Le Blog de Shauni et Myster Mask

Le Blog de Shauni et Myster Mask

Par Shauni & Myster Mask Blog créé le 25/01/11 Mis à jour le 26/10/11 à 19h37

Shauni et Myster Mask, les testeurs de l'extrême !

Ajouter aux favoris
Signaler
Jeux à oublier

Myster Mask returns

 

Alors que je patrouillais sur les toits de la ville, je re-retrouvais une vieille ennemie. Mais cette fois ci, elle était différente. Elle était assise par terre en train de pleurer, anéantie. J'essayais de m'approcher pour comprendre ce qu'il se passait, mais elle me regarda, puis me jeta quelque chose dessus et disparut. J'avais du mal à comprendre ce qu'elle avait voulu faire, mais quand je prêtais enfin attention au projectile qu'elle jeta dans ma direction, je compris qu'elle m'avait confié une mission. Mission dans laquelle je devais laver son honneur :

Faire le test de "Catwoman" sur Gamecube et protéger le monde de cette... chose.

Meow ! ...

 

"Catwoman" le jeu est avant tout l'adaptation d'un film. Nous savons tous que de nos jours les mauvais jeux de bons films sont nombreux. Mais est-il possible de faire un bon jeu d'un mauvais film ? Car oui, "Catwoman" est une énorme bouse, lauréate des Razzies Awards. A l'époque de l'annonce du film, tout le monde était enthousiaste car Halle Berry avait été choisie pour incarner le rôle de la féline. Les réactions avaient été de ce calibre :

"Quoi ? Un personnage ultra sexy incarné par une femme magnifique à l'origine de bien des fantasmes !!!??? " ... Habituellement, cette phrase était accompagnée d'un petit filet de bave trop difficile à essayer de retranscrire sur Word et/ou un saignement de nez plus ou moins abondant.

Toujours est-il que l'annonce du film avait suscité un certain intérêt. Mais voilà, un jour, des photos filtrèrent et la réalité fut dure à avaler. Catwoman avait droit à un costume ridicule... Pitof avait réussi un sacré tour de force, rendre Halle Berry ridicule. Et cela à cause de la théorie Nutella-Camembert. Comment ça vous ne connaissez pas ? Bon, je vous explique :

J'aime le Nutella, j'aime aussi le camembert mais je n'aime pas manger les deux ensembles. Là, c'est pareil : Halle Berry est jolie et sexy, les costumes en cuir qui ne couvrent pas beaucoup de surface aussi (enfin selon les goûts) mais les deux ensemble, ça ne va pas du tout.

Bon, en résumé : le costume était ridicule à en pleurer, les acteurs au ras des pâquerettes, la mise en scène désastreuse, etc, etc... Mais il y avait quand même un point positif : le doublage de Lambert Wilson tellement raté qu'il en devient drôle.

Bien. Je me demandais s'il était possible de faire un bon jeu d'un mauvais film ? Et bien pas dans ce cas.

Bon ou mauvais cosplay ? A toi de voter !

 

Un jeu qui donne un coup de fouet

 

Nous voilà donc manette en main avec l'adaptation de la bête. Première constatation : Catwoman est bien modélisée. Deuxième constatation : Catwoman est le seul personnage bien modélisé. Bon, en résumé, tout le jeu est très laid sauf le personnage principal. C'est en fait un festival de personnages laids qui se ressemblent tous dans des décors tout aussi laids. Catwoman est accompagnée parfois de sa chatte Midnight presque aussi grosse qu'elle, qui pousse souvent des miaulements juste insupportables. En fait, toute l'ambiance sonore est insupportable. Vous avancez dans des niveaux vides sans bruits, vous entendez parfois un ennemi vous hurler dessus, avec une voix qui vous donne envie de tuer votre voisin. Le pire c'est qu'ils répètent toujours les trois mêmes phrases. L'héroïne a également quelques réflexions de temps en temps comme :

"Qui dois-je fouetter pour avoir une boisson dans cette boite ?"

ou encore

"Qui veut m'offrir une tasse de lait ?"

