Le Project Chaos.

Édito

Tu vois mon blog ? Oui ? Et bien j'écris des choses dessus ayant un rapport avec les jeux vidéo. Et toi ça va ?

 

 

PSID : Jamesismad

Gamertag : Jamesismad

Code ami : 1547 5617 1109

 

 

 

Archives

Favoris

Le Project Chaos.

Par Jamesismad Blog créé le 18/08/10 Mis à jour le 14/07/13 à 04h58

Ce que tu possède finit toujours par te posséder.

Ajouter aux favoris

Catégorie : Souvenir de Gamer.

Signaler
Souvenir de Gamer.

 

 

J'ai beaucoup et peu de souvenir de ma Nintendo 64. Beaucoup pour les souvenirs incroyables que m'ont procurées les jeux de cette console et peu car malgré tout, peu de jeux sont sortis sur cette console. Oui, la console n'est pas la préférée de tous en raison des problèmes liées à la transition 2D/3D. Les jeux étaient plus moches que sur Playstation et moins nombreux. Le soucis avec la PSone c'est qu'elle coûtait assez cher à l'époque, après je n'ai pas de réel souvenir du prix de la N64. Avant de l'avoir, je l'ai désiré. J'avais 6 ans, je ne lisais rien sur l'actualité du jeu vidéo donc je connaissais très peu de choses sur les jeux vidéos hormis Street Fighter 2 sur ma Super Nintendo ainsi que Sonic 2 et Castle of Illusions sur ma Mégadrive. Donc je ne savais même pas qu'une Playstation ou une Nintendo 64 existait, je ne vous parle même pas de la Saturn. Bref, j'étais un casual gamer. J'ai découvert la Nintendo 64, chez mon frère en jouant à Mario Kart 64. J'ai pris une baffe monumentale ! J'étais devenu assez vite accroc au jeu et le top restait en multi avec 4 joueurs en écran scindé : super l'ambiance dans ces conditions ! Du coup, à chaque fois je voulais y retourner juste pour jouer à Mario Kart ! Des mois et des mois après, arrive Noël. Vous devinez sans problème ce que je voulais comme cadeau. Noël 1998, je reçois cette console avec plusieurs jeux que sont Mario Kart (évidemment !) The Legend of Zelda Ocarina of Time, Automobili Lamborghini et Super Mario 64. J'étais assez content mais je n'avais pas réellement conscience des jeux que j'avais reçus ainsi que des baffes que j'allais me prendre à jouer avec. Mais ce qui comptait pour moi c'était Mario Kart 64. Du coup les jeux que j'avais reçus étaient mit de coté et je passais mes heures sur ce jeu. Même aujourd'hui, le gameplay du jeu n'a pas changé car c'est super addictif ! J'aimais beaucoup le coté suspense des courses avec les carapaces bleues (mon avis a bien évidemment changé sur ce sujet..) et le plaisir ultime de gagner sur les tout derniers mètres grâce à un raccourcis ou à une carapace. (mon avis n'a toujours pas changé depuis !)

 

Le jeu de la Nintendo 64 : The Legend of Zelda Ocarina of Time.

