Un Chat au Japon.

Un Chat au Japon.

Par Kaminos Blog créé le 09/02/10 Mis à jour le 26/11/15 à 02h54

Blog d'un chat gamer expatrié au Japon, qui bosse dans le jeu vidéo :)
C'était pas facile de faire comprendre aux douanes que je devais pas aller en quarantaine, mais j'ai réussi.

Ajouter aux favoris
Signaler
BLOG

 

La braise de ses yeux ... <3

Ajouter à mes favoris Commenter (6)

Signaler
BLOG

 

Deux grands mercis : le premier à Videogameplus pour sa rapidité à me faire parvenir le GOTY en puissance.

Le second à Focal pour avoir eu la gentillesse de me fournir leur casque, que je testerai prochainement dans ces colonnes. J'ai commencé à le tester et soyons honnêtes, on est au-delà de l'excellence.

Ajouter à mes favoris Commenter (8)

Signaler
BLOG

Chère Madame,

Je suis venu vous voir, à 18h00 aujourd'hui, pour retirer un colis.

Ce colis contient une télécommande bluetooth, en provenance d'Amazon, nécessaire au bon déroulement de la présentation d'un projet, que j'ai demain. Pourtant, vous ne me l'avez pas délivré.

J'ai posé ma journée de vendredi dernier, pour m'assurer de sa bonne livraison. En fin de journée, je reçois un email d'Amazon, me confirmant mon "absence", et que la livraison serait retentée le lendemain.

Samedi, je me tiens en bas de chez moi, près à accueillir votre collègue et l'assurer de ma bonne présence. Ce denier est arrivé, mais m'a simplement remis une enveloppe. Cette dernière contenait l'avis de passage, daté de la veille. Votre collègue n'a donc pas pris la peine de se déplacer jusque chez moi, menti sur mon absence, envoyé cet avis bien posé devant son bureau, en attendant que je vienne chercher moi-même le colis, alors que j'ai payé des frais de port pour qu'il me soit livré.

Manque de chance, dans la même journée de samedi, je me fais voler ma seule pièce d'identité. Je vais au commissariat récupérer une attestation de vol, toujours en ce samedi.

Aujourd'hui, en sortant de cours, je m'approche de votre bureau de poste, avis de passage en poche.

Avant même de pouvoir engager le dialogue, je vous vois, avachie, pas un sourire, pas une notion d'amabilité. Qu'importe.

Je vous explique ma situation, vous présente l'avis de passage, l'attestation de vol de carte d'identité, mon pass navigo avec photo, ma carte bancaire avec mon nom, et ma carte d'étudiant avec mon nom et ma photo, très récente.

Vous me répondez, tel un automate "Pas de pièce d'identité, pas de colis". Je tente vainement de vous faire entendre raison, de vous convaincre que je suis bien moi,  que je n'aurais jamais falsifié tant de documents pour récupérer une télécommande à 10 euro. Je vais jusqu'à vous montrer la lumière à la fenêtre de mon appartement, en face, et à vous donner le nom de l'expéditeur du colis.

Rien n'y fait, et je repars, bredouille.

Une fois dans votre vie, vous auriez pu prouver que vous êtes autre chose qu'une caricature de fonctionnaire. Malheureusement, ce ne sera pas pour cette fois.

Tristement,

Ajouter à mes favoris Commenter (30)

Signaler
TECHNO

Petit troll du jour : si vous ne connaissez pas une personne comme ça dans votre entourage ... C'est que vous êtes cette personne.

 

Voir aussi

Plateformes : 
Android
Ajouter à mes favoris Commenter (5)

Signaler
JV

Parmi les ludophiles, il y a deux écoles. Ceux qui demandent, réclament la maturité de leur média comme une religion attend son messie. De l'autre, il y a ceux qui estiment au contraire que le panpan-boumboum, c'est pas si mal, et qu'on a suffisamment de choses sérieuses à côté, alors autant shooter du zombie dans la joie et la bonne humeur du Live, une bière à la main.

 

Même si je me retrouve plutôt dans la seconde façon de penser, j'estime qui plus est que le fait que notre media n'ait pas atteint la maturité est une chance.

