donc falloir se créer un identifiant japonais.

NE PENSEZ PAS SAVOIR COMMENT ON FAIT, car c'est super relou ! Suivez bien étape par étape, c'est important ! Il ne faut pas créer directement un identifiant, mais d'abord passer par le store ! Je pensais faire mon malin, résultat j'y ai passé 2 heures ! Soyez pas aussi bêtes que moi ;)

Lancez iTunes et déconnectez-vous (cliquez sur votre identifiant, puis fermer la session).

Maintenant allez dans l'onglet iTunes Store, faites défiler jusqu'en bas, et changez de drapeau (pour le drapeau Japonais, donc), en bas à droite. Quand c'est chose faite, cherchez BookWalker dans l'iTunes Store, et demandez à le técharger.

 

 

Le pitit drapeau à changer.

 

On va vous demander votre identifiant, créez-en un. Vous pouvez mettre n'importe quoi dans les cases, sauf à code postal. Mettez 490-4124 (avec le tiret). A mode de paiement, choisissez « none ».

Téléchargez maintenant l'application.

Le truc pas cool, c'est qu'il faut impérativement un moyen de paiement japonais pour pouvoir acheter le magazine. Les cartes bancaires internationales ne fonctionnent pas, Mastercard et Visa y compris. Personnellement, on m'a dépanné d'une carte japonaise donc c'est plus simple, mais sinon, il va falloir acheter une carte à points japonaise. C'est très facilement trouvable sur internet, on envoie généralement le code par email dans la journée et ça revient à peine plus cher. Si vous n'arrivez pas à en trouver, dites-le moi dans les commentaires et je vous aiderai.

 

Pour ajouter la carte, je vous laisse lire le tuto d'Apple, parfaitement identique pour le store Japonais.

Maintenant que votre compte est crédité, synchronisez votre iDevice. On va sûrement vous demander une confirmation, c'est normal, puisque du coup deux comptes cohabitent dans le même appareil. Ne vous en faites pas, ça ne change rien à vos cinq ordinateurs autorisés par appareil.

Il faut maintenant changer de store sur l'iDevice en allant dans Paramètres->Store puis en cliquant sur votre identifiant. Comme vous vous en doutez, il faut vous connecter avec votre compte japonais.

Quand c'est chose faite, il faut activer le clavier japonais sur votre iDevice. C'est pas compliqué : Réglages -> Général -> International -> Claviers ->Ajouter un clavier -> Japonais (Full Keyboard ou Romaji, en fonction des appareils).

Quand c'est fait, lancez l'application BookWalker, cliquez sur Store, et ensuite sur la première image qui apparait dans le bandereau. Allez dans la barre de recherche, passez votre clavier en Japonais et taper « famitsu ». Normalement, ファミ通 va apparaitre, cliquez dessus. Validez et vous verrez les numéros récents, triés par ordre de parution. On y est presque !

 L'image pour accéder au Store

 

Cliquez sur ce bouton bleu, faites ok ok ok (comme d'hab quand vous achetez quelque chose quoi). Revenez ensuite sur l'onglet Books, cliquez sur cet îcone et vous verrez apparaitre votre récent achat tout en haut. Cliquez dessus, puis sur la case bleue en dessous, qui va télécharger le magazine.

Le bouton de téléchargement.

 

Attention maintenant, c'est l'étape super prise de tête : tant que le téléchargement n'est pas terminé, il ne faut pas quitter cette page, il ne faut pas que l'écran s'éteigne, il ne faut pas mettre l'iBidule en veille (s'il se met automatiquement en veille, touchez l'écran de temps à autres). Il y en a pour une quinzaine de minutes (il n'y a pas qu'une barre de téléchargement).


Quand c'est fini, cliquez sur ce bouton,  puis sur 書架1 (littéralement étagère n1). Votre magazine vous attend désormais sur la page d'accueil de l'application, prêt à être savouré !

 

 

Voilà, j'ai essayé d'être le plus clair possible. Ça peut sembler rebutant, mais c'est vraiment l'histoire de 15 grosses minutes si on fait attention. Et ensuite, tous les jeudis, 350 pages de bonheur pour 3 euro ! Que demande le peuple ?

