Intrigue

Intrigue

Par Snake_in_a_box Blog créé le 14/12/10 Mis à jour le 18/10/16 à 17h43

Look up at The Sky...
There must be a fantasy.

Ajouter aux favoris
Signaler
Gothic Lolitas

L'un de mes pires blocages vidéoludiques fut dans A Link to the Past. Je me retrouve dans la Montagne de la Mort et alors que je cherchai un quart de coeur quelque part, voilà que je tombe sur une salle. Quel scoop. Non, plus qu'une salle, j'étais sur un pont. Sauf que ce dernier s'arrêtait d'un coup sur un vide, comme ça.
Et de l'autre coté, le pont continu avec un mur friable.

Ah, y'a un truc à faire ici, me dis-je. Et quand il y a un trou eh bien, on le franchi avec son grappin n'est-ce pas? Sauf que... il est où le pot auquel on s'accroche? Le bloc salvateur et voyant qui te dit quoi faire, toi le joueur rodé que rien ne surprends.

Rien... Du vide. Bah merde alors...

Je commence à analyser froidement ce trou béant. Je jète de la poudre (Indy style). Rien. J'utilise le baton de feu. Nada. Je teste le miroir. Zob. Bah merde alors (bis).

Je tourne en rond, je me triture les méninges... La première moitié de pont est facilement accessible, elle sert donc à présenter l'énigme à moi et sert de base à ma réflexion. D'accord.

Donc si il y a un morceau de pont de l'autre coté mais sans bloc, c'est qu'on peut l'atteindre. Or, comment ai-je déjà atteint un lieu inacessible de la sorte?  Grâce à mon expérience, je sais que je suis déjà tombé d'un étage vers celui du dessous grâce à un trou dans le sol. Pas de souci, je dois donc trouver un trou ou une fissure planquée sous un rocher. Et me voilà parti...

Je cherche, j'erre, je dynamite le sol... Rien. Encore... Et cette comédie m'a couté plusieurs stocks de bombes et plusieurs sessions de jeux.

Je retourne sur place. Mais qu'est-ce que je n'ai pas essayé? C'est un trou bordel, je ne peux pas voler! La Cape Magique? Peut-être deviendrai-je éthéré, flottant au-dessus de l'abîme?
Je tente. La Cape sur mes épaules, je pars sur le vide et... Quoi? J'avance? Oui mais pas longtemps car voila que je tombe au milieu du parcours!
Bon, on se calme, la Cape ça marche, ok. Pourtant ma magie était à fond mais j'ai bien réussi à voler au-dessus du vide.

Nouvelle approche, la Cape, + Les Bottes. En sprint peut-être que ca passera... Je fonce et c'est le saut de la foi. Qui se termine par une chute au même endroit. J'y retourne... (c'est long hein? :D)
Je remets la Cape (bah oui ca marche) et je trone au milieu du vide... La magie s'épuise et Link réappparait. Sans tomber?!
Bon Dieu, des dalles invisibles! J'évolue au-dessus du vide, sauf que je tombe au même endroit. Il doit y avoir forcément un moyen de les faire apparaitre. Ah! Le médaillon des Secousses peut-être? Qui va révéler par vibrations le sol?
Nouvel échec. Les Flammes alors? Pour illuminer le chemin? Non la lanterne ne marchait pas déjà..

Et puis, pourquoi ca serait le Médaillon d'Ether, il sert à glacer les ennemis, ca ne sert à rien dans ce cas... A moins que... A moins que... Bon au point où j'en suis, je tente. Link brandi Excalibur et le pouvoir du médaillon d'Ether multiplie les flashes. Et à chaque flash strobostropique apparaissent les dalles! Enfin!
Sauf que je n'ai plus de magie après cela, je mémorise en urgence le parcours car mes coeurs sont eux aussi au plus bas. La magie s'arrête, je dois maintenant avancer pas-à-pas. Patiemment, à l'aveugle, je franchi enfin ce gouffre et mon aventure peut continuer.

C'est la première fois (j'étais jeune) que je prenais véritablement conscience de la merveille de game design qu'est A Link to the Past et du talent de ces créateurs. Le jeu fait appel à la fois à notre inventivité, à l'inventaire du jeu, au skill et à notre mémoire. C'est peut-être la victoire la plus gratifiante que j'ai ressenti en jouant.

Ce souvenir est une introduction à un article qui aurait du se trouver là en théorie et que je publierai demain (car trop long^^), et qui portera sur le regard que je porte actuellement sur Zelda. Donc à demain peut-être même heure.

En attendant, c'est gothic lolitas, on commence par trois fanarts sur Touhou

Et puis après c'est K-On!! car K-On!! c'est bien :p

Beaucoup de grandes tailles cette fois-ci^^.

