Jeremikado

Jeremikado

Par Jeremikado Blog créé le 19/03/12 Mis à jour le 20/04/15 à 11h55

Ce blog a pour but d'être non lucratif, surtout non...
Il ne parlera pas de Flagadoss
Il ne parlera pas non plus de Chenipan
Il ne parlera pas de choucroute farcie

Ajouter aux favoris
Signaler

 

Après un premier opus bien controversé, Redsteel revient dans un nouvel épisode des plus intéressants. Cette fois-ci, le Far West rencontre l'Asie, et ce n'est pas pour nous déplaire. Dans ce nouveau redsteel , vous incarnez le héros (il n'a pas de nom), équipé d'un katana et d'une arme à feu. Après 5 ans d'errance, vous décidez de retourner à Caldera, la ville où se trouve votre famille et votre clan : les Kusagari. Le scénario du jeu n'est qu'un simple prétexte au massacre de centaine de bikers ou ninjas. Entendez par là qu'il n'y aura pas vraiment de suspens ou de rebondissement, ou même de tension comme tout bon western spaghetti qui se respecte.

 

Comme dans Sukiyaki Western Django (un des rares western japonais), l'entrée du jeu met en scène un personnage mystérieux, dans une ville délabrée sur fond de guerre de clan. Le jeu, comme le film, proposeront un minimum d'humour et de l'originalité, donnant ainsi un scénario sympathique souffrant tout de même de profondeur et d'un rythme saccadé dû au système de mission. Les personnages ont chacun un style bien à eux, leur conférant un charme particulier. Cependant, il souffre, comme le scénario, d'un manque de profondeur assez conséquent, puisqu'on ne connaîtra pas l'histoire du héros, ou bien parce que l'un des personnages principaux n'apparaîtra que deux fois sans prononcé un seul mot. Encore une fois, c'est vraiment bien réalisé, mais un petit bémol concernant le contenu.


L'équipe d'ubisoft a décidé de prendre un parti plutôt  cocasse et audacieux, celui de mélanger un style Japonais à celui du CowBoy à la conquête de l'ouest : un pari oser dans un choc des cultures quasiment inédit (exit le troisième opus de la saga  Way Of The Samurai : Samurai Western). Savant mélange dont bénéficient les personnages mais aussi les level-design et l'OST. Ubisoft a d'ailleurs fait des choix astucieux, permettant de palier à certains problèmes (utilisation du cel-shading) et en même temps, à donner du charme à l'ambiance déjà très bonne.On se laisse vite embarquer dans cet univers particulier, qui nous fait vite oublier les quelques faiblessesscénaristiques.  Un travail de recherche important, ainsi que des cut-scene époustoufflantes (pour de la wii, à l'époque, bon okay, le terme est exagéré), dynamiques et très bien réalisées font de ce Redsteel un jeu fun.

 

Le gros point fort de Redsteel 2, c'est son gameplay. Le même sujet qui avait définitivement valu au premier opus un manque cruel d'intérêt ponctué par des critiques négatives. Point sensible auquel ubisoft se devait de répondre de la plus belle des manières. Même si le schéma rue vide/arène de combat s'enchaînent de manière lassante, l'amélioration des armes et techniques viendra combler cet aspect. A chaque Dojo, un renouvellement du gameplay permettra au titre d'être dynamique et accrocheur. Profitant du Wii Motion Plus pour plus de précision dans les mouvements, le combat au sabre s'avère excellent, les gestes du personnage se feront en corrélation avec les vôtres avec une fluidité importante.

 

  Redsteel 2 se place comme un jeu fun et qui ne veut pas se prendre la tête sur le scénario ni sur l'aspect psychologique de ces personnages. Fort d'un gameplay des plus réussi sur la Wii, ainsi que d'un travail esthétique sublime, il ne vous faudra pas passer à côté du titre sous prétexte que vous n'avez pas apprécier le premier. Au passage, Xenoblade est sorti depuis ce temps !

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Commentaires

Jeremikado
Signaler
Jeremikado
C'est dommage en effet que la licence soit abandonnée. J'étais déjà plutôt emballé avec le premier épisode (l'un des seuls d'ailleurs), c'était un peu frais dans le milieu du fps à sa sortie.
El-Koala
Signaler
El-Koala
J'avais beaucoup aimé ce jeu aussi, malgré les défauts que tu soulignes dans ton article. Disons que ça changeait pas mal de ce que j'avais pris l'habitude de voir sur Wii. J'aimerais bien qu'Ubi nous sorte un troisième volet "Red Steel" sur Wii U mais il me semble qu'ils ont abandonné la licence.

Édito

 

 

Archives

Catégories

Favoris