Le Blog de Shauni et Myster Mask

Le Blog de Shauni et Myster Mask

Par Shauni & Myster Mask Blog créé le 25/01/11 Mis à jour le 26/10/11 à 19h37

Shauni et Myster Mask, les testeurs de l'extrême !

Ajouter aux favoris
Signaler
Tests

Entre deux nanards vidéo-ludiques, parfois je m'accorde une petite pause histoire de ne pas perdre totalement la raison.  Aujourd'hui ma pause est le nouveau- né des studios Rockstar, je veux bien évidemment parler de L.A Noire.

Il y a plus d'un an, dans le planning des sorties, j'avais repéré ce jeu. Vous allez me demander : pourquoi ? Tout simplement parce que je suis un grand amateur de jeux d'enquêtes et mon préféré répond au nom de « Discworld Noir ». Devant ces explications, vous déduirez de vous-même que je suis donc non seulement amateur de jeux d'aventure mais aussi de jeux se déroulant dans une atmosphère de film noir. Dans L.A Noire, tout est dans le titre : on peut s'attendre à une atmosphère de film noir à Los Angeles - ce qui est déjà très alléchant - et en voyant les différents trailers on pouvait s'attendre à quelque chose de vraiment énorme. Toutes les vidéos montraient des expressions faciales d'un niveau jamais atteint et un Los Angeles d'après-guerre très fidèle à la réalité. C'était une vraie torture de voir des affiches promotionnelles fleurir aux quatre coins de la ville, de voir la publicité à la télé et d'être obligé d'attendre le jour de sortie.

Les graphismes sont époustouflants


Heureusement j'ai pu mettre la main sur L.A Noire en avance pour mon plus grand plaisir, voyant enfin la fin ma torture et la possibilité de me faire une idée manette en main sur ce jeu faisant parti des plus attendus de l'année.

Dès les premières minutes de jeu, nous pouvons nous rendre compte que la narration est absolument exceptionnelle : la voix off nous présentant la ville, son côté sombre et qui nous accompagnera tout au long de l'aventure fait mouche, et nous sommes en quelques secondes plongés dans l'ambiance de ce Los Angeles où le crime est à chaque coin de rue.

Vous incarnez Cole Phelps, un ancien marine héros de guerre psychorigide qui - après une blessure - est rentré chez lui et s'est engagé dans le prestigieux L.A.P.D. Au début simple agent, grâce à sa mentalité arriviste Cole réussira rapidement à grimper les échelons pour arriver dans la cours des grands : la brigade criminelle. Brigade où il fera face à des affaires de meurtres en rapport avec un meurtrier célèbre, nommé par la presse locale le Black Dahlia ou le Loup Garou.

Voilà en gros l'histoire du jeu qui se divise en plusieurs affaires, entre chaque affaire vous pourrez voir des vidéos sur le passé de Cole dans l'armée.

La conduite des voitures est agréable

 

Au niveau des graphismes, c'est sans surprise que nous pouvons constater qu'ils sont somptueux malgré de nombreux bug et un peu de clipping. L'environnement est vraiment très crédible et c'est une vraie ville en mouvement que nous avons devant les yeux. Au niveau des personnages, ils sont modélisés avec énormément de soin, même si on peut les trouver légèrement rigides au niveau des bras, et c'est au niveau du visage que prend la plus grosse claque. C'est un réel plaisir de voir chaque parole parfaitement synchronisée avec le mouvement des lèvres des personnages et de voir Cole changer d'expression et ainsi devenir incroyablement réaliste.

Au niveau du Gameplay, nous avons plusieurs phases, commençons par le point faible du jeu qui n'en est pas vraiment un. Il est vrai que les phases d'actions ne sont pas très réussies et qu'on a l'impression que moins de soins leur ont été apportés, mais soyons clair il a été annoncé  que L.A noire n'était pas un jeu d'action et que l'accent allait être mis sur l'exploration, la recherche et les interrogations. Je ne dis pas que c'est normal que ces phases soient en dessous du reste du jeu mais soyons réalistes : elles ne sont pas catastrophiques et pas désagréables à jouer. Elles ne constituent que quelques passages qui peuvent être passés au bout d'échecs répétés.

