Un Chat au Japon.

Un Chat au Japon.

Par Kaminos Blog créé le 09/02/10 Mis à jour le 26/11/15 à 02h54

Blog d'un chat gamer expatrié au Japon, qui bosse dans le jeu vidéo :)
C'était pas facile de faire comprendre aux douanes que je devais pas aller en quarantaine, mais j'ai réussi.

Ajouter aux favoris
Signaler
JV

Il me semble que c'est avec Chipster que j'en avais parlé, y'a pas longtemps. Je n'aime pas refaire mes jeux. Certains plus que d'autres, certes. La chose que je préfère dans un jeu, c'est de ne pas comprendre les fondamentaux de son game design. De préserver la magie, de ne pas tout analyser dans sa structure.

Bien évidemment, certains jeux sont pensés pour être faits plusieurs fois : je suis par exemple en train de prendre un pied monstre sur 999, un jeu DS développé par Chunsoft. C'est un visual novel, où le scénario est par conséquent très important. En un run sur le jeu, impossible de le comprendre : en fonction de ses choix, certains pans de l'histoire nous sont inaccessibles, et des choses qu'on pensait être des incohérences se révèlent parfaitement logiques quand on recommence le jeu. En ça, la narration de 999 est selon moi une des meilleurs dans un jeu-vidéo, à ce jour.

De même, pour les jeux à skills, comme les hack'n'slash, shmups ou beat'em all, il est dans l'essence du jeu d'être recommencé : après avoir terminé Ninja Gaiden 3 en Hard, il me parait évident de le recommencer en Master Ninja. Car le plaisir tiré de ce genre de jeux ne vient non pas de son histoire, mais de son système de jeu.

Passons rapidement sur les jeux de courses, jeux de combats, de stratégie, les MMO ... Ces titres se vivent différemment.

 

Non, quand je dis qu'un jeu ne se fait qu'une fois, je parle de tous les autres. Je parle des RPG, je parle des shooters solo, je parle des jeux d'aventure, des survival-horror. Me replonger dans Uncharted 2 ou dans Project Zero 3 serait la plus grosse erreur que je pourrais faire.

Je ne parle même pas de mon jeu préféré sur cette génération : Bioshock. Recommencer ce jeu aujourd'hui briserait quelque chose au plus profond de moi. Il détruirait mes souvenirs, toute l'expérience d'à-côtés que j'ai eue avec le jeu : aller l'acheter dans un magasin, me rendre compte que l'édition collector est dure à trouver à cause de la figurine qui se cassait facilement, mon expérience quand j'ai mis le disque dans la Xbox.

Oh, oui, ce début de jeu : l'avion s'écrase dans une magnifique «cinématique », le héros sort la tête de l'eau et contemple l'océan en flammes, puis attend, pendant cinq minutes, quelque chose. Il ne bouge pas. La « cinématique » freeze. Ceux qui ont fait le jeu à sa sortie comprennent parfaitement de quoi je parle. Le jeu était tellement beau que je n'avais pas compris que c'était du in-game. Cette prise de conscience et l'introduction d'anthologie qui en suit est un des plus beaux moments de ma vie vidéoludique.

Alors non, je ne veux pas le recommencer. Je ne veux pas le revivre. Je veux garder en moi ce souvenir, même amplifié par le temps et les discussions d'émerveillements entre amis.

Je ne referai pas non plus Heavy Rain. Ah, non, surtout pas lui. D'autant plus que son squelette narratif est apparemment très simple à distinguer et que nos choix ne sont pas si importants. Non, je n'irai pas découvrir la vérité et savoir que tel choix n'avait aucune incidence, que le jeu est rempli d'artifices et de faux semblants. Non. Je préfère très largement comparer ma fin et mon expérience avec celle de mes proches.

Il y a 2 ou 3 semaines, Papayou  m'a gentiment invité chez lui pour que je fasse Journey, le jeu de sa vie. J'ai adoré. Littéralement. Depuis, je l'ai acheté sur le SEN. Par soutien uniquement, parce que je sais que je ne le referai jamais. Certains diront que la force du titre vient de son expérience en multijoueur. Je leur rétorquerai que non, la force du titre est dans l'émerveillement du joueur à la découverte de nouveaux environnements. A la découverte de cette fin pleine de sens et d'espoir.

