5 minutes, douche comprise.

5 minutes, douche comprise.

Par nikolah Blog créé le 29/03/10 Mis à jour le 20/09/17 à 18h32

A boy's best friend is his BLOG.

Ajouter aux favoris

Catégorie : tests de jeux

  
Signaler
tests de jeux (Jeu vidéo)

Parce que oui il y a des tas de choses qui me gênent avec ce jeu. Ah zut, on est pas censé donner son avis dès l'intro de l'article, je le savais pourtant.

Au moins ca permettra de vous rendre compte que cet avis contiendra un max de spoilers parce que je ne peux pas m'en empêcher. 

Donc si tu n'as pas encore fait le jeu, j'e t'invite a scroller tres tres vite jusqu'en bas de l'article, tu sauras si le jeu RE7 est fait pour toi.

Aussi pour être honnête, j'ai fait ce jeu sur une télé hd d'1m de diagonale, non pas en VR. J'ai juste essayé la demo kitchen avec le casque, c'était amusant mais comme on ne se deplace pas je ne sais pas si ca file la gerbe. Et non, aucun risque de crise cardiaque ou quoique ce soit en jouant à ce jeu... Pas plus en tout cas que lors d'un visionnage de film d'horreur déconseillé aux moins de 12 ans.

 

Downgradé pour la VR ?

On va commencer par la technique de ce jeu, developpé sous le nouveau re engine (les precedents épisodes tournaient sous MT frame work) le jeu passe à la 1ère personne, bien plus logique pour un jeu VR.

Le début est sympa,  on se retrouve en fin de journée devant une maison délabrée, qui sera le lieu de nos aventures pour cet épisode. C'est plutot net et sans bavures, néanmoins les effets d'ombres et de lumiere sont assez moyens, ils font "old-gen", mais c'est fluide. L'autre souci c'est le FOV (field of vision) extremement restreint, c'est a dire que contrairement au champs de vision d'environ 110-120 ° de l'etre humain de base, on a l'impression de porter des oeilleres. Ca donne le sentiment, comme c'est étonnant, de "jouer dans un casque". Après reduire le champ de visione st une technique pour engendrer du strees, on ne sait pas ce qui nous entoure.

Le dernier souci, que je n'avais pas vu depuis l'ère de la PS2 et des cartes graphiques pour PC du debut des années 2000 : C'est tout noir. Il y a litterallement des scenes entieres ou on doit avoir 70% de l'écran qui est noir. Une meilleure utilisation des couleurs aurait été judicieuse (peut etre sur pc en 4K avec HDR ?). Bref, le jeu est bien plus proche d'un III (jeu indé a gros budget) qu'un AAA. C'est indéniable, on a pas la claque que representait un RE1 ou 4 a leurs sorties respectives, on passe de jeux révolutionnaires à un truc qu'on deja vu plusieurs fois, condemned ou bioshock en tête. En VR, c'est un peu moins beau, l'immersion est un peu gachée car on a plus l'impression d'être dans un film CGI low cost que vraiment à l'interieur d'un manoir.

Qu'est ce que ca donne manette en mains ?

Bon après c'est pas la technique qui fait un bon jeu, du moment qu'on s'amuse, l'imagination fait le reste. Le coeur du jeu de type survival horror, c'est plusieurs mécaniques : resoudre des enigmes, gerer son inventaire et combattre ou fuir.

Résoudre les enigmes, malgré le petit Pegi 18 sur la boiboite, un enfant de 10ans doit pouvoir tout regler sans se prendre une migraine. Il y a des parties amusantes, mais rien de bien complexe certaines enigmes à base d'ombre sont chouette mais sont réutilisées ad nauseam et ne se basent que sur "on essaie toutes les possibilités jusqu'a ce que ca rentre".

Pour ce qui est de la gestion des objets, il ya une bonne idée, un fluide qui conbiné à d'autres elements permet de faire des balles ou des objets de soins. L'idée étant d'optimiser ses consommables, c'est assez malin mais c'est quand même tres facile. Les deux premieres heures passées, on est rarement a court de quoi que ce soit, si on a été raisonnable au depart.

Pour ce qui est du combat, c'est bien basique tout ça ! On est tres loin de la "seconde trilogie" ou il y avait un paquets d'armes, et de techniques de corps a corps qu'il fallait parfois combiner pour eliminer les monstres qui se trouvent entre votre personnage et le prochain chapitre. Pour cet épisode 7 c'est back to basics, il y a deux types d'affrontement : les enemis de base et les boss. Les enemis de base il faut viser la tête, c'est d'ailleurs hallucinant de voir qu'il n'y a qu'un seul modèle d'enemis tres inspirés par les oozes de resident revelations, avec 4 variantes : normal, a quatres pattes, avec un bras chelou et gros qui te vomi dessus. Tous avec le même modele graphique, tous avec la même stratégie. Même dans le premier il y avait les chiens, des zombies, des araignées, des hunters etc. Dans les derniers épisodes, quand un groupe d'adversaires variés approchait il fallait vraiment établir une stratégie et deployer tout son arsenal pour s'en sortir. Bref, c'est pauvre.

Du coup on va aller voir du coté des boss, c'est a dire les membres de la famille Baker.. Les affrontement sont a precrire contre eux, en gros ils passent au travers de murs et il faut courir a l'autre bout de la carte en se mettant accroupi il vous oublient et on continue sa recherche d'objets.Utiliser des balles contre eux est juste inutile. Une fois qu'on a compris que les seuls moment ou ils vous bloquent sont des QTE "déguisés" ou il suffit de marteller la touche R2. D'un autre coté les "combats finaux", les vrais affrontements, sont d'autres puzzles ou il faut declencher des mecaniques dans un certain ordre pour battre l'enemi du moment. Vous les trouverez facilement : ce sont des arenes fermées.

 

 

Un jeu avant tout atmosphérique ?