Un jour, j'ai décidé d'être un peu curieux. Je met un jeu qui m'est plutôt inconnu : The Legend of Zelda : Ocarina of Time. Je vivais alors dans une grotte près de Pluton. Et puis. J'ai aimé, j'ai joué, puis joué et je me pris ma première GROSSE BAFFE vidéo-ludique ! Tout cet univers ouvert, le plaisir de se balader en cheval qui était nouveau et si plaisant pour moi ,et pour beaucoup de gens, m'avaient subjugué. J'étais enfin plongé dans un univers qui m'était réellement immersif : la possibilité d'aller ou on veut quand on veut. C'est tout bête mais bon je me sentais tel un prisonnier libéré après 20 ans de prison. (Super la comparaison!) Bon après il y a le gameplay ultra précis, jouissif, intelligent et qui est toujours aussi bon aujourd'hui ! C'est le jeu qui représente réellement la philosophie de Nintendo : Innovation, Précision du Gameplay et accessibilité. Que ce soit un Mario ou un Zelda, le gameplay ne vieillit jamais. Jamais. La preuve avec Ocanina of Time 3D qui était considéré par beaucoup comme le meilleur jeu 3DS de l'année précédente ! (Je l'ai et j'y ai joué à peu près 105h MasterQuest comprise) L'histoire n'est pas le bête "La princesse est kidnappée faut aller la chercher et tuer Ganon" D'ailleurs, quand on regarde bien les Zelda pas autant de jeux que ça ont ce non-sénario. Le jeu était épique. Donjons après donjons, on trouvait de nouvelles façons de jouer avec les nouveaux items que l'on trouvait après généralement avoir battu un mini-boss. (Oui, je sais c'était comme ca dans les anciens Zelda mais c'est mon premier de la série..) Les quêtes annexes étaient bonnes avec par exemple la quête de Bigoron qui permettait d'avoir l'épée la plus performante du jeu. Les musiques font parti des plus marquantes que j'ai connu. Chaque endroit avait sa propre musique qui correspondait parfaitement à l'ambiance de l'endroit où on allait mention spéciale au Village Gerudo. Le soucis à l'époque avec ce jeu, c'est que je n'avais pas la possibilité de sauvegarder. Pratique pour un jeu de 25 heures ! Du coup j'ai du laisser la console allumée à chaque fin de session pour avoir une chance de finir le boss de fin, qui m'était difficile à battre, non pas seulement par sa difficulté mais également parce que Ganon (Roooooohhh le spoil de ouf !) était effrayant pour moi ! Du coup de mourrais car je quittais le salon en courant (!) et je mourrais sans toucher la manette comme un lâche. Bon, j'ai fini par le battre quand même en utilisant une soluce. (Deuxième fois que je l'utilisais après le temple de l'eau.) Pour conclure sur ce jeu, j'en garde un souvenir juste impérissable car c'est pour moi le meilleur jeu de tout les temps. Il est dans une autre catégorie que A Link To The Past qui n'est pas dans top 3 de mes Zelda préférés. En fait je pourrais écrire 1000 pages sur ce jeu mais mon article n'est pas orienté sur ce dernier.

 

Les autres jeux marquants de la Nintendo 64.

J'avais joué à Super Mario 64 aussi, mais je ne suis pas aussi dithyrambique que beaucoup de gens. Ce jeu a été une révolution de la 3D, certes. C'est un jeu historique, certes. Mais je ne l'ai pas trouvé plus marquant que ça. Cependant, c'était le jeu parfait pour la plate-forme 3D et il a marqué des générations. A l'époque, je n'avais pas réussi à finir l'ultime Bowser à cause d'une mauvaise appréhension de la gestion de la caméra à un moment. C'était quand c'est un très bon jeu ! Mais pas le meilleur Mario. (Super Mario Galaxy et SMW) Je m'étais pris la version DS avec les 3 personnages supplémentaires (Luigi, Wario et Yoshi) et lui, je l'ai fini ! J'ai déjà parlé d'Automobili Lamborghini sur mon article parlant de mes plus grand jeux de course. J'ai eu également quelques autres jeux, de très bons jeux. Au cours des années suivantes. A commencer par Pokémon Stadium. C'était à l'époque des débuts de la grande mode des Pokémon. J'avais juste ma version Jaune sur ma GameBoy Color. Je trouvais ça absolument dingue d'avoir des pokémons modélisés en 3D à l'écran et de les utiliser comme les Pokémon classiques ! Mais la FEATURE géniale de ce jeu, c'était de pouvoir, via un appendice à mettre derrière la manette, d'avoir les pokémons que tu capture dans une des versions Gameboy modélisés sur Stadium ! On pouvait également combattre avec, et ça, c'était mégatop, mais vraiment ! Le seul souci était que les pokémons ne gagnaient pas d'expérience. Il y avait une deuxième feature qui était de connecter son jeu Gameboy à Pokémon Stadium : le fait de pouvoir jouer à sa Gameboy sur sa télé fut plutôt sympa. Bon, cela ne changeait rien niveau graphisme évidemment et j'ai très peu utilisé cette feature. Bref, un flot de souvenir me noie (j'aime ma métaphore) dans cette nostalgie de la N64. Je pourrais également parler de F1 World Grand Prix qui est à mes yeux un des meilleurs jeux de Formule 1 de tout les temps, mais j'en ai également parlé dans le même article que Automobili Lamborghini. J'ai eu la suite de Ocarina of Time. Majora's Mask. Le soucis, c'est que l'ambiance me stressait vraiment par son côté étrange mais le vrai problème c'est qu'à mon avis, il était vraiment difficile d'appréhender ce jeu pour un gamin de 8 ans comme moi. J'ai très peu avancé dans ce jeu. Je pense que son faible succès est en partie du à ces critères. Mais de ce j'ai vu du jeu, c'est qu'il est un peu plus beau qu'Ocarina of Time. Merci l'Expantion Pak. J'avais reçu un jeu de football aussi. Mon premier jeu de football. International Superstar Soccer. J'aimais beaucoup y jouer notamment avec mon frère, mais ce qui me frappais avec ce jeu c'est que je ne connaissait strictement rien des règles du football, qu'il était en anglais et qu'aucun noms des joueurs n'étaient les officiels. (Brezeguet, Bidan et Kanry) Je ne le considère pas comme étant ma première réelle expérience avec un jeu de football, il a fallu attendre Pro Evolution Soccer 2 sur Playstation 2 quelques années après.