Ajouter à mes favoris Commenter (11)

Commentaires

Chrisleroux
Signaler
Chrisleroux
Comme d'hab je like tes articles et lis au soir et c'est toujours un plaisir :D
Snake_in_a_box
Signaler
Snake_in_a_box
@Rhazya,:Oui c'est ça qu'il faut faire mais à ce stade du jeu je n'avais pas encore atteint le sixième donjon ^^
Rhazya
Signaler
Rhazya
Je dis peut être des conneries, mais la solution n'est pas la baguette qui crée des blocs..?
Sinon magnifiques images je suis fan :)
Donald87
Signaler
Donald87
J'adore ... un gros "J'aime"
Snake_in_a_box
Signaler
Snake_in_a_box
Sans balles, vieux, sans balles... Elle est là la différence, je suis plus efficace que toi avec une hache.
Sirtank
Signaler
Sirtank
Je trouve rien en dessous du fusil de précision navré sincèrement :P
Snake_in_a_box
Signaler
Snake_in_a_box
T'as pas de leçon a me donner en anime :D
Commence déjà par trouver un flingue sur Dayz avant de me faire un cours :lol:
Sirtank
Signaler
Sirtank
K-ON c'est mal. Mais l'intro est sympa donc like :ph34r:
Le Gamer aux Mains Carrees
Signaler
Le Gamer aux Mains Carrees
Comme toujours :

Un excellent article qui fait son timide et des jolies nanas.
Je suis le seul à cliquer sur ton billet non pour les images, mais pour le texte-surprise qui les accompagnera ?

Jolie sélection d'artworks mais qui ne m'a pas transporté.
Par contre, le texte, comme toujours, c'est du bonheur en mots.
Et forcément, ça rappelle des souvenirs.

Notamment moi, sur Final Fantasy Adventure Gameboy, face à un personnage qui me dit très laconiquement "palm trees, and 8". J'ai TOUT fait (y compris découvrir qu'on pouvait tuer les villageois dans une fugitive gerbe de sang quand on leur donnait plus d'une vingtaine de coups d'épées). J'ai fais des allers-et-retours huit fois, j'ai collectionné 8 drops rares, j'ai appelé le Club Nintendo (où le gars m'a dit en riant qu'il l'avait fini mais qu'il n'avait pas le droit de me rencarder parce que c'était un jeu import)... un mois, ça a duré, avant que j'aie la présence d'esprit de zig-zager en 8 autour de ces fichus palmiers.

ça me rappelle Landstalker, aussi, sur Megadrive. Je le faisais en japonais et je n'y pigeais rien donc forcément, au bout d'un moment, blocage. C'est à force de tourner et de retourner que j'ai découvert que les ennemis, en touchant le personnage, le rendaient brièvement "immatériel", ce qui lui permettait de passer à travers des obstacles qu'il n'était censé franchir que plus tard (à moi les coffres inaccessibles, lol). Mais je ne me suis pas débloqué pour autant. De guerre lasse, pendant trois heures, j'ai essayé de rebondir sur le dos d'un monstre ailé de manière à tomber sur une plate-forme qui me narguait en hauteur. J'ai réussi. ça m'a permis de sauter les deux tiers du jeu. :lol:
Vilain-pabo
Signaler
Vilain-pabo
Ah moi, c'était le livre de Mudora sur la bibliothèque. On était 3 devant l'ecran (mes parents et moi) à se casser la tête dessus un jour entier ! On a tout essayé jusqu'à ce coup de génie de j'ai eu (j'avais 10 / 11 ans) d'utiliser les bottes pour foncer dedans. Mon plus beau souvenir de jeu vidéo et ma plus grosse fierté de gamin, je vous raconte pas comme je me la pétais après ! Ce jeu culte quoi.
Voron
Signaler
Voron
J'ai pas le temps de lire, je le ferai ce soir, mais je like quand même :P

Édito

L'actualité trépidante du jeu vidéo oblige à la plus grande prudence.
Le but de ce blog est donc de proposer à tous les joueurs en quête de la vérité des news de qualité, vérifiées et objectives.
Mais la rigueur de ces articles n'empêche pas néanmoins d'exposer des avis affutés et des critiques constructives qui ne manqueront pas d'élargir l'esprit des gameblogueurs ouverts aux thèses le splus audacieuses.

Si ce blog reste un oasis d'où jailli une source intarrissable de savoir, il n'en reste pas moins un havre accueillant où les sens seront nourris d'illustrations de qualité, bien que portés plutôt sur un look en particulier.

Quand l'actualité (toujours trépidante, rappelons-le) me laissera quelque latitude, je parlerai aussi d'animation et de sujets autrement plus graves comme... Euh... Le jeu vidéo, tiens. Ou les mechas.... (c'est important les mechas, vu les  films de merde qui sortent en ce moment...)

Sur ce...

Il faut pardonner à ses ennemis mais pas avant de les avoir vu pendus. (Heinrich Heine)

Archives

Favoris