La chocolaterie barberie de Kahnettan
Signaler
Kahnettan test (Jeu vidéo)

Killer is Dead, jeu sorti fin Août 2013. Développé par Grasshopper, la boite du plutôt connu Suda51 et édité par Deepsilver chez nous. C'est un BTA avec une pointe de jeu de drague (mais vraiment la toute petite pointe).

 

Mais qu'est ce qu'on cherche à nous raconter au juste ?

 

Le jeu présente l'histoire (si je puis dire) de Mondo Zappa, un tueur à gages amnésique et de son assistante kikoolol Mika. Ils sont tout les deux chargés d'exterminer des Wires, monstres venus de la lune et qui prennent le contrôle d'humain, leurs but ? Hahahahaha ! C'est déjà trop réfléchir que de chercher un but à leur existence.

Grrr, on est méchant et... euh... 

 

Le jeu se déroule en chapitres (11 pour la trame principal), et autant dire que malgré l'essai dans le chapitre du rêve de Mondo, l'histoire commence à prendre vie à l'avant dernier chapitre. Et la phrase « tout ça pour ça ? » n'a jamais autant eu de sens.

L'histoire principal se termine en 8h grand maxi (j'ai mis personnellement 7h30 en faisant quelques quêtes annexes), et les 3 premières heures étant clairement chiantes, on a intérêt à savourer le peu de temps qu'il nous reste à passer dans ce scénario inutile. D'ailleurs, les développeurs se sont bien rendus compte de la non présence d'histoire, car il y a en tout... aller 8 personnages récurrent, le reste servant de figurant. Et parmi ces 8 personnages, 5 ont un intérêt dans l'histoire principal.

J'ai jamais dis que le peu de personnages récurrents étaient bien développés.

 

Cependant, le jeu ayant parfaitement cerné ce problème dès le début, s'autorise largement les décalages et chapitres inutiles mais tellement plus fun à jouer que les pseudos scénarisés. Mention spécial au niveau du train qui est juste excellent. Parce que justement, c'est parce que Killer is Dead ne se prend pas au sérieux qu'on trouve du plaisir à le parcourir, si il s'était enfoncé dans son histoire inexistante il n'aurait plus aucun intérêt, et serait juste un de ces BTA chiants et interminable malgré la courte durée de vie.



Quand est ce que ça commence ?

 

Comme dit plus haut, les premières heures de jeu sont chiantes. Autant au niveau de l'histoire, du fun des missions (non, le chapitre d'Alice n'est pas marrant), mais aussi du Gameplay. Le jeu est fait de tel manière que la difficulté est constante, elle n'est pas évolutive. Donc on se retrouve au début du jeu avec un Mondo tout juste dépucelé de l'épée, et face à des boss aussi puissants que ceux de la fin, on se retrouve plus souvent à galérer inutilement juste parce qu'on a pas le boost d'esquive ou le sang suffisant pour tirer sur le monstre qui grimpe au plafond. D'ailleurs ce problème est clairement mis en avant, parce que le même boss est à combattre au début, puis à la fin du jeu, et la facilité déconcertante pour le finir à la fin est juste hallucinante comparé au début.

Pas la peine de flipper, vous êtes suffisament boosté pour le finir sans problème

 

Et justement le problème inverse vient à la fin, on est tellement boosté que le jeu est extrêmement facile, étant donné qu'il n'y a pas besoin de technique particulière pour tuer tel ou tel boss, on se contentera de bourrer jusqu'à ce qu'il cède. C'est bien pour ça que les armes facultatives ne sont débloquables qu'en faisant les missions gigolos, totalement facultatives.



C'est moche, beau, moche, beau, moche...

 

Le problème de la Direction Artistique, c'est surtout parce que le jeu est développé avec les pieds. Aliasing, clipping, tout y passe (un mouvement brusque de caméra suffit à pleurer du sang). L'effet de flou à côté d'une femme qui vomit son placenta sur la télé n'aidant pas à apprécier cette même DA qui a vraiment le cul entre deux chaises. Remarquons que ça a toujours été le cas chez Suda51 de ne jamais finir ce qu'il a commencé. L'effet d'ombre constant est tout aussi gênant, pour la visibilité notamment, je veux bien que le contexte du jeu amène ce côté sombre, mais ce n'est pas une raison pour mettre de l'ombre la ou il n'y en a pas.

Moche...

 

Et pourtant la plupart des décors en intérieur n'ont pas à rougir, les détails sont très peu présent, mais la couleurs et aussi le contexte du chapitre sont parfaitement retranscrits. En comparaison à un Alice Madness Returns ou DMC qui eux sont remplis de petits détails qui ne laissent pas de place au vide, chez Killer is Dead les maisons ou autres jardins Bouddhistes sont très beau, mais il suffit de sortir dehors pour affronter le vide intersidérale, et du coup sans aucun intérêt visuel.


