Le Blog avec une saveur de Toulouse

Le Blog avec une saveur de Toulouse

Par Blog créé le 13/03/14 Mis à jour le 21/06/16 à 16h02

Parce que dans le Sud, il se passe des choses bien pour les gamers, autant en parler régulièrement =)

Et de l'univers vidéo-ludique en général aussi.

Et de choses diverses, pas forcément intéressantes mais marrantes =D

Ajouter aux favoris
Signaler
Tests (Jeu vidéo)

"Je mets les pieds où je veux, et c'est souvent dans la gueule"

(Les * indiquent des petites notions du jeu expliquées en fin d'article car importantes mais ne nécessitant pas un paragraphe dédié)

Cette citation, d'un personnage interprété par le très talentueux et universel grand philosophe C. Norris, pourrait donner une idée de ce qu'est Dark Souls, mis à part que le pied, il ne va pas dans le faciès, mais plutôt dans le rectum.

Pour éclaircir un peu les choses, il faut poser le contexte : Dark Souls est un jeu de rôle se déroulant dans un univers héroïc-fantasy très sombre (et pas uniquement au niveau du gamma de votre télé hein ? Ya des monstres sales, du sang, des trucs poisseux...), et dont le gameplay est très, mais vraiment très, exigeant.

Au niveau des "petites-choses-qui-rendent-le-jeu-vicieux-et-autres-qualificatifs-plus-ou-moins-gentils", il y a la monnaie du jeu, les Âmes. Elles vous servent ...grosso modo à tout : acheter des items, les réparer, les améliorer et, surtout, acheter vos niveaux.

Car oui, les Âmes sont aussi l'expérience que vous accumulez en tuant des ennemis, et plus vous affronterez des ennemis puissants, plus vous aurez besoin d'augmenter vos statistiques et là où c'est drôle, c'est que le coût des niveaux augmente lui aussi (Exemple : passer du niveau 1 au niveau 2 demande 500 Âmes, passer du 2 au 3 demande 850 et passer du 3 au 4 demande 1358).

Autre détail amusant : la mort. Oui bon, c'est pas particulièrement drôle comme sujet mais dans Dark Souls, c'est presque aussi punitif que dans...non en fait, il n'y a aucun jeu à ma connaissance où l'échec est aussi sévèrement sanctionné.

C'est tout simplement l'horreur de mourir dans Dark Souls : parce que ça fait mal à l'égo déjà (vu qu'on meurt souvent par cupidité car on se dit "allez, encore quelques monstres et je retourne au Feu* pour m'arrêter") et puis parce que toutes vos Âmes et vos Humanités* restent là où vous avez succombé...donc si vous êtes mort parce que vous avez glissé d'une corniche étroite, après avoir vaincu des monstres bien coriaces, vous allez devoir serrer les fesses si vous souhaitez récupérer votre pactole (et si vous mourrez à nouveau entre-temps, c'est le pactole de votre mort la plus récente qui sera récupérable)

Je ne parlerai pas du jeu en ligne car c'est un sujet qui me met en boule parce que trop axé sur le PvP alors que le PvE est très enrichissant. Je vous laisse le plaisir de comprendre pourquoi par vous-mêmes.

Malgré tout ça (car Dark Souls doit vous paraitre être un jeu horrible et presque mauvais par sa trop grande difficulté), c'est un jeu absolument génial car l'univers est captivant, le background est très travaillé, le bestiaire est varié de pleins de choses qui peuvent vous tuer de manière plus ou moins spectaculaire, les armes ont toutes un move set propre qu'il faut apprendre à maîtriser si l'on souhaite les utiliser et surtout, c'est un jeu qui vous permet de voir votre progression au fil de votre aventure, une fois que vous avez appris de vos erreurs.

Pour mettre un point final à ce test, Dark Souls est un jeu exigeant, énervant, voire carrément à vous donner envie de vous taper la tête contre les murs dans les premières heures, mais c'est aussi un jeu profond, riche dans sa réalisation et gratifiant dans les heures qui suivent celles où vous avez du prendre de quoi soulager votre mal de crâne carabiné.

 

P.S : Il reste deux-trois surprises du jeu dans le glossaire, alors allez y jeter un coup d'oeil.

 

Glossaire

Feu : Checkpoint/point de sauvegarde permettant de monter de niveau, ainsi que de remplir vos potions de santé (car oui, vous ne pouvez les recharger qu'en vous reposant à un feu)...et qui fait réapparaitre tous les monstres que vous avez tués (excepté les boss, faut pas déconner)

Humanité : L'Humanité est à la fois une ressource modifiant votre résistance à l'altération d'état "Malédiction" (mort + réapparition au dernier Feu avec la moitié de votre santé maximum, ne peut être soigné qu'à l'aide d'un consommable précis ou d'un PNJ) et votre taux d'apparition d'objet sur les cadavres des ennemis vaincus, et à la fois un état vous permettant d'accéder au jeu en ligne (plus ou moins de votre plein gré) et permettant l'apparition de certains ennemis spéciaux, à certains endroits précis.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

Mon blog, c'est n'est pas le blog d'un mec qui veut absolument devenir journaliste. C'est plutôt le carnet de voyage d'un joueur passionné qui a envie d'écrire (des tests, des critiques, des articles de fond, des blagues à deux ronds et des jeux de mots bidons) sur le monde du jeu vidéo et d'autres sphères geeks =)

C'est un blog où le sérieux a sa place...mais il est en colocation avec la déconne =D

Bref, un cyber-carnet d'un joueur avec ses chouchous, ses némésis, ses goûts, ses égoûts, son sens critique et son sens de la désorientation.

J'espère que vous y passerez, ne serait-ce que par curiosité =)

Archives