Premium
Le Bordel de Jibenc0

Le Bordel de Jibenc0

Par Jibenc0 Blog créé le 12/04/15 Mis à jour le 13/04/15 à 21h56

Bienvenue dans mon joyeux bordel. Ici, on parle de tout, de rien, de ce qui est intéressant et de ce qui ne l'est pas : après tout, le jeu vidéo nous rapproche, alors débattons-en dans la bonne humeur !

Ajouter aux favoris
Signaler
Les Billets d'Humeur (Jeu vidéo)

Ce n'est une surprise pour personne, le géant japonais Big N connaît une passe très difficile. Le succès grandiloquent des consoles portables 3DS ne suffit pas à contrebalancer une Wii U déjà fatiguée après seulement 3 ans d'existence. Face à Sony et Microsoft, sans parler d'un certain Valve qui se prépare en coulisse, la question est simple : est-ce le début de la fin pour Nintendo ?

Alors, déjà, on va poser certaines bases : je suis un pro-Nintendo pur souche, et admettre une quelconque chute de la firme est contraire à ma religion (cette rubrique ne s'appelle pas les Billets d'Humeur pour rien !). Cela étant, les difficultés que rencontre la célèbre société ne peuvent passer inaperçues, même pour le fan que je suis.

C'est vrai, il y a de quoi gueuler...

Malheureusement, je ne puis qu'appuyer ce constat. Faisons le point des jeux Wii U que nous avons à disposition depuis que la console est venue arpenter nos salons :

  • Un Mario 3D World, clairement pas à la hauteur d'un Galaxy, qui sent le réchauffé d'un Mario Bros. U tout aussi décevant et répétitif !
  • Un Zelda Wind Waker HD qui, bien que très réussi, n'est pas assez consistant en bouche pour apporter la touche de fraîcheur promise par Big N !
  • Un Hyrule Warriors, qui fait découvrir le beat them all aux néophytes d'une fort belle manière !
  • Un Mario Kart 8 qui, bien qu'arrivé très tardivement dans la ludothèque, rehausse la qualité de la console, tout comme...
  • Un Super Smash Bros for Wii U, victime du même constat (arrivée tardive) mais qui reste toujours aussi bon.

Personnellement, ce sont bien là les quelques jeux que j'ai retenu depuis la sortie de la console, les autres étant du multi-plateformes ou des jeux uniquement e-shop. Pas de Zelda, de Metroid, de Yoshi ou de Starfox ? Bien entendu, quelques-uns des cités sont en programmation, mais 3 ans après, n'est-ce pas un peu... tard ? Le bilan de la firme sur l'année 2014/2015 pour la Wii U est alarmant, et refuser de le constater, c'est se mentir à soi-même

 

Notez que ces chiffres prennent en compte Mario Kart 8 et Smash Bros. for Wii U, qui ont relancés tant bien que mal les ventes. Une ludothèque faible, une communication mal faite, et surtout, un nom trompeur : j'en connaît pas mal qui pensaient que la Wii U était une mise à jour de la Wii, à l'instar d'une DS et d'une DSi. Avouons-le, pour le coup, le géant japonais a tout fait de travers !

Entendons-nous bien, je ne cherche pas à dénigrer cette console. À dire vrai, je pense qu'elle possède un fort potentiel, mais dont personne ne veut exploiter les qualités, et bien ça qui est dommage. À quoi bon avoir un GamePad s'il ne sert qu'à afficher la map d'un jeu, à l'instar d'un écran tactile sur 3DS ?

Il faut bien l'admettre, nous avons connu Nintendo plus inventif que ça ! 

... Mais quand on aime, on pardonne !

Des jeux qui vont débarquer sur mobile (Fantasy Life 2, Layton 7...) et une nouvelle Nintendo NX qui fait couler beaucoup d'encre alors que personne ne sait encore de quoi il en retourne (Console de salon ? Portable ? Une Nintendo TV ?). Big N doit se réinventer, j'en suis persuadé, et d'ailleurs, cela ne serait pas la première fois !

La Wii, première du nom, est un très bon cas d'école : avec cette console, Nintendo a prouvé que la course aux machines surpuissante qui crachent autant de pixels que d'étoiles dans l'univers n'est pas gage de qualité. Dans jeu vidéo, il y a "jeu", et donc "gameplay", et cette notion, la bande d'Iwata l'a plus que comprise. En 2006, proposer une manette sans fil était révolutionnaire comparé aux concurrents, surtout quand ces dernières proposaient un système de jeu gestuel. 

Trouvez-vous le GamePad aussi révolutionnaire que la Wiimote en son temps ? Moi pas ! La preuve que quand Nintendo tente de faire comme les autres, il s'emmêle les pinceaux, prend du retard et use la patience des fans - moi comprit - qui pardonnent ces petites erreurs, jusqu'à prendre le risque de perdre l'identité de la marque. En regardant le dernier Nintendo Direct, quelle ne fut pas ma surprise lorsque le sacro-saint Iwata-san dévoile un lot de DLC en veux-tu en voilà. Mewtwo payant pour Super Smash Bros ? Des Amiibos qui, à l'instar du GamePad, n'ont pas encore prouvé leurs utilités ? 

Posons-nous la question sérieusement : les solutions proposées par Nintendo pour sortir de ce traquenard ne sont-elles pas les mauvaises ? 

Du coup : l'humeur du jour ?

Mon amour pour Nintendo ne s'est pas encore éteint, il reste de l'espoir, et j'y crois encore ! Même si de plus en plus de petites erreurs viennent entacher la réputation de Big N, je suis persuadé que je vais me prendre une claque monumentale devant le prochain Zelda (dieu que je l'attends). C'est pour ça que pour la première fois de ma "pseudo-relation" avec la firme : je suis sceptique ! Pour la première fois, je ne suis pas sûr d'entrevoir l'avenir radieux que je lui destinais il y a quelques années. C'est le jeu, c'est comme ça, et je n'espère qu'une chose : me tromper !

Ce billet ne présente que mon avis, et n'engage que moi ! Je serai très heureux de pouvoir en débattre plus posément et intensément avec vous, alors let's talk !

Voir aussi

Sociétés : 
Nintendo
Ajouter à mes favoris Commenter (6)

Archives