Premium
Le côté obscur de Joniwan
Signaler
Tests de Noël (Jeu vidéo)

 

Ceci est en fait un test de Lollipop Chainsaw, mais je ne peux pas résister à l'envie de vous faire un comparatif avec les autres jeux majeurs de SUDA 51 sur cette génération ^^ A savoir, Shadows of the Damned, et No More Heroes !

Je suis UBBERFANBOY du personnage et de ses jeux (Killer 7 Inclus) et ça me parait logique ce faire ce comparatif sur plusieurs points tant la pate de Mr 51 se sent sur toutes ces productions ^^ Puis tant qu'a faire, autant aller jusqu'au bout et désigner un vainqueur... ^^

Je n'ai pas encore fini Lollipop, mais j'y ai suffisamment joué pour m'en faire une bonne petite idée :D Alors commençons tout de suite ce petit comparatif ^^

 

1)      L'univers :

No More Heroes nous place dans la peau de Travis Touchdown, Otaku Lolicon qui veut devenir tueur à gages, et qui doit, pour cela, tuer les 10 autres qui devant lui au « classement »... Les références au monde du jeu vidéo, des comics, des mangas, sont légion, avec L'appartement de Travis digne de celui d'un vrai Otak', des ennemis qui disparaissent en mode « Pixels »...
Shadows of the Damned nous conte l'histoire d'un chasseur de démons Mexicain, à la recherche de sa dulcinée, kidnappée par l'équivalent du diable. Ici les références lorgneront plus du coté mythologie démoniaque des choses, et aussi, il faut le dire, une forte connotation sexuelle avec Paula et son ensemble de lingerie d'un blanc immaculé...
Lollipop, quand à lui, nous place dans un teen movie, rempli de zombies, à la fac « Romero », ça veut tout dire. Complètement délirant, encore plus que ses ainés, le jeu nous lâche en pleine invasion Zombie sans nous expliquer quoi que ce soit dès le départ ! Série B Power ! Le design global du jeu (HUD, cinématiques, menus) adopte un style « Comics » très propice à la chose. Aussi, on peut noter dans cet univers un fort coté « Rock'n'Roll », avec des boss qui représentent chacun un aspect bien spécifique du rock, Le premier un punk, le second un viking... avec la musique qui va avec !

Il faut le dire, l'univers Zombie/Série B, ça me parle. Le rock'n'roll encore plus. L'univers Otaku (pas Lolicon pour moi, mais alors pas du tout ^^) et toutes ses références au monde du jeu vidéo de No More Heroes me parlent encore plus, mais ce n'est pas assez creusé dans le jeu. Victoire de Juliet !

2)      Le gameplay :

No more Heroes nous propose un Beat'em'All  dans un monde ouvert, avec un gameplay plutôt simple (coup faible et coup fort) dont les combos se terminent soit par une prise de catch (Sous forme de QTE) soit par une QTE (Ou un mouvement de manette selon la version...)
Shadows of the Damned est un TPS « couloir », ou on dézingue tout ce qui bouge en résolvant quelques énigmes pour avancer.

Lollipop est un peu un mélange des deux : On à un Beat'em'all, un peu plus complexe au niveau des commandes et des combos que No more Heroes, le tout dans des couloirs ^^
Sur ce que j'ai pu voir, le soft est assez difficile, même en normal. On s'en prend vraiment plein la tronche, et le système de jeu n'est pas évident lorsque l'on commence. Mais comme pour Bayonetta, l'intérêt du jeu se situe dans le replay value : Plus tu vas jouer, plus tu vas te buffer en combos (21 au total) et autres items, plus tu vas augmenter la difficulté, et plus tu vas apprendre à jouer ! Cela donne souvent des jeux ou ton run en hardcore, et bien tu le maitrises mieux que ton premier run en normal, car tu es bien meilleur !
Mais bon, il faut tout de même relativiser : Je compare l'aspect beat'em'all à bayonetta, il faut tout de même préciser que  Lollipop Chainsaw lui est bien inférieur sur le gameplay... On n'a par exemple qu'un seul trio d'armes... Ponpons, tronçonneuse et canon à distance...

