Intrigue

Par Snake_in_a_box Blog créé le 14/12/10 Mis à jour le 03/09/17 à 15h55

Look up at The Sky...
There must be a fantasy.

Ajouter aux favoris
Signaler

Écrire une série d'articles sur la magie et le jeu vidéo (enfin c'est un seul article mais coupé en quatre, vous suivez?) m'a permis de me rendre compte d'une chose: Je n'ai fait qu'effleurer ce sujet extrêmement vaste qu'est l'utilisation des symboles et leurs codes dans le jeu vidéo.
Je donne à cette terminologie de "codes et symboles" un sens large et protéiforme. Que ce soit la reprise à toutes les sauces des nombreuses mythologies qui émaillent le monde, que l'on reprennent en mille réinterprétations les légendes, ou que l'on pose un peu partout des dessins ésotériques, tout cela ne fait appel au final qu'à ce subconscient, que certains dirait atavique, et qui nous fait croire de par le monde, que la foudre tombe par la faute d'un dieu en colère qui se défoule à coups d'éclairs.


La Psychée, Persona de l'Arcane du Pape. Ce fond commun à tous mais unique pour chacun, ici vue comme un mannequin qui porte les habits que nous voulons lui voir mettre.

Balancez de la mythologie à tour de bras serait tentant (et tout aussi divertissant): de Kratos à Asura, en passant par Valkyrie Profile, il y aurait fort à faire. Mais la chose fut déjà faite, et je vous dirai, avec une facilité proprement scandaleuse, de retrouver les vieux Gameplay RPG de Jay, où le bougre n'avait pas son pareil pour raconter les mythes et les mettre en relation avec le jeu vidéo. Vu que je m'efforce de proposer du contenu original sur mon blog, je te le dis tout de go, à toi, lecteur, ce plagiat ne passera pas.

Et tant mieux, car comme dit plus haut, il y a beaucoup à faire, et quitte à partir sur l'utilisation des symboles dans le jeu vidéo, essayons d'être raccord avec le thème, même si c'est un spin-off.
Les techniques de divinations, ou mancies sont présentes dans le jeu vidéo mais elles vivent le plus souvent une reconversion brutale, les transformant en élément supplémentaire de gameplay.
Intéressons-nous alors à l'une d'elle, qui a subit aussi cette même mutation, à savoir, la taromancie.
Evacuons immédiatement en introduction le cas de figure où les cartes à jouer sont des armes. Setzer, dans Final Fantasy VI nous démontrait qu'en lançant une carte très très fort, on arrivait à faire des bobos aux méchants. (Mais il faut lancer la carte vraiment très très fort hein. Avec un coup sec).

Nous allons plutôt voir ici comment un jeu vidéo peut reprendre à son compte la symbolique très riche du Tarot de Marseille, et l'implanter dans un jeu. Pour ce faire, nous raisonnerons sur deux exemples: Ogre Battle et Persona.
Mais ces deux exemples seront, en bons exemples qu'ils sont, purement illustratifs. Il ne sera pas question d'exhaustivité sur la place du tarot dans le jeu vidéo. Auquel cas, débordons tant qu'a faire du jeu vidéo et là, si je commence à parler de Nephilim ou même des divers tarots fictifs existants, (oui Card Captor Sakura, ça compte) on ne s'en sortirai plus...

Bornons alors notre sujet: Cet article va tenter de vous donner une explication sur la symbolique du Tarot de Marseille dans sa globalité.
Bien loin de vous donnez par le menu toutes les subtiles références au Tarot que comportent une liste de jeux longue comme mon bras, je veux m'attacher à partager mes connaissances sur le sujet, afin que, lorsque vous lancerez un jeu, vous puissiez avancer dans un terrain un peu moins opaque. Et quand vous verrez le mot "Arcane", quand on parlera du "Mat" ou de "Lames", j'espère vous apportez quelques pistes pour appréhender le sujet et vous mener à votre propre réflexion. Car en effet, le Tarot et sa lecture est un exercice éminemment subjectif, où tout un chacun à la possibilité de s'interroger sur les cartes, et par la même s'interroger lui-même, non pas dans une divination attentiste, passive et superstitieuse mais dans un exercice intellectuel où l'évocation de concepts, d'idées par le truchement de symboles peuvent le conduire à ce riche conseil de Socrate: "Connais-toi toi-même."

