5 minutes, douche comprise.

5 minutes, douche comprise.

Par nikolah Blog créé le 29/03/10 Mis à jour le 12/10/17 à 22h11

A boy's best friend is his BLOG.

Ajouter aux favoris
     
Signaler
tests de matos (Jeu vidéo)

Vers la fin des années 80 la guerre des micros faisait rage en europe : deux ordinateurs dominaient le marché l'atari ST contre l'amiga 500.

Deux machines plutôt similaires au final même si chacune avait ses spécificités, on était dans la même gamme de produits. (allez y, flammez moi dans les comms, j'adore ça)

Pendant ce temps les japonais de chez sharp sortent leur vision du micro-ordinateur avec le sharp X68000, et clairement la superiorité japonaise de cette période est flagrante. 

 

Bon ok le prix était en consequence (plus de 3000¤) mais on ne joue pas vraiment dans la même cour. La machine se presente comme une tour de pc moderne avec un clavier et une souris (la plupart des micros avaient leur carte mere integrées au clavier) et on peut rajouter des "modules" qui sont en réalité des cartes son midi. L'interêt venant du système de son midi de la machine qui permet de changer la bande son des jeux en fonction de la carte utilisée. 

 

La manette c'est un stick arcade a deux boutons de chez ascii,  autant j'aime bien le konix speedking, autant le stick arcade c'est le niveau clairement au dessus ! De plus, certains jeux étaient vendus avec leur propre controlleur dédié (à la manière de certaines bornes arcade) et street fighter, lui proposait un adaptateur pour utiliser les meilleurs pads de la création : la manette megadrive 6 boutons !

Pour ce qui est de la qualité des jeux c'est assez hallucinant pour l'époque. Le truc c'est que la plupart des jeux arcade de l'époque étaient en réalité develloppés sur cette machine. Le cps1 de capcom était lui même une variation du sharp X68000, on se retrouve donc avec des adaptations arcade perfect.

 

5 jeux a retenir : (en sachant que je n'ai pu y jouer qu'en emulation vu le prix des machins)

Déjà petite mention spéciale pour les boites de jeux, qui sont juste magnifiques !

De grosses boites en plastique dur transparent, avec des docs en couleurs et de superbes disquettes 5pouces 1/4 ! Ca claque !

 

Etoile princesse : il a failli etre dans le top des cute en ups ! Ce joli petit jeu est typique des productions japonaises de l'époque : coloré jouable et sympathique.

On y controle une petite princesse kawai qui va aller liberer ses petites copines et ainsi recuperer des nouveaux tirs. Le jeu se joue un peu comme les classiques commando et ikari warriors mais dans un univers plus rigolol.

Super street fighter 2 : Comme je le disais plus haut les devellopeurs de chez capcom bossaient sur X68000, forcement ça donne des adaptations de leurs plus grands titres absolument fabuleuses. Ici le jeu est le même que sur arcade, les musiques sont au top et changent en fonction de la carte utilisée. On peut même utiliser via un adapateur les manettes 6 boutons megadrive, ce qui en fait la meilleure version à domicile.

Capcom ne s'est pas arrété là et les versions sharp de strider, final fight ou ghouls and ghosts sont toutes aussi réussies. SNK a eu quelques jeux phares adaptés de façon magistrale. Sega n'est pas en reste avec hang on, space harrier et afterburner qui sont meilleurs que sur megadrive. C'est pas rien de le dire.

Castlevania : Konami transcende ici la version Famicom, pour offrir a la première aventure de Simon Belmont un écrin bien plus digne de sa stature. Quelques modifications ont été ajoutées au gameplay comme la possibilité de modifier sa trajectoire pendant un saut. Un détail qui rend le gameplay bien plus agréable, les fans de la version nes en savent quelquechose.

Les autres daptations d'arcade de konami sont tres bonnes mais ce castlevania est l'un des premiers remake HD à ma connaissance, et franchement on aimerait qu'ils soient tous aussi réussis !

Mad stalker : Ce simple BTA pourrait rester dans les méandres de l'histoire vidéo ludique si ce n'était pour son univers et sa réalisation ! Dans un néotokyo completement années 80, le joueur dirige un robot géant qui tabassent d'autres robots géants... Oui, à mains nues...

j'ai pas dit que c'était le jeu le plus malin du monde, hein !