Au niveau de la recherche, il vous faudra être très attentif si vous ne voulez pas rater un indice qui pourrait être capital. Le système est simple : vous ratissez la zone, et à chaque fois que vous passez à côté d'un indice, la manette vibre et un tintement se fait entendre. Ce dispositif peut être désactivé si vous voulez plus de challenge. Si vous voulez mener votre enquête à bien, il ne faudra rater aucun indice capital, mais rassurez-vous il est rare de rater un indice, car ils sont souvent bien visibles ou placés pas très loin de la scène de crime. De plus, il est très facile de savoir si vous avez tous vos indices ou pas en se basant sur le comportement de votre partenaire, qui s'arrêtera de chercher ou vous fera la suggestion d'aller vers un autre lieu qu'une fois tous les indices ramassés.

Le jeu se révèle assez sanglant

 

Passons maintenant à ce qui est le coeur de L.A Noire : les interrogatoires ! Il vous faudra être très attentif aux réactions de votre suspect. Un petit rictus, un bégaiement, le fait d'éviter votre regard, voici un petit aperçu des comportements qui pourront trahir votre suspect et laisser deviner un mensonge. A chaque affirmation vous aurez trois choix : vérité, doute ou mensonge. Soyez prudent car si vous accusez votre suspect de mensonge vous devrez avoir les preuves nécessaires pour le prouver. A chaque bon choix, obtention d'aveux ou encore bon ordre de questions vous gagnerez des points d'intuitions. Ces points d'intuitions vous permettrons de faciliter le jeu : d'abord la recherche d'indice en signalant sur votre radar tous les indices aux alentours, puis les interrogatoires en supprimant un choix de question parmi les trois. Ce procédé peut être utile au début - le bon choix de question peut ne pas être évident - mais honnêtement je vous conseille de ne pas utiliser ce procédé car le jeu n'est déjà pas très difficile et utiliser l'intuition lui enlève vraiment de sa saveur (un peu comme quand vous ajoutez du cola dans un whisky douze ans d'âge !!!).

Nous abordons enfin les quêtes annexes. Certaines reposent sur la recherche de journaux, vous révélant une histoire parallèle sur un psychiatre médecin des stars d'Hollywood, sur la découverte des grands monuments de Los Angeles et enfin les appels du commissariat central vous demandant d'intervenir sur des crimes en cours. Les quêtes annexes n'ont en fait pas beaucoup d'intérêt sauf pour la recherche de journaux car ils vous révèlent une histoire pleine de surprises.

Cette femme dit-elle la vérité ? A vous de le découvrir...

 

En conclusion : soyons clair si vous attendez un GTA dans le Los Angeles des années 40 vous allez être déçu. L.A Noire est un jeu d'aventure très réussi qui pour certains parait linéaire mais qui offre un scénario suffisamment intéressant pour ne pas vous donner envie de visiter la ville entre deux enquêtes. Doté d'une ambiance réussie, de personnages charismatiques et crédible, d'une bande son au top et d'une narration fabuleuse, L.A Noire est une vraie réussite est a tout pour plaire si vous aimez les jeux d'aventure.

 

Myster Mask

Voir aussi

Jeux : 
L.A. Noire
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

Bonjour, bonsoir. Bienvenue dans l'antre des jeux moisis et/ou rétros !


 

Shauni, 21 ans. Pigiste jeux vidéo. Geekette, otaku. Collectionneuse de vieilles consoles. Eternelle nostalgique des vieux Sonic ou Donkey Kong. Spécialiste des oldies.

 

Myster Mask, 22 ans. Venant d'ouvrir une maison d'édition. Fan des point & click. Collectionneur de vieilles consoles. Geek. Testeur de l'extrême. Spécialiste des mauvais jeux.

 

 

Shauni & Myster Mask

Archives