Des trois jeux, c'est tout de même  Lollipop qui tient la corde,  suivi de peu par Garcia, qui propose des mécaniques simples mais efficaces. Victoire pour Juliet cette fois ci !

 

3)    L'humour :

Travis va vous faire rire avec ses délires pervers, et surtout ses relations cinématiques avec la belle Crystal ou ses discutions avec les boss du jeu. Mais In Game. Il est bien seul.
Garcia est quand à lui accompagné tout au long de l'aventure par Johnson, son petit démon perso. Leurs dialogues sont de vraies pépites, de l'or en barre.
Mais avec Juliet et la tête de son petit copain accrochée à la taille, on franchit un palier. Juliet est une « vraie blonde » (commentaire sans aucune misogynie). Comprenez par là qu'elle est très... Naive, candide et innocente xD Les échanges des deux tourtereaux sont... Croustillants :D En plus de ça, nous sommes en présence de zombies « intelligents », qui parlent ! Certains de leurs commentaires sont vraiment... désopilants !

Victoire de la Pom Pom Girl !

 

4)      L'ambiance :

Peut être un des aspects les plus importants d'un jeu pour moi. Elle est minimaliste dans No More Heroes, on se retrouve en pleine série B avec Lollipop Chainsaw, mais le jeu qui fait passer le plus d'émotions, c'est bel et bien Shadows of the Damned.

C'est donc Garcia qui gagne sur ce point !

 

5)      La durée de vie :

Le jeu proposant le plus de challenges et la durée de vie la plus élevée est No More Heroes : Comptez 15 heures pour la campagne, et le double pour boucler les modes de difficulté supplémentaires et récolter tous les bonus. N'ayant pas fini le jeu, je pense tout de même que Lollipop, avec ses modes arcade de scoring et la tonne de bonus à débloquer devrait proposer un challenge intéréssant au niveau du skill, et aussi une somme conséquente de temps pour celui qui voudra tout déverrouiller... Shadows, quand à lui, peut se boucler à 100% en deux runs.

Victoire de l'assasin Otaku, Travis touchdown !

 

6)    Bande son :

No More Heroes propose un univers de son classiques 8 bits. Lollipop, comme j'en avais parlé en début d'article, propose une ambiance Rock, qui change de thème à chaque niveau. Mais les deux jeux se font enterrer par Shadows of the Damned, avec ni plus ni moins que la super star Akira Yamaoka aux baguettes ! On bon son rock qui dépote, associé à des bruitages tout justes magnifiques ! On sent la pate du maitre jusque dans les bruitages des menus !

Victoire du chasseur de démons !

 

7)      Graphismes :

No More Heores, je l'ai fait sur 360. C'est un portage Wii. Et ben ça se voit :P La qualité graphique est ensuite équivalente entre Lollipop et Shadows of the damned, c'est donc un match nul !

 

8)      Le Fan service :

No More Heroes met en scène certains boss très sexy, et une Sylvia Chrystel toute en formes. On peut même déverrouiller de nouveaux costumes pour les persos féminins dans les versions HD du soft.
Shadows of the Damned... Ah Paula... Un des plus grands moments gaming de ma vie, quand toi, tout petit garcia, te déplace sur le corps géant et nu de la belle... Qu'on croise tout au long du jeu dans sa petite lingerie blanche... Elle pourrait faire gagner son soft, mais Lollipop, avec sa tonne de costumes à débloquer et son héroine super sexy ne peuvent que remporter le match sur ce point !

 

 

Conclusion :

Je pense avoir fait le tour de tout les points forts et faibles des 3 jeux nommés, et notamment du récent Lollipop Chainsaw . Vous pourrez vous faire votre propre avis en y jouant ! Pas le GOTY, mais pas non plus la bouse infâme que certains veulent nous laisser croire que c'est. Si vous avez aimé Onechanbara, Lollipop lui est bien supérieur.
Et malgré le décompte de points favorables à la pompom Girl, elle figurera surement dans mon top 2012, mais pas en 1ere place comme Garcia à pu le faire l'an dernier. L'ambiance générale d'un jeu ne vaut pas qu'un seul point en fait ;) Et intrinsèquement, je préfère tout de même les aventures du chasseur de démons, même si je risque de passer pas mal de temps à découper du zombie cet été :D Je ne connais pas la difficulté de la tache, mais je vais tenter les 1000G et peut être après, Le Platine :D 