 

C'est excellent pour la narration : les combats sont rythmés, surprennent le joueur et le mettent dans des situations originales et variées.  Le defaut étant que le joueur qui a compris qu'il est dans un gros puzzle va se mettre en mode "résolution d'enigmes". Cela desamorce l'eventuel stress induit par un combat de boss : pas de timing particulier, pas d'esquive/attaque au bon moment. Non, le joueur malin va faire des cercles dans l'arene en essayant de trouver les objets clés malgré un bonhomme qui lui hurle dessus en faisant tournoyer une tronconneuse.

Alors pour être sympa, le gameplay est tres propre, pas de bug majeur (sans maj day one obligatoire) on ne peut absolument rien lui reprocher si ce n'est son manque d'innovation et sa relative simplicité par rapport aux precedents épisodes.

 Parlons en de la narration et de la mise en scene, finalement le coeur du jeu. Ben franchement c'est tres reussi : il est possible que le fan de matrix qui sevissait depuis code veronica ait été viré et a laissé place a quelqu'un qui a vu les remakes d'evil dead et de massacre à la tronconneuse, et qui a joué a bioshock ou alien isolation. (Le scénariste a aussi bossé sur l'incroyable spec ops the line)

Alors bien sûr, on n'échappe pas aux "gimmicks VR" : vous vous souvenez il y a dix ans quand on allait voir des films en 3D au cinema et que haribo nous balancaient des bonbons dans la gueule ou que le mechant d'avatar nous pointait de son gros couteau ? Bienvenue en 2017 ! Ou les mechants de RE7 mettent leurs visages a deux centimetres du votre ! Bref c'est juste ridicule en version TV et en VR, je pense que ca devient blasant apres la deuxieme fois. Mais c'est de bonne guerre : on leur aurait reproché s'ils ne l'avaient pas fait, c'est comme les moteurs physique en 2000 ou les mondes ouverts en 2010, si la vr s'installe (c'est pas gagné) et on va en bouffer des pelletées.

La grande question est : "est ce que ca fait peur"  ? Tout depend du spectateur en réalité, parce que sur la toile je vois enormement de gens qui explique a quel point ce jeu est incroyablement effrayant que les gens qui vont jouer en vr vont faire des crises cardiaques etc.

Alors que personnelement, rien, nada, queue dalle. Alors oui bien sûr j'ai parfois sursauté lors des tres (trop?) nombreux jumpscares, parce que c'est fait pour ca. Par contre les scenes plus psychologiques, sont pour moi ratées. Etudions celle qui copie le repas de massacre a la tronconneuse, oui parce qu'il y a UNE SCENE DU JEU QUI COPIE LE REPAS CULTE DE MASSACRE A LA TRONCONNEUSE ! Une des scenes fondamentales du cinéma d'horreur, faut être au niveau les amis, et clairement on en est trés loin...

En réalité c'est plutôt celle de la maison des 1000 morts de rob zombie, mais c'est un bon film alors on va pas chipoter. Dans le film original, une des victimes se retrouve attachée a une chaise et assiste au repas cannibale de la famille, c'est a peu pres la même situation de base dans le jeu. La premiere différence c'est bien sur les acteurs, quelle que soit la façon dont on le tourne, des bonhommes en 3D temps réél ps4 ca n'a rien à voir avec des vrais acteurs. Alors oui c'est bluffant pour la technique d'aujourd'hui, mais c'est comme les visages "ultra-réalistes" d'heavy rain, 5 ans apres on dirait des muppets, c'est bien trop propre. Deuxiemement la caméra fixe, sans montage, sans voir le visage terrifié de la victime  a moins d'impact. Dans le film, elle s'arrete sur le mobilier en os et peau humaines il y a plusieurs focales utilisées pour rendre le sentiment de stress du spectateur, bref c'est pas pour rien que c'est un des scenes cultes du cinéma horifique. Mais le plus génant c'est la situation en elle même, dans le film on se doute que la demoiselle est completement objectifiée sexuellement, bien evidement mais aussi comme repas, alors que dans le jeu ils veulent lui faire manger des tripes. Ouaip'

bientôt disponible au musée grévin.

Alors c'est peut etre parce que je suis francais, mais bon, manger des tripes c'est pas mon repas favori, mais ca existe, quoi. Et c'est même pas forcement des tripes humaines, c'est certainement animal vu quelques indices disséminés avant. Oui t'es attaché, oui, les mecs se tartent la gueule a coup de couteau, mais la scene est trés courte, le metteur en scene ne laisse pas l'ambiance se mettre en place.

Pour en revenir au coté horreur du jeu : ca ne m'a pas fait peur et clairement je ne juge pas les gens qui ont eu peur pendant ces scenes, j'aurais aimé les "vivre" pour etre honnete. Mais voila, si le spectateur "lambda" peut eventuellement avoir une sueur froide, le fan de film d'horreur qui a le cuir tanné va être decu, je pense. Bref c'est de l'horreur PG13 sur un jeu PEGI 18, le genre de l'horreur est censé être extreme, inattendu, excessif. On a là un produit un peu fade, qui est destiné au grand public.  

Plusieurs critiques parlent du jeu le plus terrifiant jamais créé, c'est comme si des critiques culinaires parlaient du plat le plus épicé qu'ils aient mangé parce que le cuisinier a mis du poivre !

Le gros point positif ce sont les antagonistes du jeu, les Bakers. Ils sont plutot interessants mais ont le syndrome Vaas (le personnage de farcry3) a monologuer en gros plan. Ca rend le tout tres "jeu video". Le héros, ethan quand a lui va bien rapidement gagner le titre de "héros le plus transparent de l'histoire de RE" car il n'est qu'un véhicule pour le joueur, zero personnalité, il traverse la maison baker comme un autiste, les sentiments sont ceux du joueur, c'est logique après tout, l'idée étant d'impliquer le joueur. Petite note néanmoins sur Ethan, capcom et certains joueurs reprochaient a la saga RE de ne mettre en scene que des heros "forces spéciales" bodybuildés, invincibles. Alors capcom nous vend Ethan, la victime sans entrainement qui va essayer de survivre au milieu des psychopathes... Avec un pouvoir regenerant digne de Wolverine. Car c'est officiel, si on exclu le duo birkin/wesker de RE6, Ethan est bien le personnage jouable le plus badass de l'univers RE avec sa quasi immortalité...

