Le Blog avec une saveur de Toulouse

Le Blog avec une saveur de Toulouse

Par Blog créé le 13/03/14 Mis à jour le 21/06/16 à 16h02

Parce que dans le Sud, il se passe des choses bien pour les gamers, autant en parler régulièrement =)

Et de l'univers vidéo-ludique en général aussi.

Et de choses diverses, pas forcément intéressantes mais marrantes =D

Ajouter aux favoris
Signaler
Tests (Jeu vidéo)

"Attrapez-les tous !"

1998, le bouleversement planétaire des Pocket Monsters voit le jour dans l’archipel du soleil levant et débarque chez nous en 1999 et devient ainsi une référence culturelle pour tous les enfants du monde connu. Si les versions Rouge et Bleue sont les bases de la première génération Pokémon, c’est la version Jaune qui nous intéresse dans ce test, car en plus d’être un peu différente des deux précédentes, c’est la version la plus proche du dessin animé (avec Pikachu comme starter, qui ne supportait pas sa Pokéball).

Un beau matin, vous vous levez et paf! vous voilà chez le grand-père scientifique de votre voisin (et rival de toujours), qui vous demande si vous êtes partant pour partir à l’aventure sur les routes du pays avec pour compagnie, une petite bêbête tenant dans une boule, pour collecter des informations sur les 150 autres espèces de bêbêtes existantes dans le monde, tout en entrainant la vôtre pour défier les meilleurs combattants et devenir le champion incontesté et reconnu des tous les autres entraineurs de petites bêbêtes. Personnellement, ça me serait arrivé quand j’avais 10 ans, je doute que je serai parti à l’aventure, comme ça mais bon, en même temps, plus d’école et la belle vie version camping et faut bien avouer que comme scénario, c’est simple mais très efficace (surtout quand les joueurs ont eux aussi 10 ans).

Du côté du gameplay, c’est un système de jeu de rôle classique, par le biais de l’élevage des Pokémons, qui nous est mis entre les mains : à chaque combat, nos créatures gagnent de l’expérience en mettant au tapis la créature adverse, ce qui leur permet de monter de niveau une fois le palier nécessaire atteint, voir carrément d’évoluer, de devenir une nouvelle créature plus forte que la précédente et pour vaincre vos ennemis, vous devrez faire attention au rapport de force entre les différents éléments (feu, glace, poison, dragon…).

Du côté des graphismes et de la bande-son, les effets sont beaux, propres et ne font pas fondre la rétine, ce qui pour l’époque, sur une console 8-bits portable qui plus est, atteste d’un savoir-faire technique. Les musiques sont bien travaillées et chaque environnement (route, grotte, ville…) possède son propre thème, ce qui permet d’éviter la monotonie auditive et participe à l’immersion constante du joueur.

En conclusion, cette première génération de Pokémon a marqué au fer Rouge ou Bleue ou Jaune, une génération entière d'enfants qui, même une fois devenu adultes, fait toujours son possible pour attraper tous les Pokémons existants et devenir un vrai Maître Pokémon !

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

Mon blog, c'est n'est pas le blog d'un mec qui veut absolument devenir journaliste. C'est plutôt le carnet de voyage d'un joueur passionné qui a envie d'écrire (des tests, des critiques, des articles de fond, des blagues à deux ronds et des jeux de mots bidons) sur le monde du jeu vidéo et d'autres sphères geeks =)

C'est un blog où le sérieux a sa place...mais il est en colocation avec la déconne =D

Bref, un cyber-carnet d'un joueur avec ses chouchous, ses némésis, ses goûts, ses égoûts, son sens critique et son sens de la désorientation.

J'espère que vous y passerez, ne serait-ce que par curiosité =)

Archives