Au début, on sourit poliment. Mais au bout de 10 fois, on ne peut pas s'empêcher de hurler des "TA GUEULE" en direction de sa télé.

Chat sauvage... Groaaar...

La maniabilité est horrible. Elle ne repose que sur les gâchettes de votre manette. Oui, nous avons découvert le seul jeu Gamecube qui n'utilise pas le bouton A. Le film a réussi le tour de force de rendre Halle Berry ridicule et indésirable. Le jeu fait un aussi gros tour de force en étant injouable avec une manette ultra ergonomique. Un exemple de mauvaise jouabilité : quand vous êtes accroché à une corniche et que vous devez vous balancer pour atteindre la plateforme située un peu plus loin, qu'est-ce que vous faites ?

Si vous n'avez pas développé ce jeu, vous avez dû répondre : un coup à gauche puis un coup à droite avec le joystick et on saute au bon moment. Eh bien, dans Catwoman, vous devez rester appuyé sur la gâchette gauche puis sauter avec la gâchette droite. Mais la crème de la crème, c'est qu'au lieu d'aller sur la plateforme visée, la demoiselle décide d'aller s'accrocher à la corniche située dix mètres plus loin, qui n'était même pas visible à l'écran.

Une insulte envers la capoeïra

Les combats souffrent aussi de la piètre maniabilité. Gâchette gauche enfoncée et C dans n'importe quelle direction pour un coup de pied et C tout seul pour le fouet. Chose bizarre dans les combats, la féline ne tue pas. Ok, c'est tout à son honneur. Mais quand même, y a bien un moment où les gars qui attaquent sont censés être assommés non ? Et bien non. La seule solution pour se débarrasser d'un ennemi c'est de le pousser dans un container. Ce qui offre des scènes assez étranges. Vous trouverez des containers un peu partout. Dans une petite ruelle, dans une casse, dans un couloir, sur la piste d'une boîte de nuit ... Quoi ? Il n'y a jamais de container quand vous allez en boîte ? Vous ne les avez jamais vus ? C'est que vous buvez trop, bande d'alcooliques ! ... Mais bon, apparemment je bois trop aussi.

Vous l'aurez compris, "Catwoman" arrive à un stade où il est impossible de lui trouver des défauts parce que le jeu arrive a incarner un défaut. Oui, « Catwoman » est un gros défaut, qui n'a pour seul point positif que le fait que le personnage principal soit bien modélisé. Dommage qu'il soit aussi ridicule.


Epilogue


Après avoir joué, je compris enfin pourquoi ma vieille ennemie était aussi effondrée : ils avaient détruit son image. C'est alors que je décidais de la revoir trois jours plus tard. Oui, trois jours, parce que les voisins n'aiment pas que je me ballade sur les toits. Alors un jour ils ont appelé la police et même si je leur ai expliqué que j'étais Myster Mask, la terreur qui corrige les erreurs, le testeur de l'extrême, le justicier, the Master of Fakku, je me suis quand même retrouvé 72h en garde à vue.

Oui, encore une pour la route.

Donc, trois jours plus tard, sur le toit, elle était là. Elle me dit que ça faisait trois jours qu'elle m'attendait... Je ne dis rien et parti en laissant derrière moi un une image sur laquelle il était inscrit "Batman : Arkham City". Elle sourit et se dit que son honneur était enfin lavé. Quant à moi, je me dirigeais maintenant vers l'un de mes plus gros combats à ce jour : un jeu capable de vous mener à la « Damnation »...

The End ? 

 

Myster Mask

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

Bonjour, bonsoir. Bienvenue dans l'antre des jeux moisis et/ou rétros !


 

Shauni, 21 ans. Pigiste jeux vidéo. Geekette, otaku. Collectionneuse de vieilles consoles. Eternelle nostalgique des vieux Sonic ou Donkey Kong. Spécialiste des oldies.

 

Myster Mask, 22 ans. Venant d'ouvrir une maison d'édition. Fan des point & click. Collectionneur de vieilles consoles. Geek. Testeur de l'extrême. Spécialiste des mauvais jeux.

 

 

Shauni & Myster Mask

Archives