Ajouter à mes favoris Commenter (6)

Signaler
BLOG

Ecouter ça pendant la lecture du billet

 

 J'en n'ai pas l'air, mais je suis content là.

 

Cela fait exactement un an que j'ai posté mon tout premier article sur ce blog !

En fait, non. J'en avais déjà écrit quelques-uns avant, puis effacés pour repartir sur de bonnes bases. En un an, c'est 2600 j'aime et 180 000 vues ! Ce qui, franchement, est le plus gros chiffre atteint par une de mes tentatives sur la blogosphère, depuis maintenant quelques années.

 

Ce n'est pas dans ma volonté de faire un post bisounours bien consensuel, mais je vais pourtant m'y résoudre, car ceci est mon vrai sentiment vis-à-vis de Gameblog, de sa rédaction, et de sa communauté. Je vous aime. Vraiment.

Y a des moments qui me plaisent moins que d'autres, des gens qui me plaisent moins que d'autres, des fois où je suis pas d'accord, où je m'en prends plein la gueule (souvent à juste titre !), mais c'est pas grave pour un sou. Car à défaut d'être parfait, je trouve que Gameblog est le premier endroit en France où je peux discuter pleinement de ma passion (et certainement futur métier, plus ça va, plus je m'engage dans cette voie ...), avec des gens adultes et réfléchis. Où je peux troller un bon coup de temps en temps et où tout le monde comprendra que c'est du second degré. Où je peux partager un coup de joie ou un coup de gueule sans me faire lapider et où on respectera mon avis. Où je peux rencontrer des gens exceptionnels. Où je peux faire des blagues pourries et récolter les facepalms de circonstance.

Mais genre vraiment quoi.

Je n'ai jamais trouvé une communauté avec autant de gens talentueux qu'ici. Et comme le talent amène le talent, on se retrouve avec une synergie incroyable amenant contenu de qualité et bonne humeur. Comme je suis une grande gueule, ça ne se voit pas forcément, mais je me sens vraiment tout petit quand je rencontre ces personnes extraordinaires. Et finalement, c'est ça mon expérience sur Gameblog.

 

Mes moments clefs ?

Ma première rencontre avec la rédac, le 4 décembre, où je suis tombé amoureux de MonsieurP (devenu dès lors un compagnon d'aventure musicale) et de RaHaN.

Le succès de mon post regroupant des dons des Gameblogueurs pour le Japon, au moment du séisme. Rejoint par Bilout Tcho, il y a quand même eu plus de 2000 euro de dons. Sérieusement quoi, je trouve ça incroyable.

La création d'1 plan à 4. Même si aujourd'hui on est reparti sur des bases différentes (mais qui me plaisent tout autant !), le moment passé pendant ces quelques mois de célibat général prolongé sur Skype resteront toujours dans ma mémoire. A débattre de conneries jusqu'à 4h du mat, à enregistrer des podcasts à l'arrache, parce que ceux préparés, l'enregistrement foiraient tout le temps ... Que du bonheur. Et je n'espère qu'une chose : rencontrer ce génie de Parodius en vrai, que Kokoro revienne à Paris le temps d'un week-end et qu'on s'enregistre un podcast en vrai (mais oui, bien sûr que t'es le bienvenue Keuchtof xD).

La suite hardcore kikou de posts faisant suite à ma réponse à Kolia, dont je ne démordrai pas d'ailleurs. Encore une raison d'aimer Seblecaribou.

10 minutes toutes particulières dans mon dernier voyage au Japon, où j'ai pu échanger quelques phrases avec un un très grand monsieur. Les deux autres personnes avec moi se souviendront sûrement.

Le podcast 200, datant de ce mardi, moment totalement épique, où je me suis retrouvé sans même m'en rendre compte. Où j'ai pu rencontrer toutes les personnes qui font vivre le jeu vidéo en France et où j'avais plein d'étoiles dans les yeux.

 

En clair, merci à tous. Un vrai gros merci. Que plein de nouveaux arrivent, que Gameblog prospère mais reste à l'abri du trop plein de kikoulols, que Seb et Paro reviennent nous faire un coucou dans le podcast, que je rencontre encore plein de gens formidables, que je me sente toujours plus concerné par le jeu vidéo.

