Le Blog de Shauni et Myster Mask

Le Blog de Shauni et Myster Mask

Par Shauni & Myster Mask Blog créé le 25/01/11 Mis à jour le 26/10/11 à 19h37

Shauni et Myster Mask, les testeurs de l'extrême !

Ajouter aux favoris
Signaler
Jeux à oublier

Ah les belles journées reviennent, et leur lot de bonne humeur avec. Enfin pas chez moi, car oui pour une raison que je ne saurais expliquer je ne suis jamais de bonne humeur. Peut-être est-ce dû à ma spécialisation dans les mauvais jeux ?

Un jour un vendeur dans une boutique m'a dit : « Fais attention avec cette spécialisation, il y a plus de mauvais jeux que de bons qui sortent, tu vas te tuer la santé ! ». Eh bien ce n'est pas ma santé que ça a tué, mais plutôt ma patience.  Et aujourd'hui ma patience est mise à rude épreuve car à la télé il y a un épisode d'Un Dîner Presque Parfait avec un fan de Mylène Farmer... C'est donc tout naturellement que je décide de m'éclipser pour regarder ma collection de vieux jeux et me rappeler les bons moments de ma jeunesse, mais aussi les pires... Et oui les pires car je me suis souvenu que j'allais acheter et échanger les jeux dans une toute petite boutique avec mon père. Mais un jour où j'étais malade, mon père est revenu à la maison avec un titre comment dire... étrange.

Vous vous souvenez des yaourts Dany, de Danone ? Mais oui les  yaourts à l'enfant roux à casquette. Un enfant qui avait d'ailleurs l'air très effrayant. Eh bien un jour un  commercial qui devait avoir bu et s'être sniffé un bon rail de coke s'est dit que pour vendre plus de yaourts il fallait faire des produits dérivés. Et c'est ainsi qu'est né Super Dany et sa bande d'amis avec le peureux à lunettes, le personnage féminin qui restera à jamais un exemple de coiffure kitsch et bien sûr le meuble qui ne sert pas à grand-chose. Super Dany a été un dessin animé très anecdotique bien que pas si mauvais, enfin tout est relatif, je me souviens d'avoir eu de bons moments devant James Bond Junior. Comme quoi ma mémoire doit être altérée.

 

Il me fait peur...


Mais ce n'est pas tout car Super Dany est aussi devenu un jeu vidéo... Maintenant allez me chercher une bière, enfin plutôt un tonneau de bière car après avoir rejoué à ce jeu, j'ai décidé de me noyer dans l'alcool. 

Voir un produit alimentaire faire un jeu vidéo n'était pas si rare car nous avions eu droit à « Zool » et « Cool Spot » qui étaient des jeux clairement estampillés Chupa Chups et 7up. Dans les années 90 tout était possible même Vincent Lagaf' avait eu droit à son jeu. Mais là... nous avons juste droit à l'un des plus gros nanars vidéo-ludiques de l'histoire.

Bien commençons par le début... D'ailleurs c'est totalement imbécile de dire cela car on commence rarement par la fin. Dany et ses amis sont en train de regarder la télé quand soudain un grand méchant pas gentil apparait et enlève son ami le peureux et l'enferme dans sa forteresse qui se trouve dans la télé. Dany et ses amis partent donc vite à la rescousse de leur ami.

 

Ah bah oui ça donne envie...


On commence donc  au premier niveau de la forteresse, les graphismes sont plutôt réussis pour l'époque et au niveau du gameplay nous sommes devant un « Lost Viking » du pauvre, nous avons donc 3 personnages entre lesquels on peut switcher. Chacun a ses capacités : la protagoniste féminine peut faire des roulades et saute plus haut que les autres, Super Dany le big boss peut envoyer des laser avec... Comment dire cela, on peut penser qu'il envoie ses lasers avec un pistolet ou une télécommande mais d'après ce que l'on voit à l'écran, le petit coquin envoie des lasers avec ses tétons. Oui vous avez bien lu. Enfin, le dernier personnage peut...ramper, voilà un sacré pouvoir n'est-ce pas ? C'est sûr que ramper est réservé aux surhommes !

