Le Blog avec une saveur de Toulouse

Le Blog avec une saveur de Toulouse

Par Blog créé le 13/03/14 Mis à jour le 21/06/16 à 16h02

Parce que dans le Sud, il se passe des choses bien pour les gamers, autant en parler régulièrement =)

Et de l'univers vidéo-ludique en général aussi.

Et de choses diverses, pas forcément intéressantes mais marrantes =D

Ajouter aux favoris
Signaler
Tests (Jeu vidéo)

"Arrête-moi si tu peux !"

 

Ça y est ! Il est sorti ! Le jeu qui fait suite à une pépite de jeu tactique est disponible depuis maintenant 4 jours et je pense que tous les fans du précédent volet sont aux anges. Mais qu'est-ce qui a vraiment changé dans cette suite ? Eh bien c'est ce que je vais vous dire pas plus tard que maintenant

Déjà, l'histoire : au début d'XCOM 2, on nous apprend que les aliens ont débarqués sur Terre il y a vingt ans (ouais ouais, 2015, XCOM 1, on sait, on leur a botté le cul, tout ça tout ça...) et qu'après 2-3 mois, les gouvernements du monde ont acceptés de faire copain-copain avec les petits gris (WHAT ?!) et ont décidés de former une sorte de gouvernement mondial ayant pôur but d'accpeter "l'aide" des aliens. De ce fait, XCOM est abandonné et devient une organisation terroristo-rebelle qui cherche à prouver depuis l'Unification que la menace est toujours réelle.

Bon, ok, c'est un gros doigt pour ceux qui ont trimés à bouter les martiens hors de la planète mais allez, on va pas désinstaller le jeu tout de suite et on va jeter un oeil à ce qui a changé dans le gameplay, à savoir toute la partie gestion de base ! Car oui, on est des rebelles donc fini les subventions gouvernementales et le gros QG bien enterré sur un continent, maintenant, c'est Kickstarter tous les mois et un gros (mais pas trop) vaisseau qui permet au QG d'être mobile.

Question gestion, les choses se compliquent un peu mais deviennent plus réalistes : au niveau des ingénieurs et des scientifiques, leurs nombres est très restreint mais leur utilisation est réelle (par exemple, pour construire une nouvelle salle dans le vaisseau, vous avez besoin d'au moins un ingénieur pour diriger les travaux et gagner du temps sur la construction, idem pour certaines recherches ou autre). Autre chose d'ailleurs qui change : le compte à rebours, qui dans XCOM EW était représenté par la jauge de panique des pays, est un timer qui nous informe de l'avancée du projet suprême des aliens, le projet Avatar (et inutile de demander ce qu'est vraiment le projet Avatar : si le projet aboutit, c'est game over immédiat)

Ensuite, niveau combat, la formule tour par tour et déplacements sur des cases reste inchangée, les évolutions sont plutôt du côté des compétences des classes (qui axent l'évolution du personnage sur un archétype clairement défini, même s'il n'est pas obligatoire de le suivre strictement) et l'intelligence des ennemis qui est plus élevée en majorité (elle est quand même un peu gogol parfois...)

Pour ce qui est des graphismes, le niveau est clairement au dessus de celui de Enemy Within et c'est vraiment plaisant =) Bien sur, le jeu ne joue pas dans la même cour que The Witcher 3 ou autre mais ce n'est pas ce qu'on lui demande donc ce n'est pas bien grave. Et côté sons, je pense fortement que les sons du 1 ont simplement été affinés mais rien de bien nouveau.

En conclusion, XCOM 2 ravira les fans du précédent jeu, les fera parfois enrager un peu par la myopie universelle qui sévit dans le jeu parfois, mais le jeu est excellent =)

Petit plus bonus : le Workshop est présent, ce qui donne accès à pas mal de mods, utiles ou non, mais c'est assez appréciable pour augmenter la durée de vie du jeu par sa communauté

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

Mon blog, c'est n'est pas le blog d'un mec qui veut absolument devenir journaliste. C'est plutôt le carnet de voyage d'un joueur passionné qui a envie d'écrire (des tests, des critiques, des articles de fond, des blagues à deux ronds et des jeux de mots bidons) sur le monde du jeu vidéo et d'autres sphères geeks =)

C'est un blog où le sérieux a sa place...mais il est en colocation avec la déconne =D

Bref, un cyber-carnet d'un joueur avec ses chouchous, ses némésis, ses goûts, ses égoûts, son sens critique et son sens de la désorientation.

J'espère que vous y passerez, ne serait-ce que par curiosité =)

Archives