 

Et à cette occasion, j'organise un gros concours, qui va vous permettre de gagner 2 de mes jeux vidéo favoris sur cette génération, ainsi que 1 abonnements d'un mois à Gameblog Premium.

Ainsi, je vous propose de remporter un exemplaire de Heavy Rain (PS3), mon GOTY 2010 et un exemplaire de Portal 2 (plateforme de votre choix), mon GOTY 2011.

Comment participer ? Mettre un j'aime (question d'organisation ... :P ), et expliquer de la manière la plus marrante possible pourquoi vous venez sur Gameblog. En un mot, en une image, en une photo, en une musique, en un dessin ... Comme vous voulez. Le premier choisira son jeu dans la liste, ensuite le 2e le second jeu, puis le 3e l'abonnement. Comment je déterminerai qui gagne ? C'est simple, c'est à celui qui me décrochera le plus grand rire !

Fin du concours : 

30 novembre à 00h ! ;)

Et BANZAI ! 

Ajouter à mes favoris Commenter (43)

Signaler
JV

J'ai commencé Dark Souls il y a quelques jours, et j'aime beaucoup même si je galère comme un porc, en témoignent mes fréquenets appels à l'aide au maître Keuchtof.

Et puis j'ai repensé un jeu que j'avais beaucoup aimé à l'époque, et c'est vrai qu'entre deux heures de Dark Souls, c'est le pied ultime pour se détendre, perdre ses envies suicidaires et trouver un peu de fraicheur.

Parce que oui, des jolies filles qui montrent leurs fesses en faisant du jetski ou du beach volley, avec de la pop acidulée et plein de couleurs, ça change des morts vivants, des musiques déprimantes et des écrans de Game Over.

En clair, pour faire Dark Souls dans la joie et la bonne humeur, jouez à DOAX2.

Ajouter à mes favoris Commenter (8)

Signaler
JV

Normalement, ça devait être un strip, avec des dessins volés à Zigenfruke. Mais bordel, qu'est-ce que c'est dur à faire. Et Paint, c'est quand même super complexe comme logiciel. Même emacs c'est plus simple à prendre en main.

 

Donc oui, je vais demander de l'aide à votre imagination, et vous demander d'imaginer un chat qui regarde un écran de PC. Avec cette page d'ouverte.

http://andriasang.com/comyc7/

 

Maintenant, imaginez le chat qui dit : "Ah, ils m'ont déjà eu avec les précédents qui étaient pourris, je l'achèterai pas celui-là !"

 

Maintenant, imaginez, que le même chat ouvre cette page.

http://andriasang.com/comyyg/

 

A présent, imaginez un chat avec cette tête :

x______________________________________x

 

Et enfin, imaginez un chat qui va sur cette page et clique sur ajouter au panier :

http://www.amiami.jp/shop/?set=english&vgForm=ProductInfo&sku=TVG-PS3-1174&template=default/product/e_display.html

 

C'était le strip imaginaire de Kaminos. Merci de votre attention. (oui oui, c'est pourri, je m'en rends compte, et j'assume)

Ajouter à mes favoris Commenter (9)

Signaler
JV

Dans le domaine des jeux flattant l'intellect, le bon goût, l'égalité des sexes et les backgrounds bien travaillés, Onechanbara fait souvent figure d'exemple, tant ses qualités intrinsèques flattent l'ego des joueurs demandeurs de riches expériences vidéoludiques.

Ce nouveau trailer (avec une narration en Anglais ?! ) nous prouve d'ailleurs que le prochain opus, Z Kagura, respectera l'héritage de la série, et ira encore plus loin dans le philosophique et le poétique. Sortie sur Xbox 360, le 19 Janvier au Japon.

Oui, oui, le mien est déjà précommandé.

 

Ajouter à mes favoris Commenter (6)

Signaler
JV

Contrairement à beaucoup, je n'attendais pas grand-chose de 2011, à part quelques trucs Japonais obscurs. Finalement, même mon jeu de l'année, Portal 2, m'était totalement indifférent avec sa sortie.

