Premium
Le côté obscur de Joniwan

Catégorie : Mangas & BD

Signaler
Mangas & BD


Voici un petit billet pour vous parler (et peut être vous faire découvrir !) d'un manga d'Inio Asano, dont les deux premiers tomes sont paru en France chez Kana (7,45e, prix éditeur). La série suit actuellement son cours au Japon et à vu la sortie de 9 recueils jusqu'à présent.

Autant vous l'avouer tout de suite, la première chose qui m'a attiré dans ce manga, c'est sa couverture : Toute jaune (turquoise pour le second tome) avec le héros uniquement imprimé en relief... L'objet est beau, mais l'histoire qu'il contient l'est tout autant...

 

Dans ce manga, on nous fait la chronique, un peu à la façon « tranches de vie » du quotidien du petit PunPun, jeune élève de CM1, fou amoureux d'une de ses camarades de classe, qui, malheureusement, déménage... Mais qu'à cela ne tienne, notre héros va très vite retomber amoureux de la petite nouvelle arrivée dans son entourage...

Si le pitch de départ peut paraitre morose et inintéressant (le quotidien d'un enfant de 10 ans...) Il en est en fait tout autre et ce manga frise presque le génie...

Le premier point notable est un choix plutôt osé de l'auteur. Durant tout le manga, Punpun et les membres de sa famille seront représentés sous la forme de petits oisillons, que ma petite cousine de 10 ans pourrait aisément dessiner... Pourquoi ce choix ? Surement pour dédramatiser un peu un quotidien qui ne s'annonce pas si rose que ça...

                    

En effet, notre petit héros est le fils d'un père violent, qui se retrouve en prison après avoir frappé sa mère, alcoolique. C'est donc son oncle, chômeur, qui vient s'occuper de lui... On peut ajouter à cela les « visions » complètements délirantes (et inquiétantes, pour eux) de Punpun et de quelques uns de ses amis, l'embrigadement « sectaire » de quelques uns d'entre eux, ou encore, une fausse cassette porno contenant en fait le testament d'un sérial killer qui indique là ou il à planqué les corps et l'argent... Le drame n'est jamais très loin dans cet univers...

Mais on ne peut que se prendre d'affection pour le petit Punpun, dont le destin s'annonce soit misérable, soit banal, mais en aucun cas grandiose. Le pauvre ne comprend pas grand-chose de tout se qui se passe autour de lui, et agit souvent en dépit du bon sens et de la logique, qu'il ne maitrise pas. Le tout en restant très effacé puisque Punpun ne parle quasiment pas ! En effet, encore un parti pris de l'auteur, Punpun s'exprime surtout grâce au silence, ou à un narrateur ! Cela ajoute énormément au charme de notre petit héros, à notre affection envers lui, et aussi un peu la pitié qu'on peut ressentir...


Pour finir, je vous parlais des dessins simplistes de Punpun en début d'article, mais comme vous avez pu le voir sur les quelques vignettes que je vous propose, le style graphique général du manga est très tout simplement superbe avec un dessin parfaitement maitrisé.

Bonne nuit Punpun est un drame. A mon humble avis, ça va mal finir. Mais l'histoire, la façon dont elle nous est contée, à la fois simple et sophistiquée, associées à toutes les idées géniales que l'auteur met en place font de ce manga un véritable OVNI, mais un très bon OVNI, avec le cachet qu'il faut pour donner une sensation unique et nouvelle.

Je ne peux que vous conseiller cette lecture, qui rappellera peut être de mauvais souvenirs à certains, mais la vie, même quand c'est moche, c'est beau :)

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler
Mangas & BD

Aujourd'hui nous allons parler d'une série qui s'est terminée il y a peu, le tome 22 étant sorti en France le mois dernier, Enfer et Paradis (tenjô tenge en vo, ten² pour les intimes :P)

Aya et Maya Natsume du club de juken.

Ce manga de Oh!Great (Ito Ogure de son vrai nom) raconte l'histoire de deux loubards, Soichiro Nagi et Bob Makihara, qui débarquent dans un institut/lycée spécialisé dans la baston, dans le seul but de se mesurer aux plus forts (et aussi parce qu'ils se sont fait virer des autres bahuts !!!)

le scénario, s'il est très léger sur les 5 premiers tomes (Les 2 héros rejoignent le club de juken, et participent à un tournoi interne à l'institut pour élire le groupe des exécuteurs", ikkitousen power xD) s'étoffe beaucoup avec un 1er flashback qui se passe deux ans avant les faits actuels, et dure 3 tomes.

Il devient carrément super poussé avec un second flashback, qui se passe plusieurs centaines d'années avant la période actuelle de l'histoire.

Ten², c'est vraiment les chroniques d'une guerre qui s'étale sur plus de 1000 ans. 

 

Donc forcément, avec une seule lecture de la fin (plus aucun souci avec le second flashback, je sais qui est qui, pourquoi ils sont là et ce qu'ils font. il peut être très obscur lors d'une première lecture) l'histoire est encore un peu complexe à mes yeux, je n'en ai pas encore saisi toute la subtilité.

Mais mon sentiment (hormis la tristesse d'avoir fini) est que la fin est plutôt bonne, pas tout à fait celle que j'attendais, mais je suis satisfait.