 

Non, je ne referai jamais non plus Star Ocean 2. Ni Shadow Hearts Covenant. Ni Xenosaga 3. Ni Final Fantasy 6. Ni tous ces Tales of que j'ai adorés. Je m'en contrefiche de marquer tel succès ou débloquer tel costume. Non, Non, Non, je ne les referai pas. Ils appartiennent à mon passé de joueur, ils ont servi à construire mon profil, ma personne, mes goûts, mes envies, mes références. Et c'est parfaitement suffisant. Place aux expériences futures. Et dans 50 ans je raconterai à mes petits-enfants pourquoi j'ai aimé F.E.A.R. ,plutôt que de leur montrer.

Ajouter à mes favoris Commenter (33)

Commentaires

kiluuna
Signaler
kiluuna
Je suis globalement d'accord avec toi, c'est pas forcément pour les mêmes raison (mais certaines oui) mais je refais très rarement un jeu. Les rares fois où ça m'arrive c'est quelques années plus tard (pour un RPG par exemple) ou lors de certaines circonstances (portage HD, remake, jeu pas fini la première fois)

J'ai un pote c'est pareil mais lui c'est plus un "trip" genre dans la vie on peut pas recommencer les choses, alors dans un jeu vidéo non plus (pour faire simple, c'est plus compliqué que ça)

Et puis il y a tellement de jeux qui sortent de nos jours que je comprends pas pourquoi refaire un jeu quand on peut en faire un nouveau ^^

En plus je trouve aussi qu'aujourd'hui, le "replay value" c'est souvent juste la course aux trophées.
Sirocco
Signaler
Sirocco
Honnêtement, à la question de savoir si un jeu doit être refait ou pas, tu réponds plutôt bien, il y a des types de jeux qui s'y prêtent et d'autres non. Uncharted 2, comme toi, j'ai rêvé devant ce jeu et à Noël dernier, je l'ai refait et franchement, la magie n'était plus du tout la même.
De toutes manières, je dois avouer que les jeux que j'ai pu faire depuis environ cinq ans, ces jeux là, je n'ai pas l'intention de les refaire. D'un, je préfère me lancer dans autre chose, deux, je ne trouve pas la motivation de m'y replonger et ce même pour certains d'entre eux par lesquels je ne fait que jurer.

Après, je dois avouer que certains titres qui ont marqué mon enfance, je n'ai aucun mal à me replonger dedans. Je ne sais pas si pour toi c'est la même chose mais moi, tout les ans, je me refais OoT, je me refais un Mario (saga canonique), si j'ai un peu de temps, un FFIV, VI, VII, IX ou XII, des oeuvres qui m'ont tellement marqué que même si je les refais, je garde les sensations originelles intactes. C'est quelque chose que je n'arrive pas à m'expliquer alors que pourtant, j'ai fait tellement de jeux extraordinaires ces deux dernières années, mais je n'ai pas l'intention de me relancer dedans.

Réflexion intéressante, vraiment. Merci pour ce petit écrit ;)
Kaminos
Signaler
Kaminos
Avec plaisir Mr le Caribou :P
Chipster
Signaler
Chipster
Effectivement on en avait parlé à cause de Journey :P
Et perso c'est pareil, la plupart de mes jeux je ne conçois absolument pas de les refaire. Que ce soit les GTA, Heavy Rain ou autre Batman et Darksiders (que j'ai tous quiphé puissance ouate mille), c'est juste impensable. Mais voilà comme tu dis, les jeux, disons pour généraliser, d'aventure ne se vivent qu'une fois ! Après si le monde persiste à la fin, ouais y a toujours la possibilité d'y revenir pour faire des quêtes annexes ou tout simplement se balader (dans les GTA notamment), mais surtout ne pas refaire l'histoire principale !
Pour les FPS c'est un peu différent pour moi, ça me dérange pas de revenir sur le jeu et de piocher un niveau qui m'a bien plu et de le refaire pour le fun (style Crysis, Halo ou CoD). Mais globalement je ne refais jamais entièrement un jeu !
Hagdern
Signaler
Hagdern
Je suis d'accord avec toi Kaminos. C'est ce que je disais à quelqu'un l'autre jour, un jeu c'est une expérience que tu absorbes. Après l'avoir terminé, le jeu fait en quelque sorte parti de toi. Plus besoin de le recommencer, puisqu'on ne recommence pas les souvenirs.
snkforever
Signaler
snkforever
les jeux sont fait pour se refaire mais après une longue période (moi un an me suffit la plus part du temps )
BlackLabel
Signaler
BlackLabel
B!gBossFF
27/03/2012, 16:47
le joueur devrait pouvoir tout voir du jeu dès sa première partie.