Mais c'est une toute autre histoire pour 2012, qui a selon moi tout le potentiel pour faire péter mes compteurs de passionite aigüe. Ci-joint, les jeux qui risquent de me faire une des meilleures années vidéoludiques de ma vie. (une petite pensée pour Gravity Rush et Devil's Third, qui auraient eux aussi pu être dans ce top 10 :p )

 

 

 

10 - The Darkness 2 :

Tout simplement parce que The Darkness premier du nom est un de mes FPS préférés sur cette génération ! Surtout grâce à son ambiance mêlant joyeusement comics (normal, tu me diras) et death metal. Et puis la fin du premier opus est démentielle ! Je me suis promis de ne pas lire les bandes dessinées pour découvrir le tout dans le second opus, que j'espère à la hauteur. Ça en a l'air, en tout cas.

 

09 - Theatrythm Final Fantasy

Car comme beaucoup, j'ai énormément d'estime pour les OST de la série Final Fantasy dans son ensemble. Mais aussi parce que je suis un grand fan de jeux de rythme ! J'ai pu m'essayer au jeu au dernier TGS, et celui-ci m'a totalement conquis.

 

08 - Project Zero 3DS

Project Zero est sans aucun doute possible ma série de survival horror preférés. Bon, je mentirais, je n'en ai pas fait des masses non plus. Mais ce que j'aime beaucoup dans celui-là, c'est qu'on apprend beaucoup sur la mythologie japonaise. Si vous n'avez pas fait les trois premiers opus, il est encore temps, car c'est toujours aussi bon ! Et forcément, me proposer un nouvel opus, donnant la part belle à la 3D et à la réalité augmentée ... MIAM !


07 - Halo 4

Halo est ma série de FPS cultes. Même si c'est en grande partie dû au divin savoir-faire de Bungie, Halo est une franchise chère à mon coeur. C'est donc en toute logique que j'attends cet opus de pied ferme.


06 - Dragon's Dogma

J'aime CAPCOM. Mais le truc avec eux, c'est que j'ai toujours l'impression de rater le coche, où que leurs créations ne me parlent pas. Je reconnais volontiers toutes les qualités de Street Fighter, mais j'accroche pas.  Resident Evil est une série qui a connu son essor à une époque où je refusais de jouer à des survival horrors. Monster Hunter, j'ai réellement envie de m'y mettre, mais impossible de trouver 3 joueurs motivés dans mon entourage pour commencer une partie sérieusement. Etc, etc.

Mais Dragon's Dogma, ça me parle. Déjà c'est une nouvelle licence, et CAPCOM est un des rares éditeurs à en avoir autant fait sur cette génération. Mais en plus, c'est classe. Moins occidental qu'un Skyrim mais tout aussi cajoleur, Dragon's Dogma, ça me parle grave. Vivement que je le teste.


05 - Kingdom Under Fire II

Petite anecdote : j'ai découvert Kingdom Under Fire de la même manière que Skies of Arcadia. Vierge de toute information, mes grands-parents avaient pour habitude de me prendre au dépourvu, une fois par an, lors des courses au supermarché, en me disant : choisis un jeu. Souvent je sentais un peu le coup venir et retournais encore plus que d'habitude la presse du mois. Mais deux fois, rien à faire, j'ai eu l'effet de surprise, me forçant donc à prendre un jeu « au hasard ». Résultat, j'ai ainsi découvert deux de mes plus grandes expériences de jeux vidéo !

Car oui, Kindgom Under Fire, c'est du fucking serious business. Tu prends du RTS haut de gamme (gestion des elements, du soleil dans les yeux, etc), tu l'adaptes parfaitement à une maniabilité console, tu rajoutes du bon gros beat'em all Dynasty Warrioresque, le tout dans de la fantasy occidentale avec un poil de coréen ... Et t'obtiens une tuerie monumentale, avec un plus un doublage français de ouf malade (la voix de Gerald, sérieux !).

Donc ouais, la masse de développement plus tard, un mode en ligne MMO qui s'annonce incroyable, des graphismes de folie, et je sens venir  l'un des plus gros jeux de 2012. Limite envie de me monter un PC rien que pour lui.