Inspiré par street fighter V ?

Le jeu dure une 10aine d'heures ce qui est extremement court pour un resident evil recent, on est exactement sur la même structure que le premier episode, une maison, une dependance, un endroit secret. Aucune raison pour le terminer une seconde fois, il y a bien une fin alternative mais elle est conditionnée par un choix qui n'implique que tres peu le joueur...

Par contre la fin est on ne peut plus ouverte (voire impliquent que le jeu n'est pas une suite mais un reboot, à confirmer) et introduit une suite en dlc pour mars 2017. Un reboot pour nous vendre un tas de dlc et un season pass ? Ceci explique aussi pourquoi, hors scenario de base, il n'y a aucun autre mode de jeu. Oui, capcom nous fait une Street fighter 5, un jeu volontairement vide pour nous vendre des tas de petits machins ensuite et "faire vivre le jeu sur la durée, pour moi c'est d'une connerie abyssale. Bref ca me gene.. un peu.

 Pourquoi ?

Parce que malgré tous ces defauts...

Malgré toutes ces recriminations j'ai bien aimé resident evil 7. C'est un jeu un peu trop court, un peu trop famélique mais l'aventure vaut le coup d'être vécue. Je me suis amusé pendant ces dix petites heures de jeu, le fan que je suis a émis tout un tas d'hypothèses qui se sont revellées justes ou fausses (je pensais que ethan pouvait etre un pseudonyme pour un personnage recurent de la série). Mais le rythme est excellent, il y a des moments de respiration, d'autres d'action, c'est même bien meilleur que le remake hd du premier pour moi, a ce niveau.

Et même si j'ai été extremement frustré par la fin, j'ai passé un bon moment pour y arriver.

Un peu comme street fighter V, qui est l'un des meilleurs versus fighting 2D, mais qui en donne trop peu.

Ami lecteur qui est arrivé jusqu'ici (et je t'en remercie) dois tu acheter ca jeu ? 

 

J'achète

-J'ai claqué 400¤ dans un casque de VR, c'est certainement le meilleur jeu actuellement pour s'amuser avec.

-j'ai adoré alien isolation, condemned ou bioshock.

-J'aime me faire peur mais je suis un peu trouillard sur les bords.

-Je ne rate aucun episode de resident evil.

-Je prefere largement la narration au gameplay et à la rejouabilité.

J'achète pas : 

-Je suis un gore freak et j'aime les experiences extremes

-J'ai rongé les modes mercenaries/missions et je ne finis le solo des RE seulement pour y jouer.

-J'adore RE 4/5/6 pour ce qu'ils sont d'excellents tps, mais les precedents episodes m'ont ennuyé.

-Dix heures de jeu pour moi , ca vaut 20 balles (le prix dans 6 mois en occase)

 

Et pour ceux qui hésitent, il y a deja un season pass en cours donc mon conseil : si vous n'etes pas préssé, attendez une future version ultimate/gold/full season. En moment l'excellent Resident evil revelations 2 coute 20¤, pour celui qui ne l'a pas fait c'est un bien meilleur investissement, plein de choses a debloquer, un mode coop, un mode missions bourré a craquer.

 

Un petit tour de ma collection de jeux resident evil : http://www.gameblog.fr/blogs/ipiip/p_109440_mon-full-set-resident-evil-et-du-bonus

Ajouter à mes favoris Commenter (14)

  
Signaler
tests de jeux (Jeu vidéo)

Alors c'est bien sympa, la semaine dernière je vous proposais d'acheter une neogeo pocket, choisir la bonne et tout.

suivez le guide : http://www.gameblog.fr/blogs/ipiip/p_116728_guide-d-achat-la-neogeo-pocket

Je tiens a remercier la rédaction de gameblog pour le passage sur sa homepage ainsi que tous les lecteurs qui ont laissé des commentaires, dont beaucoup qui demandaient "oui, mais les jeux ? Je prend lesquels ?"

Aujourd'hui nous allons trouver des jeux (ainsi que quelques alternatives) qui vont vous permettre de bien profiter de votre nouvelle console portable.

Je n'ai malheureuseument pas joué a tous les jeux sur la véritable machine donc j'ai pu passer a coté de perles... J'en ai fait la majorité mais s'il y a un indispensable que j'ai zappé n'hésitez pas à laisser un commentaire avec vos jeux favoris !

Mais il faut savoir qu'en dehors des jeux de pachinko (faut être fan) la plupart des titres NGP sont d'excellente qualité, si vous trouvez une cartouche pas cher, n'hésitez pas. Il n'y a pas de véritable "daube" dans la ludothèque neopocket.

Mefiez vous quand même des titres japonais. En effet la console "traduit" la majorité des imports en anglais mais il y a des exceptions, surtout dans la catégorie rpg. J'ai un card fighters clash qui prend la poussière pour cette raison.

 

On commence par les jeux de sport avec Neo turf masters !

La console a son lot de jeux de sport sympathiques, le tennis, le baseball, le catch ou le foot... Mais celui qui remporte la palme du meilleur titre c'est sans aucun doute l'adaptation portable du jeu de golf de chez SNK. Il est même meilleur que la version de salon, pour moi.

Un large choix de golfeurs et 3 parcours de 18 trous (le 13ème de baden va vous traumatiser !) vont vous occuper un bon moment, avec une jouabilité particulièrement précise ! C'est simple, dans les jeux de golf "fun" il n'a été égalé que par le trés sympathique everybody's golf.

De plus le format portable s'adapte très bien à la discipline, surtout que le jeu permet de sauvegarder la partie après chaque swing.

 Je ne suis pas fan de foot mais le neocup 98 est aussi tres interessant avec un veritable mode carrière, Le pocket tennis est plutot sympa pour ceux qui aiment la discipline. Bigbang pro wrestling est un jeu de catch réussi avec des personnages trés charismatiques. Le cool boarders est trés ennuyeux. 

Que vaut une console portable sans un bon puzzle game : Puzzle de pon est là pour vous !