Il faudrait que ce soit un jeu simpliste qui vaut pas le coup alors, donc aucun intérêt à le faire même une fois.
Un roman, un film, un jeu vidéo, même une chanson, ça prend du temps à concocter. À moins d'avoir un produit MacDonald, tu peux pas tout assimiler d'un coup en tant que lecteur, joueur, auditeur ou spectateur. Même des fois on tombe sur des oeuvres qui nous suivent toute la vie. Y'a plein de trucs qui t'échappent la première fois, auxquels tu portes pas attention à tous les niveaux. Le chemin parcouru sur une oeuvre s'éclaire seulement si on revient dessus (et si ça vaut le coup d'y revenir aussi).

Vous aimez peut-être des jeux pas terribles sans le savoir, et vous ne laissez aucune chance à d'autres qui vous ont déplu. Je suis super content d'avoir rejoué à Killzone 2 récemment, parce que ce que j'en pensais la première fois, ça vaut rien par rapport à ce dont j'ai pris conscience la seconde fois. Pareil avant j'aimais pas les Splinter Cell, j'adore toujours pas ça d'ailleurs, mais en y rejouant je vois mieux ses qualités, même si elles ne me parlent pas directement.

Vous avez pas l'impression de survoler vos jeux ?
Le Gamer aux Mains Carrees
Signaler
Le Gamer aux Mains Carrees
Moi, j'aimerais bien en refaire, mais vu la pile que j'ai à commencer, déjà, ce ne sera pas pour cette incarnation-là.

Par contre, FF VI, je l'ai fait cinq ou six fois, maintenant, sur des supports et à des époques différentes, et ben il ne prend pas une ride, c'est toujours un bonheur. Et il est tellement riche qu'on redécouvre des choses à chaque fois.
seblecaribou
Signaler
seblecaribou
Je vais donc faire un article "Les jeux doivent être refait"! è_é
gazeux_snake
Signaler
gazeux_snake
Pour ceux que ça intéresse, une démo de 999 est dispo et jouable via son navigateur préféré :) : http://www.aksysgame.../999/pages/demo
Je suis plutôt du genre à vouloir refaire un jeu que j'ai adoré. ^^ Journey, je l'ai refait 3fois pour le moment et ça ne m'a pas empêché d'avoir des frissons et de ressentir des choses différentes à chaque partie. ^_^
Zinzolin_Hallucine
Signaler
Zinzolin_Hallucine
Mais ce grand JV, même si tu le fais 20 ans après sa sortie et que tu y prends un pied monstre, selon moi, il ne faudra pas le refaire. C'est tout.

Et si tu le trouves mauvais ? Tu le laisses une seconde chance ? Qui sait dans 5 ans tu l'apprécieras peut-être ? Ce refus de désillusion ça marche dans les deux sens, non ?
Kaminos
Signaler
Kaminos
BigBoss -> On est bien d'accord, il y a des jeux qui font figure d'exception. Comme tu le dis, ceux pour lesquels le fait de refaire le jeu ne casse pas l'expérience et apporte un vrai plus, pensé comme tel dans la conception du jeu (et non pas un mode de difficulté ou un costume, ou que sais-je).

Un jeu comme ICO en est lui aussi une belle expérience.


Zinzolin -> Attention, on ne parle pas de la même chose. Même si contrairement à toi, je trouve que les JV vieillissent (les jeux d'après s'en inspirent, assimilent leurs procédés, il y a des suites au gameplay plus raffiné, etc), on est d'accords sur le fait qu'un grand JV restera à jamais un grand JV.

Mais ce grand JV, même si tu le fais 20 ans après sa sortie et que tu y prends un pied monstre, selon moi, il ne faudra pas le refaire. C'est tout.
Zinzolin_Hallucine
Signaler
Zinzolin_Hallucine
Je suis pas d'accord. On peut admettre que la maîtrise technologique offre un problème au jeu, ne les rend pas maîtrisé à 100% comme un autre média. Je fais quand même régulièrement mes jeux, je relis plusieurs fois mes mangas, mes films. Pour moi un chef-d'oeuvre comme dit BlackLabel c'est quelque chose d'intemporelle, ça ne vieilli pas réellement.
Pour moi revoir et refaire c'est me mettre à l'épreuve et remettre à l'épreuve les histoires alors que je suis en pleine période de changement (l'adolescence). Je refais Metal Gear Solid 3... bas la mise en scène et le scénar' ne m'impressionne plus autant, j'ai revu plusieurs Memento y a pas à dire c'est un chef-d’œuvre, à chaque fois que lis Vampire Chronicles je suis au bord des larmes.
Enfin je pense qu'il peut y avoir un débat vis-à-vis de ces jeux avec les histoires personnalisés, ça perd forcément tout son charme quand on le refait et qu'on a pas la même fin. J'aimerai te demander est-ce que tu ferrais un jeu que tu n'aimais pas ?
B!gBossFF
Signaler
B!gBossFF
Je partage ton avis, Kaminos, malgré quelques énormes exceptions : le jeu Nier par exemple. Qui DOIT être fait une seconde fois. Mais bon, là, c'est de la triche, car les développeurs proposent une relecture du scénario du jeu, via de nombreuses cut scene inédites. Dans une moindre mesure, Resident Evil 2 aussi est une exception assez notable.

