Le Project Chaos.

Édito

Tu vois mon blog ? Oui ? Et bien j'écris des choses dessus ayant un rapport avec les jeux vidéo. Et toi ça va ?

 

 

PSID : Jamesismad

Gamertag : Jamesismad

Code ami : 1547 5617 1109

 

 

 

Archives

Favoris

Le Project Chaos.

Par Jamesismad Blog créé le 18/08/10 Mis à jour le 14/07/13 à 04h58

Ce que tu possède finit toujours par te posséder.

Ajouter aux favoris

Catégorie : Test

Signaler
Test

Avant de commencer :

Organisation de mes tests :

Le test ne sera pas trop long car je ne suis pas fan de lecture des tests à rallonge peut importe la qualité d'écriture. De plus j'ai envie de donner un avis simple suffisemment détaillé pour donner envie à un joueur de l'acheter ou non. Mes tests s'articuleront pour la plupart en trois parties qui sont pour moi les trois critères nécessaires à un bon jeu :

Introduction

1-Graphisme 

2-Gameplay

3-Univers, Ambiance et Histoire.

(4-Bonus : Multijoueurs)

Conclusion. (+ Note)

 

Une belle histoire d'amour, ce jeu.


Avant d'être disponible sur Xbox 360, car c'est sur ce support que j'ai joué au jeu, The Witcher 2 n'était qu'un fantasme parmi tant d'autres jeux sur PC,  les graphismes du jeu en High m'avaient littéralement subjugués. Quand j'ai appris que le jeux allait être disponible sur 360 je n'ai pas hurlé de joie car j'en avais pas. Et puis j'en ai eu une... Pour faire un petit rappel, The Witcher 2 est un RPG développé par les polonais de CD Projekt Red et édité par Namco Bandai sorti en 2011 sur PC et cette année sur Xbox 360. On incarne Geralt De Rivie (oui, de Rivie), chasseur de monstre contraint de prouver son innocence car il est accusé d'avoir été l'acteur principal d'un régicide. Le jeu est sur deux DVD et possède : La Soundtrack, la carte papier, un petit guide détaillant les quêtes de Geralt De Riv ainsi qu'un vrai manuel tel qu'on en fait plus. On peut dire qu'on se fiche pas de nous. Le jeu va nous confirmer tout ça de manière remarquable.  


Graphisme

N'essayez même de de comparer cette version avec la version PC, elle ne tient absolument pas la route. Cependant ne vous détrompez pas, le jeu reste très réussi et fait parti des plus beau jeux sur cette génération de console. Une référence graphique pour la Xbox aux cotés des Gears of War 3 et Forza Motorsport 4. Les décors sont très détaillés, bien mis en place pour rendre le jeu parfaitement immersif. Les textures du jeu sont très réussies malgré quelques petits soucis, mais j'en reparlerai plus tard. Les effets visuels sont vraiment très réussis, le jeu est très coloré, et les univers très variés . Le jeu n'a aucun problème de fluidité, et ce, pendant les combats également. J'ai comparé l'aspect graphique à Gear of War mais, il reste techniquement moins réussi car les textures mettent plus de temps à s'afficher. De plus j'ai noté pas mal d'Aliasing (Effet escalier sur les bordures) ainsi que du Tearing (Mauvaise synchronisation verticale des graphismes causant un effet de déchirure à l'écran) qui noirssissent le tableau. Vers la fin du jeu, on voit même certaines scènes de dialogues ou les bouches restent fermé, on sent que la console tire la langue au niveau de la puissance à moins qu'il y ait une capacité "ventriloque" à débloquer dans ce jeu...  Mais bon, on sent que le portage, même s'il a été globalement de très bonne qualité, à été difficile pour cette console. Je n'imagine même pas ce que ca aurait donné sur une PS3 qui aurait pu tenir sans doute la route mais certains portages sur la console de Sony ont été difficiles quand le jeu n'est pas développé avec celle-ci en base...  Bref, pour conclure je dirais donc qu'hormis quelques soucis d'ordre technique, The Witcher 2 est très beau, immersif et est une des référence graphique sur console HD bien qu'à des années lumières de la version PC.