Vouali, voualou, c'était mon deuxième article consacré à des souvenirs de mon enfance ! J'espère que vous avez aimé !

Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Signaler
Souvenir de Gamer.


Je crois que sans Pokémon, je pourrais dire qu'aucun des RPG japonnais ne m'a plu au cours de ma vie de joueur (j'exagère evidemment) . Je me souviendrai toute ma vie de la longue attente de mon anniversaire pour recevoir une des deux versions des Pokémon : Rouge ou Bleue. C'était en 2000. Tout le monde jouaient aux Pokémons ! Aujourd'hui la fureur Pokémon s'est beaucoup atténué, mais à l'époque c'était énorme !! J'étais en primaire et je n'avais "qu'une Nintendo 64" mais je m'en satisfaisait parfaitement vu le nombre de hits sortis sur cette console, bien que la PSOne en avait plus.  Le principe était super simple mais assez novateur pour l'époque : capturer des monstres, les faire évoluer et se battre avec contre d'autre dresseurs. Avant la mode, c'était les billes maintenant ce sont les pokémons ! Tout le monde (enfin ceux qui avaient de l'argent quoi !)  venaient avec sa Game Boy (Color ou non) et on se groupait pour voir le mec qui y jouait sur un banc. C'était souvent l'hystérie pour être aux premières loges, être à coté du joueur ! Au final, c'était le joueur qui décidait qui allait se mettre à cote de lui donc il fallait être plutôt cool avec lui ! A ce moment la, tout le monde voulaient en avoir une GB pour ces privilèges.Au moment où j'ai eu le jeu + la console, c'était la joie totale ! Mais ce n'était pas la version bleue ni la rouge, mais la jaune ! Ce qui m'a un peu déçu au début de ma partie, car je ne voulais pas que l'on m'impose de pokémon mais plutôt choisir entre les trois pokémons habituels à savoir Bulbizarre Salameche et Carapuce. Quand je me suis aperçu que pour avoir le premier badge, il fallait battre Pierre un dresseur spécialiste de Pokemon... roche, j'ai eu cette réaction :


Enfin après dix tentatives de le battre avec mon Pikachu level 10.. J'ai donc du entraîner un Roucool pour le battre. Ce Roucool m'accompagnera durant tout le jeu et évoluera en Roucarnage puis sera un de mes Pokémons favoris pour le conseil des 4. D'ailleurs, dans mon école, pour être vraiment cool il fallait juste avoir battu le conseil des 4 avec le rival en bonus, ce qui n'était pas facile surtout pour le boss final. Puis est venu le câble Link. Pour ceux qui ne connaissent pas, le Câble Link est l'ancêtre du multijoueur sur portable. C'est un câble reliant deux Gameboy afin de bénéficier de fonctionnalités online. Sur Pokémon, on pouvait les échanger et se battre entre joueurs et vu que chaque version avaient ses propres Pokémons exclusifs tout était la pour nous faire échanger les Pokémons ! On utilisait peu le PvP...

Même si je trouve que ma version jaune est aujourd'hui une source quasi infinie de souvenirs et de nostalgie, je crois que la meilleur version existante reste la version argent. Après chacun ses gouts !

Aujourd'hui ce générique fait tiep. Quoique même à l'époque..

Je ne sais pas si je dois attendre Pokémon White 2 et Black 2. Je suis décu que Game Freak et Nintendo ne sortent pas le jeu sur 3DS. Il veulent vendre des 3DS ou pas ? De toutes façons, je n'ai pas joué aux premiers, je me suis arrété à la version Perle. Le probleme c'est que les jeux d'occasions DS passent rarement en dessous des 30 euros, surtout pour les Mario ou les RPG à succès. Pour conclure je dirais que le jeu video nomade est trop cher aujourd'hui ! (Merci captain Obvious !)

Voir aussi

Groupes : 
Pokémon
Ajouter à mes favoris Commenter (9)