Jouable en deux modes (que je ne pourrais pas citer exactement car en japonais) on peut se faire une petite partie simple en mode enigme, en coup limités ou il faut réflechir. On peut aussi decider de jouer contre la montre, atteindre un objectif de pièces clés et ainsi debloquer de jolies illustrations. Il est , je crois, inédit a la machine ! 

Dans la même catégorie le combat est rude avec aussi un puzzle bobble un peu laid pour la machine, idem pour puyo puyo pop,  mais ils font bien le travail. Magical drop quand a lui est un jeu bien nerveux, mais je prefere jouer à l'excellente version neogeo arcade !

 

La plate forme n'a pas énormement de représentants, mais deux jeux sortent du lot : sonic pocket adventure et metal slug

Le premier n'est absolument pas la version portable de sonic adventure sur dreamcast, on est plus proche du sonic 2 de la master system / gamegear, en un peu plus joli et varié. On retrouve tout ce qui fait un sonic classique, un jeu de plate forme nerveux et rapide avec de la bonne musique. On retrouve aussi les sequences en "3D" de sonic 2, en plus fluide. Il y a bien sûr un systeme de sauvegarde qui permet de reprendre sa partie plus tard.

Metal slug quand à lui, a vu deux versions : les first et second mission. On est sur deux jeux relativement similaires qui reprennent le principe du jeu d'arcade de snk : un run and gun nerveux aux animations rigolotes. La version pocket ajoute un mode "mission" qui permet au joueur de choisir son niveau, de sauvegarder et ainsi maitriser ses temps de partie. 

Dans les deux cas de bons jeux, tout depend si vous preferez la plate formes classique ou le run and gun. Par contre petite astuce : évitez megaman : battle and fighters, il n'est pas franchement mauvais mais c'est l'adaptation du rockman power battles en arcade. C'est un boss rush mode amusant, mais il n'y a aucune composante plate formes sur cette cartouche. 

 

Il y a des RPG sur cette console, pas une montagne mais les jeux sont tellement différents les uns des autres que le fan du genre peut trouver son bonheur, s'il aime l'originalité.

 

Ma selection : SNK vs capcom cardfighter's clash, en version US ou europe (il ne se traduit pas automatiquement).  

Clône assumé du pokemon TCG sur gameboy color, on y joue un jeune garcon ou fille qui veut devenir le meilleur dresseur... de cartes à jouer. Pour ce faire, il va visiter differentes arenes pour affronter des joueurs, améliorer son deck, faire des échanges. Les règles sont simples, avec quand même de chouettes subtilités qu'on ne retrouve pas chez les pokemonstres.

Alors non, il ne va pas détroner hearthstone sur votre portable mais le jeu vous tiendra quelques heures  et on peut interrompre la partie à n'importe quel moment, même au milieu d'un round.

Sur cette machine on a aussi dark arms, une espece de rogue like horifique tiré d'un jeu de tir au pistolet infrarouge en arcade. Oui c'est le grand écart, mais finalement les sprites sont bien rigolos et la montée en puissance ets bien jouissive.

Biomotor unitron et faselei, j'avoue n'y avoir joué qu'une heure maxi chacun mais ils sont aussi trés prométeurs. Le premier tend vers le pokemon avec des robots transformables, faselei est un tactical rpg avec des mechs, qu'il faut programmer avant d'agir. Le décalage est assez rigolo et on se retrouve souvent à tirer a coté des enemis, mais on rigole, donc ca va.

 

Ah enfin ! La catégorie reine de la neo-geo, c'est la baston ! C'est pareil pour la petite soeur, sans aucun doute. 

Un truc interessant sur neogeo pocket c'est que tous les jeux de combat (à une exception notable près) utilisent le même moteur de jeu. Ca a permis de créer plein de jeux rapidement, même si on retrouve des personnages communs (athena ou terry principalement) chaque titre a sa propre personnalité et ses subitilités. Pour les joueurs qui connaissent la difference entre kyo 95 et 96 c'est du pain béni, pour ceux qui pensent qu'UMvsC3 c'est la même chose qu'injustice, laissez tomber.

S'il ne faut en choisir qu'un seul, la valeur sûre c'est SNK vs Capcom : match of the millenium

Fruit de l'union entre les deux leaders du marché de la baston à l'aube de l'an 2000, la série a vu naitre 4 jeux de combat plutôt trés bons. La version portable propose 24 personnages issus des meilleurs jeux de chaque franchise, on a du street fighter, du darkstalkers, du samurai shodown, du last blade ou du kof. Les graphismes sont au top de ce que propose la machine, les sprites kawai sont bien animés et les décors détaillés. Le jeu déborde de modes differents, on peut jouer en 1 vs 1 classique, 2 vs 2 en tag (comme dans les jeux marvel vs) ou 3 vs 3 comme dans kof. Il y a aussi les snk olympics, une série de mini jeux variés avec encore d'autres personnages comme arthur de ghouls and ghosts ou les heros de metal slug. Il y a aussi un genre de DDR avec felicia de darkstalkers.

Le systeme de combat est complet et toujours agréable à jouer aujourd'hui, une sorte de street X tekken simplifié avec des combattants plus variés. Trés certainement le meilleur jeu de la machine !

L'autre jeu de baston indispensable sur neogeo pocket c'est samurai shodown 2 !

(oui, avec le point d'exclamation), comme je disais plus haut, il n'utilise pas le même moteur que les autres jeux. L'aspect graphique est donc different avec des sprites plus petits, mais des decors un peu plus détaillés. Le premier episode reprennait la structure de samurai shodown IV, de facon tres classique : même persos, même système de jeu.  Le second est inspiré par la version Neogeo hyper 64 et révise radicalement sa copie. Des sprites ont été recyclés, évidement, mais il n'y a plus qu'un seul bouton d'attaque, l'autre servant au parades, un peu comme les impact de soulcalibur. Il faut s'y habituer mais une fois maitrisé, on s'éclate. On a aussi des cartes à collectionner, qui debloquent de nouveaux coups et une plus grande resistance.