Toujours est-il qu'au delà de ces exceptions - et de quelques autres - les développeurs ne devraient JAMAIS obliger le joueur a refaire plusieurs fois le jeu. En dehors des jeux avec un arbre scénarisitique complexe, de quelques jeux typés arcade, etc, le joueur devrait pouvoir tout voir du jeu dès sa première partie.

Ne jamais faire comme Tales of Vesperia... pitié.

N.B : Shadow Hearts Covenant ? Tu l'as fait ? Smaaaaaaaaaaack... je t'aime ! :)
Fear_The_Reaper
Signaler
Fear_The_Reaper
Je suis entièrement d'accord avec toi.

Je suis incapable de recommencer un jeu une fois terminé.

Les seuls que j'arrive à recommencer sont les Metal Gear Solid. Le dernier que j'ai refait était le 2, je n'y avais pas joué depuis la version PS2. Au final, j'ai moins aimé, pourtant j'adore les MGS. J'ai pas apprécié parce que je me souvenais de tout, la positions des gardes, les dialogues....

Après, il est clair que j'ai pas envie de recommencer Heavy Rain, je l'ai fait une fois, j'ai "ma" fin, je vois pas l’intérêt de le refaire surtout que tu connais toute l'histoire.
Comme Catherine, c'est la même chose, j'ai "ma" fin (même si je ne m'en souviens plus) et j'en suis content....
kaka2707
Signaler
kaka2707
Je refais rarement mes jeux aussi... il parait même que je n'y joue pas alors... :D souvent je me dit que je devrais refaire certains jeux, ceux à choix multiples par exemple, pour explorer d'autres chemin, mais je n'en fait rien. Conservatisme ? Manque de temps ? Lassitude ? Je ne sais pas.

En tout cas bon article. :)
R3d
Signaler
R3d
Pas tout à fait d'accord. On dirait que tu cherches à sauvegarder ses moments de la première découverte, la ou on a du mal à distinguer les défauts du jeu, pour au final n'en garder que le meilleur ou un truc du genre, je me trompe ?

Personnellement si un jeu m'a excessivement plu, j'aime le refaire plusieurs fois (excepté les jeux de rôles, sauf si j'ai du temps à tuer). Quand j'aime un jeu, c'est con à dire mais c'est autant pour ses défauts que ses qualités, du coup le refaire plusieurs fois ne me permets que de mieux le connaitre, et donc mieux l'apprécier. Mais je comprends tout à fait ton point de vue, qui est très légitime ! (C'est là que tu dis que je suis à côté de la plaque et que je me sens con :o) )
Kyalie
Signaler
Kyalie
Je pense que même dans le jeu d'aventure et le RPG y a des jeux qu'on peut refaire plusieurs fois ; FF7 parce que tu maîtrises pas forcément le système des matérias dans le 1er run, les Persona parce que tu n'as pu y aller qu'à l'aveugle concernant les social links (et allez ! c'est reparti pour 100h de jeu !).
Je comprends qu'on ne veuille pas refaire les jeux de son enfance, mais je sais que depuis pas mal d'années j'ai un lien beaucoup moins affectif avec mes jeux, du coup j'ai refait Ôkami, j'ai refait Radiata Stories et FF9.
Et ces jeux-là je les ai principalement refait du fait de leur ambiance dans laquelle j'avais vraiment envie de me replonger. C'est d'ailleurs là qu'on peut trouver l'importance de la pseudo-liberté des J-RPG.
BlackLabel
Signaler
BlackLabel
Je suis pas du tout d'accord mais je comprends l'idée.