Beau...

 

Boobies are useless

 

Le jeu comprends une bonne pelleté de quêtes annexes, la plupart étant plus des mini-jeux que de vrai objectif, ça peut être un peu rebutant pour celui qui recherche d'autres vrais quêtes en dehors de la trame, mais elles restent sympathiques pour la plupart. Cependant, il y a des « quêtes » qui poussent le mauvais goût et l'inutilité jusqu'au bout : Les missions gigolo.

Viens donc me peloter 

 

Le but étant simplement de mater une fille jusqu'à ce qu'elle soit assez chaude pour qu'on lui offre un cadeau, et la retourner (ça c'est dit). Ce mini-jeu étant déjà d'une simplicité ahurissante, et juste nul au possible, on pourrait penser que ne pas le faire ne changerait rien et simplement passer son chemin. Mais le vice de ce truc, c'est que faire les missions gigolo est le seul moyen d'obtenir les armes secondaires, qui malgré leurs côté dispensable au combat demeurent des armes et sont sympa à utiliser. Donc matage de téton obligatoire. Je passe à côté des lunettes à vision X, qui poussent le mauvais goût à son paroxysme. On pourrait penser que ces missions seraient « fun » (j'ai déjà du mal à voir du fun dans 5 minutes de jeux qui t'obligent à mater une nana), mais elles sont seulement chiantes mais nécessaires.

Sauf que le jeu ne se limite pas à ces missions pour montrer du nichons. Scarlett l'infirmière en est la preuve en pixels (Mika aussi, pour les adorateurs de lolicons). Alors ouais, un peu de fanservice masculin ne fait parfois pas de mal, mais il faut savoir s'arrêter à un moment. Vous vous souvenez des 8 personnages qui restent plus que le temps d'une mission ? Eh bien seulement 3 sont des hommes.



Conclusion :

J'ai eu ce que j'attendais

 

J'ai tout d'abord pris le jeu parce que Suda51 est vraiment quelqu'un d'un peu psycho, et qu'il fallait bien que je fasse un de ces jeux un jours. Vu les retours que j'avais déjà eu, j'ai commencé à prendre peur, mais au final malgré ses défauts de gameplay, ses graphismes dignes d'une PS2 et sa caméra abominable, il reste fun parce que décalé. Notez que je n'ai pas cité le scénario dans les défauts parce que le recul pris sur celui ci est suffisant pour ne pas y faire attention. Les remarques des personnages « On est dans un jeu d'action, tu parles trop donc tais toi et bats toi. », sont très bien placés et remettent tout de suite les idées en place :

 

Ce jeu a une histoire parce qu'il en faut bien une, mais au lieu de réfléchir, juste, joue et éclate toi.

Ajouter à mes favoris Commenter (20)

Commentaires

Kahnettan
Signaler
Kahnettan

J'ai tout d'abord pris le jeu parce que Suda51 est vraiment quelqu'un d'un peu psycho, et qu'il fallait bien que je fasse un de ces jeux un jours.


:P (d'ailleurs j'ai fais une méchante faute, shame on me)
ThomThom_Pilgrim
Signaler
ThomThom_Pilgrim
Après si tu n'es pas dégoûté du style Suda, je te recommande vivement Killer 7 si ce n'est pas déjà fait :D
Kahnettan
Signaler
Kahnettan
Une des phrases de Mondo à la fin est : "Tu parles trop."

Je pense que c'est une insinuation suffisante pour qu'on comprenne que Suda51 n'en avait rien à foutre en fait :lol:
Je dis pas que tenter de s'expliquer des trucs est mauvais, mais ça se voit qu'il avait pas envie de se faire chier et nous a pondu un twist pour ensuite revenir sur sa fin qui est certes pas mauvaise, mais frustrante parce que tout le reste du jeu est scénaristiquement baclé.
ThomThom_Pilgrim
Signaler
ThomThom_Pilgrim
c'est pour ça que je trouve que le jeu est construit comme un animé finalement, où dans le dernier épisode tu te manges tous les twists et révélations, jusqu'à ça ce que ça finisse en pur WTF. Après je ne dis pas que l'histoire est bien amenée, il y a plein de choses à redire :)
Kahnettan
Signaler
Kahnettan
Tout est juste, jusqu'au 5e paragraphe, ou du moins c'est pas expliqué dans le jeu, pas dans des textes, donc ça n'a pas lieu d'être finalement.
Si ils avaient voulus nous faire comprendre ça, on aurait su dès le début que David était le frère de Mondo, bien avant que Lady Gaga crève, et à ce moment la, Bryan aurait bougé son cul et aurait expliqué à Mondo que le "mal" est en eux, au lieu d'ordonner à Vivienne de le tuer en douce.