Les autres jeux sont aussi tous tres bons, de kof R1 et 2 à gals fighters en passant par fatal fury first contact ou the last blade, il n'y a pas de mauvaise pioche sur cette machine. Si c'est le porte feuille qui decide un kof R2 coute 15¤ maxi en loose.

 

Il y a aussi des "inclassables", comme pac-man, melon chan ou cotton, mais certains de ces titres rares coutent vraiment trés cher. Mon conseil : l'émulation marche tres bien si vous voulez tester un jeu avant de l'acheter. Par contre rien ne vaut de jouer sur la veritable machine portable avec l'écran et la manette d'origine, d'ailleurs pour bien choisir sa machine ca se passe ici : http://www.gameblog.fr/blogs/ipiip/p_116728_guide-d-achat-la-neogeo-pocket

En tout cas n'hésitez pas à partager vos souvenirs, vos meilleures experiences et vos avis sur cette glorieuse machine portable dans les commentaires !

Pour ceux qui aiment bien le style graphique si particulier des sprites neogeo pocket, j'ai un hobby : la réalisation de personnages en perles à repasser. J'en ai fait une série neopoke, farfouillez dans les articles de cette série, vous ne serez pas décu (enfin j'espère ;) ) 

http://www.gameblog.fr/blogs/ipiip/rub28/

 

Ajouter à mes favoris Commenter (6)

Signaler
tests de jeux (Jeu vidéo)

(jeu testé sur 3DS)

Ca faisait un petit moment que je n'avais pas rédigé un vrai test, tout simplement parce que ca fait un petit moment que je n'avais pas acheté une nouveauté.

Mais dès que je l'ai vu apparaitre sur le store nintendo "Angry video game nerd adventures" il fallait que je me le prenne pour deux raisons. Déjà la sortie de ce jeu en europe était tout sauf gagnée, si l'avgn est trés populaire aux états unis, en france nous avons nos glorieux youtubeurs bien de chez nous et James rolfe est moins connu.

D'ailleurs pour un portrait du monsieur plus complet ca se passe ici :  http://www.gameblog.fr/blogs/ipiip/p_70105_le-favoritisme-du-vendredi-n-6-la-derniere-video-de-l-angry-

Ensuite vu le nombre d'heures que j'ai passées devant ses émissions de retrogaming et celles sur le cinéma d'horreur classique je lui devais bien dix balles (même si j'ai pris a l'époque son app ipad, qui ne fonctionne plus, malheureusement).

 

Bon maintenant qu'il est dispo, que je l'ai terminé, qu'est ce qu'il vaut ?

Commençons par la présentation, c'est un jeu de plates-formes / action très inspiré par megaman sur nes. Le graphisme est bien evidemement neo-retro avec un style entre la nes pour la taille et la resolution des sprites et la snes pour l'animation, les couleurs et les décors. L'effet 3d est trés propre, il ne gêne jamais le jeu.

La musique a des sonorités de C64, c'est bien le point trés positif du jeu, vu la qualité du chipset sonore de cet ordinosaure ! Même si l'on aime pas trop les graphismes datés, la musique chiptunes est excellente. L'intro est une reprise du générique de Kyle Justin (He's gonna take you back to the past, to play the shitty games that suck ass !) et les musiques originales composées pour le jeu sont bien entêtantes comme à l'époque,  vous allez les entendre ces musiques et pas qu'un peu !

 

Le jeu est en effet plutôt punitif et difficile : on est dans une logique de die and retry, sans aucun temps mort à l'instar d'un hotline miami. La mort renvoie vers un ecran violent de game over et une insulte made in avgn générée aléatoirement, qui se demande ce qu'il fait dans ce programme abusé. Par contre les vies sont illimitées en mode "facile" et les check points sont nombreux.

Il y a parfois des pièges imprevisibles, mais une fois le niveau intégré tout reste une question de skill, pas de situations abusées tant qu'on ne fonce pas tête baissée.

Le jeu regorge de références aux vidéos de James (oui , je l'appelle par son petit nom), les power ups incluent "le super mecha death christ", on retrouve des personnages alternatifs comme le guitariste mort derrière le canapé, des requins qui tirent des lasers et le boss final n'est autre que Fred Fucks !!!

D'ailleurs si les niveaux sont plutôt hardcore, les boss ne sont souvent qu'une formalité. On aurait aimé des patterns un peu plus complexes, le bourinnage étant généralement payant.

 

Conclusion : AVGN adventures vaut t'il ses 9,99¤ ? Au delà de l'aumône pour un youtubber talentueux ? De la réalisation d'un rêve de gosse pour James Rolfe, être le heros d'un jeu sur console nintendo ?

Le titre est indéniablement solide : réalisation datée mais soignée, aucun bug, une maniabilité au poil ! Il a beau être difficile il n'est jamais injuste : personnellement j'ai terminé le jeu en 151 minutes. C'est assez court et j'ai laché quelques insultes au passage, mais l'experience fut bonne. Si vous avez aimé shovel knight, on est dans le même genre de sensations, avec une difficulté plus élévée, une technique un peu moins aboutie, un jeu plus court et pas de version physique (pour l'instant).

Je lui donnerais un solide 4/5

On se quitte avec un auto test par l'avgn lui-même, ainsi que quelques autres jeux fan-made:

 

ps : le jeu est dispo aussi sur steam : http://store.steampowered.com/app/237740/?l=french

Ajouter à mes favoris Commenter (5)

Signaler
tests de jeux (Jeu vidéo)

Le voici enfin entre mes mains, ce jeu maintes fois repoussé (généralement c'est mauvais signe) et présenté par ses auteurs et pas mal de journaliste comme le fils spirituel de resident evil 4.

Ce qui devait être mon jeu d'horreur de l'été, une tradition qui remonte à l'été 96 avec resident evil sur saturn, sera donc celui d'hallooween.
Une date de sortie qui finalement fait sens, c'est la bonne période pour se taper un bon coup de flippe !


A noter qu'il est au prix de vente de 50¤, ce qui n'en fait pas un jeu "budget" mais qui est un effort commercial plutot sympa, surtout qu'il est livré avec une mini BO pour les gens qui l'ont précommandé.