Pour moi un bon jeu, un vrai bon jeu, c'est un jeu que tu vas avoir envie de recommencer pour découvrir des trucs parce que comme tu dis, tout n'a pas été dévoilé. Uncharted 2 ma première partie je faisais juste découvrir, la suivante j'ai commencé à beaucoup plus utiliser l'infiltration, la plateforme à mon avantage (dans les gunfights), je connaissais mieux les arènes et je me servais donc mieux du level-design, et c'est très plaisant. Puis ensuite j'augmente la difficulté et le jeu me résiste toujours. Ou alors je me force à changer de tactique pour essayer des nouveaux trucs. Ça approfondit mon expérience. Alors oui il arrive un moment où on se lasse si on y revient trop sur une courte période, mais sur le long terme, si le jeu est solide... Je joue à Final Fantasy Tactics depuis sa sortie. Ce jeu B)

Au contraire j'ai beaucoup de mal à apprécier un jeu qui se fait "juste une fois", pour moi c'est une aberration. Si ça se fait juste une fois, même cette fois-là est dispensable à mon avis. Quand je joue à un jeu et que je sens que j'aurais pas envie d'y rejouer, c'est souvent parce que même le premier run n'a pas grand-chose à proposer. Ou encore t'as le problème des RPGs super longs à faire, où tu peux pas passer les tonnes de dialogues pour te concentrer sur le gameplay.

Article très sympa en tout cas.
KiFlam
Signaler
KiFlam
Je suis d'accord et je pense que je me casse ces "trip" effectivement quand je les refaits...Je joue souvent en normal afin de ne pas être déçu par l'éventuelle difficulté...et puis je le recommence en difficile et là la magie n'est plus là...Mon exemple le plus concret: Tomb Raider, je les ai 1000géifiés sur mon ancien compte Xbox (sauf Anniversary)...recommencer...c'est juste soulant tellement je les connais par coeur, mais en même temps c'est Lara...bref c'est pourquoi je traîne autant et franchement maintenant, je pense que l'âge y fait, 1000géifier un jeu me passe juste au dessus de la tête.
Au point que je plussoie ton avis et que je me demande si je ne vais pas me mettre à la location de jeu ! En gardant et en achetant ceux que je préfère et intemporel genre DOA, Forza et Gears !
MAD
Signaler
MAD
Mon Half-life 2 et mon Soul Reaver j'y rejoue toujours et je trouve toujours ces jeux aussi incroyables.

Faire un jeu qu'une fois, alors que tu l'achète au prix fort, je ne vois pas l'intérêt.

Mais pour Heavy Rain je suis d'accord avec toi, dur dur de refaire le jeu, vu que c'est une expérience .
Kaminos
Signaler
Kaminos
Upselo -> Non, je suis en grand collectionneur :D
Blastor
Signaler
Blastor
J'adore, je rejoins ton style de pensé

Bien sur il y a des RPG que j'ai fais et refais (FF6, Chrono Trigger,etc...) mais maintenant ils sont derrières et je préfère,comme toi garder ces souvenirs mémorables et en parler plutôt que de me relancer dedans.


Ah les succès aussi ... c'est un autre débat !
upselo
Signaler
upselo
Du coup, tu les revends tes jeux ?
Kokoro
Signaler
Kokoro
Je suis à moitié d'accord avec toi. Autant y'a des jeux, après les avoir fait une fois, j'ai plus envie d'y toucher, parce qu'ils m'ont donné tout ce qu'ils avaient à offrir. Mais y'a d'autres jeux que je dois refaire, par curiosité. Et justement, ces jeux, ce sont des exemples que tu as pris comme jeu à ne pas refaire. Après avoir fini Bioshock, je n'ai pas pu m'empecher de le refaire d'une autre façon (utilisation d'autres armes, choix différents), même si dans le cas des jeux qui ont une fin différente je me contente parfois de regarder une vidéo de la fin ou de la lire, mais c'est plus par flemme. Heavy Rain, je me suis senti obligé de le faire plusieurs fois aussi, parce qu'un jeu où nos actes ont des conséquences me donnera toujours envie de voir quelles auraient été les conséquences si j'avais fait d'autres choix (même si dans Heavy Rain ca s'est avéré en partie décevant...). Bref, pour moi ca dépend beaucoup des jeux, mais à partir du moment où il y a un intérêt à refaire un jeu (challenge plus élevé, possibilité de jouer ou de faire des choix différents, certaines choses que je n'ai pas vu, etc...), c'est sur que je vais le refaire, si le jeu m'a plu bien sur.

Édito

 @AxRiff (ou cliquez sur l'icône)

Retrouvez-moi aussi sur :

Gamerside

AVCesar

Project-Imas

Archives

Favoris