Jeremikado

Jeremikado

Par Jeremikado Blog créé le 19/03/12 Mis à jour le 20/04/15 à 11h55

Ce blog a pour but d'être non lucratif, surtout non...
Il ne parlera pas de Flagadoss
Il ne parlera pas non plus de Chenipan
Il ne parlera pas de choucroute farcie

Ajouter aux favoris
Signaler

Fort d'une expérience de jeu post-apocalyptique sur cette nouvelle génération de console, et ne sachant que faire pendant mon cours de droit de la communication, je me suis dit qu'il serait peut-être profitable à vous comme à moi, de revenir sur un genre aussi bien connu que très vaste : les mondes post-apocalyptique.

 

Mon expertise nécessitait d'avoir testé ou fini les jeux qui seront cités dans cet article pour pouvoir en parlé (cf : Comment parler des jeux auxquels on n'a pas joué ? J'ai essayé la méthode, mais je n'ai pas réussi). Du coup, ce soir : Wasteland, S.T.A.L.K.E.R et consort seront les grands perdants de la fiesta (Ne rentrons pas dans le débat de savoir si oui ou non S.T.A.L.K.E.R est un jeu post-apocalyptique, certains diront oui, d'autres non parce que la catastrophe ne se limite qu'à la région de Tchernobyl...)

A l'instar du 21 décembre 2012 qui s'approche à grand pas, de la sortie de I am alive récemment et des grands noms comme Fallout ou encore Borderlands, voici un top 6, conçu par mes soins, des univers post-apocalyptique que l'on pourrait connaître dans un avenir proche, ou peut-être pas :

 

 

Univers post-apo numéro 1 : L'invasion des Bizons, dit les Zombis en verlan :


Les zombies, c'est le pied. Il y en a de tout type, des petits comme moi, des gros, des moches, pas de beau, des géant, des vicieux, et aussi le maître ultime, celui qui crie STAAARS pendant dix longues heures de stress dans Resident Evil 3. On les retrouve un peu partout, de Left for dead à Red dead redemption : Undead Nightmare, en passant par les Call of Duty, les Resident Evil  et l'une des extensions de Borderlands (Qui a fini la quête des cerveaux a récupéré en entier ? parce que moi j'ai osé...). J'ai arpenté ces mondes à la recherche de l'horreur, mais surtout à la recherche de la survie dans un monde dévasté face au danger permanent des Bizons. Je vois ce monde noir, triste et sombre, sans espoir. Et nous allons voir que certains types de monde post-apocalyptique peuvent susciter d'autres émotions et sentiments.

Possibilité de connaître ce monde : 5%

 

Univers post-apo numéro 2 : Le nucléaire, c'est néfaste !


Il paraît qu'on hésite à arrêter le nucléaire, il paraît aussi que c'est une question d'argent. Pourtant quand je vois Fallout je me dis « Zut ! C'est violent si ça nous arrive ». Alors oui, c'est peu probable me direz-vous, mais rien n'est sûr et si je devais suivre un guide de la survie dans les terres dévastés, je ne déciderai certainement pas de décimés toutes les populations locales comme j'ai pu le faire dans cette grande série. Je pense d'ailleurs que le monde de Metro 2033 me correspondrait beaucoup moins, il n'en émane pas la nostalgie d'un temps que je n'ai pas connu comme dans Fallout, à coups de Jazz et de trompette.

Possibilité de connaître ce monde : 75%

 

Univers post-apo numéro 3 : Escherichia coli a muté, c'est l'épidémie bactériologique


Qui ne nous dit pas que le futur de l'humanité serait d'être décimé par des cellules de Kangourou bactériologique ? Et si Umbrella (non, pas la chanson de Rihanna) était déjà là ? Et s'il décidait de lancer sur nous, pauvres âmes, des millions de bactéries dans notre alimentation ? On ne pourrait rien faire, enfin sûrement pas. Ne me sentant pas l'âme de Jill Valentine ou de  Leon S. Kennedy, je pense que ce serait bientôt à moi de vous poursuivre les crocs en avant et l'odeur du sang imprégnée sur mes vêtements.  Ah ! Quelle sorte de monstruosité serais-je ?