Franchement, que Mika soit reine du soleil et Moon River de la terre, c'est juste franchement inutile, parce qu'on nous le crache à la gueule dans le dernier chapitre, et contente toi de ça.
ThomThom_Pilgrim
Signaler
ThomThom_Pilgrim
:lol: c'est vrai que vu comme ça ^^. Bon, pour ceux qui n'ont pas fait le jeu, NE LISEZ PAS CE QUI SUIT :


SPOILER (copier/coller d'un msg de jvc) :

"Y'a un pouvoir obscur venant de la lune qui rend les hommes (mais aussi les machines comme le train) puissants mais avides (wires). L'organisation se charge de détruire ces personnes qui ont succombé à la tentation du côté obscure de la force (enfin de la lune plutôt).

Une étrange femme (Moon River) demande à ce qu'on exécute David, le grand vilain méchant pas beau avec ses plans de conquête de l'univers intergalactique.

A la fin, Mondo succombe, il croit pouvoir s'en sortir en coupant son bras mais c'est déjà trop tard, le mal est déjà en lui. Moon River demande qu'on l’exécute à son tour et c'est retour à la case départ.

Il y a aussi une histoire avec la Terre, la Lune et le Soleil qui sont chacun gardé par une entité, (Moon River, David et Mika il me semble.) David veut s'emparer des 3.

J'ai omis de préciser que bien entendu, Mondo et David son touchés par ce pouvoir. Bryan a lui su résister à la tentation (pas sur une île hein).

Pour pousser un peu (pas mémé dans les orties),
sachant que Moon River, David et Mondo sont natif du côté obscure de Lune, le pouvoir doit être déjà en eux.

On pourrait donc conclure que la petite Moon River est une coquine, et se ferait passer pour une victime alors qu'elle cherche à éliminer ses principaux rivaux afin régner en maître absolu.

FIN DU SPOIL.

C'est à peu près ce que j'ai compris du scénario.
Kahnettan
Signaler
Kahnettan
Sauf que la, tu t'es justement fais du brain-storming.

Le jeu nous flanque une histoire parce qu'un jeu doit en avoir une. Ca POURRAIT être intéressant si ils s'étaient décidés de nous raconter le truc comme il faut. C'est pas deux cinématique de 3 minutes chacune qui viendront chambouler le but principal du jeu.

Et entre nous, Moon River est écrite avec le cul, 3 scènes pour une prêtresse, dont une qui est équivalente aux 3 chaudasses des missions gigolo.
ThomThom_Pilgrim
Signaler
ThomThom_Pilgrim
J'aime parce c'est bien écrit, même si je ne suis pas tout à fait d'accord :) pour le scénario je crois que Mondo a plus de penchants pour Moon River que Mika (cette dernière sert juste de cuisinière, même si son histoire va plus loin, notamment dans la 11e mission). Après je te rejoins pour dire que ça aurait mérité d'être plus étoffé de base, car en double lecture, il y a pas mal de choses assez intéressantes (le rapport entre David/Mondo/River/Mika et la Lune par exemple, le véritable rôle de Moon River, etc.).
Cinemax
Signaler
Cinemax
Comme Dan, j'avoue qu'il n'y a aucun jeu de Suda51 qui me tente, et celui ci ne fait pas exception.
Du coup ton test, plutot mitige, ne m'encourage pas.
Mais c'est toujours bien ecrit !
-Dan-
Signaler
-Dan-
Merci pour ce bon petit test Kahn !

Comment il ne me tente pas du tout KiD ! :o :o
Je crois que j'ai jamais vraiment accroché au style "WTF" de Suda51.
Kelun
Signaler
Kelun
@Zinzolin : J'avoue, j'ai pas lu tes commentaires. :P

@Kahn : A ouais quand même..
Kahnettan
Signaler
Kahnettan
Comme je l'ai dis dans le texte, on apprends tout dans les deux derniers chapitres. Avant c'est juste du n'importe quoi.

Mais ce "tout" tient sur une demi page.
Zinzolin
Signaler
Zinzolin
Bon, ça m'empêchera pas de le prendre, mais au moins je n'aurais pas de mauvaise surprise.

Kelun, tu me parodies ?
Kelun
Signaler
Kelun
Du coup, on apprend rien sur la Lune et le leitmotiv du gars et pas de romance du tout. Donc, au final, ce que Suda a dit c'est que du gros bullshit quoi.
Kahnettan
Signaler
Kahnettan
Love parce que les missions gigolo je pense. La comm a bien fait son travail sur ces "quêtes" annexes.