Sa jeunesse est sans doute son plus gros point fort. Personnellement, j'ai toujours aimé comprendre un cheminement de A à Z. Pourquoi est-ce que le dernier bouquin de tel auteur est-il si bon, alors que le reste n'était pas terrible ? Ce genre de choses.

C'est quelque chose qu'il est encore possible avec le jeu vidéo. Il est encore possible de jouer à des Amstrad, des Nintendo et des Videopac. A contrario, le cinéma est déjà bien trop vieux : une vie ne suffit pas pour voir toutes les pièces qui ont façonnées l'histoire du grand écran.

Dans le jeu vidéo, c'est encore le cas. Alors je le remercie de ne pas avoir fini sa croissance.

Dans 20 ans, je m'imagine bien père. Et j'espère bien que mon rejeton aura la même passion que moi, et qu'il viendra fouiller dans la collection pour découvrir Zelda A Link To The Past, après avoir passé du bon temps sur le dernier à la mode sur Nintendo 2035.

Finalement, je me dis même que c'est pour cette seule et unique raison que je suis à ce point collectionneur : si ça se trouve, dans pas longtemps, on aura plus de matérialisé. Alors autant chérir le notre, tout immature qu'il soit.

Ajouter à mes favoris Commenter (17)


Signaler
TECHNO

 

Il y a de cela un gros mois, je suis passé à MacOS. La raison principale ? Le développement sous le Framework Cocoa, nécessitant forcément une machine Apple sous architecture Intel.

De manière personnelle, j'ai été la plupart du temps sous Windows, même si j'ai fait quelques allers-retours sous Linux. Je considère Windows 7 comme le meilleur système d'exploitation grand public de tous les temps.

J'ai cependant déjà passé énormément de temps sous des UNIX, des BSD, et des distributions assez obscures de la planète linuxienne. Tout ça pour dire que je ne suis fermé à rien,  hostile à aucun environnement, et que je fais beaucoup plus souvent mes choix par curiosité et envie d'être apte à travailler sur toutes les plateformes, qu'autre chose.

 

Après de nombreuses heures de réflexion, j'ai opté pour un MacBook Pro 13' 2012, dans son modèle haut de gamme, avec le i7. J'ai eu une magnifique réduction via l'ami Tcho Bilout, et ai encore récupéré 20% avec la TVA. La machine ne me revient donc pas si chère que ça, même si on reste dans la fourchette très haute des laptops.

J'ai moi-même (puisque les prix pratiqués par Apple sur les ajouts sont ridiculement élevés) monté la RAM à 16Go (1600Mhz) et remplacé le lecteur DVD par un SSD 6Gb/s Crucial.

En gros, je tourne sur une excellente configuration, qui ne pêche que par son processeur, bi-coeur, et sa puce graphique (chipset Intel 4000 intégré). De quoi faire tourner un max de logiciels et d'environnements coûteux sans jamais m'en faire.

 

Utilisation :

Développement : les ressources demandées sont souvent faibles, mais j'utilise un max de machines virtuelles, ce qui demande beaucoup de RAM. De plus, comme vous le savez certainement si vous trainez dans le gestionnaire de processus de votre ordinateur, les applications Java sont extrêmement coûteuses en mémoire. Et vu que c'est le langage que j'utilise le plus en ce moment ...

Perso : Comme un peu tout le monde. Du net, des vidéos, du traitement de texte, de la musique ... Je rajouterai que j'utilise énormément de synthés, surtout sous forme de plugins via Logic. Là encore, les 16Go de RAM ne sont pas de trop.

 

Avis en bazar :

La qualité générale de finition est époustouflante. Le clavier est très agréable au toucher. Attention cependant, le mapping de l'azerty que j'ai, très différent de celui des PC, est à jeter aux ordures : c'est un véritable calvaire pour faire des caractères comme des pipes, des accolades ou des crochets, pourtant ô combien importants en programmation.

Les haut-parleurs sont très bons : de mémoire, ce sont les meilleurs que j'aie eu l'occasion de tester sur un ordinateur portable.

Le touchpad est une merveille : tirant intégralement partie du multitouch, il rend caduc beaucoup d'informations à l'écran, comme les ascenseurs pour scroller. Il propose aussi un switch intelligent d'une application à une autre, que j'utilise tous les jours pour passer de MacOS à Windows à la volée.

