SUPERBLOG

Par Blog créé le 24/01/13 Mis à jour le 25/07/15 à 16h47

Ajouter aux favoris
Signaler

Nous voila déjà à mi-chemin du calendrier , je profite donc de cette nuit la plus courte de l'année pour regarder ce qu'il à pu s'y passer avant et surtout que retenir de ce printemps-hiver en classement par ordre croissant. Je terminerais une fois les présentations faites par un résumé subjectif en bas de page.

 

 

 

Trials Fusion :

Le jeu de motos ultra arcade ne change pas la formule mais propose un univers délirant et visuellement propre et plus ouvert à l'exploration , le tout dans des parcours agréables avec un degré de difficulté plaisant , le mode multi lui aussi au niveau avec l'ajout du quad pour les moins doués rend ce jeu très appréciable entres amis.

 

Broken Age :

N'est pas Tim Schafer qui veut , le point & click d'aventure regorge de richesse et de subtilités dans sa narration et son ambiance , c'est un réel plaisir que de progresser dans ces deux histoires avec la qualité des grands jeux LucasArt. Le maître est de retour , et en forme olympique.

 

Monument Valley :

Voila un remarquable jeu puzzle sur smartphone au style minimaliste raffiné qui à su marrier l'art et la poésie au travers d'un gameplay de trompe l'oeils aux niveaux plus impressionants les uns que les autres . Tout est réuni pour passer des très bons moments sur la plateforme portable.

 

Transistor :

Le RPG orienté action plutot classique pour son genre tant par le gameplay que la progression est accompagné d'une partie son et visuelle à couper le souffle , j'ai rarement vu autant d'art à un tel niveau et une bande audio digne de figurer dans les grands souvenirs du JV.

 

The Elder's Scrolls Online :

Voila un MMORPG fait avec le coeur . Très classique dans le fond , il est lui aussi accompagné d'une bonne partie artistique et d'un gameplay solide et riche , je dirais donc pour qualifier le jeu qu'il répond à tout ce qu'on attends de la qualité Bethesda.

 

Watch_Dogs :

La liberté franchit un nouveau pas, le premier GTA-like d'Ubisoft propose un scénar' de qualité canadienne ( c'est péjoratif ) mais une partie technique et un gameplay très solide ; ça fait du bien au jeu vidéo en général. Sa consistance amène à en garder un bon souvenir.

 

Naissance : On à affaire au premier OVNI indé de l'année , et c'est une réussite ! Malgré son gamplay trop difficile et le rythme mal maîtrisé qui pèsent sur la balance , la contrepartie offerte par la direction artistique permet à ce jeu de définir un niveau d'immersion reccord.

Des environnements à la dimension monumentale et une ambiance travaillée partaite , une fois couplé à un Oculus Rift on à là le premier jeu vidéo qui atteint le niveau d'immersion d'un rêve.

 

Tomb Raider : Definitive Edition

On connait déjà le jeu , n'empèche que la partie visuelle à été bien amplifiée et suffisament pour que le titre gagne fortement en ambiance . C'est donc un plaisir d'y retourner et de se perdre sur l'ile maudite japonnaise à nouveau. Ca n'a certes pas l'aura d'un Legends ou Underworld mais ça passe

 

JAZZPUNK :

Ce jeu me dépasse.

A mi-chemin entres jeu ouvert et linéaire il offre une aventure abasourdissante à un point encore jamais atteint . La direction artisque dérivée des années 70 est géniale ; de plus les objectifs tous plus délirants les uns que les autres plongent au milieu d'une crise de fou-rires constante à cause de son humour brutal et ravageur. C'est un énorme coup de coeur pour ce jeu indé inattendu.

 

The Wolf Among Us : Episode 4 - In Sheep's Clothing

Pour éviter tout spoil je n'en parlerais que très peu. Spécialement cet avant-dernier épisode réussit l'exploit d'offrir de grands moments sans l'aide de scènes d'actions et non plus de suspenses abusifs. Je trouve que c'est suffisament exceptionnel pour justifier une mention particulière à cet épisode.

 

Wolfenstein : The New Order

Le tout premier FPS grand public de l'histoire créer par id Software repris par les génies incompris de Machine Games ( des Ex's de Starbreeze ) sur un jeu qui pèse +40Go avec une aventure totalement solo. Tout est réuni pour une expérience exceptionelle et c'est le cas. Gameplay Old-school à souhait avec des armes toutes plus imposantes les unes que les autres (mention spéciale pour le fusil de chasse ), un LVL design intelligent qui soutient un rythme impeccable au milieux d'ennemis certes très cons mais dont les combats se font avec passion perdue des grands FPS de l'époque. Une direction artistique exceptionelle tant par son raffinement que sa créativité et sa dimension , ça justifie amplement les 40 gigas demandés par l'installation. Aussi surprenant que ça puisse paraître la partie scénaristique et narrative  du titre est également excellente. Cela se retranscrit en jeu par une ambiance passionante qui se permet un humour raffiné ce qui est plutot surprenant pour un jeu de shoot style sans cervelle.

Toutes ces qualités font de lui clairement mon jeu préféré de 2014 jusqu'a maintenant.

 

Les six prochains mois promètent également de belles expériences à l'image d' Assasin's Creed , Dragon Age  ou Alien: Isolation. N'en reste pas moins que cette année particulièrement , les jeux indies sont redoutablement bons ! Et c'est un plaisir de pouvoir finalement le constater.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Archives