J'essaie ici la version ps3, vu que je n'ai pas encore de console next gen (hormis la WiiU ), mais a priori a part des textures plus nettes et moins d'aliasing c'est normalement plus ou moins la même chose.
Je revelerais deux petits défauts qui ne sont pas plus génants que ça mais qu'il faut noter : dès qu'on lance le jeu, on a droit à une petite mise à jour... Le jour de la sortie du jeu, c'est un peu honteux. Le deuxième point noir c'est que le jeu s'installe automatiquement au premier lancement et il faut compter un bon quart d'heure d'attente. Donc lancez le jeu avant de manger, ou de faire une petite vaiselle et vous serez parti :)

 
Je vais essayer de spoiler le moins possible cette première heure (les deux premiers chapitres de l'aventure) mais si vous voulez vraiment garder la suprise intacte, il ne faut pas aller plus loin dans l'article.
Si vous hésitez à vous prendre le jeu, continuez, le but étant avant tout de savoir si ce jeu est fait pour vous !

On va vite passer le volet technique : le jeu est plutôt "propre", trés fluide et les environnements sont bien remplis de détails parfois assez dégoutants. Nous ne sommes pas en face d'un uncharted 4 mais pour ce qu'on lui demande d'afficher, le moteur de jeu et cette bonne vieille ps3 font un boulot tout à fait honorable.
Les personnages sont correctement réalisés même s'ils ne sont pas vraiment trés expressifs que ce soit au niveau du visage mais aussi dans le reste de leur langage corporel.

Au niveau de la direction artistique, le jeu est assez intemporel, on imagine neanmoins qu'il se deroule à notre époque ou dans un passé recent.
L'hopital dans le lequel se deroule le premier chapitre fait penser à certains environnements de la série SAW, typique des constructions américaines de la première moitié du 19ème siecle. Ou du lycée de centre ville de mon adolescence...

L'utilisation de filtres graphiques lors de certaines scenes est bien vu et il me semble qu'au fil du jeu ils auront leur importance scénaristique. Mais je peux me tromper.
Des le debut, le jeu est en "super 16-9" avec deux bandes noires en haut et en bas de l'écran (supernes style) personnelement je trouve ca assez chouette mais les proriétaires de mega-télés XXXL risquent de ne pas apprécier qu'on leur ronge ainsi leur bordures.
L'ambiance sonore quand à elle nous ramène aux belles heures des survivals de type resident evil et surtout silent hill, avec ces sons parasites qui nous mettent dans un état de paranoïa permanente.


Le jeu est quand a lui assez simple, avancer dans des décors, ramasser les (rares) objets interactifs qui trainent et éviter au maximum de se faire reperer par l'ennemi à nos trousses. Le jeu est avare en aides contextuelles, mais tout vient naturellement le bouton X étant utilisé dans la grande majorité des cas !

Le personnage est trés lent, ce qui peut un peu agacer mais surtout il se met a trottiner (un peu moins lentement) à des moments plutôt incongrus. Ca casse un peu le délire horrifique du jeu, cela va sans dire.
Si les décors sont variés et pleins de détails, on est dans un pur couloir dans lequel il faut être le plus discret possible et éviter d'attirer l'attention d'une créature cauchemardesque trés inspirée par leatherface de massacre à la tronconneuse. Ensuite il y a des ennemis moins dangereux que l'on peut attaquer de front, mais qu'on va plutôt poignarder dans le dos, vu que c'est instantané et c'est rigolo, quand même.

Enfin, je ne vais pas spoiler completement ce premier segment du jeu mais pour ceux qui veulent du pur RE seront fatalement décus, car si on reste dans le registre du jeu d'horreur, le scénario nous transporte dans un univers clairement fantastique et ce des la première apparition d'un élement horrifique.
Ici pas de super virus ou de parasite alien, mais du mysticisme pur jus. Ca fait son petit effet aussi mais clairement on est en face d'autre chose que d'une histoire à la manière de resident evil ! Même si la mise en scène y fait furieusement penser, particulièrement lors d'une scène que ceux qui ont fait le premier épisode à l'époque apprécieront.

Cette première heure est plutôt encourageante, de bonnes bases sont posées, reste à voir le déroulé du jeu pour se faire une idée définitive, on est pas à l'abri d'un "plot twist"complétement idiot.


petit detail : la jaquette est reversible et nous propose une affiche minimaliste du jeu à la manière de bioshock infinite : bien sympa.


Ajouter à mes favoris Commenter (10)

  
Signaler
tests de jeux

Cet après midi je me balladais à la fnac car j'adore je trouver au milieu d'un foule compacte de consommateurs enervés.

Mais quelle ne fut pas ma surprise de voir que injustice était sorti ! dans sa version ultimate en plus !

 

Pour présenter ce jeu un petit retour en arrière s'impose... En 2008 sort un jeu mal aimé, certainement mal compris MK vs DC. Il est vrai qu'a l'annonce de ce jeu j'étais dubitatif, mais après l'avoir testé sur un des rares stands presque vides du micromania games show '08 (le grand salon du jeu video en france avant la PGW) je me suis trouvé accroché au concept.

Le gameplay était correct (tres inspiré des derniers MK de l'époque), le visuel accrocheur proche des illustrations d'Alex Ross, le mode histoire long et une bande son / bruitages incroyablement epiques. Il y avait des defauts comme un doublage FR particulierement nanardesque, une veritable raideur des mouvements et une histoire un peu idiote. Mais pour un coup d'essai c'était plutot pas mal. Le souci etant que dans le même temps sortaient des pointures comme soulcalibur 4, street fighter 4 et virtua fighter 5. Le titre est passé plutot inapercu mais si vous etes fans de dc ou mk ca peut valoir le coup d'y jeter un oeil.

 

Le jeu s'est quand même correctement vendu et en 2011 netherrealm studios nous sort un reboot de mortal kombat qui reprend quelques unes des ficelles du titre precedent comme un nouveau mode histoire long et plutot drole. Une véritable réinvention des trois premiers mortal kombats qui enchainait les clins d'oeils et dialogues vraiment droles (et pas seulement parce qu'ils etaient kitschissimes). Le jeu a été adapté en version ultimate sur Playstation vita.