L'autonomie est excellente : à pleine charge, avec luminosité à fond, wifi allumé et en faisant tourner énormément d'applications coûteuses, elle me tient 5 heures. Une bénédiction.

L'ergonomie générale est bonne. J'apprécie le soin apporté aux détails : le chargeur permet d'enrouler le câble autour, la prise de ce dernier est aimantée. Des détails qui font vraiment la différence. Je ne suis cependant pas du tout satisfait par le placement des deux ports USB (3.0, miam) : beaucoup trop rapprochés, il arrive très souvent que le second soit obstrué par une clef USB un poil trop large. Regrettable.

L'OS est quant à lui très agréable, aussi précis qu'intuitif : on sent que FreeBSD est dessous. Alors qu'il pourrait paraître trop simple d'accès, ce qui lui vaut souvent des moqueries des pseudos élites PCistes, on remarque au contraire qu'il est prêt à des utilisations pointues : des logiciels tels qu'ANTLR ou curl sont fournis de base, ce qui rend l'interface Terminal opérationnelle dès le premier boot de l'ordinateur. De même, il propose une gestion de protocoles réseaux de manière plus simple et efficace que Windows 7 : je prends à témoin 802.1X, dont la gestion est entièrement faite par l'OS 

Il propose une excellente interactivité avec les devices iOS : malheureusement, étant sous Android, je n'en profite pas pleinement. Les possibilités offertes iCloud, iMessage et compagnie permettent cependant de vraiment changer une expérience utilisateur en la rendant plus simple : je comprends pleinement le leitmotiv d'Apple, qui souhaite harmoniser l'usage de différentes plateformes à travers un même jeu d'applications, et ainsi accéder toujours plus rapidement à l'information recherchée.

Possesseur de l'Xperia S, j'ai été très agréablement surpris de constater que Sony proposait un utilitaire simple et puissant pour rendre l'utilisation de son téléphone plus claire sur MacOS. On le sent notamment via sa synchronisation avec iTunes, qui permet de gérer sa bibliothèque musicale aussi simplement que s'il s'agissait d'un iTruc (btw, sautez sur Rocket Player, très bon player sur Android qui lit remarquablement bien l'Alac). En clair, je ne me sens pas spécialement laissé pour compte en tant qu'utilisateur de l'OS mobile qu'Apple adore détester.

J'ai essayé d'un peu jouer, plus histoire de tester que de réellement jouer : j'ai passé quelques heures sur Trine 2, qui tourne en fait plutôt bien. Détails poussés et framerate constant, il n'a pas à rougir de la version Xbox, par exemple.

Le constat est moins alléchant sur Deus Ex Human Revolution : je trouve déjà cela incroyable qu'il se lance. Le framerate est inconstant et le jeu possède de nombreux bugs : on sent que la machine n'a pas de carte graphique dédiée.

 

Clairement, je suis pleinement satisfait de l'achat de mon Mac. Il faut dire aussi que je lorgne sur une machine Apple depuis pas mal d'années, mais qu'il m'aura fallu attendre le dernier moment pour franchir le pas : honnêtement, je ne regrette pas. Il fait tourner tout ce dont j'ai besoin admirablement bien, y compris Windows 7 via Parallels Desktops (8Go de RAM allouée). Mountain Lion est un OS stable, rapide et efficace. Reste l'écran, un peu trop petit, que j'essaierai de compléter par un externe. Mais avant ça, il faut que mon portefeuille se remette du gros chèque encaissé par feu Mr Jobs.

Voir aussi

Plateformes : 
Mac
Ajouter à mes favoris Commenter (7)

Signaler
JV

 

Petit billet de remerciement à l'attention monsieur C, qui a rendu un fanboy de Dead or Alive heureux comme un poux, en lui ramenant du Tokyo Game Show un artbook du dernier épisode de la série, dédicacé par Hayashi (tête de la Team Ninja), Shinbori (directeur des Dead or Alive) et Yuta (directeur artistique du jeu).

A n'en pas douter, une nouvelle pièce maitresse de ma collection autour de la série, qu'il faudra que je vous présente un de ses quatre !

Quant au pourquoi du comment de tout ça, la réponse sera dans quelques semaines !