L'origine du Tarot:
Ce jeu de cartes ne sera qualifié "de Marseille" que de façon tardive. Auparavant, il en existe de toutes sortes, qu'ils soient "de Besançon", "Belge" ou "Révolutionnaire". En dépit de nombreuses différences plastiques entre ces jeux, ils semblent tous avoir une origine arabe qui daterait du XIVème siècle. Sans doute a t-il suivit les routes de la Soie, car c'est au XVème siècle qu'on lui trouve des origines lombardes.
Jusqu'au XIXème, il suivra des évolutions diverses puis sera repris par un producteur de cartes phocéen qui lui donnera ses couleurs actuelles. En 1930, ce tarot sera renommée Ancien Tarot de Marseille et restera en l'état jusque de nos jours.
Mais les milieux ésotériques du XIXème, en pleine Egyptomanie s'efforcent de voir dans le Tarot une trace de la sagesse des anciens égyptiens bâtisseurs de pyramides. Cela reste spéculations mais reste toujours vivace avec des éditions encore actuelles de Tarot Egyptien.

Composition du jeu:
Le jeu se compose en deux parties que sont les Arcanes majeurs et les Arcanes mineurs. Les majeurs sont un ensemble de 22 cartes ou Lames numérotées de I à XXI, le dernier arcane n'ayant pas de numéro.
Chaque Lame présente une illustration allégorique d'inspiration moyen-âgeuse aux couleurs simples. Dans la version à jouer, que vous connaissez sans doute, ce sont des scènes de vie quotidienne d'inspirations XIXème que l'on retrouve.
Les arcanes mineurs eux, se subdivisent en quatre sous-catégories que sont l'Épée, la Coupe, le Denier et le Bâton.
Une interprétation discutée voudrait que ce soit là les ancêtres de nos Pique (Epée), Coeur (Coupe), Carreau (Denier) et Trèfle (Bâton). Les espagnols reprennant cette ancienne terminologie par exemple. Chaque enseigne reprend une numérotation de 1 à 10, plus quatre figures que sont le Valet, le Cavalier, la Dame et le Roi, je ne vous apprend rien. Ces arcanes ont aussi une importance en divination et en symbolique mais elle est peu usité (elle sert de système de bonus à la find es combats de Persona 3 par exemple) dans le jeu vidéo, et présente donc peu d'intérêt (elle allongerait aussi considérablement cet article)

Après ce regard matériel sur le Tarot, voyons maintenant le jeu en détail. Détail qui se concentrera donc exclusivement sur les Arcanes majeurs.

Chaque arcane sera présenté par le biais de quatre tarots différents. Le Tarot de Marseille classique, les deux tarots de nos exemples, à savoir Ogre Battle, dessiné par Akihiko Yoshida et disponible dans le collector de Let Us Cling Together et juste avant celui de Persona 3, très art déco. Le dernier est un tarot tiré de Saint Seiya G par Megumu Okada. Je l'ai choisi car:

  1. J'aime les Chevaliers du Zodiaque
  2. Il a fait un très bon travail sur la symbolique des lames d'origine et l'a accordé à merveille avec l'univers de CDZ. 

Les trois tarots originaux sont vraiment excellents et on peut les comtempler juste pour la beauté des images.


Tarot de Marseille et gameplay

Reste maintenant à implanter le Tarot dans le jeu vidéo. La puissance iconographique du Tarot de Marseille, son aura emprunte de mystères et de secrets en fait un socle mythologique idéal quand il s'agit de créer des catégories. Faire des catégories dans le jeu vidéo est extrémement important, car il faut que le joueur, qui aura à gérer de nombreux paramêtres, puisse se retrouver facilement dans un fatras de sorts, d'attaques, d'objets. Souvent les magies sont rangés par Eléments naturels (feu, air, foudre, reblochon ou que sais-je), mais quand le développeur a envie de faire son original, il peut employer le Tarot de Marseille, c'est le cas des Persona. Pour cette série de RPG, il s'agira de capturer des démons, appelés Persona qui seront utilisables par un personnage principal nommé librement par le joueur (il est nommé de façon générique Le Protagoniste).  Chacune de ses Persona s'utilise en combat au tour par tour et est lié, catégorisé par rapport à un Arcane du Tarot de Marseille.
Nous inclurons ci-après ce descriptif sous chaque Arcane du Tarot.
En outre, les compagnons du Protagoniste ont chacun une Persona propre, là où le héros en dirige plusieurs (on parlera de ce détail plus tard aussi).
Persona, par la pluralité de ses créatures mise en jeu, embrasse avec une belle érudition, toutes les mythologies du monde et en respecte la hiérarchie quand il s'agit de donner une prééminence d'une Persona sur une autre. Le Tarot offre donc une base mythologique très large qui permet de developper un univers riche.