En ce debut d'année nous avons eu droit a injustice, sur lequel j'ai fait volontairement l'impasse car le deal de netherrealm était clair (ce qui est plutot fair play de leur part) : des persos et costumes DLC reguliers et une version portable en fin d'année... Ce qui amenait a penser une version proche de l'Ultimate MK sorti l'année dernière.

Que peut on dire de cette adaptation d'Injustice ? Pour celui qui a deja joué a UMK on est en terrain connu : des personnages et costumes suplementaires, l'ajout de fonction tactiles et un graphisme un peu en dessous des versions de salon.

Car oui sur vita injustice n'est pas tres beau, c'est pas la honte totale mais on est clairement en dessous des jeux de combat de Capcom. Si les decors sont corrects les modelisations des heros et vilains sont plutôt limitées et font plus penser a de la bonne PS2 que de la current gen. Par exemple le batman est moins détaillé que son alter ego d'arkham asylum, ce qui pour un jeu de baston est assez dommage.

S'il n'est pas trés beau il reste parfaitement fluide, et ça c'est BIEN. C'est même essentiel pour un jeu de combat ! Les musiques et bruitages sont excellent et les voix sont en anglais du coup le doublage est bon.

Le design général ? N'étant pas un gros DC-fan, je ne connais que les apparences "classiques" de ces personnages, et franchement batman, superman, wonderwoman ou flash m'ont parus ratés : grosses armures moches, fort heureusement avec 3 à 9 costumes par personnage ya des alternatives. Par exemple le joker a vraiment un style extremement sympa et harley quinn n'est pas en reste !

 

Pour ce qui est est du gamedesign, sur les vidéos injustice ressemble enormement a mk9, une fois en mains c'est tres different.

D'ailleurs des le lancement du jeu on nous traine directement vers le mode training et il y a du boulot ! Cet injustice est en effet vraiment complet en ce qui concerne les mecaniques de jeu. dash, cancel, counter, ex moves, furies, etc.

Il mange vraiment a tous les rateliers, franchement. Le souci etant que malgré ce tuto tres complet la masse d'informations est si enorme qu'il va falloir le refaire plusieurs fois pour tout retenir. Abondance de bien ne nuit pas, surtout qu'injustice laisse tomber la maniabilté classqiue des MK et propose un systeme assez proche de blazblue : trois boutons petit-moyen-fort et un quatrieme pour les atouts speciaux (les supers pouvoirs en fait). On reste sur les archétypes MK (tous les personnages ou presque ont la même base de mouvements) mais ce 4eme bouton permet de personnaliser un peu plus des combattants. Même si au final on prend batman.

ou lobo.

ou le joker.

 

En ce qui concerne les modes de jeux, c'est encore une fois l'orgie complete avec par exemple 20 modes arcade, des centaines de defis starlabs, un mode entrainement complet, un multi en ligne (que je n'ai pas encore eu l'occasion d'essayer) et surtout le tres sympathique mode histoire !

Reprenant le canevas des précédents episodes, nous allons suivre plusieurs personnages dans un dc universe alternatif ou superman et d'autres héros sont devenus des tyrans qui regnent sur l'humanité d'une main de fer. Plusieurs heures de cinématiques réussies entrecoupées de combats, c'est toujours tres efficace même si a priori elle est bien moins longue que les episodes précédents (50% au bout de seulement 2 heures) !

Ma conclusion : Pour l'instant, c'est tres bon. la vita est une excellente console pour les fans de baston et injustice en est un sympathique representant. Si il ne vous en fait qu'un, je conseillerais plutôt d'aller voir du coté de chez marvel et capcom... Mais si vous êtes comme moi, accro au dernier degré, il fera office de bon fix en attendant le prochain. C'est bien la version ultime d'injustice pour les joueurs solo et la croix de la vita fait toujours des merveilles.

Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Signaler
tests de jeux

Aujourd'hui je vous propose de découvrir les pires bootlegs de pokemon.

Mais qu'est qu'un bootleg vous demandez vous ?

C'est plus ou moins une contrefaçon mais d'un genre assez particulier, voyons par exemple une contrefaçon classique, j'ai la chance (?) d'en posséder une de pokemon jaune :

En pratique c'est le même jeu, la cartouche n'a aucune des marques d'un jeu gameboy classique, et la boite est une photocopie un peu crade. mais on peut jouer a pokemon jaune.

Ya aussi les classiques "X en un" qui sont généralement bugués jusqu'à la moelle :

pour info pokemon diamond, c'est celui sur DS, crédible.

Ces cartouches sont un peu rares mais pas tant que ça, le graal c'est les vrais bootlegs, des jeux qui ont été modifiés pour ajouter de nouveaux pokemons au jeu original ou alors des jeux qui n'ont rien à voir avec  pokémon mais dont on a changé les sprites.

On commence soft avec les jaquettes, avec le fantasmatique pokemon version frigo returns :  hein quoi ?

pokemon darkcry pour les emos de 9 ans

Et ouais, me regarde pas comme ça, je sais pas...

Bon ok je me suis renseigné : frigo returns en fait c'est pokemon saphir, mais sans sauvegarde possible, une sorte de version hardcore quoi.

On a aussi pokemon chaos black qui a la particularité d'introduire presque une centaine de pokemons inédits, tous désignés par .... ah ben non c'est pas bien de se moquer des handicapés... les enfants de 9ans, j'ai déjà fait... nomura c'est pas chez moi... la drogue c'est attendu...

Allez on va dire Jean-noel l'enfant handicapé de nomura sous mescaline a qui ont aurait donné paint mais avec une souris à boule, mais sans la boule...

 

Nous avons aussi le pokemon adventure qui reprend le principe de sonic (voire le moteur de speedy gonzales sur gameboy?)  dans un jeu de plates formes tellement pas testé que le premier saut est quasi impossible à réaliser.

poulpyblast, désolé si je te pique un futur post :D

On va continue avec cette curiosité, pocket monsters 2 qui tourne sur megadrive. En effet, curieusement le jeu est plutot joli et il est relativement jouable. bon c'est un jeu de plate-forme plutôt classique et il est loin d'égaler les ténors du genre sur la même machine, mais on peut saluer l'effort...

