Premium
Signaler
(Jeu vidéo)

Comment parler d’un simple jeu vidéo avec The Last of Us ? Certains le trouvent bof, un gameplay redondant ou une histoire déjà racontée, des bugs et une IA pas terrible. Je sais pas, je suis peut-être une petite chose fragile mais l’histoire m’a profondément touché.

Je pense à des développeur comme David Cage qui veulent réinventer le jeu vidéo avec du vide. The Last Of Us agit sur nos émotions les plus personnelles et nous prend aux tripes tout en y apportant du jeu. Je n’arrive pas à comprendre les gens le trouvant trop facile : jouez en mode survivant ou en réaliste, arrêtez de faire vos jeux en normal.

Un monde post-apocalyptique, une contamination massive des humains par un champignon (le cordiceps, champignon existant réellement mais ne touchant que les insectes) et on a un monde régi par la survie, d’une violence inouïe dans lequel on s’accroche à la moindre petite ressource pour survivre. C’est devenu une sorte de règne animal où chacun lutte pour survivre. La violence est intégrée à la société et on fait ce qu’il faut pour essayer de ne manquer de rien. On sera peut-être choqué au départ par tout ça mais on se rend vite compte de sa nécessité.

Ce que décrit ce jeu, bien au-delà de son système de jeu, c’est d’abord des rapports humains et comment ils évoluent quand on est confronté à un monde détruit, avec de nouveaux repères complètements tordus.

Pourquoi certains n’arrivent pas à s’immerger dans cette histoire ? Des gens n’aiment pas particulièrement le cinéma, ou les histoires fantastiques, ou les jeux vidéos… Parce-que l’imaginaire pour eux reste de l’imaginaire. C’est pour ça qu’on peut trouver un public n’appréciant pas un jeu comme The Last Of Us qui va bien au-delà d’un gameplay bien mais passable, que l’on peut trouver chiant par moment. C’est un drame humain prenant et passionnant et tellement, tellement vrai et jamais facile. On est très loin d’une morale manichéenne et l’histoire va jusqu’au bout sans aucune concession. Surtout que tout est fait pour que l’on croit à ses personnages : des acteurs fabuleux et une écriture parfaite.

Comment ne pas s’identifier à ce père de famille anéanti, se renfermant sur lui-même et comment ne pas s’attacher à cette petite fille plus vivante que jamais ? J’aime ce jeu de tout mon coeur, au point d’espérer d’en voir d’autres de ce type, me faisant m’accrocher à ma manette en ayant peur pour ces personnages n’existants que sur ma télé.

Vous trouverez en lien une vidéo passionnante d’un jeune youtuber qui a le mieux cerné TLOU. Quand un jeu provoque ce genre de création je pense qu’on peut se dire qu’il se passe quelque chose :

http://youtu.be/3sJA-C1yrtk

C’est un jeu viscéral et transcendant !

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Le Blog de Jobalouk

Par Jobalouk Blog créé le 05/10/14 Mis à jour le 05/10/14 à 15h32

Un petit blog sans prise de tête dans lequel je parlerai de cette culture de l'imaginaire que l'on aime tant.

Ajouter aux favoris

Archives

Favoris