Quand on change de personnage, les deux autres deviennent des statuts de pierre inutiles. Bien, après s'être accommodé au gameplay, on peut commencer à s'arracher les cheveux car la difficulté est juste ultra giga mega over élevée. Parfois, on se demande si les développeurs n'avaient pas juste envie de se foutre de la gueule des joueurs.

D'abord le level design n'a aucun sens ! Il faut partir à gauche pour revenir à droite, pour redescendre pour remonter pour redescendre pour retourner à gauche etc... etc... Ensuite les ennemis, certains sont d'une difficulté enfantine et d'autres sont impossibles à contourner. Enfin impossibles pas vraiment, car je ne sais pas pourquoi, parfois à cause d'un bug ou autre les ennemis disparaissent ou se figent et ne bougent plus.

 

C'est pas un jeu de plate-forme, c'est du flan ! (ahah)


Le but du jeu est d'arriver à la fin du niveau en résolvant des petites énigmes, vous me dites alors qu'il est normal de faire des allers-retours dans le niveau, et à cela je répondrais une chose très simple :

Vous être obligés de faire des allers-retours et de changer de personnages pour récupérer des items, quand c'est la première fois que vous jouez vous vous dites que ces items qui sont des casques, des épées, des boucliers seront utiles pour la suite. Par exemple un obstacle était une épée j'ai donc ramassé un bouclier pour me protéger, et quel fut ma surprise quand je me suis aperçu que je ne pouvais pas utiliser le bouclier ni aucune des items ramassées !

En fait, tout ce que vous ramassez dans ce jeu ne sert absolument à rien. Et le pire c'est quand je me suis aperçu que je pouvais traverser le niveau d'un bout à l'autre sans rien ramasser et surtout sans changer de personnage alors que c'est le but du jeu !!!!!

Et parlons des dégâts aussi ! Vous sautez sur une plate-forme qui est à votre portée, donc la plate-forme n'est pas très haute on est d'accord ? Et bien si vous tombez de cet endroit qui se trouve à 1m02 du sol vous perdez un coeur soit un tiers de votre barre de vie. Pour résumer, Super Dany peut atteindre un endroit mais est incapable d'en bouger après, vous imaginez vous Mario mourant à chaque fois qu'il saute d'une plate-forme un peu trop haute ? Ou Sonic perdant des anneaux parce que courir vite lui fait mal aux genoux ?

 

Précurseur de la coiffure kitch !

 

Bien, après m'être arraché les cheveux et avoir acheté un postiche et après avoir jeté ma manette sur le chat qui passait par là, me voilà au second niveau et là je suis très fier de moi car il parait que les gens ayant passé le premier niveau de Super Dany sont rares, il faut dire que les gens se souvenant de Super Dany sont aussi rares.

Le moment est venu pour moi de faire un léger pétage de plombs :

« PUTAIN MAIS CE SECOND NIVEAU EST EXACTEMENT LE MEME QUE LE PREMIEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEER !!!!!!! »

Exactement le même à une exception près : les plates-formes s'effondrent. Donc, il est encore plus facile de perdre de la vie. Et c'est ici que mon odyssée s'arrête car ma patience a des limites.

 

Ma conclusion sur ce jeu est très simple. Vous savez ce qui se passe lorsque l'on mange un yaourt périmé ? Vous visualisez ? Eh bien jouer à Super Dany fait à peu près le même effet car ce jeu est un bel exemple des fonds de paniers des années 90. Super Dany est à l'image des yaourts qu'il représente : aujourd'hui oublié et périmé, la seule chose qu'il arrive à procurer est de grosses crises de nerfs.  

 

Myster Mask

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

Bonjour, bonsoir. Bienvenue dans l'antre des jeux moisis et/ou rétros !


 

Shauni, 21 ans. Pigiste jeux vidéo. Geekette, otaku. Collectionneuse de vieilles consoles. Eternelle nostalgique des vieux Sonic ou Donkey Kong. Spécialiste des oldies.

 

Myster Mask, 22 ans. Venant d'ouvrir une maison d'édition. Fan des point & click. Collectionneur de vieilles consoles. Geek. Testeur de l'extrême. Spécialiste des mauvais jeux.

 

 

Shauni & Myster Mask

Archives