Jeux vous confie ma passion...

Par Jurgens.F Blog créé le 04/08/15 Mis à jour le 04/08/15 à 08h25

Je vous confie ma passion qu'est le jeux vidéo sous de nombreux détails. Je vous confie également mes points de vue (peut-être pas sur des sujets récents). Et je vous assure que j'en ai des choses à dire à propos du monde des jeux vidéos actuels. Merci pour votre attention ^^

Ajouter aux favoris
Signaler

Vu comment le monde tourne ces temps-çi à propos de la fameuse guerre des consoles, j'ai bien peur de vous dire que je suis particulièrement déçu des raisonnements de certaines personnes...Le syndrome du "joueur à la fausse maturité". Tel est le nom de la maladie que de nombreuses personnes attrape chaque jour....Explication

Je vais prendre un exemple...un jeu comme "Adibou: Je lis, je calcule 4/5 ans" sur PC, d'apres mon avis, c'est un jeu pour enfants, jusqu'à maintenant ont est tous d'accord...Le deuxième exemple sera "Super Mario 3D World" sur Wii U, cette-fois çi d'après moi, c'est un jeu: TOUS Public. Je n'ai rien contre c'est deux jeux là, donc, de quoi je suis déçu dites-vous ? Tous simplement sur les personnes qui pense que: Jeux Pegi 3, 7 voir 12 sont des jeux (je çite..) de "Me*de", bon mise à part les Fifa 15, 13, 08 et j'en passe...Pour moi...le Jeux Vidéo est une passion dont un vrai "gamers" doit s'interresser à tout ce qui a été fait sur ce loisirs...Mais malheuresement trop de personnes pense que temps qu'un jeu n'a pas de sang, de fusils-mitrallette, ou de robots-zombies-nazi etc...ben c'est un jeu (je vais être poli...) raté, car ce mot sort beaucoup de la bouche de tout ces gens qui ne connaissent même pas la vrai définition de celui-çi. Maintenant si vous voyez quelqu'un jouer à un bon "Little Big Planet" comme on les aime ne vous étonnez pas si juste après, des invidus se croyant "mature" aillent critiquer les goûts de la personne en train de jouer, je trouve cela horrible. Voir des adolescents qui pense être des "adultes" en jouant aux "Call of Duty" ou aux "Battlefield" et que tout le reste c'est "pourri" ça me dégoute...D'ailleurs je pense que ce genre de personnes disent qu'un jeux à la sauce Mario c'est "nul" juste pour ses aspects enfantins et mignons, donc pour eux c'est pour les "gosses", ils n'ont pas le temps de jouer à ce genre de jeux, d'après eux bien-sûr.

Alors que ceci soit clair, j'aime les jeux à n'importe quel pegi...dans ce monde il y a des jeux biens, dus au gameplay ou autres, et, il y a des jeux moins biens...peut-être dus à leurs durée de vie pas très élevée...Mais, aller jusqu'à critiquer un jeux alors que la seul chose que l'on connait de ce dernier est, son nom et sa jaquette...il ya un grand nombre de question à se poser quand même. Donc j'ai appelée ce syndrome du "joueur à la fausse maturité" car je trouve que cela va bien à ce que pense être certaines personnes qui trouve qu'un jeux vidéo se définit à son niveau de violence.

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Commentaires

Donald87
Signaler
Donald87
Thibault de Mondidier, oui, Jurgens.F a peut-être un peu exagéré ses propos mais le fond reste plein de bon sens.
Combien de fois ai-je entendu que tel jeu n'était pas assez "mature" donc forcément pas au top (pour faire simple) de ce qui doit se faire en matière de jeux vidéo ? ... Bien trop souvent ...
De même, NIntendo est parfois rejeté pour les mêmes raisons ...
La vérité est, sans doute, d'être ouvert et de ne pas juger un jeu par des "à priori" mais par l'expérience vidéoludique qu'il procure et là, un joueur, comme je l'entend, moi (pas taper) est capable de s'ouvrir à multiples styles.
Jurgens.F
Signaler
Jurgens.F
Thibault de Mondidier, merci pour ton commentaire bien construit, j'avoue que je suis aller un peu trop vite....mais quand je disait "doit s'intéresser à tout ce qui a été fait sur ce loisir" c'est à dire au moins savoir un minimum de chose avant d'en venir à la critique...car j'en connait beaucoup qui critique les yeux fermée, donc lorsque j'utilise le verbe "s'intéresser" c'est à dire voir si le jeux cartonnent, voir quelques quelques sreenshot du jeu ou même jusqu'à aller voir comment le jeu à été évalué sur internet...pour moi ça c'est s'intéresser à un jeux.....donc je reformule ma phrase...."...un vrai "gamer" doit s'intéresser à un jeux avant de donner son opinion sur celui-çi".
Thibault de Mondidier
Signaler
Thibault de Mondidier
"..le Jeux Vidéo est une passion dont un vrai "gamers" doit s'interresser à tout ce qui a été fait sur ce loisirs..."

Oh là. Doucement. Chaque joueur fait ce qu'il veut. Donc si je suis ta logique, moi qui est rapidement saouler par Mario, je devrai malgré tout me forcer ? Je reconnais les qualités des Marios mais pour autant je n'y joue pas.

Je tiens en respect tout joueur qui est capable de me dire autre chose que : vas y joue à ce jeu il est bien.

"mais pourquoi il est bien ?"
"Ben....c'est Call of quoi."

Si son argumentaire s'arrête là, j'estime que ce n'est qu'un joueur occasionnel qui suit les tendances sans vraiment se poser de question. Et pour trouver ce genre de joueur, allez dans un micromania, attendez 5 minutes et hop vous en trouverez.

Par contre on me dit :
"Je suis un fans des jeux de guerre parce que j'aime l'Histoire de la seconde guerre mondiale. j'ai joué aux premier Medal of Honor sur PS1, j'ai fait tout ceux de la PS2 et pour moi le meilleur reste Call of Duty 2 sur 360. Car le réalisme est saisissant avec une bonne reconstitution historique, les armes fourmillent de détails, pour récolter les succès, il faut jouer en mode hard et les ennemis donnent du fil à retordre pour un FPS, attends toi à recommencer souvent et surtout on a trois point de vue : Les Russes, les anglais, les américains."

Alors là je vois qu'il a fait son jeu a fond, qu'il a une expérience qui lui donne une légitimité dans ses arguments. Qu'il a fait non pas parce que c'est la mode de jouer à un fps mais parce qu'il est passionné par autre chose en plus du jeu vidéo. Là on peut avoir un débat constructif et là je risque de me faire convaincre pour jouer à ce jeu.

Et cet argumentaire est valable pour tous les jeux quelque soit leur Pegi. Simplement il y a les gouts de chacun.

Édito

Archives