Ajouter à mes favoris Commenter (11)

Commentaires

Joniwan
Signaler
Joniwan
Lihed : je ne parlais que des jeux HD ;)

Hellrosa : c'est pourtant en gras :P
Kaminos
Signaler
Kaminos
Marrant cet article.
Hellrossa
Signaler
Hellrossa
Damn j'ai du sauter cette ligne :D
Le Gamer aux Mains Carrees
Signaler
Le Gamer aux Mains Carrees
Et Sun Flower and Bidultruc, dans tout ça ? ;)
KingTeDdY
Signaler
KingTeDdY

King : je corrigerais ça ^^ je ne connais l'anime que de nom par contre ^^


C'est à voir. C'est particulier mais bon vu que t'aimes bien Suda 51... L'humour de Panty & Stocking with Garterbelt ça ne devrait pas te choquer XD



D'ailleurs vu le format (Chaque épisode est en fait divisé en deux histoires courtes de dix minutes) ça se trouve assez facilement sur youtube. ;)
Joniwan
Signaler
Joniwan
King : je corrigerais ça ^^ je ne connais l'anime que de nom par contre ^^

Hellrosa : relis ma conclusion ;) l'ambiance compte plus que tout le reste ^^

Yao : les seuls points communs, c'est le fan service et l'aspect beat el all. Apres, je suis peut être passé a côté de certaines choses dans NMH que j'ai fait en jap ^^
Yao
Signaler
Yao
Donc ce Lollipop n'est pas un NMH avec un skin diférent niveau gameplay ??
Hellrossa
Signaler
Hellrossa
J'ai l'impression que tu es influencé par ton achat récent (logique). Je pense que tu ravisera probablement ton jugement une fois lolipop rangé ad vitam eternam. Pour moi c'est Shadows of the Damned qui l'emporte ! :D

J'aime beaucoup cette forme de test ;)
KingTeDdY
Signaler
KingTeDdY
Ce jeu m'a convaincu y'a des mois lorsque lors d'un trailer Juliet demandait à son petit ami, enfin la tête de son petit ami, s'il était d'accord pour faire un enfant après tout ça. XD

Je sens que je vais l'adorer ce jeu. Et je prie pour que Suda regarde l'anime Panty & Stocking with Garterbelt et décide d'en faire un jeu de son cru!



Sérieux, ça colle totalement à l'univers de Suda 51 :P



Par contre petite coquille, tu parles d'abord de la belle Crystal pour ensuite l'appeler correctement Chrystel. Ou alors comme j'ai pas encore joué à NMH 2 y'a un truc qui m'échappe ^^
Joniwan
Signaler
Joniwan
Très clairement ! les jeux ne supportent la comparaison que parce qu'ils sont issus du même cerveau !

Il est bien sur plus facile de comparer Lollipop Chainsaw à Onechanbara ou Bayonetta ! C'est d'ailleurs ce que je fais dans l'article ;)

Puis pour Shadows, tu peut en effet le comparer à RE4. Je ne dirais pas que l'un est supérieur à l'autre, les deux sont très rigides.
Zinzolin_Hallucine
Signaler
Zinzolin_Hallucine
Un peu facile comme comparaison, mais il montre bien vite la folie qui émane de Suda51. Pourtant je serais plus tenté par Shadows of the Damned même si ça semble être du sous Resident Evil 4 en terme de gameplay.

Le côté obscur de Joniwan

Par Joniwan Blog créé le 16/09/11 Mis à jour le 28/11/16 à 15h34

Ajouter aux favoris

Édito

Prof gameur, otaku, collectionneur, acheteur compulsif  & looteur. Bienvenue ! 

 

 

Blog GB de l'année 2015 !

Pimp my Blog 2015 !

 

 

Un petit manuel pour les tests :)

 

 Joniwanette !

 

 

Super Joniwan

 

 

Great Teacher Jonizuka

 

Joniwan 

Archives

Favoris