Gameplay


 

Le gameplay est un des points fort du jeu. Il dénote fortement avec la majorité des jeux actuels qui convergent tous vers du bourrinage non-stop. Attaquer un groupe de trois personnes en fonçant dessus n'est pas ce qui est de plus conseillé dans ce jeu, surtout au début. Car le système de combat de The Witcher 2 est calibré pour le un contre un et non pour une mélée. Il faut donc éviter d'être encerclé et pour cela être constamment en mouvement car l'IA est plutôt réussie à mon goût. Il faut aussi utiliser la bonne épée en fonction de l'adversaire car entre un humain et un non-humain, il y aura une certaine différence dans les dégâts si vous utilisez toujours la même épée ! Les combats d'épée à épée sont donc dynamiques et très agréables à jouer. Il est également possible de se servir de la magie pour se défendre. Cinq sorts sont disponibles pour le sorceleur. Il est possible de projeter, enflammer, contrôler un ennemi, l'immobiliser ainsi que de se protéger temporairement. Les cinq sorts étant améliorables via un arbre de compétence ma foi assez classique. Cet arbre de compétence est divisé en quatre parties. La première, obligatoire, est nommé Entraînement  qui vous permet d'acquérir les manipulations de base du héros comme jeter des sorts, préparer des pièges voire même lancer des projectiles. Une fois arrivé au bout de la première partie on à le droit de d'améliorer ses compétences via les trois autres. La première, concernant les sorts, où on pourra les améliorer (obviously), en activer plus dans un temps limite ou de gagner de la vie. Il sera possible de  gagner de la vie dans les trois autres parties de l'arbre, evidemment. Il est possible de se spécialiser dans un des trois domaines mais franchement j'ai tenté de me spécialiser sur ce domaine et on se rend compte qu'on gagne suffisamment d'expérience tout au long du jeu pour booster les deux autres parties de l'arbre, ce que j'ai fait uniquement avec la partie Arme qui permet d'améliorer ses compétences d'épéiste (Contrer ou éliminer deux personnes à la fois) ce qui est vital dans le cas d'affrontement direct avec des gardes. La troisième partie, celle consacré à l'Alchimie est plutôt dispensable à mon sens car améliorer la fabrication des potions c'est sympa, mais pas forcément important car les potions sans améliorations sont suffisantes pour ne pas rencontrer de difficultés particulières pendant l'aventure. D'ailleurs le système de fabrication des potions est super simple, on regarde dans un menu si les ingrédients sont là ou non en fonction de la potion à faire et si c'est le cas on pousse gentillement le bouton et la potion se fait automatiquement sans assembler les ingrédients soi-même. Le système d'alchimie et de création d'épée ou d'habit est similaire. Mais on se tournera vite vers un forgeron ou un alchimiste dépenser ses orins empochés tout au long de l'aventure. Bref, le coté purement RPG du titre est très classique et un néophyte peut parfaitement s'acclimater au système moyennant un temps d'adaptation car il faut reconnaître que le jeu est n'est super ergonomique par moment. Pour en venir aux défauts du jeu qui existent malgré le nombre incroyable de points positifs que j'accorde au jeu, je dirais que la difficulté est assez bizarrement dosé. Le début est assez compliqué mais après un temps d'adaptation et de montées en puissance le jeu se facilite puis je suis tombé sur des boss bien hardcore à battre, des batailles bien ardues en milieu de partie et enfin la fin est assez simple notamment le boss final qui est le boss le plus simple du jeu pour moi. De plus le lock automatique inauguré pour cet « Enhanced Edition » est un peu défaillant par moment, changeant de cible sans que le joueur le souhaite. Inutile de parler des "à coté" qui consistent pour le plupart à exécuter des actions contextuelles sympas (combats, Bras de fer..) mais pas plus que ça. Elles ont au moins le mérite d'exister pour densifier l'expérience de jeu. Une réussite !

 

Univers et Histoire.


Il y a vraiment beaucoup de chose à dire sur l'histoire de ce jeu. Comme beaucoup de gens le savent, l'histoire est tout sauf linéaire. Oui, au cours de l'histoire il vous arrivera d'avoir certains choix qui se dressent pour vous. Des choix de dialogue ou d'action spécifiques qui auront une réelle influence sur le futur et sur les relations que vous nouerez avec les individus que vous aller rencontrer. Il me sera donc assez difficile de parler du scénario sachant que vous risquerez d'avoir une histoire assez différente que la mienne (Il est possible de faire un chapitre totalement différent ou de carrément en sauter). Mais je peux dire que l'histoire que j'ai suivi a été très passionnante et que le scénario est plutôt bien ficelé. Le personnage de Geralt est super charismatique, les autres personnages sont également assez intéressants bien que je ne les ai pas vu tant que ça, mon aventure s'étant faite « en solo ». Mais The Witcher, c'est surtout un univers, une ambiance super cohérente qui te donne envie d'en savoir beaucoup plus un peu à la manière d'un Mass Effect (c'est en tout cas ce que j'ai pu ressentir pour les deux licences). La seule différence avec ce dernier c'est que The Witcher s'inspire d'un roman et non l'inverse. D'ailleurs, je suis en train de lire le premier Tome de Sorceleur d'Andrzej Sapkowski (Lisez bien son nom, j'ai galéré à l'écrire !) et ce que je peux dire c'est que l'univers est parfaitement respecté. Entre le nom des signes (Aard, Yrden), l'effet des épées (Argent pour les monstres..) ou même les nom des villes et du Roi (Foltest.), les gars de CD Projekt Red ont fait un boulot juste monstrueux. D'ailleurs au cours de l'histoire, vous trouverez des livres qui densifieront encore plus l'univers du jeu. Les thèmes abordés sont aussi très explicites avec le sexe ou le racisme et justifient parfaitement son PEGI 18+ avec des scènes également très explicites. Bref, tout cela pour dire que l'aspect de cet univers dark-fantasy est devenu un de mes préférés assez aisément. Une référence.