Thot et Hermès Trismégiste tels qu'ils sont perçus dans Persona 3. Ingrédients mythologiques qui necessiteraient de plus amples developpements.


N'oublions pas que le Tarot est aussi une histoire d'interprétation, les symboles peuvent parler de façon assez libre.

Dans Tactics Ogre, le Tarot apparait en introduction au jeu, où nous sommes invités à tirer les cartes. Cinq cartes au hasard pour être précis et pour chacune d'elle une question de morale, de philiosphie de vie est posée au joueur. Ce dernier à alors trois choix possibles. Ces choix influencent l'alignement du joueur et ses caractérisitques de départ.
C'est ici la force évocatrice du Tarot qui est mise en oeuvre. Les symboles, les sujets évoquent à notre inconscient des choix à faire, ou des reflexions sur notre être et notre place ici-bas.
Par la suite, l'influence dans le gameplay du Tarot sera purement statistique. Un adversaire tué peut faire apparaitre une carte de Tarot. Celle-ci ramassée, elle octroira un bonus de statistiques, pouvant par la suite devenir un objet consommable qui lancera un sortilège.

Le Tarot joue donc sur un volet mythologique très important, mais reste malgré tout un élément ésotérqiue peu employé dans les jeux. Peut-être un manque de familiarités avec ce jeu de cartes, une aura de voyance qui rébute un peu... Toujours est-il que ce Tarot est l'apanage des jeux complexes et exigeants mais qui répond assez bien aux sollicitations du gameplay tout en garantissant un cadre stable et évocateur pour le joueur. Bref, une balance parfaite entre la part de rêve que contient la narration et les necessités de gameplay.
L'alliance entre le jeu et la vidéo, en somme.


Alors normalement, vous auriez du avoir un splendide enchainement vers la suite de l'article qui s'attelera à  vous parlez des 22 Arcanes majeurs et de placer quelques éléments relatifs au gameplay de Persona. (le 3 surtout). MAIS! je me suis pris un gros bug qui semble être due à une limite de taille pour les posts de blog. Ce qui fait que j'ai perdu une partie de mon article, heureusement j'avais un brouillon sous la main...

Ainsi mes amis, je vous invite, comme pour l'article La magie et le jeu vidéo, à retrouver la suite de mon verbiage insupportable demain même heure. (A moins que dans un élan populaire digne d'un Mélenchon sous amphèt' vous exigeassiez (imparfait du subjonctif, done)  la suite illco presto. )

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Commentaires

Kurokami
Signaler
Kurokami
Ah les Gameplay RPG :). Une recherche très intéressante qui est aussi évoquée par les chercheurs - et oui le jeu vidéo devient un objet de recherche scientifique et sérieux (article à venir sur mon blog). Hâte de voir la suite avec ce jeu que j'affectionne tant : P3 :D
Le Gamer aux Mains Carrees
Signaler
Le Gamer aux Mains Carrees
J'exige une ré-up sans tarder ! ça mérite plus de visibilité, de likes et de compliments !!!

Du grand Snake ! (comme si ça existait, le "petit" Snake, franchement...)

Édito

L'actualité trépidante du jeu vidéo oblige à la plus grande prudence.
Le but de ce blog est donc de proposer à tous les joueurs en quête de la vérité des news de qualité, vérifiées et objectives.
Mais la rigueur de ces articles n'empêche pas néanmoins d'exposer des avis affutés et des critiques constructives qui ne manqueront pas d'élargir l'esprit des gameblogueurs ouverts aux thèses les plus audacieuses.

Si ce blog reste un oasis d'où jailli une source intarrissable de savoir, il n'en reste pas moins un havre accueillant où les sens seront nourris d'illustrations de qualité, bien que portés plutôt sur un look en particulier.

Quand l'actualité (toujours trépidante, rappelons-le) me laissera quelque latitude, je parlerai aussi d'animation et de sujets autrement plus graves comme... Euh... Le jeu vidéo, tiens. Ou les mechas.... (c'est important les mechas, vu les  films de merde qui sortent en ce moment...)

Sur ce...

Archives

Favoris