Possibilité de connaître ce monde : 90%

 

Univers post-apo numéro 4 : La nature se belle, bulle et rebelle

 

Après moults péripéties dans le monde de RAGE ou de Disaster Day of Crisis (attention, ce jeu est un jeu apocalytpique, pas post-apo), je me suis dit que oui, notre chère bonne planète pourrait soit se rebeller, soit être percutée par un astéroïde. Alors comment pourrions-nous faire face aux forces qui nous dépassent ? A part coloniser l'autre bout de l'univers grâce à des relais cosmodésique (qui a dit que je jouais trop ?), je ne vois pas. Que préfèreriez-vous ? Un monde inondé par la montée des eaux, brûlé par des coulées de lave successives, déconstruit par de perpétuels séismes ? A choisir, je pense que j'aimerais que ce soit un monde où les tornades règneraient en maître, emportant voiture, maison et chaussettes, ou peut-être pas.

Possibilité de connaître ce monde : 60%

 

Univers post-apo numéro 5 : Les extra-terrestres, ces salauds


Et oui, il ne faut pas croire, à chaque fois qu'on rencontre des extra-terrestre faut que ça se fight. C'est le cas dans Gears of War, les locustes étant perturbés par la recherche abusive de l'imulsion par l'humanité. Pourtant, contrairement aux aliens de Scary Movie, nous ne les avons pas accueilli à coups de genou dans les bijou de famille (pour ne pas citer l'autre spécifité de ces extra-terrestre dans le film). Si l'on en croit le postulat précédent, Mass Effect va bientôt tourné en post-apo (je suis certain que ce sera à cause des Volus, ils ont le mal en eux, ils respirent comme Dark Vador). Sachez également qu'un ovni se trouve dans la série des fallout, comme quoi, certains jeux peuvent présenter plusieurs critères.

Possibilité de connaître ce monde : 45%, je suis certain que ce sont des aliens sympas.

 

Univers post-apo numéro 6 : Le mariage, et après ?


Là, c'est la grande question du monde post-apocalyptique moderne. Il est tout à fait possible de se lier à quelqu'un dans le jeu vidéo de nos jours, et ça me pousse à la réflexion de savoir si oui ou non, le mariage peut être considérer comme la nouvelle forme de ce type particulier de science-fiction. Si l'on prend Skyrim comme exemple, je pense que non. Vous avez déjà vu votre copine poireauter 24/24 dans votre maison miteuse de Blancherive, faire de l'argent avec ses objets miteux en vente, et en plus vous en donner les bénéfices ? Non, non, ça c'est le pied (pour information, je me suis marié avec une paria, une elfe noire de l'académie de magie, c'est la seule qui voulait). L'endroit où ça se complique, ce serait plutôt dans Fable. Quand vous  êtes marié ça peut aller, mais alors dès que vous avez une petite relation extra-conjugale avec une coch... jolie fille, tout dérape. Pourquoi mais alors pourquoi, la fonction « Lâche-moi bouseuse, me suis plus » n'a jamais marché avec moi quand il s'agissait de rentré à la maison sans cette coch... jolie fille ? Du coup, le mariage se complique, les enfants pleurent, le coeur déchiré apparaît au-dessus de notre femme et tout est fini... Triste vie ! Selon vous, le mariage est-il l'avenir du jeu vidéo post-apocalyptique comme dans Fable ? Ou l'avenir de l'argent facile comme dans Skyrim ?

Possibilité de connaître ce monde : de 0 à 100 % selon vous.

 

Voilà pour ce petit récapitulatif rapide, histoire de parler de jeu de manière décontractée. Je lance un sondage, quel est votre catégorie favorite ? Personnellement, le monde que j'ai le plus aimé en terme d'émotion, c'est Fallout, mais j'ai tout de même un léger coup de coeur pour I am alive et Enslaved Odyssey to the West.

 

Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Commentaires

Jeremikado
Signaler
Jeremikado
Ahah le black-out, c'est bien vu je n'y ai pas pensé.
yog yog
Signaler
yog yog
@kaka2707 A part Modern Warfare 2 ou à un moment ils utilisent une bombe IEM c'est vrai que les jeux ou ils utilisent cela sont rare.
kaka2707
Signaler
kaka2707
Ah oui c'est vrai qu'il manque le black-out. Je travail sur une histoire comme ça à base d'impulsion électromagnétique à grande échelle. Mais je connais peu de jeux qui traitent le sujet.

(c'est pour ça que j'ai pas pensé à ça quand tu m'as posé la question). En tout cas ton article à bien muri. C'est good.
yog yog
Signaler
yog yog
Je vote pour le nucléaire ! Mais la contagion serai pas mal aussi :P

De toute façon les gamers sont préparés à tout sauf... Un black out total et plus de net à jamais.... :P

Édito

 

 

Archives

Catégories

Favoris