 

Conclusion

Vous l'aurez compris, The Witcher 2 est la nouvelle référence des jeux de rôles occidentaux. Il parvient, malgré la "mode" actuelle des RPG à monde ouverts tels que Skyrim ou Dragon's Dogma de prendre le genre à contre pied et met à ces derniers une sacrée baffe tant sur le plan narratif que sur le plan graphique. Évidemment, il y aura toujours des débats sur monde ouvert/fermé. Mais je suis un peu plus attaché à l'histoire et donc, un RPG favorisant des zones ouvertes, ce qu'est The Witcher 2 me convient plus, le top du top serait de concilier monde ouvert et narration poussée. Le jeu a quelques défauts certes mais ils sont rapidement zappés pas la qualité du l'univers, de son histoire, de son gameplay exigeant mais terriblement gratifiant. Un incontournable depuis un an sur PC, depuis quelques mois sur Xbox 360. Un candidat sérieux au titre de Game of The Year. Pour moi.

LA NOTE : 19/20

Ajouter à mes favoris Commenter (13)

Signaler
Test

Franchement quand on a joué au versions HD, on peut vraiment se demander le veritable interêt de "porter" ces jeux. Je vais commencer par le jeu le moins raté, il s'agit de PES 2011. 

Sur PS2 bizarrement, PES garde encore le leadership en matière de jeux de foot. Permettez moi de ne pas parler de simulation car même si sa pouvait être le cas il y a 6 ans ce ne sont plus vraiment des simulations de football. Malgré tout, le soft a vraiment vieilli. On dirait PES 4 en à peine plus beau. Cependant graphiquement ca peut tenir la route à défaut de flatter la rétine. (Je ne compare en aucun cas cette version aux versions HD) Les joueurs les plus connus sont à peu près reconnaissable tout comme les stades. Les animations sont juste correct mais on sent vraiment que les dévellopeurs ne se sont pas foulés pour améliorer le jeu. Donc pour conclure sur ce point, le jeu reste passable mais vraiment à la traîne et cela se ressent chaque année.

Toi aussi devient adepte de la bogossitude.

 Au niveau du gameplay, PES à bien vieilli.  Quand on est habitué au soft HD, on s'en rend vraiment compte. Le système de passe et de déplacement à 360° n'existe pas ce qui nuit au gameplay. Le plus énervant c'est surtout l'IA que ce soit celle de votre équipe ou adverse qui n'est pas terrible. Dans le cas de vos coéquipier, dès que vous passez la balle à un autre joueur, le joueur que vous contrôliez retourne à son poste ! Les attaques en jouant sur le mouvement collectif est super difficile. Le jeu en solo fonctionne mieux à condition de savoir dribbler correctement. Les tirs sont super assistés, les balles sont systématiquement attirés vers la cage, et ceci couplé à l'intelligence artificielle débile du goal qui vas toujours trop loin de ses cages...

Au niveau mode de jeux, on trouve presque tout ceux de jeux HD à savoir la Ligue des Masters, le mode Vers une Légende même si on peut reprocher à celui ci d'avoir des baisse de fps lors des match où l'on est à la troisième personne. En revanche, les posséseurs de PES 2010 n'ayant joué que sur PS2 ne trouveront pas forcément les défauts que j'ai énoncés. Le jeux pouvant garder un charme pour les nostalgiques des PES sur playstation 2.