Les décors sont supers, avec des villes-pixels qu'on ne retrouvent que dans les plus belles productions de la megadrive, des couleurs néons partout. Et c'est quand même un vrai bonheur de se battre pendant que de minuscules humains s'enfuient en courant dans tous les sens ! Mouahahah, hum... pardon

Geograph seal : 

Pour la fin j'ai gardé la plus grosse claque technique, parce que quand même pour une machine sortie en 1987, proposer un jeu qui fait la nique aux premieres production playstation en 3D, moi je dis respect.

La parenté est trés claire, on est en face du papa de jumping flash qui reste a mon avis le meilleur jeu de lancement de la playstation. On y dirige un phoque robot (enfin je crois, je ne parle toujours pas le japonais) qui doit éliminer un tas de robot adverses. Il y a un aspect plates formes qui rend vraiment bien aussi, et puis c'est précis, un truc que les jeux de plate formes en 3d sur la play avaient du mal a  reproduire....

(pour être honnête il fallait avoir une des dernières itération de la machine, plus puissante, pour y jouer)

Conclusion : Le sharp X68000 est clairement une machine de rêve qui avait plusieurs longueurs d'avance sur la concurence, une neogeo avant l'heure. Certes le prix allait avec, ce qui l'a limité au marché japonais. L'émulation fonctionne néanmoins trés bien si vous voulez tater de la bête. Le gamer fan d'arcade de "l'âge d'or" sera aux anges, et le fan de jeux japonais aussi. En effet on peut y trouver enormement de J-RPG principalement érotiques, qui n'ont pas été traduits par contre. Vous êtes prévenus !

 

On se quitte avec l'excellente vidéo des youtubeurs de gamesack qui présentent la machine, merci à eux de m'avoir fait découvrir le sharp x68000 : 

D'autres consoles oubliées : la watara supervision et la vectrex

Ajouter à mes favoris Commenter (7)

Commentaires

nikolah
Signaler
nikolah
un fan de l'amiga certainement :ninja:
Masahiko666
Signaler
Masahiko666
Je dis ça, mais je l'ai juste entendu dire sur une vidéo d'un certain...je ne sais même plus, il a fermé sa chaîne il y a bien un an...
nikolah
Signaler
nikolah
la gamme ST aurait la même puce sonore que les amstrad ? il me semble que c'est un ZX80 comme la megadrive.... Mais surtout il y avait a priori le meilleur contrôleur midi de la génération, les mecs qui bossaient le synthétiseur bossaient tous avec un ST à l'époque...
Après l'amiga avait un son plus particulier, un peu comme la snes, d'ou les musiques plus "évoluées".
Masahiko666
Signaler
Masahiko666
Pourtant, j'ai entendu dire que l'Atari 520st (c'est ça hein ?) avait, au début, la même carte sonore que l'Amstrad 6128...
nikolah
Signaler
nikolah
@crito: il me semble qu'il est sorti ensuite sur PlayStation sous le titre chronicles, après je sais pas s'ils ont garde le principe de bandes sons interchangeables!

@masahiko : ce qui est marrant c'est qu'à l'époque la moindre différence nous parraissait juste monstrueuse. :D
Moi j'avais un atari et mon meilleur pote un amiga, du coup c'était gagnant-gagnant. Les jeux étaient un peu plus beaux chez lui, mais avec l'atari, je pouvais jouer du synthe (j'avais même pris des cours à l'époque !) et surtout modifier les spirites de certains jeux grace à un logiciel de graphisme. Et ça, c'était quand même ultime!
Masahiko666
Signaler
Masahiko666
La preuve que cet ordinateur est passé inaperçu, je n'en ai tout simplement jamais entendu parler. En tous cas, ça a l'air bien, en effet.
Quant à la guerre Atari/Amiga, j'étais pro-Amiga à l'époque, mais avec un peu de recul (et un peu plus de sagesse liée à l'âge), je me rend compte que les différence entre les deux machines furent rapidement éclipsées. Enfin, au début des années 90, les sons de la machine de Comodore étaient bien plus puissants que celle d'Atari, mais ce dernier combla vite fait le fossé.
Critobulle
Signaler
Critobulle
Ce Castlevania :bave:

Édito

 

Archives

Favoris