Il faut croire que c'est la suite directe de celui-là :

"Bordel Bob ! t'étais pas censé surveiller jean-noel ? il a tout salopé encore une fois! "

 

Et pour finir une console pokémon : il parait que cet objet a provoqué des crises de depression dans le staff de gamefreaks. pensez aux familles, bon sang !

Le gilet stars and stripes, même guile n'oserait pas !

Voir aussi

Groupes : 
Pokémon
Ajouter à mes favoris Commenter (12)

Signaler
tests de jeux

Mais,mais mais, non vous n'êtes pas sur le blog de l'excellent Joniwan :O (clique,clique,clique et like)

Je lui ai piqué son idée mouahahahahahahah (hum-hum)

Parce que moi aussi j'achete mes jeux en double ! Je le fais même expres, enfin la plupart du temps...

Cette fois çi c'est Street X tekken en version collector ps3 et sur psvita.

Une bonne grosse boite en carton !

Un mini comics udon

le jeu, c'est pas mal !

Une borne d'arcade miniature, à monter soi-même...

...qui s'avère être une tirelire. Une métaphore des DLC ?

Voici aussi la version vita, normale vu qu'il n'y a pas eu de collector. Le bon plan c'est que ca permet d'avoir les persos dlc aussi sur la version ps3 !

Couverture alternative pour 12 personnages en plus ! :bave:

Valable jusqu'en 2027 ? m'etonnerai que les serveurs soient valables 15 ans :D

Bon et sinon le jeu il est comment ?

Contrairement a beaucoup je trouve ce jeu vraiment tres sympa a jouer, ya plein de personnages même dans la version de base (38, c'est enorme !) et le code reseau est vraiment tres bon !

Bon ok presque tout le monde joue ryu et ken, mais les matchs sont plutot equilibrés et avec la nouvelle MaJ permet de limiter les time over (et le decalage de son n'est plus).

De plus pour les débutants il est vraiment facile, j'ai essayé le mode survie en difficulté normale et je n'aurais pas du ! Au bout de deux heures et demie je n'arrivais pas a perdre (esprit bandeau tout ça...) j'ai abandonné au bout de 101 victoires... c'est un vrai mode infini a priori !

Ce con de SEN repertorie tous les évenements ! heureusement que je l'ai pas lié a un twitter ou facebook pour de la publication automatisée !

Ajouter à mes favoris Commenter (5)

Signaler
tests de jeux

 

Privacy est un jeu d'ambiance par excellence. Grâce à des questions insolites les joueurs vont pouvoir lancer des discussions sympas, c'est un excellent jeu d'apéro pour lancer une soirée et permettre à des gens de faire connaissance.

Le principe : le premier joueur va sélectionner une question « intime »  parmi six. Ça va de trucs softs comme « j'aime lire la presse à scandale » à « les avocats qui défendent les violeurs sont des salauds » ou des trucs plus intimes comme « j'ai déjà trompé mon conjoint ». Clairement c'est pour jouer entre adultes. Chaque joueur va répondre secrètement à cette question puis essayer d'évaluer le nombre de « oui » autour de la table. Bien évidemment les points gagnés ne sont qu'un prétexte à débats et discussions, tout en respectant l'anonymat des votes, hein !

Il existe une version "no limit" avec des questions encore plus salées ;)

En alternative plus tranquille : le jeu cartes sur table qui invite les joueurs s'échanger donner des cartes qui reflètent leur personnalité avec un système de votes qui rappelle Dixit. On taquine gentiment mais par contre il faut y jouer entre gens se connaissant un minimum ! De plus contrairement à privacy on peut y jouer avec des ados.

Ajouter à mes favoris Commenter (7)

Signaler
tests de jeux

 

Comme d'autres jeux de cette sélection Dixit est un jeu multi primé, réalisé par un éditeur indépendant français.

Pour un premier essai c'est un succès total sur un principe facile à comprendre et une direction artistique qui est à la fois magnifique et pertinente pour le game design.

Les règles : à son tour le premier joueur va prendre une carte de sa main la poser au centre de la table face cachée et proposer un titre lui correspondant. Les autres vont s'inspirer de ce titre pour choisir à leur tour une de leurs cartes et la poser face cachée. On mélange les cartes, on les retourne et chacun vote pour la carte qui lui parait être la bonne (sauf sa propre carte, bien entendu). La subtilité étant que si le premier joueur obtient tous les votes ou aucun des votes il ne gagne pas de points, il va donc falloir jauger les joueurs autour de la table pour s'en sortir.

C'est beeaaau

Ajouter à mes favoris Commenter (11)

Signaler
tests de jeux

 

Bon autant être super clair avec vous, les aventuriers du railc'est mon jeu préféré. Il allie simplicité des règles, stratégie, tactique et très grande rejouablilité.

Oh-oh-oh special noël !

Le but du jeu est de remporter un maximum de points de victoire en réalisant des jonctions entre différentes destinations que l'on a pioché en début de partie. Il faut réfléchir en amont son tour de jeu et s'adapter aux actions des autres joueurs. Le tour de jeu est d'ailleurs très rapide : soit on pioche des cartes soit on pose une ligne en utilisant ces cartes, ultra simple mais si on ne planifie  pas ses actions sur plusieurs tours on se fait bouffer par ses adversaires.

Le jeu n'est pas très cher (moins de 45 euros) pour un matériel vraiment très joli, comme d'habitude chez days of Wonder ! Il faut néanmoins pas mal de place pour les plateaux imposants.

 « Les » plateaux ?  En effet ce jeu connait une foule d'extensions sous formes de cartes double face (suisse/inde ou deux cartes de chine) qui permettent de varier les plaisirs, ainsi que de nouvelles cartes qui ajoutent nouvelles destinations et des petites règles supplémentaires !

Foncez c'est un investissement garanti !

Ajouter à mes favoris Commenter (7)

Édito

 

Archives

Favoris