Le constat est tout autre pour Fifa. Ce n'est pas 5 ans en arrière que l'on va, mais 10 ans !! Les animations sont tellement pauvres que cela me fait penser à Coupe du Monde de la FIFA 2002 sur Psone... Le gameplay est attroce, on dirait que les joueurs de l'équipe ne sont pas des pros mais plutôt des débutants qui ne savent pas ou il sont. Tout de même, les licences sont quasiment toutes la (contraîrement à PES), et la réalisation des Stades est convainquante, mais c'est à peu près tout. Je m'attarderai pas sur ce jeu, j'ai joué à peine 10 match et j'en ai eu vite assez.

Pour conclure je conseillerais à ceux qui ont une PS2 seulement d'économiser un peu pour pouvoir jouir d'une vrai progression dans les simulations de foot.

 

Quoi ma gueule ?

Voir aussi

Jeux : 
FIFA 11, PES 2011
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Test

Batman Arkham Asylum :

Je ne m'y connais pas trop en comic donc déjà, j'apprécie les biographies des personnages qui me donnent des infos plutôt utiles sur les personnages que je ne connaîssais pas. L'ambiance sur l'île d'Arkham est assez sombre est j'aime bien les "commentaires" du Joker qui intervient au fil du jeu, personnage qui est assez marrant et bizarre à la fois. Le systeme de combat est vraiment bien avec des combos aussi faciles à utiliser qu'à regarder. Je suis assez satisfait du jeu pour le moment mais je n'y ais pas joué assez pour voir toutes les facettes du jeu.

Premier Avis : Bon jeu 4.5/5

Vanquish (dont j'ai le poster du jeu avec la dédicace de Mikami !) :

J'ai toujours apprécié les jeux que Platinium Games faisaient , j'ai adoré Bayonetta et Mad World ! Et Vanquish est bien parti pour me faire avoir le même sentiment que les précédents jeux de PG car le Gameplay est super speed, il n'y a aucun temps morts et les boss sont souvent impressionants à regarder. Le Systeme de glissade et de Bulletime dynamisent, selon moi, le gameplay. Graphiquement le jeu est assez beau et aussi assez fluide pour tout ce que ce passe sur l'écran à la seconde. Mais le Scénario fait dans l'original : les méchants russes contre les gentils américains. Bref de toute maniere on joue pas à ce TPS pour son scénario.

Premier Avis : Bon jeu 5/5

Just Cause 2 :

J'aime beaucoup l'ambiance du jeu. Son aspect Bac à Sable est très attirant d'autant plus que le gameplay est moins rigide que GTA 4 avec l'atout principal du gameplay : le Grappin. On peut s'accrocher à presque tout, ce qui donne des possibilités assez nombreuses au jeu. D'autant plus que techniquement ce n'est pas mal du tout pour un jeu de 1000 Km². L'action est très rythmée mais je ne n'ai pas assez joué au jeu pour comprendre le scénario.

Premier avis : Jeu très sympatique 4/5

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Test

Avant la sortie de Shift 2 Unleashed , j'ai joué un peu au premier volet de NFS pour me faire une idée de la licence. Et je me dis que le jeu à beaucoup à progresser pour devenir "la simulation ultime". D'une part pour son gameplay trop typé arcade/simulation, c'est à dire que les comportements des autos ne correspondent pas trop à la réalité. En effet, une propulsion moteur arriere et capable de sur-virer et d'autre part pour ses dégats pas assez réalistes à mon goût ! Mais on s'y fait vite car malgré cet aspect arcade, la conduite est plus subtile que je le jeu laissait présager : chaque virage est un vrai défi et ne pardonne pas la moindre erreur ce qui force le joueur à s'impliquer d'avantage car s'il sors de la piste.... Le grand avantage du jeu est la vue cockpit qui est bluffante d'immersion avec la vue qui se floue à la vitesse ou les mouvements du cockpit !! Mais vu que j'ai vu les trailers de Shift 2 avant d'y jouer, je ne suis pas du tout surpris ! Sinon le jeu ne bouleverse rien hormis son systeme de "carte d'identité du pilote". Le jeu analyse ton systeme de pilotage qu'il soit agressif ou précis, si tu depasses en poussant l'adversaire hors de la piste ou autres maneuvres semblables tu gagnes des points d'Attaque mais si tu te resouds à être dans la trajectoire idéale tu gagnes des points de préscision. Le principe du mode carriere est simple : tu gagnes des courses et tu accumules de l'argent pour acheter des voitures de plus en plus puissante. Les voitures sont classés en "classes de voitures" et il faut gagner impérativement un nombre suffisant d'étoiles pour débloquer une classe de voiture. On gagne les étoiles en arrivant dans les 3 premiers lors d'une course ou/et en réussissant les défis de courses (Reussir 5 dérapages...). Graphiquement le jeu n'agresse pas l'oeil, mais sans plus.

