Le Blog avec une saveur de Toulouse

Le Blog avec une saveur de Toulouse

Par Blog créé le 13/03/14 Mis à jour le 21/06/16 à 16h02

Parce que dans le Sud, il se passe des choses bien pour les gamers, autant en parler régulièrement =)

Et de l'univers vidéo-ludique en général aussi.

Et de choses diverses, pas forcément intéressantes mais marrantes =D

Ajouter aux favoris
Signaler
Tests (Jeu vidéo)

"La guerre nourrit la guerre."

Véritable référence du FPS sur console dans un univers de space-opéra, Halo est une saga qu’on ne présente plus et qui n’a plus à faire ses preuves au près des joueurs, fervents adeptes des prouesses martiales du Master Chief, de la résistance à toute épreuve du sergent Johnson ou encore des talents informatiques de Cortana. Alors quand Ensemble Studios décide d’utiliser cet univers si développé depuis plusieurs années pour en faire un RTS sur console, les passionnés de la licence ont eu de quoi retenir leur souffle et, malgré le challenge, Halo Wars permet d’en connaitre un peu plus sur l’opposition entre Humains et Covenants, ainsi que sur le Parasite.

Au risque de vous décevoir, Halo Wars ne fait nullement mention du Spartan 117 car les événements débutent lors de la bataille pour la colonie Harvest, en 2531. Ici, les héros de cet opus seront le Capitaine Cutter, commandant du vaisseau « Esprit de Feu », le brillant professeur Anders, le sergent Forge, un Arbiter inconnu, le Prophète du Regret et un chef Brute (probablement un cousin de Tartarus) et tout commence après la mythique guerre de Harvest, bataille de 6 ans mené par l’amiral Preston Cole : le vaisseau de l’UNSC « Esprit de Feu » est envoyé pour récupérer une base polaire car une forte activité Covenante y a été signalée…et c’est tout ce que vous saurez du synopsis émoticône smile.

Passons maintenant au point le plus brillant du jeu, le gameplay. Il est vrai que les RTS sur console sont plutôt rares car l’interface clavier-souris permet beaucoup plus de combinaisons qu’un pad, ainsi qu’un défilement plus rapide. Mais Ensemble Studio a su se dépatouiller avec brio des contraintes de la manette pour nous pondre une maniabilité ingénieuse, notamment avec une attribution de touches permettant de sélectionner un nombre toujours précis d’unités, ainsi que naviguer simplement entre les multiples unités qui peuvent composer notre escouade pour activer leurs capacités spéciales respectives (grenade pour l’infanterie UNSC ou bélier pour les Warthogs par exemple).

Pour ce qui est l’esprit RTS, point de comparaison ici avec des titres comme Starcraft ou Command&Conquer dans le sens où la collecte de ressources est absente et que ces dernières sont générées par un type de bâtiment constructible sur votre base. Oui oui, vous avez bien lu, « constructible sur votre base » car la notion de placement de bâtiments est elle aussi absente, au profit d’un système d’emplacements plus ou moins nombreux selon votre niveau d’amélioration technologique. Il est vrai que ces modifications des bases du jeu de stratégie en temps réelle peuvent paraitre absurdes et complexes mais elles s’avèrent en fait agréables et bien adaptées au support.

Enfin, au niveau du respect de l’univers sur les niveaux sonores et visuels et là encore, les développeurs ont fait du bon boulot avec des graphismes soignés, des unités bien modélisées et un respect du travail fait précédemment par Bungie au niveau de l’ambiance que dégage les divers décors du jeu. Quand à la bande-son, on a droit aussi à des musiques extraites des précédents épisodes qu’à des compositions originales…que l’on pourrait croire extraites des précédents épisodes et les bruitages des armes, unités et véhicules sont celles déjà existantes de façon à ne pas risquer d’incohérence auditive.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

Mon blog, c'est n'est pas le blog d'un mec qui veut absolument devenir journaliste. C'est plutôt le carnet de voyage d'un joueur passionné qui a envie d'écrire (des tests, des critiques, des articles de fond, des blagues à deux ronds et des jeux de mots bidons) sur le monde du jeu vidéo et d'autres sphères geeks =)

C'est un blog où le sérieux a sa place...mais il est en colocation avec la déconne =D

Bref, un cyber-carnet d'un joueur avec ses chouchous, ses némésis, ses goûts, ses égoûts, son sens critique et son sens de la désorientation.

J'espère que vous y passerez, ne serait-ce que par curiosité =)

Archives