Après si tu veux te tordre l'esprit il y a bien une pseudo romance entre Mondo et Mika, mais elle n'est pas du tout mise en avant vu que cette dernière passe son temps à gesticuler, et lui a voir ailleurs... Ouais en fait elle n'est même pas abordé, c'est juste qu'ils vivent ensemble, pas dans la même chambre.
Zinzolin
Signaler
Zinzolin
En fait le nom de départ Love&Kill, c'était du gros bullshit alors ? Je me demande pourquoi aucun site ne l'a remis dans son contexte et sa communication ce titre.
Kahnettan
Signaler
Kahnettan
Alors oui le thème central est la lune, il est question du côté "sombre" de la lune qui est actuellement gouverné par David, les Wires sont ses sbires d'ailleurs, et il veut conquérir la terre (David, pas les Wires).

Il n'y a aucune romance dans le jeu, juste des plans culs. Donc la thématique que tu m'a cité ne marche pas non plus.
Zinzolin
Signaler
Zinzolin
Est-ce que le titre a encore un rapport avec les premières infos qu'on a eu sur lui ? Juste pour savoir s'il y a eu une quelconque honnêteté dans la communication.

les thèmes centraux seront la Lune et la Terre sans oublier l'amour. D'ailleurs, la question centrale du jeu nous poussera à nous demander jusqu'où sommes-nous prêts à aller pour protéger quelqu'un.

En effet, il affirme que Suda51 et lui ont décidé de prendre en compte toutes les complaintes de la plèbe concernant le récent Lollipop Chainsaw afin de ne pas reproduire ce type d'erreur pour Killer is Dead.

Kahnettan
Signaler
Kahnettan
Il a le cul entre deux chaises, clairement.

Si une note devrait en sortir ce serait juste la moyenne, parce qu'en tant que BTA lambda, il est tout juste correct. Mais parce que c'est Suda51, on lui pardonne les erreurs qu'il fait depuis toujours et on apprécie le second degré.
Kelun
Signaler
Kelun
Donc, tu en conclues qu'il est très dispensable.

La chocolaterie barberie de Kahnettan

Par Kahnettan Blog créé le 20/01/13 Mis à jour le 26/04/14 à 21h35

Bienvenue dans mon humble demeure, ou on vénère ici le Jeu-vidéo, le glauque, Burton, Tim Burton et un peu de tout.

Ajouter aux favoris

Édito

Ce blog est à 75% composé de moi, Johnny Depp comptant evidemment dans les "moi". Mais il m'arrive d'écrire des choses qui peuvent paraître comme des tentatives d'intelligence et de bonnes syntaxe. Cependant il n'en est rien, je reste un incapable qui essayera tout de même de faire partager mon avis à travers quelques articles, ou encore écrire des choses totalement useless qui auront beaucoup plus de chances de finir en Home. Mes articles seront rangés par diverses catégories, cependant les plus vieux ne sont pas forcément dans la bonne, le pouvoir de la flemme.

"lis donc la description des catégories, bitch"

 

Kahnettan's Big Adventure :

Ces posts commenceront tous pas "Je", et évidemment ils vous permettront d'en savoir plus sur la vie trépidante du mec aux multiples face qu'est moi.

 Dossier FF XIII :

Je regroupe ce gros dossier en une seule catégorie, pour bien me rappeler que je dois le finir, chose que je ferais sûrement dans un ou deux ans (un ou deux ans à partir de la date ou vous lisez ceci bien sûr).

OST :

CNC, Chaises Musicales, Découvertes... Ici, tout ce qui touche à la musique s'y trouvera.

Big Fish : 

Attends toi à te faire rick-roller, troller, blaguounetter si tu cliques ici, souvent avec des blagues de mauvais goûts et pas drôles qui plus est.

Kahnettan Test : 

Le titre le dit si bien. Et puis comme je suis tellement égocentrique, mon pseudo sera toujours cité.

Monster Hunter sur GB : 

Voila une preuve qu'il ne faut pas me confier les rennes d'une team/ d'un groupe.

Photographie :

Quand j'ai le temps, et surtout l'envie, je prends des photos. Eh bien c'est ici qu'elles se retrouveront.

Communauté Gameblog, tout ça...

Comme je suis un gros lèche-cul, je fais une rubrique spécial GB. Privates Jokes, colis, tout y passe.

Achat compulsif : 

Je suis aussi tellement peu proche de mes sous, que régulièrement je viole mon compte en banque contre quelques trucs inutiles mais indispensable. Et comme je n'ai aucune fierté, je viens vous les faire partager.

Pourquoi... (dossier) :

Parce qu'il faut savoir être sérieux, ici ce sont des dossiers plutôt complet qui vous attendent. Traitant de tout en général, mais suffisament condensé pour que ça ne parte pas en test.

Kahnettan donne ses impressions : 

Quand je n'ai pas fini un jeu, et que je ne le finirai pas ou que je tiens à faire partager mes impressions avant le test, je posterai ici mon avis. Ce n'est pas à figure de test, donc les articles seront beaucoup moins long.

Je connais un GBeur qui a bon goût

 

 

GOTY 2013 :

Archives

Favoris