Bon voila ! NFS SHIFT est un bon jeu, agréable à conduire et un peu exigent sur les bords. Mais pour que le jeu soit typé Simu, Shift 2 à du boulot mais risque de faire perdre des fans pas forcément attirés par la simulation automobile pure et dure.  

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Test

 

Gran Turismo : il suffit de ces deux noms pour évoquer la course , le pilotage , le réalisme des modeles et leur comportements. Mais cela ne veut plus dire grand chose car les concurrents ont bel et bien ratrapé leur retard sur Xbox 360 avec forza et sur PC avec les GT-R mais sur PS3 aucune simulations de course n'ont vu le jour, probablement pour éviter la concurrence avec Gran Turismo 5 ( Grid , Shift , F1 2010 ont peu de points communs avec les gt5 et forza) . Le jeu à été attendu beaucoup trop longtemps car en 6 ans , les trois Forza sont sortis . Turn 10 ont deja une experience des consoles HD , contrairement à GT5, qui a vu le dernier Gran turismo sortir sur PS2(hors prologues), ce qui avantage déjà  Forza. Mais le jeu a fait l'objet d'annonces  qui a fait rêver beaucoup de "driving gamers"(dont moi ) : 1000 voitures , dégats , 1080 p , Pluie , neige , online , A-spec ,b-spec,éditeur de circuit ... Mais les retards se font sentir et énervent , et du coup des questions se posent. Il devait sortir en 2008 , il est sorti fin 2010 apres 6 reports ayant la plupart comme raison : " on peaufine le jeu " ou " on fait en sorte que le jeu soit parfait " . Bref..  

                                   

Tout d'abord , les 1031 voitures sont là . Mais , comme vous le savez certainement tous , 220 sont des premiums , c'est a dire qu'elles ont bénéficié de modelisations avancés avec une gestion des dégats et une vue interieure . Les 800 autres sont issues des Précédents GT et par conséquent n'ont ni de dégats ni de vue interieures mais seulement des salissures et des déformations de carroseries . Décevant.( même si certaines voitures sont très moches ) .L'aspect "jeux parfait"que je rêvais en prend un coup...De plus les dégats des Premiums ne sont pas spécialement réussis. Pourtant les environnements sont plutôt jolis et les voitures premiums sont les plus réussis graphiquements que j'ai vu.

Le nombre de Circuit est  élevé avec le nurburgring ( Type 24 h , V , ou Classique ) ou le désormais culte Laguna Seca Raceway circuit de Mazda . Malheureusement la gestion de la meteo la gestion jour/nuit et n'est pas appliqué à tout les circuits . Et les nouveautés en termes de circuit sont peu nombreuses .

En ce qui concerne la conduite , le jeu fait assez fort car les sensations de conduite sont exellentes , le très gros point fort de ce GT. Je trouve la conduite plus précise notemment dans les virages où la voitures ne derape plus tout le temps . Le mouvement des caisses et le poids se font très bien sentir ,c'est d'ailleurs une des marques de fabrique de Gran Turismo depuis le premier .

Il y a aussi "l'éditeur de circuit" qui s'avère être un générateur aléatoire de circuit avec 5 paramètres : Nombre de portions , largeur du circuit , Inclinaison des virages , Complexité du secteur  et "dureté" du virage. Décevant.

Mon sentiment est mitigé concernant le Online .Il bug souvent mais les mises à jours l'améliorent progréssivement mais il faudrait, à mon goût faire des matchmaking pour les débutant et les habitués, car les sessions avec aides sont assez rares (Personellement j'arrive à conduire qu'avec un volant digne de ce nom comme le Driving GT force)

Bref, Gran Turimo 5 est un bon jeux de course et les promesses sont tenues, mais pas si bien que l'on voulait. 1000 voitures mais pas toutes égales graphiquements. Dégats certes inégaux mais assez moyen dans l'ensemble. 1080 p.Pluie, neige, et gestion du temps mais pas sur tout les circuits. A-spec qui prend un temps fou à le finir (surtout à la fin), b-spec assez chiant  et éditeur de circuit qui n'est qu'un Générateur aléatoire de circuit. Heureusement que le principal à été conservé : La conduite qui à été amélioré depuis le dernier opus !! 

Je n'ai pas testé le GT anywhere. Les mises à jours m'ont saoulé donc j'ai arrété de les faire. Vivement Shift, qui lui aussi se prend pour la Simulation Ultime. On verra cela le 31 mars, quand il arrivera dans ma PS3 =)

Test réalisé par :

 

Ajouter à mes favoris Commenter (2)