Premium
Le côté obscur de Joniwan
  
Signaler
Tests de Noël (Jeu vidéo)

J'ai fait l'acquisition il y a peu d'un véritable OVNI nippon en la présence de Bullet Girls, exclue PsVita éditée par D3, une petite boite qui compte beaucoup à mes yeux avec des softs tels que les séries des Dream C Club, Onechanbara ou encore Earth Defense Force.

  

  

Le jeu, compatible VITA TV, se présente sous la forme d'un TPS bas du front, avec du cover inutile, une IA absente, un level design' peu inspiré, et un gameplay ultra basique. On a accès sur la Map monde à 4 missions par stage (3 simples et une pour le boss), et 7 stages qui correspondent aux 7 fills/Boss du jeu. Les objectifs sont variés, éliminer tous les ennemis, ramasser tous les objets, détruire un objectif, combattre un véhicule, infiltrer la map.
Au niveau des flingues, 6 types d'armes sont disponibles : Pistolets, fusils d'assault, fusils à pompe, grenades, bazooka, sniper. 3 niveaux pour chaque arme pour plus de dégâts. 

Un jeu très standard donc. Voire mauvais. Mais ce n'est pas ce qui nous intéresse ici. En effet, à l'instar d'un Senran Kagura, les vêtements de vos adversaires (et les vôtres) volent en éclat avec les dégâts ! 
6 localisations (Bras, Jambes, et deux sur le torse), et quand on arrive à détruire les 6, plop, votre adversaire (ou vous !) termine tout nu ! Avec la petite censure en forme de nuage (ou de fumée qui sort de l'arme ?)

  

  

  

  

Une fois le boss battu, vient ensuite le tour du mode "Question", ou il faut interroger la fille en la tripotant un peu partout avec l'écran tactile de la VITA !

  

  

  

Le jeu possède bien évidemment un système de customisation, pour jouer à la poupée avec votre avatar. Et c'est ici que le bas blesse (s'il n'avait pas déjà blessé les non-otakus). En effet, uniquement 8 filles sont présentes, pour seulement 15 tenues disponibles, et 39 ensembles de sous-vêtements, dont beaucoup de répétitions de modèles 3D dans de nouvelles couleurs. Quand on compare avec un Senran Kagura, ses 22 filles, 100 costumes et sous-vêtements, on est très loin du compte. Les tenues les plus intéressantes sont bien sur payantes, et inaccessibles sur vita avec un compte européen. Onechanbara, Dream C Club... Tout ça, on ne l'aura pas...

 

Au final, le jeu reste tout de même assez attractif pour l'otaku, avec un potentiel de Fan Service à son paroxysme, mais laissera de marbre les autres. Et comparé à un Senran Kagura, le produit est ici plus fade et moins fun. Avis aux amateurs !

Voir aussi

Plateformes : 
PS Vita
Sociétés : 
D3 Publisher
Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Commentaires

Zinzolin
Signaler
Zinzolin
Dire que ça fait des années que je cherche le "TPS of the Year". Je crois l'avoir trouvé °°
Waldotarie
Signaler
Waldotarie
Ah, ce Joniwan... :)
Kurokami
Signaler
Kurokami
Comme un air de Valkyria Chronicles en version plus "osée" dirais-je. Ah ces Japonais ... :)
Alasthor
Signaler
Alasthor
Je dirais bien qu'il y a que eux pour faire ça, mais ça serait oblitérer Mass Effect ou pour aller plus loin The Witcher. (surtout le 2)

Interessant de voir que y'a encore des trucs "marrants" comme ça là bas. (bon le côté loli bof par contre)

Le côté obscur de Joniwan

Par Joniwan Blog créé le 16/09/11 Mis à jour le 28/11/16 à 15h34

Ajouter aux favoris

Édito

Prof gameur, otaku, collectionneur, acheteur compulsif  & looteur. Bienvenue ! 

 

 

Blog GB de l'année 2015 !

Pimp my Blog 2015 !

 

 

Un petit manuel pour les tests :)

 

 Joniwanette !

 

 

Super Joniwan

 

 

Great Teacher Jonizuka

 

Joniwan 

Archives

Favoris