04 - Ninja Gaiden III

Parce que Ninja Gaiden, c'est ma référence du BTA. Parce qu'à côté, Devil May Cry, God of War et autres, c'est lent, mou, chiant et sans aucune sensation. Pas besoin de plus pour moi.


03 - Final Fantasy XIII-2

FF13 est un de mes RPGs préférés. C'est donc en toute logique que j'attends beaucoup de sa suite directe, qui me semble assez dantesque. Rien de plus à dire, si ce n'est que je pense déjà que ce sera un de mes meilleurs moments de 2012.


02 - Dead or Alive 5

Ma série de jeux préférée revient enfin pour de vrai, après 6 ans ! FUCK YEAH ! Même si j'attends beaucoup du prochain jeu d'Itagaki, l'annonce de DOA5 a été pour moi un grand ouf de soulagement après tant d'années d'attente. C'est donc avec un mélange d'appréhension et d'incroyable ferveur que je reluque chaque info du jeu.


01 - Bioshock : Infinite

Bioshock, c'est mon plus grand jeu sur cette génération. Alors sa vraie suite, bah voilà quoi. Qui plus est, je m'interdis toute news sur le jeu, exception faite de la démo de l'E3 dernier, que je me passe en boucle. 2012 sera Bioshock Infinite ou ne sera pas.

Ajouter à mes favoris Commenter (14)

Signaler

 

 

Vous ne le savez peut-être pas, mais c'est une idol du tentaculaire groupe de pop Jap' AKB48, si cher au coeur de Tcho Bilout, qui assure une partie du marketing autour de la sortie de Faïnareuh Fanntajii Saatiine Tsou (à prononcer à haute voix pour comprendre le supplice d'un Japonais tentant vainement de parler Anglais). La bien-nommée Ôshima Yûko, doit voici l'adresse du blog, si autre chose que son joli minois vous intéresse.

 

Dans ce cadre, elle a d'ailleurs designé deux costumes pour Serah, l'héroïne du jeu. Malheureusement, un seul atteindra votre PSN ou Xbox Live. Parce que oui, ça prend du temps de mettre des gribouillages en polygones.

Mais la bonne nouvelle dans l'histoire, c'est que vous pouvez choisir lequel, en vous rendant à cette adresse ! Pour les non japonisants, c'est celui de gauche qui est représenté par la barre du haut, et est donc en tête en ce moment.

Dixit Andriasang, Ôshima-san portera un cosplay du costume gagnant lors de l'event de sortie du jeu, le 15 décembre prochain. Si vous n'aimez pas les Japonais, je vous invite donc à voter pour le costume le plus sexy afin de la faire souffrir dans le froid automnal, mitraillée par des centaines d'appareils photo.

Quant à un possible prix, rien d'annoncé, mais la première vague de DLC du titre étant gratuite, on peut oser espérer qu'il en sera de même pour ce costume. De même, on a quand même toutes nos chances de le voir débarquer en Europe, donc autant voter !

 

Et pour info, non, je n'aime pas AKB48, et même que ça me fait peur en fait.

Voir aussi

Jeux : 
Final Fantasy XIII-2
Ajouter à mes favoris Commenter (16)

Signaler
TECHNO

Je viens de tomber sur un site bien rigolo, mis en place par le fabricant de cartes mémoires Sandisk : un portail en flash pour ses différents produits section jeux vidéo, le tout façon magasin de RPG.

 

Et franchement, même si le tout est limité, c'est très sympathique et mérite le coup d'oeil (en Japonais, mais pas besoin de comprendre la langue). Honnêtement, une vraie boutique comme ça, ce serait pas la classe ultime ?

En tout cas, je pense que si une telle boutique, avec ce genre de système en bien plus poussé, voyait le jour, elle rencontrerait un vif succès !

 

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Signaler
BLOG

Trouvé ce samedi aux Halles de Chatelet ... J'ai failli lui demander son gamertag !

 

Ajouter à mes favoris Commenter (6)

Édito

 @AxRiff (ou cliquez sur l'icône)

Retrouvez-moi aussi sur :

Gamerside

AVCesar

Project-Imas

Archives

Favoris