Voir aussi

Jeux : 
Dead or Alive 5
Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Signaler
JV



J'ai assez peu de temps libre en ce moment, mais j'essaye de jouer sérieusement à deux jeux exceptionnels. Dishonored et Dead or Alive 5.

Comme le titre l'indique, c'est de celui-ci dont je vais vous parler aujourd'hui. Et plus particulièrement, vu que j'ai la version Xbox 360 et la version PS3, des différences entre les deux supports.

Ma version Xbox 360 est une version française collector achetée dans le commerce. Ma version PS3 est une version presse européenne. Je n'ai rien calculé, je vous donne simplement mon ressenti après de nombreuses heures de jeu sur l'un comme sur l'autre des supports.

Bon à savoir :

Les deux jeux sont installés sur les disques durs : celui sur Xbox via l'interface da la console, celui sur PS3 via le menu du jeu.

Ma 360 est une slim, disque dur optique officiel. Ma PS3 est une slim (pas slim slim), disque dur optique d'origine.

Je suis fibré, mes NAT sont ouverts, ma connexion optimale et mon réseau paramétré au poil.

Je joue en HDMI sur les deux consoles, et elles sont sur le même écran et sur les mêmes enceintes.

 

Chargements :

Ils sont légèrement moins longs sur PS3. Je parle vraiment d'une différence négligeable, de l'ordre de quelques dixièmes de secondes.

Point pour la PS3.

 

Graphismes :

La version PS3 est beaucoup moins aliasée. La version Xbox propose des textures de décors moins baveuses. D'une manière générale, la version PS3 est plus détaillée (lumières, blurs, etc)

Point pour la PS3.

 

Son :

J'ai été très surpris de constater que le mixage sonore était très différent. Celui de la Xbox 360 est bien plus réussi, même si cela n'empêche pas les personnages de Virtua Fighter d'en avoir un désastreux.

Point pour la Xbox. 

 

Online :

Les joueurs sont plus nombreux sur PS3, mais la communauté française me semble plus réduite. Le niveau en ligne est beaucoup plus élevé sur Xbox (on sent que les joueurs PlayStation n'ont pas eu de DOA depuis des années). Un rang C ou B sur Xbox équivaut à un rang A ou A+ sur PS3.

Les DLC sont un peu plus chers sur Xbox (faute à la conversion via MS Points) et le patch 1.02 a mis 24h de plus à arriver sur celle-ci.

Le code réseau est dans tous les cas excellent, mais j'ai eu plus de lags sur PS3 que sur Xbox. Cela est en partie dû au fait que je joue plus avec des Français sur 360.

D'une manière générale, l'interface du Xbox Live enterre celle du PSN (dédicace à Kiflam, avec qui je n'ai même pas pu tchatter pendant une session sur PS3).

En clair : meilleur niveau, moins de lag et meilleur service, le résultat est sans appel :

Point pour la Xbox.

 


Alors, quelle version prendre ? Pour les personnes qui ont les deux consoles, je conseille davantage la version Xbox, surtout pour son le côte jeu en ligne. L'ensemble du jeu est quasi identique d'une plateforme à l'autre.

Pour ma part, j'avoue prendre bien plus de plaisir sur la version PS3 que sur la version Xbox, mais pour une seule et unique raison : j'ai récemment reçu un stick arcade HORI haut-de-gamme pour la PS3, tandis que je me traine encore celui vendu à l'époque de DOA4 sur Xbox. La différence est colossale, aussi bien dans la précision des inputs que le plaisir de jeu.

Mais je l'avoue volontiers, ceci n'a pas grand chose à voir avec le jeu en lui-même, qui est, comme vous pouvez le lire dans mon récent test, excellent.



Voir aussi

Jeux : 
Dead or Alive 5
Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Signaler
JV

Je faisais le compte tout à l'heure, je suis halluciné de voir le nombre de jeux incroyablement bons que j'ai pu faire cette année. Dans plein de genre différents qui plus est. Même si elle n'est pas terminée (j'avoue quand même que tous les titres qui m'intéressaient sont à présents sortis), 2012 aura été une année incroyable question jeux vidéo. Vous trouvez pas ?

 

Ajouter à mes favoris Commenter (22)

Édito

 @AxRiff (ou cliquez sur l'icône)

Retrouvez-moi aussi sur :

Gamerside

AVCesar

Project-Imas

Archives

Favoris