Je ne peut que conseiller ce manga à ceux qui ne l'ont pas lu, l'histoire est intéréssante et complexe, les dessins vont en se bonifiant pour arriver à une maitrise parfaite, on a pas mal de ecchi et quasiment tous les personnages de ce manga, même les peureux et poltrons, ont l'étoffe et le charisme des héros.

D'ailleurs, je crois que c'est ce dernier point le vrai plus de ce manga. Bunshishi Tawara, Shin Natsume, Sempai Sugano, Mitsuomi, Masataka, Tenkai, sont autant de personnages hauts en couleurs, qui volent régulièrement la vedette aux deux héros, Soichiro et Bob. Ces derniers s'avèrent finalement êtres des personnages au même niveau que les autres. Et quand on lit la fin, on se rend compte que le vrai héros de cette histoire pourrait être quelqu'un d'autre....

Bunshishi Tawara, le plus fort.

Sempai sugano, le pleutre don juan.

Shin Natsume, le frère disparu.

Masataka Takayanagi, l'outsider.

Cette série est tout simplement génialissime, je la classe dans mon "top 3 ever". Bien au dessus de l'autre série de oh!great, air gear. J'ai même fait partie d'une team de scan trad pendant quelques temps ^^

A noter qu'il existe un anime très bien réalisé, qui couvre les 7 premiers tomes, avec un opening tout simplement excellent ^^

La belle "petite" collection, comme toujours :P 

Voila, si vous ne connaissez pas, je vous conseille fortement cette lecture !!!

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Signaler
Mangas & BD

Je vais vous parler d'une série dont le 15e et dernier tome est sorti la semaine dernière : Homunculus (aucun rapport avec fullmetal alchemist ^^)

Homunculus raconte l'histoire de Nakoshi, un homme très mystérieux, toujours avec le même costume, qui vit entre deux mondes, dans sa voiture. Elle est garée entre un parc de sdf, et un hôtel ou les employés le reconnaissent. Sa place est entre les deux, sans jamais franchir la limite d'un coté ou de l'autre.

Est il un vrai sdf ou un buisnessman qui se cherche ?

 

L'histoire démarre vraiment lorsque notre héros est abordé par un étudiant en médecine au look "gotique emo core", qui lui propose, moyennant finances, de lui ouvrir un trou dans le crane pour faire apparaître un 6e sens... une trépanation... et ça marche !

Nakoshi voit alors, lorsqu'il se bouche l'oeil droit, des homunculus : des versions déformées des humains qui se tiennent devant lui, censées représenter les déformations de l'esprit : 

 

 

La première quête de notre héros sera de guérir un yakuza, qui lui apparaît sous la forme d'un enfant se coupant un doigt dans une armure de robot. 

 

En observant l'homunculus, Nakoshi est capable de trouver la source de la déformation, qui pourrit l'âme de la personne, et de lui rendre son aspect normal, de remettre de l'ordre dans sa vie... 

Mais plus l'histoire avance, et plus on se rend compte que Nakoshi lui même aurait bien besoin d'aide...

Tout au long du manga, notre héros va se pencher sur 5 cas différents, pour régler leur problème d'homunculus.

 

Je ne vais pas spoiler la fin, j'ai été déçu (on est toujours forcément déçu), pas par la fin, mais PARCE QUE c'est la fin ^^

elle est ce qu'elle est, et elle me convient ^^

Il ne faut pas s'arrêter à un passage très trash dans le tome 5, puisqu'il a, finalement, très peu d'importance dans l'histoire ^^

véritable délire visuel, thriller psychologique rondement mené, belle édition, peu de tomes, "petit" prix, bon scénar original : autant de raisons qui font que ce manga vaut vraiment le coup ! Je ne peut que le conseiller, c'est tout simplement une des meilleures séries que j'ai lu dans ma vie ^^

En plus, c'est une belle colection ^^

Vous avez déjà lu ?

vous en avez envie ? :D

Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Le côté obscur de Joniwan

Par Joniwan Blog créé le 16/09/11 Mis à jour le 14/12/17 à 13h29

Ajouter aux favoris

Édito

Prof gameur, otaku, collectionneur, acheteur compulsif  & looteur. Bienvenue ! 

 

 

Blog GB de l'année 2015 !

Pimp my Blog 2015 !

Co-Pimp my Blog 2016 !

 

 

Un petit manuel pour les tests :)

Joniwanette !

 

 Joniwanette !

 

 

Joniwanette ! 

 

 Joniwanette 2 !

 

 

Super Joniwan

 

 

Great Teacher Jonizuka

 

 

Joniwan 

 


Reika <3

 


Miss Joniwan Janvier 2017

 


Miss Joniwan Février 2017

 

L'art de la fessée :3
Miss Joniwan Mars 2017

 

Ai Shinozaki <3
Miss Joniwan Avril 2017

 


Miss Joniwan Mai 2003

 


Miss Joniwan Juin 2016

 


Miss Joniwan Juillet 1998

 


Miss Joniwan Aout 2017

 


Miss Joniwan Septembre 2017

 


Miss Joniwan Octobre 2017

 


Miss Joniwan Novembre 2009

 


Miss Joniwan Decembre 2017

Archives

Favoris